Princess Grace of Monaco’s Bains de Mer Tiara

Nous allons maintenant voir pendant quelques articles les diadèmes arborés par la princesse Grace de Monaco, icône de la mode et du style de la Principauté avant de disparaître tragiquement dans un accident de voiture. Tout d’abord, voici un cadeau de mariage qu’elle reçut de la Société des Bains de Mer, compagnie fondée par le prince Charles III de Monaco en 1863 et gérant les hôtels de luxe et les casinos de la Principauté dont elle fait la richesse. Ayant un lien si fort avec les princes de Monaco, rien d’étonnant à ce qu’elle offre un diadème à Grace Kelly, devenu S.A.S la princesse de Monaco lors de son mariage en 1956. Ce diadème créé par Cartier est composé de trois broches de diamants comportant un cabochon de rubis central. Les trois cabochons – détachables comme vous pouvez le voir sur la couverture de Paris-Match –  totalisent 49 carats. Les broches sont serties d’or et de platine.

Diadème

Le diadème de la Société des Bains de Mer

La princesse Grace porta fréquemment ce diadème en alternance avec sa Small Diamond Tiara lors de visites d’Etat, comme au Vatican en 1957 (ci-dessous à gauche), en France en 1959 (la grande image), d’événements royaux et de grands événements dans la Principauté :

1959 10 12 Visite d'Etat en France

Mais Grace arbora très souvent aussi une ou plusieurs de ses broches, sur des tenues de jour, de cocktail ou alors en ornements de cheveux, pour parfaire un des énormes chignons dont elle avait le secret.

En broche 6

Au baptême de la princesse Stéphanie

Broches & Ornements

Egalement en collier :

Collier 1

Après la mort de Grace, les broches furent parfois portées par la princesse Caroline sa fille, mais plus jamais le diadème ne fut arboré.

Caroline 2

La princesse Caroline de Hanovre

On ne sait pas exactement qui a hérité des bijoux : dans les expositions, la tiare est mentionnée comme un prêt de S.A.S. le prince de Monaco mais c’est Caroline qui les a arborés à plusieurs reprises. En tous cas, espérons que nous les verrons un jour prochain sur la princesse Charlene.

Réalisation du diadème : 1956

Joaillier : Cartier

Statut actuel : En possession du prince Albert II et de ses sœurs

L’ont porté : La princesse Grace de Monaco, la princesse Caroline de Monaco (seulement en broches)

The Savoy-Aosta Diamond Tiara

Ce diadème provient de la Maison de Savoie-Aoste, même s’il est actuellement porté par la princesse Astrid de Belgique, archiduchesse d’Autriche-Este, depuis peu après son mariage avec l’archiduc Lorenz le 22 septembre 1984. Il est tout en diamants, avec des motifs de fleurs, de feuilles et d’arabesques, ressemblant un peu à la Belgian Scroll Tiara.

Diadème

Le diadème en diamants porté par Astrid Continuer à lire … « The Savoy-Aosta Diamond Tiara »

The Savoy-Aosta Knots and Stars Tiara

Restons en Italie pour voir un diadème assez particulier. Il s’agit de la tiare des ducs d’Aoste, rentrée dans la famille depuis 1895 environ. Il est possible que ce soit un cadeau de mariage à la Princesse Hélène d’Orléans (1871-1951), qui épousait le Prince Emmanuele Filiberto de Savoie, second Duc d’Aoste (1869-1931) et prince d’une branche cadette de la famille royale d’Italie :

The Aosta Savoy Diamond Knot Tiara
Le diadème originel

Ci-dessus, voici le diadème sous sa forme originelle. Il est tout en diamants, composé d’un bandeau de deux rangées de diamants entourant des nœuds de diamants, qui sont l’un des emblèmes de la Maison de Savoie, peut-être parce qu’un nœud forme des « S » entrelacés. Au-dessus du bandeau, des festons en diamants. Puis, trois motifs différents surmontent les festons : une étoile à sept branches avec un diamant rond au centre, un diamant rond en solitaire puis de nouveau le motif de l’étoile avec cette fois des diamants formant des sortes de rayons. Bref, un diadème très chargé !

