The Empire Tiara

Un des plus impressionnants diadèmes jamais portés de nos jours… J’ai nommé l’Empire Tiara. La première apparition de cette immense tiare remonte au 6 novembre 1919, lorsque la toute nouvelle Grande-Duchesse Charlotte de Luxembourg épouse son cousin germain, le Prince Félix de Bourbon-Parme (1893-1970). A cette occasion, la jeune mariée porte un énorme diadème en diamants :

1919 11 06 Mariage Charlotte de Luxembourg & Félix de Bourbon-Parme 5

6 novembre 1919 : La Grande-Duchesse Charlotte et le Prince Félix de Bourbon-Parme le jour de leur mariage

Haute de 10,5 cm et d’un diamètre de 19cm, les origines du diadème sont assez mystérieuses. On sait qu’en 1829, le joaillier Jakob Tillmann Speltz travailla sur la tiare, mais on ignore actuellement si c’était pour y apporter des modifications ou si c’est lui qui la réalisa cette année-là. Longtemps, deux hypothèses pour sa provenance ont prévalu : le diadème pourrait provenir de la Grande-Duchesse Elisabeth Mikhaïlovna de Russie (1826-1845), première épouse du Grand-Duc Adolphe de Luxembourg (1817-1905) : alors le bijou aurait des origines Romanov, ce qui serait tout à fait plausible, vu sa splendeur et la richesse bien connue des Romanov.

Empire Tiara

Le diadème

Deuxième possibilité, le diadème viendrait de la Grande-Duchesse Hilda de Bade (1864-1952), fille du Grand-Duc Adolphe, née Princesse de Nassau et dernière Grande-Duchesse de Bade. N’ayant pas eu d’enfants, elle aurait laissé ses bijoux à ses nièces, bijoux parmi lesquels se trouvait peut-être aussi le collier-diadème en saphirs de la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte.

GD Hilda de Bade

Princesse Hilda de Nassau, Grande-Duchesse de Bade (1864-1952)

Mais des inventaires des biens luxembourgeois ont mis à bas ces hypothèses. Un inventaire, réalisé en 1813 ne mentionne pas le bijou, tandis que deux autres, réalisés en 1829 et 1859, le citent. Une nouvelle théorie a alors fait jour : le diadème pourrait avoir été réalisé par des joailliers parisiens au moment de la fin de l’Empire français pour une noble famille française, qui l’aurait ensuite revendu au Duc Wilhelm de Nassau (1792-1839), père du Grand-Duc Adolphe de Luxembourg. Wilhelm de Nassau aurait acheté le diadème à l’occasion de son second mariage, en 1829, avec Pauline de Württemberg (1810-1856). Cela expliquerait alors que le diadème soit passé par les mains de Jakob Tillmann Speltz en 1829.

Princesse Pauline de Württemberg, Duchesse de Nassau

Princesse Pauline de Württemberg, Duchesse de Nassau (1810-1856)

La Grande-Duchesse Charlotte prêta le diadème à une seule reprise à sa sœur Hilda, lors de son mariage le 29 octobre 1930 avec le Prince Adolph von Schwarzenberg :

1930 10 29 Mariage Adolphe von Schwarzenberg & Hilda de Luxembourg 4

29 octobre 1930 : la Princesse Hilda de Luxembourg et le Prince Adolph von Schwarzenberg le jour de leur mariage

Sinon, Charlotte porte le diadème régulièrement :

Charlotte 6

Le 12 novembre 1964, c’est parée du diadème pour la dernière fois qu’elle signe l’acte d’abdication par lequel elle passe le trône à son fils Jean. Désormais, c’est sa belle-fille Joséphine-Charlotte qui arborera l’antique tiare.

