Princess Louise of Saxe-Coburg -Gotha-Kohary’s Sapphire Tiara

Belle et scandaleuse, mal mariée… La princesse que nous allons évoquer aujourd’hui a un parfum légèrement sulfureux, un parfum de scandale qui se répandit dans chaque cour d’Europe au tournant du XXe siècle. Née princesse Louise de Belgique (1858-1924), elle était la fille du roi Léopold II et de la reine Marie-Henriette de Belgique. Elle épousa en 1875 son cousin le prince Philipp de Saxe-Cobourg-Kohary (1844-1921), qui la rendit très malheureuse, malgré la naissance de deux enfants. En 1895, elle commence une liaison avec un officier croate, le comte Geza Mattachich (1868-1923). Elle est enfermée dans un asile, réussit à prouver son équilibre mental, puis commence une vie d’errance à travers l’Europe, poursuivie par ses créanciers. Est-ce à cette époque qu’elle vend le diadème que nous allons voir maintenant ?

belgique-diademe-delapcslkn9

Le diadème de la princesse Louise de Belgique, princesse de Saxe-Cobourg-Gotha-Kohary

Ce diadème semble avoir été créé, peut-être par le joaillier viennois Köchert, au moment du mariage de Philipp et Louise, le 4 février 1875. Il est en saphirs et diamants et est composé de deux rangs de diamants entre lesquels se trouvent des arabesques de diamants, avec des saphirs et des diamants pendants et un monumental cabochon de saphir entouré de diamants placés au centre du diadème. Ce qui nous fait un nouveau diadème cyclope.

1886 : la princesse Louise de SCGK, « en cheveux » et parée de son diadème

On connaît plusieurs représentations de la princesse avec son diadème. L’une, en particulier, a été faite probablement peu après son mariage et permet de constater une chose. Un collier de diamants est assorti au diadème… Collier qu’on retrouve aujourd’hui porté par la reine d’Angleterre qui l’a fait monter en diadème. Elle l’a porté pour la visite d’Etat du président de Colombie, début novembre.

princesse-louise-de-scg-nee-de-belgique-3

La princesse Louise peu après son mariage

Il semble que la princesse ait laissé son diadème après son passage en asile puis sa vie avec le comte Mattachich. En effet, on connaît une photo de sa « nièce » (fille de sa cousine issue-de-germaine), la princesse Auguste Marie de Bavière, archiduchesse de Habsbourg-Hongrie (1875-1964), le portant en 1905, alors que Philipp et Louise étaient encore mariés. Ou si ce n’est pas celui-là, c’est un qui y ressemble beaucoup.

princesse-auguste-maria-de-baviere-archiduchesse-de-habsbourg-hongrie-1

L’archiduchesse Auguste-Marie de Habsbourg-Hongrie avec le diadème de sa « tante »

Comment cela se fait-il ? Le diadème avait-il déjà été vendu ? Philipp de SCGK et sa femme ont eu deux enfants et aucun petit-enfant. En tout cas, d’après les recherches de Christophe Vachaudez, le diadème aurait été vendu dans les années cinquante à Van Cleef & Arpels.

Le reverra-t-on un jour ?

Réalisation du diadème : XIXe siècle, date exacte inconnue, probablement vers 1875

Joaillier : Peut-être Köchert

Statut actuel :  Peut-être en possession de Van Cleef & Arpels

L’ont porté : La princesse Louise de Saxe-Cobourg-Gotha-Kohary & la princesse Auguste Marie de Bavière, archiduchesse de Habsbourg-Hongrie

The Niarchos Ruby Necklace Tiara

Nous avons déjà vu quelques-uns des cadeaux reçus par la Princesse Sophia de Grèce et de Danemark lors de son mariage en mai 1962, avec le Prince des Asturies. Outre le diadème prussien provenant des Hanovre, le diadème Mellerio en forme de coquille, elle a également reçu un fastueux présent de l’armateur grec Stávros Niárchos (1909-1996). Il s’agit d’une demi-parure comprenant un long sautoir en rubis réalisé par Van Cleef & Arpels, ainsi qu’un bracelet et des boucles d’oreilles assortis.

Rubis Niarchos 1

Le sautoir en rubis VCA

Ce sautoir à double rang est extrêmement versatile. Il est composé de médaillons faits de cabochons de rubis entourés de diamants et parfois, à nouveau entouré de rubis ; ces médaillons sont reliés par des feuilles de diamants réalisées à partir de quatre diamants taille baguette et de deux diamants taille brillant.