Il a été porté à plusieurs reprises par la Duchesse Hélène d’Aoste:

Hélène a également arboré la tiare dans une version très simplifiée, mais avec les cinq fabuleuses émeraudes en formes de poires de la Maison d’Aoste (visibles sur le collier de la première photo d’Hélène, ci-dessus à gauche et sur la photo de la Princesse Astrid de Belgique, Archiduchesse d’Autriche-Este, qui les a portées à plusieurs reprises, également en collier) :

A la génération suivante, je n’ai pas trouvé de photo du diadème porté. Hélène et son mari ont eu deux fils, respectivement 3e et 4e ducs d’Aoste. L’aîné, Amedeo (1898-1942), eut en effet deux filles de son mariage avec la Princesse Anne d’Orléans (1906-1986). Le titre passa donc ensuite à son frère Aimone (1900-1948) qui épousa la Princesse Irene de Grèce et de Danemark (1904-1974) dont il eut un fils, l’actuel duc Amedeo d’Aoste. Il est donc très possible que la Duchesse Hélène, ayant survécu à ses deux fils, ait directement offert le diadème à son unique petit-fils Amedeo, né en 1943, pour sa future épouse. En tout cas, c’est à l’occasion du premier mariage d’Amedeo que le diadème fait une réapparition qui marque tous les esprits. Amedeo épouse en effet la Princesse Claude d’Orléans, fille du Comte de Paris. La splendide coiffure de Claude met en valeur le diadème, comme vous pouvez en juger sur la photo ci-dessous :

22 juillet 1964: mariage de Claude et Amedeo à Sintra (Portugal)

Par la suite, Claude arbore le diadème à plusieurs reprises : lors du mariage à Athènes du Roi Constantin II de Grèce et de la Princesse Anne-Marie de Grèce et de Danemark en 1964, d’une visite au Pape Paul VI (dont je n’ai pas trouvé de photo)… :

aosta5
A Athènes en 1964

Depuis la Duchesse Hélène, le diadème a été simplifié : le plus haut des deux rangs de diamants qui enchâssaient les nœuds, les festons ont disparu. Les étoiles n’ont plus exactement la même forme, les diamants ronds solitaires ont été également enlevés. Des petits trèfles formés de trois diamants ont été placés entre les nœuds pour donner une impression de continuité :

Diadème version récente
Le Duc d’Aoste devant la version simplifiée de la tiare, lors d’une exposition (en 2009?)

Cette version plus récente est à mon goût beaucoup plus aérée et rend la tiare bien plus belle et aisément « portable ». Le diadème ainsi remonté a été arboré non seulement par Claude mais également par la seconde épouse d’Amedeo, la Duchesse Silvia, née marquise Paternò di Spedalotto (le divorce d’avec Claude a été prononcé en 1982 et l’annulation par la Sainte Rote en 1987).

Peut-être nous sera-t-il donné de revoir prochainement ce diadème, si seulement les Ducs d’Aoste participaient aux grands événements du Gotha…

Claude d'Orléans 1

Réalisation du diadème : v. 1895

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : En possession du Duc d’Aoste

L’ont porté : La Duchesse Hélène d’Aoste, l’ex-Duchesse Claude d’Aoste, la Duchesse Silvia d’Aoste

 

The Ancona Tiara

Le diadème que nous allons voir maintenant est le plus ancien parmi tous ceux que nous avons vus jusqu’à présent. Il est en possession, comme le diadème aux libellules, de la Duchesse de Castro. Il s’agit d’un diadème en perles et diamants. Cette tiare est composée d’un rang de perles rondes puis d’une base en or. Au-dessus, le corps de la tiare est fait d’une série de motifs en forme de trèfles en diamants dans lesquels sont enchâssés à chaque fois trois perles rondes et plusieurs diamants. Ces trèfles sont surmontées de perles en deux rangées : l’une, la plus basse, avec des perles rondes, l’autre, la plus élevée, de perles poires à l’aspect irrégulier, des perles baroques.

