The Baden Sunburst Tiara

Sept soleils rayonnants sur une monture de diadème… Telle est la description – rapide – de notre diadème d’aujourd’hui. Nous avons vu il y a peu un diadème de la maison de Bade, continuons à explorer les écrins de cette famille.

The Baden Sunburst Tiara 1.JPG

Le diadème aux sept soleils de la famille de Bade

C’est donc un diadème composé de sept broches en diamants (très en vogue au XIXe siècle), détachables, disposées dans un ordre croissant puis décroissant sur une monture de diadème. On ignore qui a créé ce diadème et sa provenance exacte. En fait, plusieurs broches ou diadèmes similaires ont été portés au XIXe et au début du XXe siècles, ce qui augmente la confusion :

A gauche (Copyright Royal Magazin), la princesse Alexandrine de Bade, duchesse de Saxe-Cobourg-Gotha (1820-1904)  porte une broche-soleil en ornement de cheveux. A droite, la princesse Hilda de Nassau, grande-duchesse de Bade (1864-1952) pourrait bien porter une broche-soleil au sommet de son chignon

Tout d’abord, la princesse Alexandrine de Bade, duchesse de Saxe-Cobourg-Gotha, et la princesse Hilda de Nassau, dernière grande-duchesse de Bade et toutes deux princesses liées, par naissance ou par mariage, à la maison de Bade ont porté ce qui semble être une broche-soleil dans les cheveux. Ces deux broches étaient-elles une ou deux des sept broches-soleil du diadème actuel ?

Ensuite, on trouve une photo plus troublante d’une jeune princesse de Saxe-Cobourg-Gotha, née princesse de Bavière, Mathilde (1877-1906). Celle-ci arbore en effet ce qui ressemble beaucoup à notre diadème.

princesse-mathilde-von-scg-nee-de-baviere-1877-1906

La princesse Mathilde de Saxe-Cobourg-Gotha

Mathilde est morte jeune, les deux enfants nés de son mariage avec le prince Ludwig de Saxe-Cobourg-Gotha (1870-1942) n’ont pas eu d’enfants. Ce diadème serait-il passé pour une raison inconnue (cadeau de mariage, cadeau d’un parrain ou d’une marraine à sa filleule…) dans la branche de la famille de Bade ? Actuellement, j’en doute, ne voyant pas par quel biais ou quel lien de parenté le diadème aurait pu passer. Je pense jusqu’à preuve du contraire qu’il y a deux diadèmes…

Enfin, dernière photo (help, help, help, chers lecteurs !!) : au mariage de la princesse Elisabeth de Luxembourg et du prince Philipp von Thurn und Taxis, le 14 novembre 1922, une dame est assise au premier rang, la deuxième en partant de la droite, et porte ce qui, une nouvelle fois, pourrait bien être notre diadème. Serez-vous capable de l’identifier ? Moi, je n’ai pas encore réussi… (mais je me demande si ce ne pourrait pas être la princesse Marie-Louise de Hanovre, margravine de Bade (1867-1929. Seulement, je me demande à quel titre elle serait là).

1922-11-14-mariage-delisabeth-de-luxembourg-philipp-von-thurn-und-taxis

14 novembre 1922 : Mariage du prince Philipp von Thurn und Taxis et de la princesse Elisabeth de Luxembourg au château d’Hohenburg. La dame entourée en rouge est à identifier.

Bon, j’en arrive maintenant à ce qu’on sait être notre diadème ! En 1938, la princesse Theodora de Grèce, margravine de Bade (1096-1963), mère du margrave actuel et sœur du duc d’Edimbourg, assiste aux 80 ans du roi Gustave V de Suède. A cette occasion, elle arbore le diadème aux sept soleils :

1938-80-ans-gustav-v-de-suede-1

1938 : la margravine de Bade

Ensuite, d’après mes archives, il faut attendre presque trois décennies pour revoir le diadème qui fait deux apparitions en 1966. L’archiduchesse Valérie de Habsbourg-Lorraine, épouse de l’actuel margrave, le porte (je n’en suis pas tout à fait sûre) lors du bal donné avant son mariage puis le jour de ses noces :

Royals Baden

L’archiduchesse Valérie de Habsbourg-Lorraine lors du bal précédant son mariage à gauche, avec les princesses Maria Antonia von Hohenzollern-Sigmaringen et Margarita zu Leiningen

1966-09-30-mariage-margrave-maximilian-de-bade-archiduchesse-valerie-de-hl-1

30 septembre 1966 : Mariage du margrave et de la margravine de Bade actuels

Par la suite, la margravine Valérie le porte à d’autres reprises, comme sur la photo (non-identifiée…) qui est en couverture. En 2001, elle le prête à sa nouvelle belle-fille, Stéphanie (née Stéphanie Kaul) pour son mariage :

Hochzeit Erbprinz Bernhard von Baden mit Stephanie Kaul Prinz

23 juin 2003 : Mariage du prince Bernhard de Bade et de Stéphanie Kaul

Ces dernières années, on a davantage le diadème aux sept soleils. La princesse Stéphanie le porte en effet lors du mariage du prince Albert et de la princesse Charlene de Monaco, le 2 juillet 2011 :

2011-07-02-mariage-albert-charlene-1-cp-de-bade

2 juillet 2011 : le prince Bernhard et la princesse Stéphanie au mariage monégasque

Un mois plus tard, la margravine porte à son tour le diadème le soir du mariage du prince Georg-Friedrich de Prusse et de la princesse Sophie d’Isenbourg :

2011-08-27-mariage-pce-gf-de-prusse-pcesse-sophia-disembourg-7-margrave-margravine-de-bade

27 août 2011 : le margrave et la margravine de Bade au mariage prussien

Il y a peu, c’est une autre belle-fille des margraves de Bade qui a porté le diadème le jour de ses noces, la princesse Christina, née Christina Höhne, épouse du prince Michaël de Bade :

2015-07-04-mariage-pce-michael-de-bade-christina-hohne-4

4 juillet 2015 : Mariage du prince Michaël de Bade et de Christina Höhne

Espérons que ce diadème reste encore longtemps dans la famille de Bade pour le voir embellir d’autres mariées ou étinceler lors de dîners de gala…

Réalisation du diadème : Date inconnue. Probablement au XIXe siècle

Joaillier : Joaillier inconnu

Statut actuel : En possession des margraves de Bade

L’ont porté : La princesse Théodora de Grèce, margravine de Bade, l’archiduchesse Valérie de Habsbourg-Lorraine, margravine de Bade, la princesse Stéphanie de Bade, la princesse Christina de Bade

