19 juin 2010 : Mariage de la princesse héritière Victoria de Suède et de Daniel Westling (I)

Les jeunes mariés

Il faut croire que je suis en veine d’écriture en ce moment, donc voici une rétrospective du mariage royal de l’année 2010 : celui de la princesse Victoria de Suède qui épousa, après une longue attente, son professeur de sport, Daniel Westling.

Bröllopet

Avec les enfants d’honneur. On reconnaît la 2e assise à gauche : la princesse héritière Catharina-Amalia des Pays-Bas, debout juste après la princesse Ingrid-Alexandra de Norvège et debout tout à droite, le prince Christian de Danemark, tous filleuls de la princesse Victoria

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, je raffole des mariages scandinaves en grande tenue : robes longues et diadèmes, quoi de mieux pour éblouir nos yeux ? A tout seigneur tout honneur, commençons par l’héroïne du jour :

Suivant une tradition royale débutée il y a quelques décennies, la princesse héritière s’est parée pour la première fois du diadème aux camées, comme ses tantes Birgitta et Désirée et sa mère, la reine Silvia, le jour de leur mariage. Pas de traditionnelles boucles d’oreilles en perles et diamants non plus, non, Victoria porte également les boucles d’oreilles de la parure de camées.

Embed from Getty Images

Victoria et son si joli sourire

Mère de la mariée oblige, la reine Silvia n’a pas fait les choses à moitié : le diadème Bragance en diamants, très imposant était clairement un excellent choix. Mais ce n’est pas tout : sa robe de tulle et de mousseline rose pâle rebrodée était rehaussée par la demi-parure suédoise de diamants et topazes roses.

La reine Silvia : diadème Bragance et topazes roses

La sœur de la mariée, la princesse Madeleine, se devait également d’être éblouissante. J’avoue que j’aimais moins ses cheveux blonds mais il faut avouer que la couleur bleu ciel de sa robe à corsage pailleté lui allait merveilleusement bien. Des écrins suédois, elle avait sorti le diadème Connaught qu’elle portait pour la première fois. Nœud de diamants en broche pour retenir l’ordre du Séraphin, boucles d’oreilles de perles et diamants et un magnifique collier de perles, saphirs et diamants achevait sa tenue.

L’éblouissante princesse Madeleine

Les 4 sœurs du roi de Suède étaient évidemment présentes, ce qui nous a valu de bonnes surprises. Tout d’abord, la princesse Margaretha, Mrs. Ambler portait pour la première fois le kokoshnik d’aigues-marines et diamants jadis porté par sa mère. Cela faisait une quinzaine d’années qu’on ne l’avait pas vu et on pensait qu’il avait été vendu. Il est possible qu’il soit actuellement dans la fondation Bernadotte ou la propriété de la princesse Madeleine.

2 des sœurs du roi : Margaretha, Mrs. Ambler & Birgitta, princesse de Hohenzollern

Une première fois aussi pour la princesse Birgitta, princesse de Hohenzollern. Aux saphirs venant de sa mère, elle avait ajouté le diadème « aux bois de wapiti ». Là, j’exagère mais vous voyez l’idée. Elle porte un diadème clairement plus imposant que ses sœurs : est-ce parce qu’elle est princesse par mariage ?

Les 2 autres soeurs : Désirée, baronne Silfverschiöld & Christina, Mrs. Magnuson

Quant à la princesse Désirée de Suède, elle avait curieusement assorti à sa robe bleue le diadème d’améthystes ainsi qu’une rivière de diamants. Enfin, la princesse Christina de Suède, Mrs. Magnuson arborait l’un de ses diadèmes favoris : celui à six boutons de diamants, avec un magnifique « collier de chien ».

De gauche à droite : la princesse Désirée de Hohenzollern, les comtesses Marianne, Gunilla et Jill Bernadotte af Wisborg

Parmi les autres diadèmes suédois de parentes un peu plus éloignées, on peut citer la princesse Désirée de Hohenzollern qui porte le diadème de perles de sa mère Birgitta, la comtesse Marianne Bernadotte (troisième femme du prince Sigvard Bernadotte, fils du roi Gustave VI Adolphe et de la princesse Margaret de Connaught), la comtesse Gunilla Bernadotte (seconde femme du prince Carl-Johan de Suède, fils du roi Gustave VI Adolphe et de la princesse Margaret de Connaught), la comtesse Jill Bernadotte (femme du comte Bertil, un arrière-petit-fils du roi Oscar II et de la reine Sophie de Suède). La comtesse Marianne est coiffée d’un diadème de diamants qui a, semble-t-il appartenu à la mère de son premier époux, Gabriel Tchang. La comtesse Gunilla porte un diadème à motif de muguet en perles et diamants qui a récemment été vendu aux enchères. Quant à la comtesse Jill, elle arbore un délicat diadème de diamants de style Belle Epoque qui a appartenu à sa belle-mère Estelle Manville. Celle-ci le portait souvent en headband.

Embed from Getty Images

Voilà pour cette première revue de diadèmes de la famille de la mariée. La suite viendra bientôt ! Si vous avez d’autres diadèmes en tête de royaux suédois que j’aurais oubliés, signalez-les-moi !

(Copyright photos : Cour royale de Suède & Getty Images)

Auteur : Bounty

Bonjour à tous et merci de consulter mon blog ! Née en 1995, je suis étudiante en Histoire. Rien ne me prédestinait à créer un jour un blog consacré aux bijoux royaux, sinon les Point de Vue que mes deux grands-mères achetaient toutes les semaines et qu'elles conservaient soigneusement à mon intention et à celle de mes cousines. De là est né mon intérêt pour le Gotha européen et plus particulièrement pour les splendides joyaux arborés en des occasions bien trop rares à mon goût (et au vôtre aussi, j'espère !). Mon but est de partager mon intérêt pour les bijoux royaux à travers des articles les plus complets possibles, des photos d'archives rarement vues sur Internet... Il n'existe que peu de blogs en français dédiés aux bijoux royaux, excepté le très intéressant blog Bijoussimo d'Huguette, et c'est ce qui m'a donné la motivation de créer ce site. Je réclame votre indulgence, car je mène des études en parallèle et ne suis pas ailleurs pas du tout douée en informatique, donc je découvre les arcanes de la création d'un blog au fur et à mesure que j'édite mes articles. J'espère cependant que vous prendrez plaisir à découvrir mon blog et (oui, je ne peux être complètement désintéressée...) que vous me fournirez des informations intéressantes susceptibles de compléter mes articles ! Bounty

5 réflexions sur « 19 juin 2010 : Mariage de la princesse héritière Victoria de Suède et de Daniel Westling (I) »

  1. J’ai trouvé Victoria magnifique : les lignes épurées de la robe qui la mettait en valeur, les bijoux et surtout l’émotion et l’amour entre Daniel et elle ! Je partage votre avis sur Silvia et Madeleine. Cela fait plaisir de voir tous ces diadèmes suédois en même temps, certains mieux mis en valeur que d’autres ! Concernant le kokoshnik d’aigues-marines et diamants, la Princesse Christina aurait déclaré que le diadème appartenait toujours à sa sœur, mais qu’elle le laissait à Stockholm avec les autres bijoux de la famille. Vivement la suite de vos articles concernant ce mariage !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s