Diadème

Le diadème des ducs d’Ancône

Les origines de ce diadème sont lointaines. Il a été réalisé vers 1817 pour le mariage de la Princesse Maria Anna de Saxe (1799-1832) avec le Grand-Duc Leopoldo II de Toscane (1797-1870).  Sur la photo ci-dessous, on distingue la tiare portée juste au-dessus du front, très aisément reconnaissable :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Marie-Anne de Saxe, Grande-Duchesse de Toscane

La Grande-Duchesse meurt jeune, le Grand-Duc se remarie en 1833 avec la Princesse Maria Antonia de Bourbon-Deux-Siciles (1814-1898). Parmi leurs enfants, leur aînée se prénomme Maria Isabella de Habsbourg-Toscane (1834-1901) qui épouse Francesco, Comte de Trapani (1827-1892). Elle hérite du diadème après la mort de ses parents. Le diadème passe ensuite à sa fille aînée Maria Antonietta (1851-1938) qui épouse son cousin Alfonso, Comte de Caserta (1841-1934). Le diadème passe à leur aînée, le Duc de Calabre (1869-1960) qui épouse la Princesse Maria de Bavière. Parmi leurs six enfants, l’une fait une union prestigieuse : Lucia  (1908-2001) qui épouse Eugenio, Duc d’Ancône puis 5e Duc de Savoie-Gênes (1906-1996) en 1990, ses parents lui offrent donc le diadème. On ne connaît pas de photo de Lucia avec le diadème. Par contre, Lucia l’a prêté à sa belle-sœur la Princesse Lydia d’Arenberg (1905-1977),  Duchesse de Pistoia par son mariage avec le frère aîné d’Eugenio (qui fut le 4e duc de Savoie-Gênes en 1963).

Princesse Lydia d’Arenberg, Duchesse de Pistoia

Vous suivez ?  Moi, j’ai du mal. Bon, je nous fais un petit récap de la liste des possesseurs :

  1. Maria-Anna de Saxe, Grande-Duchesse de Toscane ;
  2. Grand-Duc Leopoldo II de Toscane (son époux) ;
  3. Maria Isabella de Habsbourg-Toscane (fille de Leopoldo II et de Maria-Antonia de Bourbon-Deux-Siciles, sa seconde épouse) ;
  4. Maria Antonietta de Bourbon-Deux-Siciles (fille de la précédente et de Francesco, Comte de Trapani) ;
  5. Ferdinando Pio de Bourbon-Deux-Siciles, Duc de Calabre (fils de la précédente et d’Alfonso, Comte de Caserta) et son épouse, la Princesse Maria de Bavière ;
  6. Princesse Lucia de Bourbon-Deux-Siciles (fille des précédents) qui épouse Eugenio de Savoie-Gênes, duc d’Ancône puis dernier duc de Savoie-Gênes.

Du coup, je pense que vous avez compris pourquoi le diadème s’appelle l’Ancona Tiara, du nom de ses avant-derniers possesseurs. En effet, dans les années 1990, le diadème fut vendu soit par Lucia et son mari, soit par leur fille unique. Toujours est-il que ce sont les parents de Camilla Crociani (qui vient d’une famille très riche) qui le rachètent vers 1999 pour leur fille, devenue duchesse de Calabre par son mariage avec le Prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles, alors Duc de Calabre, depuis Duc de Castro. Autrement dit, le diadème est revenu dans la famille !! Camilla l’a portée le 14 mai 2004 lors du mariage du Prince Frederik de Danemark et de Mary Donaldson.

2004 05 14 Mariage Frederik & Mary

14 mai 2004: Camilla, encore duchesse de Calabre

Mon espoir actuel est que la duchesse de Castro assiste plus souvent à des tiara events pour porter à nouveau cette splendide et antique tiare… Croisons les doigts !

Réalisation du diadème : v. 1817

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : En possession de la Duchesse de Castro

L’ont porté : La Grande-Duchesse Maria Anna de Toscane, la Duchesse Lucia de Pistoia, la Duchesse de Castro

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 14 mai 2004 : Mariage du Prince Héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson

The Ruby Dragonfly Tiara

Cela faisait quelque temps que nous n’avions pas évoqué de diadème de style Art Déco. Reprenons donc les bonnes habitudes en voyant aujourd’hui un diadème très original qui est la propriété de la Princesse Camilla de Bourbon-Deux-Siciles, Duchesse de Castro. Cette dernière est l’épouse de l’un des deux chefs de la Maison de Bourbon-Deux-Siciles, le Prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles qu’elle a épouse le  31 octobre 1998.

Dans sa cassette, la Duchesse de Castro possède deux diadèmes, l’Ancona Tiara et la Dragonfly Tiara dont nous allons maintenant parler. L’origine exacte de ce diadème est inconnue. On ne sait rien de ses origines, sinon qu’il a été créé par Chaumet vers 1900, suivant la mode de l’Art Déco : on a donc un motif très naturaliste de libellules qui sont montées en tremblant et peuvent être démontées pour être portées en broches. Le diadème est fait en diamants et rubis #enfinunetiareavecdesrubis !!!

