The Cartier Pearl & Diamond Tiara

La reine Victoria-Eugénie d’Espagne (1887-1969) était une grande amatrice de joyaux, nous l’avons vu. Née princesse de Battenberg, elle épousa le roi Alphonse XIII d’Espagne (1886-1941) le 31 mai 1906. A cette occasion, elle reçut de nombreux bijoux dont voici les principaux :

Queen Ena's Wedding Gifts 1

Cadeaux de mariage de la reine Ena d’Espagne

Parmi tous ces bijoux, vous pouvez reconnaître le diadème Ansorena à fleur-de-lys des reines d’Espagne et la couronne en diamants, tous deux offerts par le roi Alphonse XIII à sa jeune épouse. Mais au milieu se trouve un diadème en diamants et perles à motifs de cœurs qui devrait vous interpeller. C’est une tiare créée par Ansorena et offerte par la reine Marie-Christine (1858-1929) à sa nouvelle bru.

Queen Ena's Heart Tiara 1

Le diadème Ansorena

On ne connaît aucune photo de la reine Ena portant le diadème sous cette forme. Sans doute ne l’aimait-elle pas. En 1920, elle le porta donc chez Cartier. Le célèbre joaillier en créa un nouveau diadème également en perles et diamants, avec des tourbillons de feuilles de diamants entourant huit grosses perles, surmonté d’une grosse perle entourée également de diamants. Ce diadème est le cousin du diadème du khédive d’Egypte.

Diadème avec perle du haut

Le nouveau diadème créé par Cartier pour Ena

Voici Ena portant cette version lors d’une série de photos en 1927 et sur un portrait peint par Calvache d’après la même série de photos :

A gauche : Ena en 1927. A droite : Ena peinte par Calvache d’après les photos de 1927

Nouveau rebondissement dans l’histoire de ce diadème : la reine Ena hérita de sa marraine, l’impératrice Eugénie, un magnifique sautoir d’émeraudes et diamants.

Ena, 1e version avec perles 4

Ena avec le sautoir de l’impératrice Eugénie et le diadème dans sa 1e version avec les perles

Afin d’accorder ce diadème avec les émeraudes de sa marraine, Ena fit à nouveau modifier le diadème par Cartier et remplacer les perles par des émeraudes, en supprimant la perle du haut :

Ena avec le diadème version émeraudes. A droite, elle pose pour le magazine Life en 1958

Finalement, la reine vendit les émeraudes en exil, entre 1958 et 1962. J’ai lu que c’était pour aider à payer les festivités du mariage du prince des Asturies, son petit-fils, avec la princesse Sophia de Grèce et de Danemark. Le diadème retourna donc à sa forme première, c’est-à-dire avec les perles mais toujours sans la perle du haut :

1962 05 Queens Ingrid & Ena at  Greek wedding

Mai 1962 : les reines Ena d’Espagne et Ingrid de Danemark au bal avant le mariage de Juan Carlos et Sophia

C’est l’infante María Cristina, comtesse Marone-Cinzano (1911-1996), fille d’Ena qui hérita du diadème à sa mort, en 1969. Elle l’avait déjà porté en mai 1967, lors du bal avant le mariage de sa nièce l’infante Pilar d’Espagne :

1967 05 Pre-wedding Pilar 1 Maria Cristina of Spain & Ena

Mai 1967 : l’Infante María Cristina et la Reine Ena au bal avant le mariage de Pilar

D’après mes archives, le diadème disparut ensuite de la circulation pendant une vingtaine d’années. Sur de nombreux sites et blogs, on trouve que le diadème fut hérité par le roi Juan Carlos à la mort de sa tante en 1996 ou peut-être racheté à l’infante ou ses descendants. C’est très certainement cette dernière possibilité qui est exacte, puisque c’est en 1987 que le diadème réapparut sur la tête de la reine Sofia lors d’une visite d’Etat en Thaïlande.

1987 11 19 Spanish State Visit to Thailand 1

19 novembre 1987 : visite d’Etat espagnole en Thaïlande

A partir de 1987, la reine Sofia porte régulièrement le diadème, lors de visites d’Etat, d’anniversaires royaux, comme les noces d’argent des souverains norvégiens en 1993. La voici en 2004 :

2004 05 13 Mariage Fred et Mary 1

14 mai 2004 : Dîner de gala précédant le mariage du prince héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson

Le 19 juin 2010, c’est à un autre mariage que l’infante Cristina d’Espagne, fille de la Reine Sofia, arbore le diadème de son aïeule. C’est la dernière fois pour l’instant qu’on a vu le diadème.

2010 06 19 Mariage Vic & Dan 1

19 juin 2010 : Mariage de Daniel Westling et de la princesse héritière Victoria de Suède

Réalisation du diadème : 1920, à partir d’un diadème créé par Ansorena en 1906

Joaillier : Cartier, à partir d’un diadème créé par Ansorena

Statut actuel : En possession de la reine Sofia d’Espagne

L’ont porté : La reine Victoria-Eugénie d’Espagne, l’infante María Cristina, comtesse Marone-Cinzano, la reine Sofia d’Espagne, l’infante Cristina d’Espagne

Apparitions identifiées du diadème :

Reine Victoria Eugénie d’Espagne

  1. 1927 : Portrait officiel de la reine (perles)
  2. 1958 : Portraits pour Life (émeraudes)
  3. Mai 1962 : Bal précédant le mariage du prince des Asturies et de la princesse Sophia de Grèce et de Danemark

lnfante María Cristina d’Espagne, comtesse Marone-Cinzano

  1. Mai 1967 : Bal donné avant le mariage de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre et de l’infante Pilar d’Espagne

Reine Sofia d’Espagne

  1. 19 novembre 1987 : Visite d’Etat espagnole en Thaïlande
  2. Décembre 1987 : Visite d’Etat portugaise en Espagne
  3. Septembre 1989 : Visite d’Etat marocaine en Espagne
  4. Octobre 1990 : Visite d’Etat russe en Espagne
  5. Mai 1991 : Visite d’Etat tunisienne en Espagne
  6. 29 août 1993 : Noces d’argent des souverains norvégiens
  7. Octobre 1994 : Visite d’Etat japonaise en Espagne
  8. 13 mai 2004 : Dîner de gala précédant le mariage du prince héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson
  9. 18 octobre 2004 : Visite d’Etat lettonne en Espagne
  10. 31 janvier 2005 : Visite d’Etat hongroise en Espagne
  11. 14 novembre 2005 : Visite d’Etat chinoise en Espagne
  12. 8 février 2006 : Visite d’Etat russe en Espagne
  13. Septembre 2006 : Visite d’Etat portugaise en Espagne
  14. 16 avril 2007 : Visite d’Etat espagnole au Luxembourg
  15. 26 novembre 2007 : Visite d’Etat roumaine en Espagne

Infante Cristina d’Espagne

  1. 19 juin 2010 : Mariage de Daniel Westling et de la princesse héritière Victoria de Suède

Publicités

Auteur : Bounty

Bonjour à tous et merci de consulter mon blog ! Née en 1995, je suis étudiante en Histoire. Rien ne me prédestinait à créer un jour un blog consacré aux bijoux royaux, sinon les Point de Vue que mes deux grands-mères achetaient toutes les semaines et qu'elles conservaient soigneusement à mon intention et à celle de mes cousines. De là est né mon intérêt pour le Gotha européen et plus particulièrement pour les splendides joyaux arborés en des occasions bien trop rares à mon goût (et au vôtre aussi, j'espère !). Mon but est de partager mon intérêt pour les bijoux royaux à travers des articles les plus complets possibles, des photos d'archives rarement vues sur Internet... Il n'existe que peu de blogs en français dédiés aux bijoux royaux, excepté le très intéressant blog Bijoussimo d'Huguette, et c'est ce qui m'a donné la motivation de créer ce site. Je réclame votre indulgence, car je mène des études en parallèle et ne suis pas ailleurs pas du tout douée en informatique, donc je découvre les arcanes de la création d'un blog au fur et à mesure que j'édite mes articles. J'espère cependant que vous prendrez plaisir à découvrir mon blog et (oui, je ne peux être complètement désintéressée...) que vous me fournirez des informations intéressantes susceptibles de compléter mes articles ! Bounty

4 réflexions sur « The Cartier Pearl & Diamond Tiara »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s