1966 03 06 Claus & Beatrix's Pre-wedding Ball 2

6 mars 1966 : Bal précédant le mariage de Claus von Amsberg et de la Princesse Héritière Beatrix des Pays-Bas

Ce sautoir est le collier préféré de la Reine Sofia qui l’a porté d’innombrables fois, en sautoir au début de son mariage, comme sur la photo ci-dessus, mais plus souvent dans sa version courte par la suite.

Galerie Rubis

La Reine Sofia lors de différentes visites d’Etat

Elle l’a notamment arboré lors de deux grands événements de sa vie : le Te Deum solennel célébrant la proclamation de Juan Carlos comme roi d’Espagne :

1975 Proclamation de JC comme roi d'Espagne 1

1975 : La famille royale moins l’Infante Cristina au Te Deum

Et lors du dîner de gala précédant le mariage du Prince des Asturies :

2004 05 20 Pre-wedding dinner

20 mai 2004 : Baise-main du Prince de Galles avant le dîner de gala

Mais ce bijou peut également être porté comme bandeau, faisant ainsi office de diadème, soit dans une version courte, c’est-à-dire avec un seul rang de médaillons :

CENA DE GALA EN EL PALACIO REAL

27 avril 2009 : Visite d’Etat française en Espagne

Soit en version longue, en double rangée de médaillons :

1980 07 Spanish State Visit to Luxembourg 1

Juillet 1980 : Visite d’Etat espagnole au Luxembourg

La Reine Sofia n’a jamais prêté à personne ce bijou qu’elle semble aimer tout particulièrement. Cependant, elle n’est pas la seule à en posséder un. D’autres femmes connues ont arboré un sautoir de ce type :

En haut : les actrices Audrey Hepburn et Sofia Loren ; en bas:  la multimillionnaire argentine Amalia Lacroze Oribe Reyes

Je dois dire que, personnellement, je trouve que ce bijou change agréablement des diadèmes exclusivement en perles et diamants ou seulement en diamants de la famille royale d’Espagne… Il a été peu porté, ces dernières années, donc espérons que la Reine Sofia ait prochainement une occasion de l’arborer !

Réalisation du diadème : 1962

Joaillier : Van Cleef & Arpels

Situation actuelle : En possession de la Reine Sofia d’Espagne

L’ont porté : La Reine Sofia d’Espagne

Apparitions identifiées du diadème :

En collier ou sautoir

  1. 16 septembre 1964 : Bal précédant le mariage du Roi Constantin II de Grèce et de la Princesse Anne-Marie de Danemark
  2. 6 mars 1966 : Bal précédant le mariage de Claus von Amsberg et de la Princesse Héritière Beatrix des Pays-Bas
  3. Mai 1967 : Bal donné avant le mariage de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre et de l’Infante Pilar d’Espagne
  4. 1971 : Visite officielle des Princes des Asturies aux Etats-Unis
  5. 1975 : Te Deum pour la proclamation de Juan Carlos comme Roi d’Espagne
  6. Octobre 1976 : Visite d’Etat espagnole en Colombie : dîner retour offert par les souverains espagnols
  7. Octobre 1976 : Visite d’Etat espagnole en France : dîner de gala à l’ambassade de France en Espagne
  8. 1977 : Visite d’Etat espagnole au Venezuela
  9. 17 novembre 1977 : Visite d’Etat espagnole en Belgique
  10. Janvier 1978 : Visite d’Etat espagnole en Autriche
  11. Novembre 1978 : Visite d’Etat espagnole en Argentine
  12. 22 mai 1979 : Visite d’Etat roumaine en Espagne
  13. Octobre 1979 : Visite d’Etat espagnole en Suède, soirée à l’opéra
  14. Février 1979 : Visite d’Etat panaméenne en Espagne
  15. Juillet 1980 : Visite d’Etat espagnole au Luxembourg
  16. Octobre 1980 : Visite d’Etat indonésienne en Espagne
  17. Mai 1983 : Visite d’Etat espagnole en Uruguay
  18. Mars 1985 : Visite d’Etat jordanienne en Espagne
  19. Mai 1985 : Visite d’Etat espagnole en France
  20. Février 1987 : Visite d’Etat congolaise en Espagne
  21. 1991 : Portrait de la Reine peint par Revello de Toro
  22. 20 mai 2004 : Dîner de gala précédant le mariage du Prince des Asturies et de Letizia Ortiz Rocosolano
  23. 27 avril 2009 : Visite d’Etat française en Espagne