1964 11 13 1ers portraits officiels 2

En 2000, c’est au tour du Grand-Duc Jean d’abdiquer au profit de son fils Henri. On ignore si c’est à ce moment que Joséphine-Charlotte passe le diadème à sa belle-fille Maria Teresa, ou s’il vient en possession de cette dernière seulement après sa mort. En tout cas, c’est en 2006 que Maria Teresa l’arbore pour la première fois, lors de la visite d’Etat néerlandaise. Depuis, elle l’a encore arboré à trois reprises, pour la visite d’Etat belge en 2007, le mariage de la Princesse Héritière Victoria de Suède en 2010 et un portrait officiel en 2011 :

De gauche à droite : Maria Teresa lors des visites d’Etat aux Pays-Bas et belge, lors du mariage de Victoria de Suède et pour un portrait officiel

Réalisation du diadème : Avant 1829

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : En possession de la Famille grand-ducale de Luxembourg

L’ont porté : La Grande-Duchesse Charlotte de Luxembourg, la Princesse Hilda de Luxembourg, Princesse von Schwarzenberg, la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg, la Grande-Duchesse Maria Teresa de Luxembourg

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 6 novembre 1919 : Mariage de la Grande-Duchesse Charlotte de Luxembourg et du Prince Félix de Bourbon-Parme (Grande-Duchesse Charlotte)
  2. 29 octobre 1930 : Mariage du Prince Adolph von Schwarzenberg et de la Princesse Hilda de Luxembourg (Princesse Hilda)
  3. Octobre 1963 : Visite d’Etat luxembourgeoise en France (Grande-Duchesse Charlotte)
  4. 12 novembre 1964 : Abdication de la Grande-Duchesse Charlotte et avènement de son fils Jean (Grande-Duchesse Charlotte)
  5. 13 novembre 1964 : première série de portraits officiels des nouveaux Grands-Ducs de Luxembourg (Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte)
  6. 1967 : occasion non identifiée (Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte)
  7. 1967 : Visite d’Etat luxembourgeoise aux Pays-Bas (Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte)
  8. 13 juin 1972 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Angleterre (Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte)
  9. Novembre 1976 : Visite d’Etat anglaise au Luxembourg (Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte)
  10. 17 mars 1994 : Visite d’Etat belge au Luxembourg (Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte)
  11. 24 juin 2006 : Visite d’Etat luxembourgeoise aux Pays-Bas (Grande-Duchesse Maria Teresa)
  12. 20 mars 2007 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Belgique (Grande-Duchesse Maria Teresa)
  13. 19 juin 2010 : Mariage de la Princesse Héritière Victoria de Suède et de Daniel Westling (Grande-Duchesse Maria Teresa)
  14. 2011 : Portrait officiel des souverains luxembourgeois ((Grande-Duchesse Maria Teresa)

Publicités

The Luxembourg Smaller Floral Tiara

Voici le plus petit des deux diadèmes luxembourgeois avec un motif floral. C’est également le troisième diadème utilisé par les princesses appartenant indirectement à la famille grand-ducale le jour de leurs noces. Nous avons vu en effet que les quatre filles de la Grande-Duchesse Charlotte et Claire Lademacher portèrent le diadème aux feuilles de vigne, ainsi que la Grande-Duchesse Héritière Stéphanie la veille de son mariage. Quant à la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte, ses deux filles et sa belle-fille Maria-Teresa arborèrent le collier-diadème du Congo. Mais deux princesses, fille et belle-fille de l’Archiduchesse Marie-Astrid de Habsbourg-Lorraine, née Princesse de Luxembourg inaugurèrent un troisième diadème de mariage :

Smaller Floral Tiara

Le second diadème floral luxembourgeois

A vrai dire, ce bijou paraît plus être un ornement de cheveux qui tient avec un serre-tête. Il a des motifs de fleurs en diamants et ce sont peut-être des épis de blé qu’on aperçoit des deux côtés. Cela pourrait expliquer qu’il ait été choisi comme diadème de mariage (comme aux Pays-Bas), car les épis de blé sont le symbole de la fécondité. Ce diadème a été vu depuis les années 90 sur les princesses luxembourgeoises. D’après les photos identifiées que je possède, la première à le porter est la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte en janvier 1993, à l’occasion d’une visite d’Etat française au Luxembourg.

1992 01 13 French State Visit to Luxembourg 4

13 janvier 1992 : Visite d’Etat française au Luxembourg

C’est un diadème peu porté par les Grandes-Duchesses. Joséphine-Charlotte l’a porté à une autre reprise, lors des cinquante ans de la Reine Margrethe II de Danemark. Maria Teresa l’a porté à quatre occasions, dont trois dans les années 90. Si quelqu’un sait pour quel événement, je suis très intéressée, je n’ai pu actuellement identifier qu’un seul des quatre événements, la visite d’Etat belge !