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 1938 : 80 ans du roi Gustave V de Suède (Margravine Théodora de Bade)
  2. Septembre 1966 : Bal précédant le mariage du margrave Maximilian de Bade et de l’archiduchesse Valérie de Habsbourg-Lorraine (Archiduchesse Valérie de Habsbourg-Lorraine)
  3. 30 septembre 1966 : Mariage du margrave Maximilian de Bade et de l’archiduchesse Valérie de Habsbourg-Lorraine (Archiduchesse Valérie de Habsbourg-Lorraine)
  4. 1960s-1970s : Occasion non identifiée
  5. 23 juin 2001 : Mariage du prince héritier Bernhard de Bade et de Stéphanie Kaul (Stéphanie Kaul)
  6. 2 juillet 2011 : Dîner de gala suivant le mariage du prince Albert de Monaco et de Charlene Wittstock (Stéphanie Kaul)
  7. 27 août 2011 : Dîner de gala suivant le mariage du prince héritier Georg-Friedrich de Prusse et de la princesse Sophie d’Isenburg (Margravine Valérie de Bade)
  8. 4 juillet 2015 : Mariage du prince Michaël de Bade et de Christina Höhne (Christina Höhne)

 

Queen Sophia of Sweden’s Pearl & Diamond Tiara

Article dédié à Ric Hochet

Second diadème volé du blog ! Il y en aura d’autres car, hélas, les diadèmes attirent les voleurs. Notre diadème d’aujourd’hui a servi pendant une quarantaine d’années à parer la princesse Christina de Suède, Mrs. Magnuson, pour moult grands événements…

queen-sophia-of-swedens-pearl-diamond-tiara-1

Le diadème de la princesse Christina de Suède

Ce diadème a été réalisé pour la reine Sophia de Suède et de Norvège (1836-1913) au XIXè siècle par le joaillier Ribbhagen. Il est composé de petites perles et de minuscules diamants. C’est un diadème délicat, qui disparaît un peu dans les coiffures bouffantes de la princesse Christina (qui est la plus jeune des Haga sisters, comme sont surnommées les sœurs du roi Carl XVI Gustav de Suède). A ma connaissance, il n’existe aucun portrait, nulle photo de la reine Sophia l’arborant. A la mort de la reine Sophia, le diadème passe à sa petite-fille, Elsa Cedergren (1893-1996), l’une des filles de son fils Oscar (1859-1953). Je ne connais pas non plus de photo d’Elsa avec le diadème. En tout cas, Elsa est l’une des marraines de la princesse Christina de Suède et lui offre le diadème de la reine Sophia, peut-être pour ses vingt-et-un ans. La première fois que la princesse Christina s’en pare, d’après mes archives, c’est en effet le 10 décembre 1964, pour la cérémonie des Nobel :

1964-12-10-prix-nobel

Christina à la remise des Prix Nobel de 1964. On aperçoit la reine Louise, avec le diadème à aiguilles de Bade et la princesse Sibylla, avec le diadème Connaught

Par la suite, Christina porte régulièrement le diadème, notamment lors des cérémonies et dîners des Prix Nobel, des visites d’Etat, mais aussi des mariages princiers, comme celui du prince héritier de Norvège en 2001 :

galerie-princesse-christina-1

La princesse Christina parée du diadème lors de diverses occasions

Mais en 2012 un vol eut lieu. Quelques années auparavant, Tord Magnuson, époux de la princesse Christina, avait accueilli un réfugié de dix-neuf ans, arrivé en Suède sans famille. Tord Magnuson et la princesse Christina s’étaient faits ses protecteurs. Mais leur générosité fut bien mal récompensée. En effet, en avril 2012, le jeune homme, profitant de la confiance… et de l’absence de ses bienfaiteurs vola la clef du coffre contenant plusieurs bijoux de famille. Un mois plus tard, le 18 mai, alors qu’un dîner privé se tenait au Palais royal et que la princesse et son époux faisaient visiter leurs invités, le jeune homme déroba plusieurs bijoux. Parmi ceux-ci était le diadème de la princesse Christina. Le voleur, arrêté peu après, avoua son vol… mais également qu’il avait jeté le diadème à l’eau depuis le Riksbron, un pont qui se trouve derrière le Parlement suédois. D’aucuns ont cherché à retrouver ce diadème estimé à 350 000 couronnes suédoises (sans la plus-value historique), des sondages ont été effectués… sans succès à ce jour.

2011-12-10-nobel-prize-ceremony-3

10 décembre 2011 : la princesse Christina ne sait pas qu’elle porte son diadème pour l’avant-dernière fois

Les deux dernières apparitions de la princesse Christina avec le diadème ont eu lieu les 10 et 11 décembre 2011, lors des cérémonies des Prix Nobel. Depuis, la princesse, privée de son diadème, porte celui des six boutons très régulièrement et a débuté, voici deux ans à peine, le kokoshnik d’aigues-marines. Il n’empêche que son diadème doit lui manquer…

Réalisation du diadème : XIXème siècle

Joaillier : Ribbhagen

Statut actuel : Inconnu

L’ont porté : La princesse Christina de Suède, Mrs. Magnuson

Apparitions identifiées du diadème

  1. 10 décembre 1964 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  2. 10 décembre 1972 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  3. 21 octobre 1975 : Visite d’Etat finlandaise en Suède
  4. 10 décembre 1978 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  5. Octobre 1979 : Visite d’Etat espagnole en Suède
  6. 10 décembre 1981 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  7. 1982 : Dîner de gala pour une occasion non identifiée
  8. 10 décembre 1983 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  9. 1984 : Dîner de gala pour les parlementaires suédois
  10. 10 décembre 1984 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  11. 1987 : Dîner de gala pour les parlementaires suédois
  12. 10 décembre 1989 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  13. 1990s : Dîner de gala pour une occasion non identifiée
  14. 10 décembre 1993 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  15. 11 décembre 1993 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  16. 1995 : Dîner de gala pour les parlementaires suédois
  17. Octobre 1995 : Visite d’Etat lettonne en Suède
  18. 18 novembre 1995 : Mariage du prince Joachim de Danemark et d’Alexandra Manley
  19. 11 décembre 1996 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  20. Avril 1997 : Visite d’Etat irlandaise en Suède
  21. 11 décembre 1997 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  22. 26 mai 1998 : Visite d’Etat argentine en Suède
  23. 11 décembre 1998 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  24. 11 septembre 1999 : Mariage du baron Hans De Geer et de la baronne Christina-Louise Silfverschiöld
  25. 11 décembre 1999 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  26. 20 janvier 2000 : Dîner de gala pour les parlementaires suédois
  27. 2 mai 2000 : Visite d’Etat finlandaise en Suède
  28. 10 décembre 2000 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  29. 11 décembre 2000 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  30. 24 mai 2002 : Mariage d’Ari Behn et de la princesse Märtha-Louise de Norvège
  31. Mai 2003 : Visite d’Etat allemande en Suède
  32. 29 janvier 2004 : Dîner de gala pour les parlementaires suédois
  33. 10 décembre 2004 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  34. 11 décembre 2004 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  35. 10 février 2005 : Dîner de gala pour les parlementaires suédois
  36. Mai 2005 : Visite d’Etat norvégienne en Suède
  37. 11 décembre 2005 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  38. 30 avril 2006 : Soixante ans du roi Carl XVI Gustav de Suède
  39. 11 décembre 2006 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  40. 24 février 2007 : Soixante-dix ans du roi Harald V de Norvège
  41. Mai 2008 : Visite d’Etat grecque en Suède
  42. 10 décembre 2008 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  43. 11 décembre 2008 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  44. 11 décembre 2009 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  45. 10 décembre 2010 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  46. 11 décembre 2010 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  47. 10 décembre 2011 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  48. 11 décembre 2011 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel

 

The Baden Empire Tiara

Article dédié à Huguette

Premier diadème allemand évoqué sur ce blog ! Aujourd’hui, voyons le diadème d’une princesse méconnue, la princesse Hilda de Nassau (1864-1952). Cette dernière est la fille cadette du duc Adolphe de Nassau (1817-1905), devenu grand-duc de Luxembourg en 1890, et de la princesse Adélaïde d’Anhalt-Dessau (1833-1916). En 1885, Hilda épouse le prince héritier de Bade, Frédéric (1857-1928), fils du grand-duc Frédéric Ier (1826-1907) et de la grande-duchesse, née princesse Louise de Prusse (1838-1923). Oui, vous avez compris, Frédéric est le frère de Victoria de Bade, reine de Suède (1862-1930) : direction le diadème à aiguilles de la famille de Bade si vous voulez en savoir plus sur cette reine suédoise. Bon, je continue. En 1907, Frédéric Ier meurt : son fils Frédéric et sa belle-fille Hilda deviennent grands-ducs. C’est là qu’intervient notre diadème.

the-baden-empire-tiara-1

Le diadème en diamants de la grande-duchesse Hilda

En effet, c’est vers 1906-1907 qu’est réalisé le magnifique diadème ci-dessus. Il est tout en diamants,  sertis en or et platine. Sa base représente une guirlande de fleurs de lauriers stylisées encadrée par un rang de diamants de taille carrée ou rectangulaire et une bande de volutes de diamants. Le motif central représente les ondulations d’un ruban et d’une guirlande. Dans les espaces libres laissés par les festons de la guirlande et du ruban se trouvent onze diamants montés en tremblant qui totalisent quinze carats à eux tous, et le plus gros des onze, cinq carats à lui seul. Le bijou a été créé par Hermann Schmidt-Staub, de Pforzheim (situé alors dans le Bade) et la date laisse penser que c’est à l’occasion de l’accession au trône du nouveau grand-duc de Bade. Dans tous les cas, on connaît un portrait (à la une) de la grande-duchesse Hilda l’arborant et on sait qu’elle l’a porté en une autre occasion :

1938-80-ans-gustave-v-de-suede

1938 : 80 ans du beau-frère d’Hilda, le roi Gustave V de Suède

Frédéric et Hilda n’eurent pas d’enfants. A sa mort, en 1952, vingt-quatre ans après son mari, Hilda le légua donc à sa nièce, Antonia de Luxembourg, princesse héritière de Bavière par son mariage (1899-1954). Cette dernière n’eut pas eu le temps de le porter, car Antonia mourut à son tour deux ans après Hilda. Le diadème resta cependant un peu dans sa descendance, car l’une des six filles d’Antonia, Editha, le porta en 1956 :

1956-04-pre-wedding-archiduc-ferdinand-dautriche-ctesse-helen-zu-toerring-jettenbach-2

1956 : les six enfants des princes héritiers Rupprecht et Antonia de Bavière. Editha porte le diadème de sa grande-tante

Ce fut la dernière fois que le diadème fut vu (à ma connaissance). En 1973, les descendants de la princesse Antonia le vendirent pour 250 000 francs suisses. En 1984, le Musée du Land de Bade le racheta pour un prix inconnu. Le Musée du Land de Bade (Badisches Landesmuseum) est situé à Karlsruhe (détruit pendant la Seconde Guerre mondiale et dont l’extérieur fut reconstruit à l’identique après) dans l’ancien château des grands-ducs de Bade, où Hilda vécut donc une partie de sa vie.

the-baden-empire-tiara-2

Exposition du diadème au Badisches Landesmuseum

Joli clin d’œil, non ?

Réalisation du diadème : Vers 1906-1907

Joaillier : Hermann Schmidt-Staub

Statut actuel : Exposé au Badisches Landesmuseum

L’ont porté : La grande-duchesse Hilda de Bade, la princesse Editha de Bavière

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 1920s : Série de photos non datées de la grande-duchesse Hilda de Bade (Grande-duchesse Hilda de Bade)
  2. 1938 : 80 ans du roi Gustave V de Suède (Grande-duchesse Hilda de Bade)
  3. Avril 1956 : Soirée de gala précédant le mariage de l’archiduc Ferdinand de Habsbourg-Lorraine et de la comtesse Hélène zu Toerring-Jettenbach (Princesse Editha de Bavière)

Queen Maud’s Pearl & Diamond Tiara

6 février 1995 : alerte au royaume d’Angleterre, et plus précisément à Londres ! On a volé le diadème de la reine Maud ! Ou plutôt, l’un des diadèmes. En effet, la reine Sonja de Norvège avait fait envoyer un diadème et d’autres bijoux qui ont été dérobés dans la boutique du joaillier Garrard. On n’a jamais retrouvé les bijoux volés, mais une réplique exacte du diadème a été réalisée par Garrard.

queen-mauds-pearl-diamond-tiara-1

Le diadème créé par Garrard

En 1896, la princesse Maud de Galles (1869-1938) épouse son cousin, le prince Carl de Danemark, futur roi Haakon VII de Norvège (1872-1957).  A cette occasion, les parents de Maud, le prince et la princesse de Galles, futur roi Edward VII (1841-1910) et reine Alexandra du Royaume-Uni (1844-1925) lui offrent un magnifique diadème réalisé par Garrard qui figure une base de festons et de rouleaux surmontés de perles poires. Au milieu du diadème se trouve un motif central, plus imposant, qui est détachable.