En diadème

  1. 1971 : Visite officielle des Princes des Asturies aux Etats-Unis
  2. Octobre 1979 : Visite d’Etat espagnole en Suède, soirée à l’opéra
  3. Juillet 1980 : Visite d’Etat espagnole au Luxembourg
  4. Février 1987 : Visite d’Etat congolaise en Espagne
  5. Avril 1990 : Visite d’Etat bolivienne en Espagne
  6. 27 avril 2009 : Visite d’Etat française en Espagne

The Congo Necklace Tiara

Suite au précédent post sur le diadème aux feuilles de vigne qui a paré les charmantes têtes de quelques mariées de la famille grand-ducale, voici un autre diadème de mariage, qui est en réalité un collier convertible en tiare, comme vous avez pu vous en douter d’après le titre de cet article 😉 Alors, cette tiare est un cadeau de mariage reçu par la princesse Joséphine-Charlotte de Belgique, au moment de son mariage avec le grand-duc hériter Jean de Luxembourg en 1953. Deux hypothèses pour le donateur : le bijou a été réalisé par Van Cleef & Arpels, l’un des bijoutiers favoris de la princesse Liliane de Réthy, seconde épouse du roi Léopold III, le père de Joséphine-Charlotte. C’est donc peut-être le cadeau de mariage du père à sa fille. Autre possibilité : les diamants provenant du Congo, il est possible que ce soit un cadeau de ce pays, alors colonie belge. Avec ce collier-diadème fut aussi offert un bracelet, convertible en collier. Oui, on ne s’en sort plus, avec toutes ces modulations ! Bon, allez, voici l’objet en question, j’arrête de vous faire languir.

A gauche, le collier-diadème, et à droite, le collier-diadème et le bracelet

Vous pouvez le voir, le collier comporte trois rangs de diamants dans sa partie centrale, mais sur les deux côtés, il se rétrécit pour n’être plus composé que de deux rangs. Le bracelet, lui, est composé également de deux rangs. Autant vous dire que cela peut prêter à confusion.

J’en viens aux mariages ! Nous avons vu il y a quelque temps que lors de son mariage, Joséphine-Charlotte arborait le diadème de la Société Générale pour les photos. Mais pendant la cérémonie religieuse, elle portait le diadème du Congo :

A sa suite, ses deux filles et sa belle-fille Maria Teresa s’en parèrent le jour de leurs noces :

14 février 1981 : Mariage de Maria-Teresa Mestre et du grand-duc héritier Henri de Luxembourg, les « mariés de la Saint-Valentin »

6 février 1982 : Mariage de la princesse Marie-Astrid de Luxembourg et de l’archiduc Carl-Christian de Habsbourg-Lorraine

20 mars 1982 : Mariage de la princesse Margaretha de Luxembourg et du prince Nikolaus de Liechtenstein

En dehors des mariages, le collier-diadème du Congo a été très rarement porté (du moins d’après mes archives) par les princesses luxembourgeoises. La grande-duchesse Joséphine-Charlotte l’a porté lors d’une visite d’Etat du président de la République fédérale d’Allemagne (merci Valentin !!) :

josefinacarlotaqq2

Novembre 1973 : Joséphine-Charlotte lors de la visite d’Etat ouest-allemande

Et la princesse Marie-Astrid une fois avant son mariage, le 20 mai 1978, à l’occasion des noces d’argent de ses parents (c’est la 3e en partant de la gauche sur la photo).

1978 05 20 Noces d'argent de Jean et Joséphine-Charlotte

20 mai 1978 : Noces d’argent des souverains luxembourgeois

Le diadème du Congo a failli être vendu en 2006, comme nombre le bracelet-diadème en saphirs ou le diadème de la Société Générale de la grande-duchesse Joséphine-Charlotte. Finalement, il a été sauvé !

Enchères

Le collier-diadème se trouve en bas à gauche

Les grandes-duchesses Joséphine-Charlotte et Maria Teresa ont également porté plusieurs fois le diadème du Congo sous sa forme première, c’est-à-dire en collier :

Joséphine-Charlotte avec le collier en 1967 (G) et dans les années 1990’s (D)

Petit aperçu du bracelet porté en collier pour que vous fassiez la différence :

Joséphine-Charlotte (G) et Maria Teresa (D) parées du bracelet-collier

Réalisation du diadème : 1953

Joaillier : Van Cleef & Arpels

Statut actuel : Collection de la famille grand-ducale

L’ont porté : La grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg, la grande-duchesse Maria-Teresa de Luxembourg, la princesse Margaretha de Luxembourg, princesse de Liechstenstein, la princesse Marie-Astrid de Luxembourg, archiduchesse de Habsbourg-Lorraine

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 9 avril 1953 : Mariage du grand-duc héritier Jean de Luxembourg et de la princesse Joséphine-Charlotte de Belgique
  2. Novembre 1973 : Visite d’Etat ouest-allemande au Luxembourg (Grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg)
  3. 20 mai 1978 : Noces d’argent du grand-duc Jean et de la grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg (Princesse Marie-Astrid de Luxembourg)
  4. 14 février 1981 : Mariage du grand-duc héritier Henri de Luxembourg et de Maria Teresa Mestre
  5. 6 février 1982 : Mariage de l’archiduc Carl-Christian de Habsbourg-Lorraine et de la princesse Marie-Astrid de Luxembourg
  6. 20 mars 1982 : Mariage du prince Nikolaus de Liechtenstein et de la princesse Margaretha de Luxembourg

Apparitions identifiées du diadème porté sous sa forme de collier

  1. 13 décembre 1960 : Banquet du Gouvernement à l’occasion du mariage de Baudouin et Fabiola (Grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg)
  2. 1967 : Occasion non identifiée (Grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg)
  3. 1971 : Fêtes de Persépolis (Grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg)

The Van Cleef & Arpels Diamond Tiara

Le diadème que nous allons voir dans cet article, contrairement au diadème de la Société des Bains de Mer et au petit diadème en diamants dont nous avons parlé précédemment, n’appartient pas à la Princesse Grace de Monaco. C’est un diadème qu’elle a porté une fois à la veille du premier mariage de sa fille Caroline avec Philippe Junot, en 1978 et elle l’a emprunté à la maison qui l’a réalisé, Van Cleef & Arpels.

VCA diamond tiara
Le diadème Van Cleef & Arpels

Comme vous pouvez le constater ci-dessus, c’est un diadème tout en diamants sertis en or blanc et platine. Il y a exactement 144 diamants de taille ronde ou marquise totalisant 77.34 carats. On dit que c’est à la base un collier convertible en tiare.

Voici Grace portant le diadème en 1978 (aussi sur l’image à la une):

1978 Pre-wedding Caroline

En 1986, pour les cinquante ans de son mari, le Duc Carl de Württemberg, son épouse, née Princesse Diane d’Orléans, arborait ce même diadème :

Pcesse Diane d'Orléans, Duchesse de Württemberg

A la fin des années 1980 ou au tout début des années 1990, Constance de Ravinel, Princesse Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme par son mariage en 1991, posait pour une publicité Van Cleef & Arpels avec plusieurs bijoux de la maison dont la tiare :

1970ConstancedeRavinelxBourbonParma

Quelques années plus tard, après avoir été présentée dans plusieurs expositions autour de la Princesse Grace de Monaco ou de Van Cleef & Arpels, le diadème fait une double réapparition dans le film Blanche-Neige (Mirror, mirror en anglais) tourné en 2011 et sorti en 2012 en France et aux Etats-Unis. Lily Collins, qui joue Blanche-Neige, et Julia Roberts qui a le rôle de la méchante reine Clémentianna, l’arborent toutes deux :

Nous reverrons donc sans doute ce diadème puisque Van Cleef & Arpels semble le prêter régulièrement.

Réalisation du diadème : 1976

Joaillier : Van Cleef & Arpels

Statut actuel : En possession de la Maison Van Cleef & Arpels

L’ont porté : La Princesse Grace de Monaco, la Duchesse Diane de Württemberg, la Princesse Constance de Bourbon-Parme, Julia Roberts, Lily Collins

Apparitions du diadème :

1978 : Veille du mariage de Philippe Junot et de la Princesse Caroline de Monaco (la Princesse Grace de Monaco)

1986 : Cinquante ans du Duc Carl de Württemberg (la Duchesse Diane de Württemberg)

1985-1990’s : Publicité de Van Cleef & Arpels (la Princesse Constance de Bourbon-Parme)

2011 : Double apparition dans Blanche-Neige (Julia Roberts et Lily Collins)