La Grande-Duchesse Maria Teresa portant le diadème à trois occasions non identifiées

C’est le premier diadème qu’arbore la Princesse Alexandra de Luxembourg (1991) lors de la fête nationale 2008, alors qu’elle n’a encore que dix-sept ans. Il faut dire que le diadème, léger et délicat, convient parfaitement à une jeune princesse :

Fête nationale 2008 : la Princesse Alexandra parée du petit diadème floral

Elle le porte à nouveau lors du dîner de gala avant le mariage de son frère Guillaume :

2012 10 19 Mariage Guillaume et Steph 1

19 octobre 2012 : la Princesse Alexandra au dîner de gala

A la fin de l’année 2008, le bijou fait sa grande entrée dans la catégorie des diadèmes de mariages luxembourgeois le 6 décembre, jour du mariage religieux de l’Archiduchesse Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine (1983), dont la mère, Marie-Astrid, est née Princesse de Luxembourg, et du Comte Rodolphe de Limburg Stirum (1979).

2008 12 06 Mariage Rodolphe de LS & Marie-Christine de HL 1

6 décembre 2008 : la nouvelle Comtesse de Limburg Stirum

Quatre ans plus tard, c’est à nouveau un jour de décembre qu’un enfant de l’Archiduchesse Marie-Astrid convole : il s’agit cette fois de l’Archiduc Christoph qui épouse une Française, Adélaïde Drapé-Frisch, à Nancy. Adélaïde est parée, elle aussi, du diadème déjà porté par sa belle-sœur :

The wedding of Archduke Christoph of Austria and Archduchess Adelaide Drape-Frisch at Saint-Epvre Cathedral

29 décembre 2012 : la nouvelle Archiduchesse de Habsbourg-Lorraine

La grande question est : l’épouse de l’Archiduc Alexander et l’Archiduchesse Gabriella porteront-elles également ce diadème le jour de leurs mariages ? Et les enfants de la Princesse Margaretha de Liechtenstein, elle aussi sœur du Grand-Duc Henri. Il sera intéressant de voir si ce bijou est réservé aux nièces et futures nièces des actuels souverains luxembourgeois !

Réalisation du diadème : Date inconnue. XXe siècle ?

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : En possession de la Famille grand-ducale de Luxembourg

L’ont porté : La Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg, la Grande-Duchesse Maria Teresa de Luxembourg, la Princesse Alexandra de Luxembourg, l’Archiduchesse Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine, Comtesse de Limburg Stirum, Adélaïde Drapé-Frisch, Archiduchesse de Habsbourg-Lorraine

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 13 janvier 1992 : Visite d’Etat française au Luxembourg (Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte)
  2. 17 mars 1997 : Visite d’Etat belge au Luxembourg (Grande-Duchesse Héritière Maria-Teresa de Luxembourg
  3. 16 avril 2000 : Cinquante ans de la Reine Margrethe II de Danemark (Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte)
  4. 23 juin 2008 : Fête nationale du Luxembourg (Princesse Alexandra)
  5. 6 décembre 2008 : Mariage du Comte Rodolphe de Limburg Stirum et de l’Archiduchesse Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine (Archiduchesse Marie-Christine)
  6. 19 octobre 2012 : Dîner de gala à la veille du mariage du Grand-Duc Héritier Guillaume de Luxembourg et de la Comtesse Stéphanie de Lannoy (Princesse Alexandra)
  7. 29 décembre 2012 : Mariage de l’Archiduc Christoph de Habsbourg-Lorraine et d’Adélaïde Drapé-Frisch (Adélaïde Drapé-Frisch)

The GD Adélaïde’s Sapphire Tiara

Cinquantième article sur ce blog !! Pour célébrer ce grand jour, voici l’un des derniers diadèmes luxembourgeois qu’il nous reste à aborder, avec le petit diadème floral et la magnifique Empire Tiara !