Diadème
Le diadème aux libellules
Détail
Détail d’une libellule qui peut être portée en broche

La Duchesse, née Camilla Crociani, vient d’une très riche famille italienne. Rien de sûr, mais on suppose que ce sont ses parents qui ont acheté le diadème en 1999 chez Sotheby’s. Toujours est-il que Camilla a porté deux fois le diadème, la première au dîner de gala qui eut lieu la veille du mariage du Prince Frederik de Danemark et de Mary Donaldson, le 13 mai 2004, la seconde au dîner qui se tint le soir du mariage du Prince Albert II de Monaco et de Charlene Wittstock, le 2 juillet 2011. Les ducs de Castro sont très proches de ces deux couples princiers : le Prince Albert était le témoin du Prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles à son mariage, et le Prince Charles est le parrain de la Princesse Josephine de Danemark.

Réalisation du diadème : v. 1900

Joaillier : Chaumet

Statut actuel : En possession de la Duchesse de Castro

L’ont porté : La Duchesse de Castro

Apparitions du diadème :

  1. 13 mai 2004 : Dîner de Gala à la veille du mariage du Prince Héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson
  2. 2 juillet 2011 : Dîner de gala le soir du mariage du Prince Albert II de Monaco et de Charlene Wittstock

The Mellerio Shell Tiara

Comme nous l’avons vu un certain nombre de fois déjà, les mariages princiers sont l’occasion d’offrir à la mariée un diadème. C’est ainsi qu’en 1868, la Reine Isabelle II d’Espagne acheta un diadème au joaillier Mellerio, dit Meller, pour sa fille l’Infante Isabelle d’Espagne qui épousa le Prince Gaétan de Bourbon-Deux-Siciles, comte d’Agrigente.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, la tiare, créée en 1867, est en forme de coquille en diamants contenant des perles en forme de poires et des diamants suspendus en briolettes à la coquille, d’un réalisme saisissant et unanimement salué lors de sa fabrication. Une briolette supplémentaire en diamant peut être ajoutée au centre du diadème mais elle est peu utilisée actuellement.

b2ba7a0bce1f51799e0c47697ef310cd

Le diadème en forme de coquille

Le diadème a été réalisé par le joaillier parisien Mellerio. Plus exactement par un certain M. Touay d’après un dessin d’Oscar Massin :

1867 by Mellerio

Le dessin d’Oscar Massin

On connaît deux photos de l’infante Isabelle portant ce diadème :

L’Infante Isabelle d’Espagne, Princesse de Bourbon-Deux-Siciles et Comtesse d’Agrigente

A sa mort, en 1931, le diadème fut hérité par son neveu le roi Alphonse XIII d’Espagne, dont l’épouse Ena (Victoria-Eugénie) l’a peu souvent arborée :

Ena by Janet Jevons

La Reine Victoria-Eugénie d’Espagne

Elle le prêta à sa belle-fille, l’Infante María de las Mercedes d’Espagne, comtesse de Barcelone :

Comtesse de Barcelone

La Comtesse de Barcelone

Mais c’est en 1962, à l’occasion du mariage, le 14 mai, du Prince des Asturies, Juan-Carlos, avec la Princesse Sophia de Grèce et de Danemark que la Reine Ena, le Comte et la Comtesse de Barcelone offrent la tiare en forme de coquille à leur belle-fille et belle-petite-fille, qui le porte lors du bal donné la veille du mariage :

Their pre-wedding ball

Mai 1964: Bal en l’honneur du mariage du Prince des Asturies et de la Princesse Sophia de Grèce et de Danemark

Depuis, la Reine Sofia l’a fréquemment portée :

La Reine Sofia lors de différentes visites d’Etat

Et prêté à sa belle-sœur, l’Infante Margarita :

Infanta Margarita, State Visit from Portugal

Septembre 2006 : Visite d’Etat portugaise en Espagne

A sa fille Cristina :

Cristina during a state visit

Septembre 1989 : Visite d’Etat marocaine en Espagne

A sa fille Elena qui l’a seulement arborée sur un portrait de la famille royale :

Portrait

1980s : Portrait officiel de la famille royale d’Espagne

Et à sa belle-fille Letizia, qui ne l’a portée qu’une fois à ce jour :

Letizia

3 décembre 2007 : Visite d’Etat des Philippines en Espagne

Réalisation du diadème : 1867

Joaillier : Mellerio

Statut actuel : En possession de la Reine Sofia d’Espagne

L’ont porté : L’Infante Isabelle d’Espagne, l’Infante María de la Paz d’Espagne, la Reine Ena d’Espagne, l’Infante María de las Mercedes d’Espagne, la Reine Sofia d’Espagne, l’Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani, l’Infante Elena d’Espagne, duchesse de Lugo, l’Infante Cristina d’Espagne, ex-duchesse de Palma de Majorque, la Reine Letizia d’Espagne

Apparitions identifiées du diadème :

Reine Sofia d’Espagne

  1. Mai 1962 : Bal à la veille du mariage du Prince des Asturies et de la Princesse Sophia de Grèce et de Danemark
  2. 16 septembre 1964 : Bal à la veille du mariage du Roi Constantin II de Grèce et de la Princesse Anne-Marie de Danemark
  3. 6 mars 1966 : Bal donné avant le mariage de Claus von Amsberg la Princesse Héritière Beatrix des Pays-Bas
  4. 17 mars 1980 : Visite d’Etat espagnole au Danemark
  5. 27 octobre 1980 : Visite d’Etat espagnole au Japon
  6. Avril 1982 : Visite d’Etat espagnole en Norvège
  7. Juin 1983 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Espagne
  8. Septembre 1983 : Visite d’Etat népalaise en Espagne
  9. Octobre 1983 : Visite d’Etat colombienne en Espagne
  10. Mars 1984 : Visite d’Etat norvégienne en Espagne
  11. Mars 1984 : Visite d’Etat espagnole au Canada
  12. Avril 1984 : Visite d’Etat brésilienne en Espagne
  13. 29 mai 1984 : Visite d’Etat du Costa Rica en Espagne
  14. Juin 1984 : Visite d’Etat argentine en Espagne
  15. Février 1985 : Visite d’Etat japonaise en Espagne
  16. 5 juin 1985 : Visite d’Etat américaine en Espagne
  17. Juin 1985 : Visite d’Etat mexicaine en Espagne
  18. Septembre 1985 : Visite d’Etat égyptienne en Espagne
  19. Septembre 1985 : Visite d’Etat islandaise en Espagne
  20. Octobre 1985 : Visite d’Etat de l’Uruguay en Espagne
  21. 25 avril 1986 : Visite d’Etat espagnole au Royaume-Uni
  22. Juin 1986 : Visite d’Etat espagnole en Irlande
  23. 1er octobre 1986 : Visite d’Etat du Guatemala en Espagne
  24. 8 octobre 1986 : Visite d’Etat vénézuélienne en Espagne
  25. 20 novembre 1987 : Visite d’Etat espagnole en Thaïlande
  26. 5 avril 1988 : Visite d’Etat yougoslave en Espagne
  27. Mars 1992 : Visite d’Etat israélienne en Espagne
  28. 10 juin 1992 : Noces d’argent du Prince Henrik et de la Reine Margrethe II de Danemark
  29. 28 août 1993 : Noces d’argent du Roi Harald V et de la Reine Sonja de Norvège
  30. Novembre 1993 : Visite d’Etat du Nicaragua en Espagne
  31. Mars 1994 : Visite d’Etat argentine en Espagne
  32. 19 septembre 1994 : Visite d’Etat belge en Espagne
  33. Avril 1995 : Visite d’Etat chilienne en Espagne
  34. 30 avril 1996 : 50 ans du Roi Carl XVI Gustaf de Suède
  35. Juin 1996 : Visite d’Etat italienne en Espagne
  36. 7 octobre 1996 : Visite d’Etat ukrainienne en Espagne
  37. Octobre 1998 : Visite d’Etat panaméenne en Espagne
  38. Octobre 1999 : Visite d’Etat jordanienne en Espagne
  39. 7 mai 2001 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Espagne
  40. 10 juillet 2001 : Visite d’Etat équatorienne en Espagne
  41. Juillet 2001 : Visite d’Etat chilienne en Espagne
  42. 26 septembre 2001 : Visite d’Etat grecque en Espagne
  43. Octobre 2001 : Visite d’Etat mexicaine en Espagne
  44. Octobre 2001 : Visite d’Etat espagnole aux Pays-Bas
  45. Novembre 2002 : Visite d’Etat allemande en Espagne
  46. Janvier 2003 : Visite d’Etat de l’Ouzbékistan en Espagne
  47. 15 juillet 2003 : Visite d’Etat brésilienne en Espagne
  48. 16 septembre 2003 : Visite d’Etat dominicaine en Espagne
  49. 5 juillet 2004 : Visite d’Etat péruvienne en Espagne
  50. 24 novembre 2008 : Visite d’Etat panaméenne en Espagne
  51. 19 juin 2010 : Mariage de Daniel Westling et de la Princesse Héritière Victoria de Suède

Infante Elena d’Espagne, duchesse de Lugo

  1. 1980s : Portrait officiel de la famille royale d’Espagne

Infante Cristina d’Espagne

  1. Septembre 1989 : Visite d’Etat marocaine en Espagne

Reine Letizia d’Espagne

  1. 3 décembre 2007 : Visite d’Etat des Philippines en Espagne

Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani

  1. Septembre 2006 : Visite d’Etat portugaise en Espagne

50 ans Carl Gustav

30 avril 1996 : 50 ans du Roi Carl XVI Gustaf de Suède

The Midnight Tiara

Depuis quelques années, 2010 pour être précis, la Princesse héritière de Danemark peut porter une autre tiare, ce qui lui permet d’alterner avec la parure de rubis de la Reine Ingrid, léguée à son mari, et le diadème en diamants et perles qu’elle a reçu de ses beaux-parents lors de son mariage.

Midnight tiara
Le diadème de minuit

Ce diadème est de création récente et a été réalisé par la maison danoise Ole Lyngaard, plus exactement par Charlotte Lyngaard pour l’exposition qui eut lieu en 2009 au Palais royal d’Amalienborg : The tiara, Queen of jewels, Jewel of Queens.

Comme vous pouvez le voir, le dessin du diadème est moderne et utilise des matériaux peu traditionnels pour des tiares. On peut voir qu’il y a 31 bourgeons de fleurs faits soit de plus de 1300 petits diamants taillées en brillants, soit en pierres de lune. Ces bourgeons se fondent dans des feuilles et des branches réalisées en or rose 18 carats, en or blanc, or rose et argent oxydé (c’est-à-dire noirci). Le diadème rappelle les origines australiennes de la Princesse héritière puisque les feuilles symbolisent l’Acacia doré qui est l’un des emblèmes nationaux de l’Australie. Le nom du diadème – Midnight Tiara – fait référence aux couleurs des matériaux utilisés qui renvoient aux couleurs d’un ciel de clair de lune, d’où son nom.

Création
Création du diadème

Mary de Danemark ne possède pas en propre le diadème. Un arrangement a été trouvé avec la Maison Lyngaard. Cette dernière possède le diadème (qui vaut 300 000 dollars soit 1.5 million de couronnes danoises) mais le réserve à l’usage exclusif de la Princesse héritière. Ainsi, une publicité avantageuse est faite au joaillier danois et la Princesse y trouve également son avantage.

La Princesse héritière a emprunté le diadème à la Maison Ole Lyngaard pour la première fois en juin 2009 pour les 75 ans du Prince Henrik de Danemark, son beau-père, puis à nouveau l’année suivante pour les 70 ans de la Reine Margrethe II et, enfin, une troisième fois lors du mariage de la Princesse Madeleine de Suède, le 8 juin 2014.

Une broche et des boucles d’oreilles complètent la parure de minuit. La parure complète a été portée par la Princesse héritière en 2009 et 2010.

2010 04 16 70 ans Margrethe 1
Mary avec la parure complète

Réalisation du diadème : 2009

Joaillier : Charlotte Lyngaard pour la Maison Ole Lyngaard

Statut actuel : En possession de la Maison Ole Lyngaard

L’ont porté : la Princesse Héritière Mary de Danemark

Midnight Tiara (2009) by Charlotte Lynggaard loaned to Princess Mary of Denmark 16

Apparitions du diadème :

  1. 11 juin 2009 : Dîner de gala en l’honneur des 75 ans du Prince Henrik de Danemark
  2. 16 avril 2010 : Dîner de gala en l’honneur des 70 ans de la Reine Margrethe II de Danemark
  3. 8 juin 2013 : Mariage de la Princesse Madeleine de Suède et de Christopher O’Neill

2009 06 11 70 ans Prince Henrik 2