Queen Josephine of Sweden & Norway’s Diamond Tiara

Dernier diadème en possession de la famille royale de Norvège ! Bien entendu, nous en verrons d’autres, notamment ceux qui appartiennent aux princesses Ragnhild et Astrid. Mais après celui du jour, nous aurons fait le tour de ceux qui sont dans les écrins de la reine Sonja, de sa fille et de sa belle-fille.

Queen Josephina of Sweden & Norway's Diamond Tiara 1.JPG

Le diadème de la reine Joséphine de Suède et de Norvège

Pour remonter à l’origine de ce diadème, il faut retourner en arrière jusqu’à la deuxième reine de Suède et Norvège de la dynastie Bernadotte, Joséphine de Leuchtenberg (1807-1876). Cette dernière épouse le roi Oscar Ier de Suède et Norvège (1799-1859) en deux cérémonies, le 22 mai et le 19 juin 1823. Selon Trond Norén Isaksen, il est probable que Joséphine porte, pour la première fois, le 19 juin, un magnifique diadème en diamants à motifs végétaux (dont on ignore le joaillier, mais on pense qu’il a été réalisé pour elle) : fleurs, guirlandes de lauriers, palmettes…

1823-06-19-mariage-cp-oscar-de-suede-josephine-de-leuchtenberg-1-per-kraft

19 juin 1823 : Mariage (rite luthérien) d’Oscar Ier de Suède et Norvège et de Joséphine de Leuchtenberg, par Per Kraft

Quoi qu’il en soit, la reine Joséphine arbore le diadème dans un portrait connu, peint par Axel Nordgren:

Portraits de la reine Joséphine (à gauche par Axel Nordgren)

La question est de savoir si la reine Joséphine, morte en 1876, a prêté le diadème à sa belle-fille Louise, née princesse des Pays-Bas (1828-1871) et épouse de son fils Carl XV de Suède et IV de Norvège  (1826-1872). Ce n’est pas impossible que la reine Louise le porte en effet sur le portrait ci-dessous :

reine-louisa-de-suede-1

La reine Louise de Suède et Norvège porte-t-elle le diadème de sa belle-mère ?

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que Joséphine offre le diadème à sa petite-fille Louise de Suède (1851-1926) à l’occasion de son mariage, le 28 juillet 1869, avec le prince héritier Frederik de Danemark (1843-1912). Celle-ci le porte à plusieurs reprises :

La reine Louise de Danemark avec le diadème de sa grand-mère (à droite, à vérifier)

A la mort de la reine Louise, le diadème passe à son plus jeune fils, Gustav (1887-1944). Ce dernier ne se maria jamais et n’avait donc que faire du diadème pour son propre usage. Il le prêta donc à plusieurs princesses qui lui étaient apparentées, notamment sa sœur Thyra :

1938-80-ans-gustav-v-de-suede-1-thyra

1938 : 80 ans du roi Gustave V de Suède

A la mort du prince Gustav, ce dernier légua le diadème à sa nièce Märtha, princesse héritière de Norvège (1901-1954). Celle-ci l’avait déjà arboré lors du mariage de la princesse Feodora de Danemark, le 9 septembre 1937 et elle le porta au moins encore une fois :

cp-martha-of-norway-3

La princesse héritière Märtha de Norvège

Après la mort de Märtha, en 1954, comme sa belle-mère, la reine Maud (1869-1938) était déjà morte, ce fut la princesse Astrid, sœur de l’actuel roi Harald V, qui joua le rôle de première dame du royaume. On la vit ainsi porter à plusieurs reprises le diadème norvégien d’émeraudes et le diadème de la reine Joséphine.

1960-02-11-danish-state-visit-to-norway-2

11 février 1960 : la princesse Astrid au bras du roi Frederik IX  de Danemark

Il me paraît intéressant de noter au sujet de la princesse Astrid qu’elle porta les deux grands diadèmes norvégiens, à savoir celle-ci et celle d’émeraudes quand elle fut première dame, certes, mais uniquement jusqu’à son mariage au début de l’année 1961 avec un roturier – et divorcé, Johan Ferner. Corrigez-moi si je me trompe, mais je ne connais pas d’autre occasion après son mariage où elle ait arboré un de ces deux diadèmes. Ensuite, il fallut donc attendre la fin des années 60 et le début des années 70 pour voir une nouvelle princesse le porter, Sonja Haraldsen, princesse héritière de Norvège.