Diadème de la GD Adélaïde

Egalement appelée The Nassau Sapphire Tiara, ce diadème monté sur or blanc et sur or jaune représentant des feuilles de laurier et des baies de diamants, avec un gros cabochon de saphir au centre, est l’un des rares diadèmes de la collection grand-ducale qui n’ait pas fait son apparition sous la grande-duchesse Joséphine-Charlotte Continuer à lire … « The GD Adélaïde’s Sapphire Tiara »

The Luxembourg Aquamarine Bandeau

Et encore une fois, un diadème luxembourgeois datant de la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte dont on ne connaît pas les origines, le joaillier… Hélas, trois fois hélas, la Cour grand-ducale ne communique pas sur les bijoux portés par les princesses… Mais voici un rapide aperçu du seul diadème d’aigues-marines luxembourgeois !

Luxembourg Aquamarine Tiara

C’est un bandeau composé de cinq aigues-marines rectangulaires reliées les unes aux autres par des nœuds de diamants en forme de croix. Au départ, il était fait, semble-t-il, pour se porter plutôt en bandeau sur le front. C’est ainsi que l’arbore en tout cas la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte sur la seule photo qu’on connaît d’elle avec la tiare, photo prise à je ne sais pas quelle occasion. Vous pouvez constater qu’il fait partie d’une parure comprenant un collier et des boucles d’oreilles.

c6e1a0cb7b5cc7e3a2b36b0c105581d9

Comme souvent donc, la date de fabrication et le joaillier sont inconnus, mais il me semble, tout au moins d’après les photos que je possède, que le bandeau n’apparut qu’à la fin des années soixante-dix ou au tout début des années quatre-vingt, avant les trois mariages luxembourgeois de 1981-1982. La fille de Joséphine-Charlotte, Marie-Astrid, l’arbora avant son mariage :

Marie-Astrid 1

Mais c’est véritablement Maria Teresa qui le mit à l’honneur, le portant de manière très régulière depuis son mariage. D’après mes archives, elle s’en para pour la première fois pour la visite d’Etat suédoise de 1983.

1983 09 21 Swedish State Visit in Luxembourg 3

Depuis, Maria Teresa l’a arboré de nombreuses fois, notamment au mariage du Prince Héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson le 14 mai 2004.

2004 05 14 Mariage Fred & Mary 1

Il fut vu en 2014 sur elle pour la dernière fois, lors de la soirée de gala qui a généralement lieu au Luxembourg le soir de la fête nationale :

2014 06 23 Fête nationale 1

Contrairement à d’autres diadèmes portés par presque toutes les femmes de la famille, comme le diadème en améthystes et perles, le diadème en aigues-marines n’a été porté, en-dehors de Joséphine-Charlotte et de Maria Teresa, que par Marie-Astrid il y a quelques dizaines d’années et, beaucoup plus récemment, par la Princesse Margaretha de Liechtenstein, sœur du Grand-Duc Henri, qui emprunta le diadème le 19 octobre 2012, pour le dîner de gala qui précédait le mariage de son neveu Guillaume :

2012 10 19 Mariage Guillaume & Steph 1

Si quelqu’un arrive à identifier cette photo de Maria Teresa parée du bandeau en aigues-marines, cela m’aiderait grandement !

Maria Teresa 18

Réalisation du diadème : Deuxième moitié du XXe siècle

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : En possession de la Famille grand-ducale de Luxembourg

L’ont porté : La Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg, la Princesse Marie-Astrid de Luxembourg, Archiduchesse de Habsbourg-Lorraine, la Princesse Margaretha de Luxembourg, Princesse de Liechtenstein, la Grande-Duchesse Maria Teresa de Luxembourg

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 1980’s : Occasion non identifiée (Joséphine-Charlotte)
  2. 1980’s : Occasion non identifiée (Marie-Astrid)
  3. 21 septembre 1983 : Visite d’Etat suédoise au Luxembourg (Maria Teresa)
  4. 13 janvier 1992 : Visite d’Etat française au Luxembourg (Maria Teresa)
  5. 17 octobre 2003 : Visite d’Etat luxembourgeoise au Danemark (Maria Teresa)
  6. 14 mai 2004 : Mariage du Prince Héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson
  7. 19 octobre 2012 : Dîner de gala à la veille du mariage du Grand-Duc Héritier Guillaume de Luxembourg et de la Comtesse Stéphanie de Lannoy (Margaretha)
  8. 7 mai 2014 : Visite d’Etat polonaise au Luxembourg (Maria Teresa)
  9. 23 juin 2014 : Fête nationale du Luxembourg (Maria Teresa)

