GD Joséphine-Charlotte’s Sapphire Bracelet Tiara

Nous avons pu voir qu’au temps de la grande-duchesse Joséphine-Charlotte, la collection grand-ducale avait considérablement augmenté. Il n’existe pas au Luxembourg de diadème ayant pour pierres principales des saphirs, mais Joséphine-Charlotte utilisait plusieurs bijoux convertibles pour pallier à ce manque. Parmi ces derniers, un cadeau offert lors de son mariage par l’Association de la Noblesse du Royaume de Belgique. Là, petit flashback : oui, c’est bien la même association qui a présenté à la Reine de Belgique actuelle le diadème qu’elle porta exclusivement jusqu’à l’accession au trône de son mari, c’est-à-dire le diadème en couronne de lauriers de la reine Mathilde. Revenons à nos bijoux, il s’agit donc d’un bracelet modulable que vous pouvez voir ci-dessous, lors de la vente aux enchères annulées des bijoux de la famille grand-ducale en 2006 :

Ce bijou est donc d’abord un bracelet, réalisé par le joaillier belge Lantonnois, composé de 258 diamants et d’un saphir tout droit venu du Sri Lanka. Dans les premières années de son mariage, la grande-duchesse Joséphine-Charlotte l’utilisa principalement comme bracelet :

A gauche : 1953, Bal à Bruxelles en l’honneur des fiançailles de Joséphine-Charlotte (poignet droit) ; à droite : 13 décembre 1960 : Bal à la veille du mariage de Baudouin et Fabiola (poignet gauche)

Puis, dans les années soixante-dix, les deux filles des souverains luxembourgeois se mirent à porter des diadèmes. Peut-être sont-ce elles qui utilisèrent pour la première fois le bracelet en diadème, car je n’ai pas trouvé de photo de Joséphine-Charlotte. C’est ainsi que la princesse Marie-Astrid de Luxembourg le porta en 1976 :

1976 11 Visite d'Etat de la Reine Elisabeth au Luxembourg 1

1976 : Visite d’Etat de la reine Elizabeth II et du prince Philip au Luxembourg (Marie-Astrid est la 2e en partant de la droite)

Puis la princesse Margaretha en 1978 :

1978 05 20 Noces d'argent de Jean et Joséphine-Charlotte

20 mai 1978 : Noces d’argent du couple souverain du Luxembourg (Margaretha est à droite)

Joséphine-Charlotte arbora son bracelet comme diadème à plusieurs reprises. La première fois, ce fut pour une visite d’Etat française en 1972. Ci-dessous, en 1980 :

Juillet 1980 : Visite d’Etat des souverains espagnols au Luxembourg

Par la suite, le diadème fut également prêté à la toute jeune grande-duchesse héritière Maria-Teresa pour un bal à la Cour luxembourgeoise, au début des années 80 :

1980's

1980s : Bal à la Cour luxembourgeoise (Maria-Teresa est assise à droite)

A la mort de la grande-duchesse, comme nous l’avons dit plus haut, le diadème manqua d’être vendu. Finalement sauvé, il semble qu’il appartient désormais à la princesse Margaretha qui l’arbora lors d’une visite luxembourgeoise en Belgique (où elle demeure car son mari est ambassadeur du Liechtenstein en Belgique) :

2007 03 20 Luxembourg State Visit to Belgium 2

20 mars 2007 : Visite d’Etat d’Henri et Maria-Teresa en Belgique

Enfin, lors du mariage religieux de son neveu Guillaume le 20 octobre 2012, Margaretha épingla sur sa tenue l’élément central du bracelet qui peut se porter en broche :

2012 10 20 Mariage Guillaume & Steph

20 octobre 2012 : Mariage du grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg et de la comtesse Stéphanie de Lannoy

Joséphine-Charlotte avait déjà utilisé cet élément central comme broche, par exemple le 30 avril 1996, pour les 50 ans du roi Carl XVI Gustaf de Suède :

1997 03 26 50 ans Carl XVI Gustaf 1

La broche maintient la distinction portée par la grande-duchesse

Apparitions identifiées du diadème :

La grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg

  1. 1953 : Bal en l’honneur des fiançailles du grand-duc héritier Jean de Luxembourg et de la princesse Joséphine-Charlotte de Belgique (bracelet)
  2. 13 décembre 1960 : Bal à la veille du mariage de Baudouin et Fabiola (bracelet)
  3. 1970’s : occasion non identifiée (bracelet)
  4. 3 mars 1972 : Visite d’Etat française au Luxembourg
  5. Juin 1976 : Représentation de gala à l’Opéra avant le mariage du roi Carl XVI Gustaf et de Silvia Sommerlath
  6. Juillet 1980 : Visite d’Etat espagnole au Luxembourg
  7. 30 avril 1996 : Cinquante ans du roi Carl XVI Gustaf de Suède (broche)
  8. 23 juin 2001 : Réception suivant le mariage du prince héritier Bernhard de Bade et de Stéphanie Kaul