15 juin 1974 : le couple héritier de Norvège au mariage de la princesse Christina de Suède

Depuis son mariage, la reine Sonja le porte très souvent :

La reine Sonja au fil des ans

Réalisation du diadème : Date inconnue. Probablement au XIXe siècle

Joaillier : Joaillier inconnu

Statut actuel : En possession des souverains norvégiens

L’ont porté : La reine Joséphine de Suède et de Norvège, la reine Louise de Suède et de Norvège ( ?), la reine Louise de Danemark, la princesse Thyra de Danemark, la princesse héritière Märtha de Norvège, la princesse Astrid de Norvège, la reine Sonja de Norvège

Apparitions identifiées du diadème:

Princesse Thyra de Danemark

  1. Mai 1935 : Bal précédant le mariage du prince héritier Frederik de Danemark et de la princesse Ingrid de Suède
  2. 1937 : Jubilé du roi Christian X de Danemark
  3. 1938 : 80 ans du roi Gustave V de Suède

Princesse héritière Märtha de Norvège 

  1. 9 septembre 1937 : Mariage du prince Christian de Schaumbourg-Lippe et de la princesse Feodora de Danemark

Princesse Astrid de Norvège

  1. Juin 1955 : Visite d’Etat britannique en Norvège : représentation de gala
  2. 21 février 1958 : 21 ans du prince héritier Harald de Norvège
  3. 12 septembre 1958 : Visite d’Etat norvégienne au Danemark : représentation de gala (à vérifier)
  4. 11 février 1960 : Visite d’Etat danoise en Norvège

Reine Sonja de Norvège

  1. Octobre 1969 : Série de photos officielles du couple héritier de Norvège
  2. Mai 1970 : Série de photos officielles de la princesse héritière Sonja de Norvège
  3. 3 mai 1973 : Visite d’Etat islandaise en Norvège : banquet d’Etat offert par le roi Olav V de Norvège
  4. 15 juin 1974 : Mariage de Tord Magnuson et de la princesse Christina de Suède
  5. Octobre 1974 : Visite d’Etat suédoise en Norvège
  6. 20 avril 1978 : Visite d’Etat autrichienne en Norvège : dîner de retour offert par le président de la République autrichienne
  7. 13 novembre 1980 : Visite d’Etat roumaine en Norvège
  8. 14 mai 1984 : Visite d’Etat française en Norvège : banquet d’Etat offert par le roi Olav V de Norvège
  9. 11 mai 1986 : Dîner de gala en l’honneur de la confirmation de la princesse Märtha-Louise de Norvège
  10. 24 septembre 1986 : Visite d’Etat ouest-allemande en Norvège
  11. 20 février 1987 : Festivités des 50 ans du prince héritier Harald de Norvège
  12. 2 juillet 1988 : 85 ans du roi Olav V de Norvège
  13. 20 juillet 1991 : 18 ans du prince héritier Haakon de Norvège
  14. 29 octobre 1991 : Visite d’Etat norvégienne au Danemark : représentation de gala
  15. 14 mai 1992 : Visite d’Etat norvégienne en Suède
  16. 7 septembre 1992 : Visite d’Etat norvégienne en Islande
  17. 28 août 1993 : Noces d’argent des souverains norvégiens
  18. 7 juillet 1994 : Visite d’Etat norvégienne au Royaume-Uni : représentation de gala
  19. 14 mars 1995 : Visite d’Etat polonaise en Norvège
  20. 30 mai 1995 : Visite d’Etat autrichienne en Norvège
  21. 27 juin 1996 : Visite d’Etat chinoise en Norvège
  22. 14 janvier 1997 : Jubilé d’Argent de la reine Margrethe II de Danemark
  23. 11 février 1997 : Visite d’Etat islandaise en Norvège
  24. 21 octobre 1999 : Stortingsmiddag
  25. 1er mars 2000 : Visite d’Etat norvégienne en France
  26. 16 avril 2000 : Dîner de gala pour les 60 ans de la reine Margrethe II de Danemark
  27. 1er février 2001 : Stortingsmiddag
  28. 26 mars 2001 : Visite d’Etat norvégienne au Japon
  29. 24 mai 2002 : Mariage d’Ari Behn et de la princesse Märtha-Louise de Norvège
  30. 22 octobre 2002 : Stortingsmiddag
  31. 21 septembre 2004 : Visite d’Etat italienne en Norvège
  32. 10 juin 2005 : Visite d’Etat suédoise en Norvège
  33. 26 octobre 2005 : Visite d’Etat norvégienne au Royaume-Uni
  34. 3 novembre 2005 : Stortingsmiddag
  35. 19 octobre 2006 : Stortingsmiddag
  36. 27 mars 2007 : Série de photos officielles des souverains norvégiens
  37. 5 juin 2007 : Visite d’Etat norvégienne en Finlande
  38. 27 mai 2008 : Visite d’Etat norvégienne au Portugal
  39. 28 avril 2009 : Visite d’Etat canadienne en Norvège
  40. 22 octobre 2009 : Stortingsmiddag
  41. 1er juin 2010 : Visite d’Etat hollandaise en Norvège
  42. 14 octobre 2010 : Visite d’Etat suisse en Norvège
  43. 21 octobre 2010 : Stortingsmiddag
  44. 10 octobre 2012 : Visite d’Etat finlandaise en Norvège