GD Joséphine-Charlotte’s VCA Emerald Peacock Tiara

En 1956, la grande-duchesse héritière Joséphine-Charlotte de Luxembourg se rendit chez Van Cleef & Arpels avec deux bijoux: une croix en émeraudes et diamants et un pendentif, également en émeraudes et diamants. Elle avait hérité de ces bijoux de sa mère, la reine Astrid de Belgique décédée tragiquement en 1935, à qui ils avaient été offerts par ses parents, le prince Carl et la princesse Ingeborg de Suède, lors de son mariage :

1930 Mariage Marie-José & Umberto

La photo est floue mais il est possible que la reine Astrid, ici à Rome en 1930 lors du mariage de sa belle-sœur Marie-José, porte la croix au cou et le pendentif sur sa robe

Faire du neuf avec de l’ancien… Cela avait déjà eu lieu dans la famille grand-ducale, lorsque le prince Félix avait fait faire un diadème avec un cabochon d’émeraude chez Chaumet pour sa femme. C’était  également le souhait de Joséphine-Charlotte et Van Cleef & Arpels créa donc pour elle un diadème en émeraudes et diamants rappelant une plume de paon:

Luxembourg Emerald Peacock Bandeau

Ce diadème est convertible en collier et c’est sous cette dernière forme que la grande-duchesse Joséphine-Charlotte le porta le plus souvent :

Galerie Joséphine-Charlotte

Mais elle arbora néanmoins le diadème sous sa forme initiale :

Galerie Joséphine-Charlotte

Sa belle-fille Marie-Astrid le porta également, dans les années 1980, pour un bal à la Cour, puis lors du mariage de son neveu, le grand-duc héritier Guillaume, en 2012 :

1980’s : Bal à la Cour luxembourgeoise (Marie-Astrid est tout à gauche) (G) ; 2012 : Mariage de Guillaume et Stéphanie (D)

Après sa mort, le diadème resta dans la collection grand-ducale. Il a été arboré une fois par la grande-duchesse Maria Teresa lors d’une visite d’Etat au Portugal en septembre 2010.

2010 09 State Visit to Portugal

Septembre 2010 : Visite d’Etat luxembourgeoise au Portugal

C’est le diadème qui parait la princesse Tessy de Luxembourg, épouse du Prince Louis, fils des souverains luxembourgeois, lors de la fête nationale en 2008, même si on le distingue très mal.

photo © carlo hommel ;Date: Dans le Nom du fichier !

23 juin 2008 : Fête nationale au Grand-Duché

Réalisation du diadème : 1956

Joaillier : Van Cleef & Arpels

Statut actuel : En possession de la famille grand-ducale de Luxembourg

L’ont porté : La grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg, la arincesse Marie-Astrid de Luxembourg, archiduchesse de Habsbourg-Lorraine, la grande-duchesse Maria Teresa de Luxembourg

Apparitions identifiées du diadème :

La grande-duchesse Joséphine-Charlotte 

  1. 15 juin 1956 : Représentation au Palais de Drottningholm (collier)
  2. 1957 : Occasion non identifiée (collier)
  3. 1966 : Série de photos officielles du couple grand-ducal (collier)
  4. 1967 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Belgique, dîner retour
  5. 10 juin 1967 : Mariage du Comte Henri de Montpezat et de la Princesse Héritière Margrethe de Danemark (collier)
  6. 29 août 1968 : Mariage du Prince Héritier Harald de Norvège et de Sonja Haraldsen
  7. Novembre 1976 : Visite d’Etat de la Reine Elizabeth II du Royaume-Uni au Luxembourg
  8. Septembre 1978 : Visite d’Etat luxembourgeoise en France (collier)
  9. 11 mars 1981 : Visite d’Etat néerlandaise au Luxembourg
  10. 1983 : Visite d’Etat suédoise au Luxembourg (collier)
  11. 28 août 1993 : Noces d’argent du Roi Harald V et de la Reine Sonja de Norvège (collier)