La princesse Marie-Astrid de Luxembourg, archiduchesse de Habsbourg-Lorraine

  1. 1970’s : occasion non identifiée
  2. Novembre 1976 : Visite d’Etat de la reine Elizabeth II et du duc d’Edimbourg au Luxembourg
  3. Novembre 1976 : Visite d’Etat de la reine Elizabeth II et du duc d’Edimbourg au Luxembourg (la princesse le porta à deux événements différents)

La princesse Margaretha de Luxembourg, princesse de Liechtenstein

  1. 20 mai 1978 : Noces d’argent de ses parents
  2. 20 mars 2007 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Belgique
  3. 20 octobre 2012 : Mariage religieux du grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg et de la comtesse Stéphanie de Lannoy (broche)

La grande-duchesse Maria-Teresa de Luxembourg

  1. 1980s : Bal à la Cour luxembourgeoise

The Luxembourg Chaumet Emerald Tiara

Pour une fois, on connaît bien l’histoire de ce diadème. Nous sommes en 1926. Le Prince Félix de Bourbon-Parme, marié depuis sept ans à la Grande-Duchesse Charlotte de Luxembourg, envoie au joaillier Chaumet un lot de bijoux en lui demandant de créer quelque chose de nouveau avec cela.

Bijoux envoyés à Chaumet

Bijoux envoyés à Chaumet en 1926 par le Prince Félix

Chaumet crée donc un diadème de type Art Déco inspiré des modèles grecs. La tiare est faite de diamants montés en platine et comporte un énorme cabochon d’émeraude, de 5.5 cm de haut et de 15.5 cm de diamètre.

29c51m8

Comme le diadème fut livré au Prince Félix le 22 décembre 1926, on peut raisonnablement supposer qu’il s’agissait d’un cadeau de Noël à sa femme. Il devint l’un de ses bijoux favoris et elle le porta souvent.

Galerie MT & Charlotte

Après son abdication, le diadème passa à sa belle-fille Joséphine-Charlotte, qui le porta fréquemment également.

Enfin, en 2000, après l’abdication du Grand-Duc Jean, c’est Maria Teresa qui se mit à l’arborer à plusieurs reprises, notamment pour sa première série de portraits officiels en tant que Grande-Duchesse :

Par la suite, elle le porta à de nombreuses reprises :

Galerie MT & Charlotte

Réalisation du diadème : 1926

Joaillier : Chaumet

Statut actuel : En possession de la Famille grand-ducale de Luxembourg

L’ont porté : La Grande-Duchesse Charlotte de Luxembourg, la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg, la Grande-Duchesse Maria Teresa de Luxembourg

Apparitions identifiées du diadème :

La Grande-Duchesse Charlotte de Luxembourg

  1. 1962 : Noces d’argent de la Reine Juliana et du Prince Bernhard des Pays-Bas

La Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg

  1. 19 juillet 1991 : Bal en l’honneur des 18 ans du Prince Héritier Haakon de Norvège
  2. 28 août 1993 : Bal en l’honneur des 25 ans de mariage du Roi Harald V et de la Reine Sonja de Norvège

La Grande-Duchesse Maria Teresa de Luxembourg

  1. 2000 : Série de portraits officiels pour marquer l’accession au trône du Grand-Duc Henri
  2. 2001 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Espagne
  3. 23 juin 2003 : Fête nationale du Luxembourg
  4. 16 avril 2010 : 70 ans de la Reine Margrethe
  5. 11 décembre 2011 : Dîner en l’honneur des lauréats des Prix Nobel

GD Joséphine-Charlotte’s Belgian Scroll Tiara

Voici maintenant un des plus importants diadèmes de la collection grand-ducale après l’Empire Tiara. Il s’agit d’un cadeau de mariage reçu par la princesse Joséphine-Charlotte de Belgique, fille du roi Léopold III et de la reine Astrid des Belges, lors de ses noces en 1953. Cette tiare lui a été offerte par la Société Générale et représente des motifs d’arches, avec des croissants, des palmettes et des arabesques stylisés. Elle comporte 854 diamants qui pèsent 46. 42 carats en tout, sont montés sur platine avec une armature en palladium,  et viennent tous du Congo, alors colonie belge. Le motif central est détachable et peut se porter en broche, et l’énorme diamant qui y trône, pesant 8.10 carats, est également amovible et peut être arboré sur une bague. Le diadème faillit être vendu en 2007 et Sotheby’s l’estima à une valeur située entre 80.000 et 140.000 euros. Pourquoi le diadème lui fut-il offert par la Société Générale ? Parce que cette entreprise multinationale a des liens très étroits avec la monarchie belge.

Diadème

Le diadème de la Société Générale Continuer à lire … « GD Joséphine-Charlotte’s Belgian Scroll Tiara »

GD Joséphine-Charlotte’s Amethyst & Pearl Bandeau

L’écrin de la famille grand-ducale du Luxembourg regorge de petits diadèmes. Nous avons déjà vu celui en perles et citrines ou topazes, évoquons à présent son jumeau en améthystes et perles. Ce diadème fait son apparition dans les années 1980 sur la tête d’une des plus jolies princesses de l’époque, la princesse Marie-Astrid de Luxembourg (née en 1954), que la rumeur a fiancée notamment au prince de Galles.

Three bandeaux

Le diadème de perles (?) et d’améthystes Continuer à lire … « GD Joséphine-Charlotte’s Amethyst & Pearl Bandeau »

GD Joséphine-Charlotte’s Citrine/Topaze & Pearl Bandeau

Voici à présent un bandeau avec des pierres très rares dans les familles de têtes couronnées : des citrines. Ou peut-être des topazes. Oui, parce que la famille grand-ducale entretient un voile de mystère autour de ses diadèmes, comme nous l’avons vu pour le diadème aux papillons de la Grande-Duchesse Héritière, ou celui en diamants et rubis de la Princesse Claire. Ce diadème est donc un bandeau composé de petites perles et de citrines ou topazes montées sur or jaune :

Diadème

Il appartient à une parure comprenant aussi un bracelet, un collier et des boucles d’oreilles :

Parure

Le collier et les boucles d’oreilles de la parure

C’est une pièce apparue plutôt récemment dans la collection de la famille grand-ducale, dans les années 80 exactement. On possède deux portraits de Maria-Teresa le portant comme Grande-Duchesse Héritière (à droite lors de la visite d’Etat néerlandaise de 1981) ainsi qu’une photo officielle d’une visite d’Etat allemande le 6 septembre 1988 où elle le porte également :

La Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte arbora la tiare à deux reprises au moins : l’une pas identifiée (à gauche), l’autre, durant les festivités des cinquante ans de la Reine Margrethe II de Danemark (à droite) :

Comme presque tous les diadèmes de la collection grand-ducale, le bandeau de citrines ou topazes se prête. C’est ainsi que le 16 mars 1999, on vit la Princesse Margaretha de Liechstentein, née Princesse de Luxembourg, le porter lors de la visite d’Etat de ses parents en Belgique. Elle l’avait déjà porté vingt ans plus tôt, lors de la visite d’Etat de la Reine Elizabeth à ses parents  :

THE GRAND DUKE OF LUXEMBOURG'S VISIT TO BRUSSELS.

Puis, le diadème disparut de la circulation pendant onze années. 2011 marqua son retour en grâce puisque cette année-là, la Princesse Alexandra de Luxembourg l’arbora lors d’un dîner officiel (G), et de nouveau en 2015, lors de la Fête nationale (D) :

Depuis 2011, le diadème a été vu tous les ans. En 2012, porté par la Grande-Duchesse Maria Teresa lors d’une visite officielle en Allemagne, le 23 avril :

2012 04 23 State Visit to Germany

Puis, le 8 juin 2013, arboré par la Grande-Duchesse Héritière Stéphanie lors du mariage de la Princesse Madeleine de Suède :

2013 06 08 Mad & Chris's Wedding

Joaillier : Joaillier inconnu

Statut actuel : En possession de la Famille grand-ducale de Luxembourg

L’ont porté : La Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg, la Grande-Duchesse Maria-Teresa de Luxembourg, la Princesse Margaretha de Liechtenstein, la Princesse Alexandra, la Grande-Duchesse Héritière Stéphanie de Luxembourg

Apparitions identifiées du diadème :

  1. Novembre 1976: Visite d’Etat anglaise au Luxembourg
  2. 1980’s : Portrait officiel de Maria Teresa
  3. 11 mars 1981 : Visite d’Etat néerlandaise au Luxembourg (Maria Teresa)
  4. 6 septembre 1988 : Visite d’Etat allemande au Luxembourg (Maria Teresa)
  5. 16 mars 1999 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Belgique (Magaretha)
  6. 15 avril 2000 : 50 ans de la Reine Margrethe II de Danemark (Joséphine-Charlotte)
  7. 2011 : Dîner officiel (Alexandra)
  8. 23 avril 2012 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Allemagne (Maria Teresa)
  9. 8 juin 2013 : Mariage de la Princesse Madeleine de Suède et de Christopher O’Neill (Stéphanie)
  10. 3 novembre 2014: Visite d’Etat allemande au Luxembourg (Maria-Teresa)
  11. 23 juin 2015 : Fête nationale du Luxembourg (Alexandra)