Visite d’Etat : Suède-Allemagne (2016) (2)

2016 10 06 Swedish State Visit to Germany 1.jpg

La reine Silvia, Daniela Schadt, Joachim Gauck, le roi Carl XVI Gustaf

Quinze ans ! Cela faisait quinze ans que la reine Silvia n’avait pas arboré le diadème à aiguilles de Victoria de Bade. L’avant-dernière fois remonte à 25 ans… Autrement dit, excellente surprise de la part de la reine Silvia. Le 6 octobre dernier avait lieu, au Schloss Charlottenburg, le dîner de retour offert par les souverains suédois au président allemand. La veille avait eu lieu le banquet d’Etat. Cette fois, tandis que Daniela Schadt, la compagne du président allemand, était en rose poudré, étole assortie et pochette argentée, la reine Silvia était vêtue d’une longue robe fluide violette. Elle avait accessoirisé sa tenue avec une étole de la même teinte, des escarpins et une pochette argentés.

2016-10-06-swedish-state-visit-to-germany-2

La souveraine et Daniela Schadt

Comme nous le disions plus haut, la reine Silvia avait donc coiffé le diadème à aiguilles provenant de la reine Victoria. Choix inattendu et judicieux !

Gros plan sur les bijoux de la reine Silvia

Autre surprise du jour : la broche-soleil de la reine Victoria, qui, semble-t-il, n’a jamais été portée par la reine Silvia. C’est une bonne nouvelle, car cela signifie que la broche est toujours en possession des souverains !

Sur ces photos, la reine Victoria de Suède, née princesse de Bade, porte la broche en forme de soleil

Copyright photos : Clemens Bilan pour GettyImages

 

 

Visite d’Etat : Suède-Allemagne (2016) (1)

Le président allemand Joachim Gauck, le couple royal de Suède, Daniel Schadt, compagne du président allemand

La semaine dernière a eu lieu une visite d’Etat suédoise en Allemagne : grand moment ! D’une part, parce que la reine Silvia est allemande. D’autre part, parce que la Suède est l’une des rares monarchies à faire encore des dîners de retour en smokings, robes longues et DIADEMES ! Vous commencez à comprendre : la reine Silvia s’est en effet parée de DEUX diadèmes la semaine dernière.

Accueil des souverains suédois par le président allemand

Après un accueil par une soirée pluvieuse au château de Bellevue, à Berlin, a eu lieu le traditionnel dîner de gala. Si les hommes ne portaient pas de décorations, les femmes étaient en robes longues.

2016 10 05 Swedish State Visit to Germany 5.jpg

Daniela Schadt et la reine Silvia de dos

La compagne du président allemand était vêtue d’une somptueuse robe bleu nuit, au corsage rebrodé de dentelle. La reine Silvia, elle, avait opté pour une jupe de satin fuchsia avec un corsage du même ton à décolleté bateau, bordé de petites fleurs.

Les souverains suédois

En outre, la reine avait sorti de son écrin de somptueux bijoux : le diadème Connaught de la grand-mère de son époux, une rivière de diamants et des boucles d’oreilles en diamants et perles poires.

Gros plan sur le diadème, le collier et les boucles d’oreilles

(Copyright Photos : Matthias Nareyek pour GettyImages/Paris-Match/StellaPictures)

 

 

Visite d’Etat : Belgique-Japon (2016)

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-12

Banquet d’Etat : le discours du roi Philippe de Belgique

Dans la série des visites d’Etat de la semaine, je demande celle de la Belgique au Japon ! Les souverains belges sont actuellement au Japon pour une visite d’Etat de six jours. Le soir du second jour, c’est-à-dire hier, après avoir été accueillis dans la journée par les empereurs du Japon, le roi Philippe et la reine Mathilde ont assisté au banquet d’Etat donné en leur honneur.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-8

Arrivée des souverains belges au banquet

La reine Mathilde, très certainement par égard pour l’impératrice, n’avait pas coiffé l’une de ses grandes parures : le diadème des Neuf Provinces ou celui reçu pour son mariage. La question se pose toujours de savoir si elle a hérité du diadème offert par le gouvernement espagnol à la reine Fabiola. C’est donc le petit collier-diadème Wolfers qu’elle arborait, avec une paire de boucles d’oreilles sans doute en citrines et diamants. Les citrines rappelaient la couleur « feuilles mortes » de sa robe mordorée rebrodée de motifs floraux en fils d’or et sequins, signée Dries Van Noten.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-3

La reine Mathilde en robe longue, diadème et décoration

Le diadème de la reine Fabiola était sans doute là pour évoquer les liens très étroits d’amitié qui unissaient le roi Baudouin et la reine Fabiola à l’empereur Akihito et l’impératrice Michiko, liens rappelés par le roi Philippe dans son discours. L’impératrice, depuis quelques années déjà, ne coiffe plus de diadème, sur recommandation de ses médecins, pour éviter les migraines. Elle portait néanmoins une splendide rivière de diamants ainsi que des boucles d’oreilles, également en diamants.

2016 10 11 Belgian State Visit to Japan 9.jpg

Les souverains japonais

Ce qu’il y a de bien à la cour japonaise, c’est qu’il y a une pléiade de princesses qui, aux dîners d’Etat, sont présentes, vêtues de robes pastels et parées de diadèmes. Etait donc présente la princesse héritière Masako, très souriante, qu’on voit beaucoup plus ces derniers temps, et qui a pu compter sur l’amitié des reines belge et néerlandaise au cours de sa longue période de dépression.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-7

La princesse héritière Masako du Japon

Les diadèmes, au Japon, sont traditionnellement en perles et diamants et sont reflétés par des colliers-miroirs. Masako en possède deux : elle a choisi cette fois d’arborer celui dont le motif rappelle des rayons de soleil. Sa belle-sœur, la princesse Kiko d’Akishino, portait une parure du même genre, avec un diadème reflété par un collier :

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-11

Les princes héritiers du Japon aux côtés des princes d’Akishino (la princesse Kiko est à droite)

Enfin, les filles des princes d’Akishino assistaient également au banquet. Les princesses Mako et Kako étaient vêtues de bleu ciel et portaient aussi des diadèmes en diamants et perles avec des colliers-miroirs :

A gauche, les princesses Mako et Kako. A droite, la princesse Kako

(Copyright photos : GettyImages/ParisMatch/BelgaPicture/Cour royale de Belgique)

Visite d’Etat : Singapour-Norvège (2016)

2016 10 10 Singapore State Visit to Norway 1.jpg

Arrivée des souverains norvégiens et du couple présidentiel de Singapour

Cette année, le mois d’octobre est un grand mois en ce qui concerne les diadèmes. Quatre visites d’Etat ces dernières semaines (Norvège-Finlande/Suède-Allemagne/Belgique-Japon/Singapour-Norvège), le fastueux mariage du prince héritier d’Albanie couvert par votre blog ici et ici

Du 10 au 12 octobre se déroulait donc la visite d’Etat du président de Singapour, Tony Tan Keng Yam, et de son épouse Mary au royaume de Norvège. Le 10 octobre dans la soirée a eu lieu le traditionnel banquet d’Etat, occasion la plus courante pour voir les diadèmes norvégiens. La reine Sonja avait opté pour son diadème d’or contemporain, version diamants. Elle portait une robe signée Erik Mortensen qui est dans son dressing depuis juin 1991… Sonja ou la reine du recyclage ! Une des croix pattées du diadème aux croix de Malte retenait sa décoration.

tb72c4e4

La reine Sonja de Norvège

La princesse héritière Mette-Marit s’était décidée, elle aussi, pour un diadème contemporain : le diadème aux améthystes, jadis porté par la reine Sonja, et que la princesse héritière arbore depuis la naissance de sa fille aînée. Sa robe, dont la forme n’est pas sans rappeler les caftans (personnellement, cela m’évoque une chemise de nuit…), est une création originale de la styliste libanaise Sandra Mansour.

2016-10-10-singapore-state-visit-to-norway-5

La princesse héritière de Norvège

Enfin, la princesse Astrid, elle, portait le diadème Vasa en diamants avec le collier de turquoises réalisées à partir du diadème de turquoises et diamants de la reine Maud.

2016-10-10-singapore-state-visit-to-norway-3

La princesse Astrid aux côtés des princes héritiers de Norvège

(Copyright photos : AFP/Ruud/Vidar)

8 octobre 2016 : Mariage du prince héritier Léka d’Albanie et d’Elia Zaharia (2)

Après le mariage civil du prince héritier Léka et de la nouvelle princesse héritière Elia d’Albanie, un dîner de gala a eu lieu. Il réunissait un grand nombre de têtes couronnées et représentants des familles royales régnantes et non-régnantes. Plus d’altesses et de majestés qu’on aurait pu s’y attendre, car on ignorait les liens qui unissaient les familles royales et les descendants de l’éphémère roi Zog Ier d’Albanie.

Royals von Albanien Hochzeit

Les mariés pendant le dîner de gala

 Habits de soirée, robes longues, décorations, et… et… diadèmes étaient de rigueur. En réalité, la reine Sophia d’Espagne ainsi que plusieurs altesses ont choisi, hélas pour ce blog, de ne pas être coiffées de diadèmes…

Après le dîner, il y eut un bal :

Royals von Albanien Hochzeit

Les princes héritiers d’Albanie dansant lors du bal

Si la princesse Elia avait gardé le diadème qu’elle arborait déjà dans la journée, celui en saphirs et diamants de la reine Géraldine, faisons le tour des autres invités pour voir ce qu’ils portaient :

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

L’impératrice Farah d’Iran 

 L’ancienne Shahbanou d’Iran ne porte plus de diadème depuis la chute de la monarchie : ses parures sont pour la plupart exposées à la Banque centrale de Téhéran.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

La reine Sophia d’Espagne

 On n’a pas vu la reine Sophia d’Espagne porter de diadème depuis l’abdication au trône de son époux. Elle possède pourtant une cassette fort bien pourvue.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

La grande-duchesse Maria de Russie et son fils, le grand-duc Georgy

 La grande-duchesse Maria de Russie, l’une des prétendants au trône impérial de toutes les Russies, était présente, accompagnée, comme souvent, de son fils. Elle arborait – pour la première fois, semble-t-il – un diadème de perles, diamants et aigues-marines. Très bonne surprise !

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

La princesse héritière Margareta et le prince Radu de Roumanie

 Sans grande surprise étaient présents la princesse héritière de Roumanie et son époux, le prince Radu. La princesse Margareta arborait son diadème habituel, le seul qui semble encore en possession de la famille royale de Roumanie et que la princesse héritière porte systématiquement : le diadème à motifs grecs.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince héritier Alexandre et la princesse héritière Katherine de Serbie

 Autres représentants des anciennes monarchies balkaniques : le couple héritier de Serbie. La princesse Katherine porte son diadème à volutes de perles et diamants, qui a souvent tendance à disparaître dans sa coiffure un peu volumineuse.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le duc et la duchesse de Bragance

Héritiers de l’ancien royaume du Portugal, le duc et la duchesse de Bragance assistaient également au mariage albanais. Malheureusement, Doña Isabel avait choisi, elle aussi, de ne pas porter de diadème, ce qui nous a privés de la vue du petit bandeau-diadème en diamants, ou du diadème-choker, également en diamants, qu’elle arbore généralement.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince héritier Georg-Friedrich de Prusse

 Autre héritier d’un trône impérial, le prince Georg-Friedrich de Prusse, venu sans son épouse. Cette dernière est en effet enceinte de leur quatrième enfant, ce qui nous prive d’un coup d’œil sur le diadème floral d’Isenbourg ou le diadème à treillis de diamants de la famille impériale allemande.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince et la princesse Michael de Kent

 Le prince et la princesse Michael de Kent, cousins de la reine Elisabeth, étaient également présents. La princesse portait l’un des magnifiques diadèmes qu’elle a à sa disposition : le diadème à festons de perles et diamants. On ignore si son spectaculaire collier, déjà arboré à plusieurs reprises, est un bijou de haute fantaisie ou non.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

La princesse Lalla Meryem du Maroc

 Sœur du roi Mohammed VI du Maroc, la princesse Lalla Meryem du Maroc entourait les princes héritiers d’Albanie. Sans surprise, elle ne portait pas de diadème. Les princesses marocaines n’en arborent de toute manière qu’extrêmement rarement.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Les ducs de Castro

Hélas, ce n’est encore pas à cette occasion que nous reverrons le magnifique diadème en perles et diamants des ducs d’Ancône, ou celui orné de libellules, tous deux dans l’écrin de Camille de Bourbon-Deux-Siciles. La duchesse de Castro ne portait en effet pas de diadème au dîner de gala.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince Guillaume et la princesse Sibilla de Luxembourg

 Autre princesse n’arborant pas de diadème : Sibilla de Luxembourg. Si elle a porté, par le passé, le diadème de sa belle-mère Joséphine-Charlotte, ces dernières années, elle se contentait de son diadème Art Déco. Mais ce n’est pas cette fois que nous le reverrons.

00313168_000012

La princesse Marie, le prince Gundakar et la princesse Maria-Immaculata de Liechtenstein

 Fille aînée du comte de Paris, la princesse Marie de Liechtenstein, née princesse d’Orléans, assistait au dîner de gala en compagnie de son époux, le prince Gundakar, et de leur fille aînée la princesse Maria-Immaculata. Si cette dernière ne portait pas de diadème, sa mère était en revanche coiffée d’un diadème orné de pierres vertes dont on ignore actuellement la provenance (très probablement côté Liechtenstein où les écrins sont mal connus, s’il ne s’agit pas d’un diadème prêté). On a parlé de citrines. Si quelqu’un d’entre vous, chers lecteurs, en sait plus, qu’il se dénonce !

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince Philipp et la princesse Isabelle de Liechtenstein

 Autres représentants de la famille princière de Liechtenstein : le prince Philipp et la princesse Isabelle. Cette dernière ne portait pas de diadème.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Les princesses Gloria et Elisabeth von Thurn und Taxis, le prince d’Arenberg

 Illustre famille princière allemande, célèbre pour sa fortune, la famille von Thurn und Taxis, connue entre autres pour avoir possédé le diadème de l’impératrice Eugénie actuellement au Louvre, était représentée par la princesse Gloria (dite la princesse TNT dans les années 90) et sa fille Elisabeth. Si Gloria avait choisi d’arborer un diadème en diamants plus modeste que ceux qu’on lui a vus par le passé, sa fille n’en portait pas.

2016-10-08-mariage-leka-elia-36

La princesse Léa de Belgique

 Veuve du prince Alexandre de Belgique (qui était le fils du roi Léopold III et de la princesse de Réthy), la princesse Léa de Belgique était présente au dîner de gala. Sans la moindre surprise – car elle n’en a jamais porté – elle n’était pas coiffée d’un diadème.

2016-10-08-mariage-leka-elia-37

L’archiduchesse Eilika et l’archiduc Georg de Habsbourg-Lorraine

 S’il reste quelques diadèmes dans certaines branches de la famille impériale des Habsbourg, l’archiduchesse Eilika ne les a sans doute pas à sa disposition, ou alors elle a préféré ne pas en porter lors du dîner de gala, auquel elle assistait aux côtés de son époux, l’archiduc Georg.