La princesse Marie-Astrid de Luxembourg, archiduchesse de Habsbourg-Lorraine

  1. 1980’s : Bal à la Cour de Luxembourg
  2. 19 octobre 2012 : Dîner de gala à la veille du mariage du Grand-Duc Héritier Guillaume de Luxembourg et de la Comtesse Stéphanie de Lannoy

La grande-duchesse Maria Teresa de Luxembourg 

  1. Septembre 2010 : Visite d’Etat luxembourgeoise au Portugal

GD Joséphine-Charlotte’s Sapphire Art Déco Tiara

Le tour des diadèmes luxembourgeois comportant des saphirs est presque fini. Il nous reste encore à étudier le diadème de la Grande-Duchesse Marie-Adélaïde et le diadème que nous allons voir maintenant. C’est en réalité encore une fois un collier, de style Art Déco. Il présente un élément central carré en diamants avec un gros cabochon au saphir : oui, nous voici face à un autre diadème de cyclope, après celui de la Princesse Madeleine de Suède et le diadème Chaumet de la famille grand-ducale.

Collier-diadème

Cet élément central peut se porter en pendentif, tandis que le deux éléments qui l’entourent sont également détachables et peuvent être arborés en broches. Ci-dessous, voici la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte arborant l’élément central suspendu au collier-diadème du Congo et l’un des éléments latéraux en broche, lors du dîner des Prix Nobel en décembre 1990 :

1990 12 Nobel's Banquet 3

La Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte possède ce bijou dans son écrin depuis une date indéterminée. Elle l’a porté au moins à deux reprises en diadème, à des occasions inconnues pour moi.

A d’autres reprises, c’est sous sa forme de collier qu’elle l’arbora, comme lors des cinquante ans du Roi Carl XVI Gustaf de Suède, le 30 avril 1996 :

1996 04 30 50 ans Carl XVI Gustaf 1

Depuis sa mort, en 2005, c’est sa belle-fille Maria Teresa qui l’a porté plusieurs fois, mais uniquement sous sa forme de collier :

Réalisation du diadème : XXe siècle, date précise inconnue

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : En possession de la Famille grand-ducale de Luxembourg

L’ont porté : La Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg, la Grande-Duchesse Maria Teresa de Luxembourg

Apparitions identifiées du diadème :

La Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte :

  1. 1980’s : occasion non identifiée (diadème)
  2. 1990’s : occasion non identifiée (diadème)
  3. Décembre 1990 : Dîner en l’honneur des lauréats des Prix Nobel offert par le Roi Carl XVI Gustaf de Suède (élément central en pendentif)
  4. 30 avril 1996 : Cinquante ans du Roi Carl XVI Gustaf de Suède (collier)

La Grande-Duchesse Maria-Teresa de Luxembourg:

  1. 30 avril 2006 : Soixante ans du Roi Carl XVI Gustaf de Suède (collier)
  2. 30 mai 2011 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Norvège (collier)

The Congo Necklace Tiara

Suite au précédent post sur le diadème aux feuilles de vigne qui a paré les charmantes têtes de quelques mariées de la famille grand-ducale, voici un autre diadème de mariage, qui est en réalité un collier convertible en tiare, comme vous avez pu vous en douter d’après le titre de cet article 😉 Alors, cette tiare est un cadeau de mariage reçu par la princesse Joséphine-Charlotte de Belgique, au moment de son mariage avec le grand-duc hériter Jean de Luxembourg en 1953. Deux hypothèses pour le donateur : le bijou a été réalisé par Van Cleef & Arpels, l’un des bijoutiers favoris de la princesse Liliane de Réthy, seconde épouse du roi Léopold III, le père de Joséphine-Charlotte. C’est donc peut-être le cadeau de mariage du père à sa fille. Autre possibilité : les diamants provenant du Congo, il est possible que ce soit un cadeau de ce pays, alors colonie belge. Avec ce collier-diadème fut aussi offert un bracelet, convertible en collier. Oui, on ne s’en sort plus, avec toutes ces modulations ! Bon, allez, voici l’objet en question, j’arrête de vous faire languir.