Les deux versions du diadème

Lorsqu’en 1905, Carl et Maud deviennent souverains de Norvège, la nouvelle reine emporte le diadème offert par ses parents.

Voici deux très beaux portraits de Maud parée du cadeau de ses parents.

Maud meurt en 1938 et, comme son diadème en éventail ou le diadème aux croix pattées, le diadème reçu pour son mariage reste en Angleterre jusqu’en 1953, et sa belle-fille, la princesse héritière Märtha, n’a pas le temps non plus de l’arborer. C’est donc la reine Sonja qui le porte ensuite pour la première fois depuis plus de quarante ans, d’après mes archives, lors de la visite d’Etat islandaise de 1971.

1971-05-04-islandic-state-visit-to-norway-1-return-dinner-at-grand-hotel

4 mai 1971 : visite d’Etat islandais : dîner de retour au Grand Hôtel

Dès le début de son mariage, Sonja porte très régulièrement le diadème, notamment lors de visites d’Etat ou des dîners annuels offerts par les souverains norvégiens pour des personnalités norvégiennes.

La reine Sonja portant le diadème sous ses deux formes en diverses occasions

Le 6 février 1995, comme nous le disions plus haut, le diadème est volé en Angleterre chez Garrard où le diadème se trouvait pour entretien, nettoyage ou réparations… Garrard l’a refait à l’identique, car le voleur ne fut jamais retrouvé.

En 2002, pour la première fois, une princesse norvégienne, et non une reine, porte le diadème : la reine Sonja prête le diadème  à sa fille qui l’arbore le jour de ses noces avec Ari Behn, sous sa version basse :

2002-05-14-mariage-ari-behn-ml-2

24 mai 2002 : Mariage d’Ari Behn et de Märtha-Louise

En 2010, c’est à sa belle-fille Mette-Marit que Sonja prête le diadème, lui offrant ainsi une magnifique alternative au diadème d’améthystes ou à celui reçu pour son mariage. La princesse héritière de Norvège porte la version basse au mariage d’une autre princesse héritière, Victoria de Suède :

2010-06-19-mariage-vic-dan-1

19 juin 2010 : Mette-Marit au mariage de Victoria et Daniel

Enfin, en 2013, c’est à nouveau Märtha-Louise qui se pare du diadème pour le mariage d’une autre princesse de Suède, Madeleine. C’est, je trouve, la plus belle apparition de Märtha-Louise en robe longue+diadème :

2013-06-08-pcess-madeleines-wedding

8 juin 2013 : Märtha-Louise au mariage de Christopher O’Neill et Madeleine de Suède

Réalisation du diadème : La version originale en 1896 ; la version actuelle en 1995

Joaillier : Garrard

Statut actuel : En possession du roi Harald V et de la reine Sonja de Norvège

L’ont porté : La reine Maud de Norvège, la reine Sonja de Norvège, la princesse Märtha-Louise de Norvège, la princesse héritière Mette-Marit de Norvège

Apparitions identifiées du diadème :

Reine Maud de Norvège

  1. 1905 ca. : Portrait de la reine Maud de Norvège par les frères Downey

Reine Sonja de Norvège

  1. 4 mai 1971 : Visite d’Etat islandaise en Norvège : dîner de retour au Grand Hôtel offert par le couple présidentiel islandais (diadème complet)
  2. 12 février 1973 : Visite d’Etat danoise en Norvège (diadème complet)
  3. Octobre 1974 : Visite d’Etat suédoise en Norvège : banquet d’Etat offert par le roi de Norvège (diadème complet)
  4. 28 avril 1976 : Visite d’Etat tanzanienne en Norvège : banquet d’Etat offert par le roi de Norvège (version basse)
  5. 1er juillet 1978 : 75 ans du roi Olav V de Norvège : représentation de gala (diadème complet)
  6. 3 juin 1980 : Visite d’Etat portugaise en Norvège : banquet d’Etat offert par le roi de Norvège (diadème complet)
  7. 6 mai 1981 : Visite d’Etat britannique en Norvège : dîner de retour offert par la reine Elizabeth II et le prince Philip à bord du Britannia (diadème complet)
  8. Avril 1982 : Visite d’Etat espagnole en Norvège : concert (diadème complet)
  9. 26 septembre 1986 : Visite d’Etat ouest-allemande en Norvège : dîner de retour offert par le couple présidentiel allemand (diadème complet)
  10. 5 juin 1991 : Visite d’Etat russe en Norvège (diadème complet)
  11. 28 octobre 1991 : Visite d’Etat norvégienne au Danemark (diadème complet)
  12. 13 octobre 1992 : Visite d’Etat danoise en Norvège (diadème complet)
  13. 23 mars 1993 : Visite d’Etat norvégienne en Finlande (diadème complet)
  14. 7 juin 1993 : Visite d’Etat suédoise en Norvège (diadème complet)
  15. 29 août 1993 : Noces d’argent des souverains norvégiens (diadème complet)
  16. 18 avril 1994 : Visite d’Etat norvégienne en Allemagne (diadème complet)
  17. 18 octobre 1994 : Visite d’Etat finlandaise en Norvège (diadème complet
  18. 15 avril 1996 : Visite d’Etat norvégienne aux Pays-Bas (diadème complet)
  19. 21 juin 1997 : 60 ans des souverains norvégiens (diadème complet)
  20. 22 mars 1999 : Visite d’Etat hongroise en Norvège (diadème complet)
  21. 5 février 2000 : 175 ans de la Société militaire d’Oslo (version basse)
  22. 15 avril 2000 : 60 ans de la reine Margrethe II de Danemark (diadème complet)
  23. 20 septembre 2000 : Visite d’Etat lettonne en Norvège (diadème complet)
  24. 25 avril 2003 : Dîner de gala du régiment des Green Howards (diadème complet)
  25. 23 octobre 2003 : Stortingsmiddag (diadème complet)
  26. 3 février 2004 : Visite d’Etat portugaise en Norvège (diadème complet)
  27. 27 novembre 2005 : Centenaire de l’indépendance de la Norvège (diadème complet)
  28. 5 avril 2006 : Visite d’Etat norvégienne en Suisse (version basse)
  29. 29 août 2006 : Visite d’Etat bulgare en Norvège (diadème complet)
  30. 18 septembre 2006 : Visite d’Etat norvégienne en Irlande (version basse)
  31. 17 avril 2007 : Visite d’Etat autrichienne en Norvège (diadème complet)
  32. 25 octobre 2007 : Stortingsmiddag (diadème complet)
  33. 23 octobre 2008 : Stortingsmiddag (diadème complet)
  34. 16 avril 2010 : 70 ans de la reine Margrethe II de Danemark (version basse)
  35. 5 avril 2011 : Visite d’Etat lithuanienne en Norvège (version basse)
  36. 30 mai 2011 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Norvège (diadème complet)
  37. 14 janvier 2012 : Concert pour le jubilé de rubis de la reine Margrethe II de Danemark (diadème complet)
  38. 19 octobre 2012 : Dîner précédant le mariage du grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg et de la comtesse Stéphanie de Lannoy (diadème complet)
  39. 25 octobre 2012 : Stortingsmiddag (diadème complet)
  40. 11 juin 2014 : Visite d’Etat allemande en Norvège (diadème complet)
  41. 2 septembre 2014 : Visite d’Etat estonienne en Norvège (diadème complet)
  42. 18 mars 2015 : Visite d’Etat lettonne en Norvège (diadème complet)
  43. 6 avril 2015 : Visite d’Etat norvégienne en Italie (version basse)
  44. 3 mars 2016 : Stortingsmiddag (diadème complet)
  45. 6 septembre 2016 : Visite d’Etat norvégienne en Finlande (diadème complet)

Princesse Märtha-Louise de Norvège

  1. 24 mai 2002 : Mariage d’Ari Behn et de la princesse Märtha-Louise de Norvège (version basse)
  2. 8 juin 2013 : Mariage de Christopher O’Neill et de la princesse Madeleine de Suède (version basse)

Princesse héritière Mette-Marit de Norvège

  1. 19 juin 2010 : Mariage de Daniel Westling et de la princesse héritière Victoria de Suède (version basse)

The Norwegian Maltese Circlet

Les souverains norvégiens sont actuellement en visite d’Etat en Finlande et c’est l’occasion de voir un nouveau diadème de la collection royale norvégienne. Plus tôt cette semaine, nous avons évoqué la parure d’émeraudes norvégienne et l’article sur le diadème-éventail de la reine Maud a été complètement mis à jour. Notre diadème est un héritage de la reine Alexandra du Royaume-Uni (1844-1925).

The Norwegian Maltese Circlet 1.JPG

Le diadème de la reine Alexandra en possession des reines de Norvège

Ce diadème a été créé par Garrard en 1910 pour la reine Alexandra après la mort de son mari. C’est une version plus légère d’un diadème dit le diadème de George IV, le diadème de diamant anglais ou diadème d’Etat. On connaît des images de la reine arborant le diadème :

queen-alexandra-1

La reine Alexandra avec la version originale du diadème

Voici une image amusante des deux belles-sœurs, Maud, reine de Norvège, et Mary, reine du Royaume-Uni, au couronnement du roi George VI. Toutes deux portent un diadème quasiment jumeau de l’autre (il manque les fleurs-de-lys sur celui de Maud) :

1937-05-12-queen-mary-queen-maud-at-king-george-vis-coronation-3

La reine Maud, la reine Mary et la princesse héritière Elizabeth

Le diadème est composé d’un bandeau de diamants qui était surmonté, à l’origine, par quatre croix pattées dites aussi croix de Malte. Ces quatre croix alternaient avec quatre fleurs-de-lys. En outre, se trouvait serti sur le diadème le Cullinan VI (resté en possession de la famille royale britannique en 1925). C’est sans doute à la mort de la reine Alexandra que les fleurs-de-lys ont été ôtées. On ignore si elles existent encore et, dans ce cas, si elles sont en possession de la famille royale de Norvège. En tout cas, en 1925, le diadème d’Alexandra passa à sa fille Maud, reine de Norvège (1869-1938) depuis 1905. Celle-ci l’arbora régulièrement :

Deux photos de la même série : Maud porte le diadème de sa mère

C’est notamment le diadème que choisit la reine de Norvège pour assister au couronnement de son neveu, George VI, le 12 mai 1937 :

1937-05-12-cp-martha-queen-maud-at-king-george-vis-coronation-1

12 mai 1937 : Couronnement du roi George VI

Comme nous l’avons déjà vu dans des articles précédents, la princesse héritière Märtha ne porta jamais les bijoux de sa belle-mère qui lui avaient été légués. En effet, la reine Maud mourut subitement en Angleterre en 1938, alors que ses bijoux se trouvaient avec elle. Les parures restèrent stockées à Windsor durant la guerre, et ce n’est qu’en 1953, lors du couronnement de la reine Elizabeth II, que les princes héritiers de Norvège rentrèrent en possession de la cassette de leur mère et belle-mère. Mais la princesse héritière était déjà gravement malade et mourut l’année suivante, sans avoir jamais pu arborer l’un des diadèmes. Il fallut donc attendre 1985 pour que sa belle-fille Sonja portât le diadème aux croix de Malte, et seulement sous sa forme de bandeau :

1985-12-18-125-ans-kunstnerforbunder-2-with-robert-levin

18 décembre 1985 : Sonja, parée pour la première fois d’une partie du diadème de la reine Alexandra

On a pu se rendre compte que le diadème a été modifié : les croix pattées, quand elles sont présentes, ne sont plus qu’au nombre de trois et sont portées sur le devant du bandeau. La quatrième peut être portée comme broche, pour maintenir l’ordre que la reine arbore parfois. Depuis 1985, le diadème a été vu par intermittences, plus sous sa forme de bandeau qu’avec les croix pattées. Il n’a pas les faveurs de la reine qui lui préfère le diadème en perles et diamants de la reine Maud, la parure d’émeraudes ou le diadème de la reine Joséphine.

Le diadème en 2011 sous sa forme complète actuelle. A gauche, la reine porte la 4e croix pattée en broche ; à droite, très belle vue du diadème de dos.

Enfin, il est à noter que le diadème a toujours été porté par les souveraines norvégiennes. Mais en 1992 et 1993, Sonja a prêté le bijou à sa fille Märtha-Louise pour deux visites d’Etat. Ces deux occasions font partie des quatre fois où la princesse a arboré un diadème autre que celui offert par son grand-père (les autres événements étant son mariage, pour lequel elle était coiffée de la version basse du diadème en perles et diamants de la reine Maud, et le mariage de la princesse héritière Victoria, où elle portait le diadème en améthystes prêté par sa belle-sœur).

La princesse Märtha-Louise lors des visites d’Etat danoise (1992, à gauche) et suédoise (1993, à droite)

Réalisation du diadème : 1910

Joaillier : Garrard

Statut actuel : En possession du roi Harald V et de la reine Sonja de Norvège

L’ont porté : La reine Maud de Norvège, la reine Sonja de Norvège, la princesse Märtha-Louise de Norvège

Apparitions du diadème :

Reine Maud de Norvège :

  1. 12 mai 1937 : Couronnement du roi George VI du Royaume-Uni

Reine Sonja de Norvège :

  1. 18 décembre 1985 : Kunstnerforbunder (bandeau)
  2. 14 février 1997 : Visite d’Etat islandaise en Norvège : dîner de retour offert par le couple présidentiel islandais au Grand Hôtel (diadème complet)
  3. 25 mai 1998 : Visite d’Etat norvégienne en Russie (bandeau)
  4. 23 mars 1999 : Visite d’Etat hongroise en Norvège (diadème complet)
  5. 10 avril 2002 : Visite d’Etat estonienne en Norvège (diadème complet)
  6. 6 mai 2002 : Visite d’Etat norvégienne au Canada (bandeau)
  7. 15 octobre 2002 : Gala de charité de l’Association américano-scandinave (bandeau)
  8. 24 novembre 2009 : Visite d’Etat norvégienne en Afrique du Sud (bandeau)
  9. 9 mai 2011 : Visite d’Etat norvégienne en Slovénie (diadème complet)

Princesse Märtha-Louise de Norvège :

  1. Octobre 1992 : Visite d’Etat danoise en Norvège (bandeau)
  2. Juin 1993 : Visite d’Etat suédoise en Norvège (bandeau)

The Norwegian Emerald Tiara

Le diadème du jour est l’un des big guns de la famille royale de Norvège. Je dirai même THE Big Gun, même s’il n’est dans les écrins norvégiens que depuis la fin de la première moitié du XXe siècle…

The Norwegian Emerald Tiara 1

Le diadème d’émeraudes et diamants dit de l’impératrice Joséphine

La légende veut que ce diadème ait appartenu à l’impératrice Joséphine (1763-1814). Trond Norén Isaksen Trond Norén Isaksen s’emploie à démontrer que ce bruit persistant est faux pour deux raisons : d’une part, il souligne qu’il n’y a aucune parure dans les inventaires de bijoux de l’impératrice Joséphine qui ne pourrait correspondre au diadème norvégien. D’autre part, il explique que, selon une tradition orale de la famille royale norvégienne, les émeraudes de ce diadème viendraient d’une mine russe. Or, selon lui, les premières émeraudes trouvées en Russie le sont dans les années 1830.

Par conséquent, il est probable que la parure n’ait pas appartenu à l’impératrice des Français, mais il ait certain qu’il a été en possession de sa belle-fille, la princesse Augusta-Amélie de Bavière (1788-1851), épouse de son fils Eugène de Beauharnais, duc de Leuchtenberg (1781-1824). Oui, nous avons déjà parlé d’elle à propos du diadème Leuchtenberg, du diadème aux camées, du diadème aux améthystes suédois… Trond Norén Isaksen rapporte qu’elle le laisse dans son testament à sa fille Amélie, impératrice du Brésil (1812-1873). Comme le diadème Bragance en diamants, Amélie, morte sans enfants, le lègue ensuite à sa sœur Joséphine (1807-1876), reine de Suède et Norvège. Apparemment, il existe un portrait de la reine Joséphine âgée portant la parure d’émeraudes, mais sa localisation est inconnue. A sa mort, Joséphine donne le diadème à sa belle-fille Sophia (1836-1913).

Reine Sofia de Suède 1

La reine Sophia portant la parure d’émeraudes

En 1911 a lieu le couronnement du nouveau roi d’Angleterre, George V. A cette occasion, Sophia prête son diadème à la princesse héritière Margareta (1882-1920).

1911 06 22 George V's Coronation

22 juin 1911 : le duc et la duchesse de Connaught, avec la princesse Patricia et le prince Arthur de Connaught, les princes héritiers de Suède

A la mort de la reine Sophia, celle-ci laisse son diadème d’émeraudes à sa plus jeune belle-fille, Ingeborg, née princesse de Danemark (1878-1958). La princesse Ingeborg fait effectuer plusieurs modifications à la parure : elle enleva les deux émeraudes poire situées de part et d’autre de la pierre centrale du diadème pour en faire des pendants d’oreilles. D’autre part, elle fit ôter du collier les sept pendants pour les partager entre ses enfants. Ingeborg porta le diadème fréquemment :

CP Ingeborg

La princesse Ingeborg arborant la parure d’émeraudes et diamants

Parmi les grands événements pour lesquels Ingeborg se para de la parure d’émeraudes, on peut citer le mariage de sa fille Astrid en 1926, le bal d’avant-mariage du prince héritier de Danemark en 1935, ou le jubilé du roi de Danemark en 1937… Le diadème resta en sa possession jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Là, en août 1940, nous nous trouvons à la gare de Stockholm où la princesse héritière Märtha de Norvège, fille d’Ingeborg, doit prendre un train pour rejoindre les Etats-Unis avec ses enfants. Sa mère vient lui dire au revoir et lui tend un paquet fait d’une écharpe. C’est la parure d’émeraudes qu’elle lui donnait, afin de pouvoir faire face aux frais qu’engendreraient éventuellement l’exil. Mais la guerre se termine et Märtha rentre en Norvège avec la parure intacte. Depuis, le diadème est resté en Norvège, et Märtha le porta à de nombreuses reprises.

1953 05 15 Mariage Erling & Ragnhild 1

15 mai 1953 : Märtha (2e à droite) porte le diadème d’émeraudes pour le mariage de sa fille Rgnhild

La princesse héritière Märtha meurt prématurément en 1954. Lorsque son époux monte sur le trône sous le nom d’Olav V, c’est leur fille Astrid (née en 1932) qui joue le rôle de Première Dame du royaume. Le diadème a été légué à son frère Harald (né en 1937) pour son épouse, mais Harald n’étant pas encore marié, il prête le diadème à sa sœur. C’est ainsi qu’on voit Astrid arborer la parure d’émeraudes.

1960 02 Danish State Visit to Norway 2

Février 1960 : Astrid (derrière) porte le diadème d’émeraudes pour une représentation de gala pendant la visite d’Etat des souverains danois

Ce prêt temporaire cesse au mariage du prince héritier Harald avec Sonja Haraldsen. La nouvelle princesse héritière se pare désormais du diadème régulièrement. D’après mes archives, la première fois fut en 1973 :

1973 02 12 Danish State Visit to Norway 12

12 février 1973 : Visite d’Etat danoise en Norvège

La reine s’est coiffée très fréquemment du diadème. Parmi les très grandes occasions pour lesquelles elle a porté la parure, on peut citer les mariages des trois princes héritiers de Scandinavie (dont celui de son propre fils Haakon) :

De gauche à droite : mariages du prince héritier Haakon de Norvège (25 août 2001), du prince héritier Frederik de Danemark (14 mai 2004) et de la princesse héritière Victoria de Suède (19 juin 2010)

Réalisation du diadème : Probablement dans les années 1830

Joaillier : Bapst, et Nitot ont été nommés, mais sans certitude.

Statut actuel : En possession des souverains norvégiens

L’ont porté : La reine Joséphine de Suède, la reine Sophia de Suède, la princesse héritière Margareta de Suède, la princesse Ingeborg de Suède, la princesse héritière Märtha de Norvège, la princesse Astrid de Norvège, la reine Sonja de Norvège

Apparitions identifiées du diadème :

Princesse héritière Margareta de Suède :

  1. 22 juin 1911 : Couronnement du roi George V du Royaume-Uni

Princesse Ingeborg de Suède :

  1. Novembre 1926 : Mariage du prince héritier Léopold de Belgique et de la princesse Astrid de Suède
  2. Mai 1935 : Bal précédant le mariage du prince héritier Frederik de Danemark et de la princesse Ingrid de Suède
  3. 1937 : Jubilé d’argent du roi Christian X de Danemark
  4. 1938 : 80 ans du roi Gustav V de Suède

Princesse héritière Märtha de Norvège :

  1. 12 mai 1937 : Couronnement du roi George VI du Royaume-Uni
  2. 6 septembre 1948 : Inauguration de la reine Juliana des Pays-Bas
  3. 15 mai 1953 : Mariage d’Erling Lorentzen et de la princesse Ragnhild de Norvège
  4. 2 juin 1953 : Couronnement de la reine Elizabeth II du Royaume-Uni
  5. Juillet 1953 : 50 ans du prince héritier Olav de Norvège

Princesse Astrid de Norvège :

  1. Septembre 1958 : Visite d’Etat norvégienne au Danemark : Banquet d’Etat
  2. Février 1960 : Visite d’Etat danoise en Norvège

Reine Sonja de Norvège

  1. 12 février 1973 : Visite d’Etat danoise en Norvège
  2. 2 juillet 1973 : 70 ans du roi Olav V de Norvège
  3. Octobre 1974 : Visite d’Etat suédoise en Norvège : Représentation de gala au Théâtre Royal
  4. 2 juillet 1978 : 75 ans du roi Olav V de Norvège
  5. 5 mai 1981 : Visite d’Etat britannique en Norvège
  6. Octobre 1981 : Visite d’Etat islandaise en Norvège
  7. Avril 1982 : Visite d’Etat espagnole en Norvège
  8. 15 mai 1984 : Visite d’Etat française en Norvège
  9. 21 février 1987 : 50 ans du prince héritier Harald de Norvège
  10. 19 octobre 1987 : Stortingsmiddag
  11. 9 octobre 1988 : Dîner de gala pour la confirmation du prince Haakon de Norvège
  12. 22 septembre 1989 : 18 ans de la princesse Märtha-Louise de Norvège
  13. 2 mai 1990 : Visite d’Etat luxembourgeoise en Norvège
  14. 22 juin 1991 : Stortingsmiddag
  15. 19 juillet 1991 : 18 ans du prince héritier Haakon de Norvège
  16. Mai 1992 : Visite d’Etat norvégienne en Suède
  17. 9 juin 1992 : Noces d’argent des souverains danois
  18. 13 octobre 1992 : Visite d’Etat danoise en Norvège
  19. 23 mars 1993 : Visite d’Etat norvégienne en Finlande
  20. 5 juillet 1994 : Visite d’Etat norvégienne au Royaume-Uni
  21. 25 avril 1995 : Visite d’Etat norvégienne en Espagne
  22. 18 novembre 1995 : Mariage du prince Joachim de Danemark et d’Alexandra Manley
  23. 25 mars 1996 : Visite d’Etat russe en Norvège
  24. 30 avril 1996 : 50 ans du roi Carl XVI Gustaf de Suède
  25. 28 août 1996 : Visite d’Etat norvégienne en Autriche
  26. 13 novembre 1997 : Stortingsmiddag
  27. 17 juin 1998 : Visite d’Etat allemande en Norvège
  28. 16 mars 1999 : Visite d’Etat sud-africaine en Norvège
  29. 10 avril 2000 : Visite d’Etat jordanienne en Norvège
  30. 30 mai 2001 : Visite d’Etat britannique en Norvège
  31. 25 août 2001 : Mariage du prince héritier Haakon de Norvège et de Mette-Marit Tjessem Høiby
  32. 2002 : Portrait de la reine Sonja de Norvège par Håkon Gullvåg (Mairie d’Oslo)
  33. 20 mai 2003 : Visite d’Etat norvégienne en Belgique
  34. 16 mars 2004 : Stortingsmiddag
  35. 14 mai 2004 : Mariage du prince héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson
  36. 21 octobre 2004 : Stortingsmiddag
  37. 10 mai 2005 : Visite d’Etat japonaise en Norvège
  38. 1er septembre 2005 : Visite d’Etat norvégienne en Suède
  39. 25 octobre 2005 : Visite d’Etat norvégienne au Royaume-Uni
  40. 30 avril 2006 : 60 ans du roi Carl XVI Gustaf de Suède
  41. 6 juin 2006 : Visite d’Etat espagnole en Norvège
  42. 24 février 2007 : 70 ans du roi Harald V de Norvège
  43. 26 avril 2010 : Visite d’Etat russe en Norvège
  44. 19 juin 2010 : Mariage de Daniel Westling et de la princesse héritière Victoria de Suède
  45. 31 août 2011 : Visite d’Etat sud-africaine en Norvège
  46. 15 janvier 2012 : Jubilé de rubis de la reine Margrethe II de Danemark
  47. 13 octobre 2014 : Visite d’Etat indienne en Norvège

 

Queen Victoria’s Sapphire Coronet

Un diadème de saphirs et diamants va-t-il bientôt réintégrer la collection royale ? C’est le vœu que je forme, tant la valeur historique et sentimentale de ce bijou me semble s’y prêter. L’idéal serait que le prince William l’achète pour son épouse Catherine, qui n’a pas de diadème à elle, même si la reine lui prête le diadème très souvent porté par sa belle-mère Diana ou le diadème à motif de papyrus. Bon, voici le diadème en question :

Queen Victoria's Sapphire Coronet 3

Le diadème en saphirs et diamants de la reine Victoria

 Ce diadème d’inspiration gothique, réalisé en saphirs taille coussin sertis sur or jaune et diamants sertis sur or blanc est une commande du prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha (1819-1861), prince consort du Royaume-Uni, pour son épouse, la reine Victoria (1819-1901). Cette commande fut passée en 1842 au joaillier Joseph Kitching pour 415 livres. La même année, la reine Victoria fut peinte par Winterhalter, portant sa couronne de saphirs et diamants (on peut ici parler de couronne, le bijou pouvant être fermé) :

1842 Queen Victoria by Franz-Xaver Winterhalter

1842 : Portrait de la reine Victoria par Winterhalter

Le diadème comporte donc un bandeau de diamants avec de petites feuilles de diamants au milieu desquelles sont enchâssés d’imposants saphirs. Le bandeau est surmonté de festons de diamants, dont chaque pointe est elle-même alternativement surmontée d’un trèfle formé de trois diamants ou d’un seul diamant. On possède plusieurs portraits ou photos de la reine portant le diadème d’une manière plus classique que sur le portrait de Winterhalter :

Queen Victoria with sapphire coronet 1

Ca. 1875 : Photo de la reine Victoria

Après la mort de la reine, sa couronne de saphirs et diamants ne fut pas portée par les reines Alexandra (1844-1925) et Mary (1867-1953) qui lui préféraient des diadèmes plus imposants. On ne revit donc le diadème de la reine Victoria qu’en 1922, année du mariage de la princesse Mary, princesse royale, seule fille du roi George V (-1936) et de son épouse. A l’occasion du mariage de la princesse royale et d’Henry, vicomte Lascelles et futur comte d’Harewood, les souverains britanniques offrirent à leur fille le diadème de son aïeule, ainsi qu’un collier et un bracelet de saphirs et diamants :

1922 Pcess Mary's wedding parure 1

1922 : exposition de la parure de saphirs et de diamants offerte à la princesse royale par ses parents pour son mariage

J’ai trouvé à ce jour quatre photos différentes de la princesse royale portant le diadème de la reine Victoria, dont l’une prise entre 1922 et 1929 (ci-dessous à gauche), avant qu’elle devienne comtesse de Harewood), l’autre prise probablement dans les années 1930, après que son mari ait hérité du titre de comte (en couverture) et la troisième datant de la fin de sa vie, dans les années cinquante ou soixante, alors qu’elle se rend à un événement de gala en compagnie de la duchesse de Kent (ci-dessous à droite). Si quelqu’un peut dater plus précisément ces photos, je suis intéressée, of course :

A gauche, 1922-1929 : la princesse royale, vicomtesse Lascelles ; à droite : 1950s-1960s : la princesse royale, comtesse de Harewood, en compagnie de la duchesse de Kent

Après la mort de la princesse royale, il semble que le diadème de la reine Victoria fût le seul diadème qui restât dans la famille Lascelles. On le revit à deux reprises : une fois arboré par Patricia Lascelles, comtesse de Harewood, deuxième épouse du fils aîné de la princesse royale. La seconde par Andrea Kerswhaw, première épouse de l’actuel comte de Harewood :

Patricia Lascelles, Countess of Harewood 2

A gauche, Patricia Lascelles lors d’un événement non identifié ; à droite, 6 août 1992 : mariage de Mark Lascelles et d’Andrea Kershaw

Mais cela n’a pas duré. Il semble que le diadème ait été vendu à un revendeur londonien après la mort de George, comte de Harewood (1923-2011) et fils aîné de la princesse royale, peut-être pour payer les taxes de succession. D’aucuns disent que c’est à Wartski… Toujours est-il qu’un coup de théâtre a éclaté ces derniers jours : le revendeur londonien a trouvé un acheteur étranger pour le diadème de la reine Victoria. Mais le ministère de la Culture britannique est intervenu, refusant le permis d’exportation du diadème pendant quelques mois, dans l’espoir qu’un acheteur britannique pointe le bout de son nez. Ainsi, le diadème resterait sur le sol anglais…

Réalisation du diadème : 1842

Joaillier : Joseph Kitching

L’ont porté : Reine Victoria du Royaume-Uni, Princesse Mary, princesse royale, comtesse de Harewood, Patricia Lascelles, comtesse de Harewood, Andrea Lascelles

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 1842 : Portrait de la reine Victoria peint par Franz-Xaver Winterhalter (Reine Victoria du Royaume-Uni)
  2. 6 février 1866 : Ouverture du Parlement (Reine Victoria du Royaume-Uni)
  3. 1874 : Portrait de la reine Victoria par Henry Richard Graves (Reine Victoria du Royaume-Uni)
  4. 1875 : Photo de la reine Victoria du Royaume-Uni (Reine Victoria du Royaume-Uni)
  5. 1922-1929 : Photo officielle de la princesse royale, vicomtesse Lascelles (Princesse Mary, princesse royale, vicomtesse Lascelles)
  6. 1930s : Photo officielle de la princesse royale, comtesse de Harewood (Princesse Mary, princesse royale, comtesse de Harewood)
  7. 11 mai 1934 : Concert à l’Albert Hall pour le Fonds de bienfaisance des Musiciens (Princesse Mary, princesse royale, comtesse de Harewood)
  8. 1950s-1960s : Evénement non identifié (Princesse Mary, princesse royale, comtesse de Harewood)
  9. 1970s : Evénement non identifié (Patricia Lascelles, comtesse de Harewood)
  10. 6 août 1992 : Mariage de Mark Lascelles et d’Andrea Kershaw (Andrea Kershaw)