2016-10-08-mariage-leka-elia-38-f-mitterrand-pce-pcesse-michel-de-grece-stephane-bern

Frédéric Mitterrand, le prince Michel et la princesse Marina de Grèce, Stéphane Bern

 Escortés par Frédéric Mitterrand et Stéphane Bern, le prince et la princesse Michel de Grèce honoraient le dîner de gala de leur présence. Pas de diadème pour la princesse Marina, qui n’en a quasiment jamais porté.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince Alvaro et la princesse Antonella d’Orléans-Bourbon

Les diadèmes de cette branche cadette de la famille royale espagnole sont mal connus… En tout cas, la princesse Antonella n’en portait pas ce soir-là.

2016-10-08-mariage-leka-elia-41

Invités à identifier

Il nous reste un diadème à voir, porté par des inconnus pour moi. Quelqu’un saurait-il identifier ces invités ?

Si vous avez des photos d’autres diadèmes arborés lors du dîner de gala, n’hésitez pas à me les envoyer pour mettre à jour cet article !

2016-10-08-mariage-leka-elia-40-sipa

Tout l’amour du prince héritier transparaît dans ce tendre baisemain à son épouse.

 Diadèmes arborés :

  1.  Princesse héritière Elia d’Albanie : Queen Géraldine’s Sapphire & Diamond Tiara
  2. Princesse héritière Margareta de Roumanie : The Romanian Greek Key Tiara
  3. Princesse héritière Katherine de Serbie : Crown Princess Katherine of Serbia’s Pearl & Diamond Scroll Tiara
  4. Grande-duchesse héritière Maria de Russie: A Pearl, Diamond & Aquamarine Kokoshnik
  5. Princesse Michael de Kent: The Kent Festoon Tiara
  6. Princesse Marie de Liechtenstein : A Diamond & Citrine Tiara (?)
  7. Princesse Gloria von Thurn und Taxis : A Small Diamond Tiara
  8. Invitée inconnue: an unknown tiara

8 octobre 2016   : Mariage du prince héritier Léka d’Albanie et d’Elia Zaharia (1)

2016-10-08-mariage-leka-elia-33

Après six ans de fiançailles, samedi 8 octobre 2016, Elia Zaharia épousait le prince héritier d’Albanie, Léka. La cérémonie, qui se déroulait au Palais des Brigades de Tirana, était une cérémonie civile, les mariés étant de religion différente : tandis que Léka est protestant, comme son père et son grand-père, Elia est orthodoxe (la reine Susan était anglicane, la reine Géraldine catholique). Il y a cependant eu une bénédiction par un représentant des religions catholique, orthodoxe et musulmane à la fin de la cérémonie civile, afin de en signe d’apaisement dans un pays marqué par les conflits religieux.

Royals von Albanien Hochzeit Poolfotos

Echange des alliances des deux époux pendant la cérémonie civile

La robe de la princesse Elia a été créée par une styliste kosovare, Blerina Kllokoqi. Le choix d’un couturier de son pays était extrêmement important aux yeux d’Elia qui souhaitait ainsi mettre en lumière les créateurs albanais. Décolleté en V, manches transparentes, application de perles et de brillants formaient une fastueuse création rehaussée d’une immense traîne.

Vues de face et de dos de la robe de la princesse héritière Elia

Le voile était retenu par le diadème en saphirs et diamants de la reine Géraldine, comme prévu sur ce blog. En même temps, il n’y avait pas trop le choix, étant donné que l’écrin albanais n’a eu guère de temps pour se remplir sous la monarchie.

Royals von Albanien Hochzeit

La princesse Elia avec le diadème mais sans son voile

Dernier détail : le bouquet. Il était composé de roses blanches (allusion très explicite à la « Rose blanche de Hongrie », comme était surnommée la reine Géraldine), des marguerites (fleurs favorites de la mère d’Elia), des gardénias, des lys et des tulipes, des narcisses, fleurs qui symbolisent la pureté, la beauté, l’amour éternel et la confiance entière dans le mariage.

Efe.jpg

Le bouquet de la princesse Elia

Le dîner de gala (et les diadèmes) sera détaillé dans un article suivant.

Royals von Albanien Hochzeit

Copyright Photos : AFP/GettyImages, Albert Nieboer/Efe/Roland Balla