A gauche, le collier-diadème, et à droite, le collier-diadème et le bracelet

Vous pouvez le voir, le collier comporte trois rangs de diamants dans sa partie centrale, mais sur les deux côtés, il se rétrécit pour n’être plus composé que de deux rangs. Le bracelet, lui, est composé également de deux rangs. Autant vous dire que cela peut prêter à confusion.

J’en viens aux mariages ! Nous avons vu il y a quelque temps que lors de son mariage, Joséphine-Charlotte arborait le diadème de la Société Générale pour les photos. Mais pendant la cérémonie religieuse, elle portait le diadème du Congo :

A sa suite, ses deux filles et sa belle-fille Maria Teresa s’en parèrent le jour de leurs noces :

14 février 1981 : Mariage de Maria-Teresa Mestre et du grand-duc héritier Henri de Luxembourg, les « mariés de la Saint-Valentin »

6 février 1982 : Mariage de la princesse Marie-Astrid de Luxembourg et de l’archiduc Carl-Christian de Habsbourg-Lorraine

20 mars 1982 : Mariage de la princesse Margaretha de Luxembourg et du prince Nikolaus de Liechtenstein

En dehors des mariages, le collier-diadème du Congo a été très rarement porté (du moins d’après mes archives) par les princesses luxembourgeoises. La grande-duchesse Joséphine-Charlotte l’a porté lors d’une visite d’Etat du président de la République fédérale d’Allemagne (merci Valentin !!) :

josefinacarlotaqq2

Novembre 1973 : Joséphine-Charlotte lors de la visite d’Etat ouest-allemande

Et la princesse Marie-Astrid une fois avant son mariage, le 20 mai 1978, à l’occasion des noces d’argent de ses parents (c’est la 3e en partant de la gauche sur la photo).

1978 05 20 Noces d'argent de Jean et Joséphine-Charlotte

20 mai 1978 : Noces d’argent des souverains luxembourgeois

Le diadème du Congo a failli être vendu en 2006, comme nombre le bracelet-diadème en saphirs ou le diadème de la Société Générale de la grande-duchesse Joséphine-Charlotte. Finalement, il a été sauvé !

Enchères

Le collier-diadème se trouve en bas à gauche

Les grandes-duchesses Joséphine-Charlotte et Maria Teresa ont également porté plusieurs fois le diadème du Congo sous sa forme première, c’est-à-dire en collier :

Joséphine-Charlotte avec le collier en 1967 (G) et dans les années 1990’s (D)

Petit aperçu du bracelet porté en collier pour que vous fassiez la différence :

Joséphine-Charlotte (G) et Maria Teresa (D) parées du bracelet-collier

Réalisation du diadème : 1953

Joaillier : Van Cleef & Arpels

Statut actuel : Collection de la famille grand-ducale

L’ont porté : La grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg, la grande-duchesse Maria-Teresa de Luxembourg, la princesse Margaretha de Luxembourg, princesse de Liechstenstein, la princesse Marie-Astrid de Luxembourg, archiduchesse de Habsbourg-Lorraine

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 9 avril 1953 : Mariage du grand-duc héritier Jean de Luxembourg et de la princesse Joséphine-Charlotte de Belgique
  2. Novembre 1973 : Visite d’Etat ouest-allemande au Luxembourg (Grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg)
  3. 20 mai 1978 : Noces d’argent du grand-duc Jean et de la grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg (Princesse Marie-Astrid de Luxembourg)
  4. 14 février 1981 : Mariage du grand-duc héritier Henri de Luxembourg et de Maria Teresa Mestre
  5. 6 février 1982 : Mariage de l’archiduc Carl-Christian de Habsbourg-Lorraine et de la princesse Marie-Astrid de Luxembourg
  6. 20 mars 1982 : Mariage du prince Nikolaus de Liechtenstein et de la princesse Margaretha de Luxembourg

Apparitions identifiées du diadème porté sous sa forme de collier

  1. 13 décembre 1960 : Banquet du Gouvernement à l’occasion du mariage de Baudouin et Fabiola (Grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg)
  2. 1967 : Occasion non identifiée (Grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg)
  3. 1971 : Fêtes de Persépolis (Grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg)