Queen Ena’s Emerald Bandeau

Nous avons vu les diadèmes les plus grands portés en son temps par la Reine Victoria-Eugénie, comme son diadème Chaumet ou son diadème d’aigues-marines. Voyons maintenant quelques pièces bien moins importantes de la collection d’Ena. Tout d’abord, un bandeau d’émeraudes et de diamants qui fit son apparition dans les années 1920. C’était les Années Folles et avec elles vinrent la mode de porter des bandeaux bas sur le front. Ena suivit la mode, comme en témoigne une photographie prise à cette époque.

Queen Ena's Emerald Bandeau 1

Ena arborant le bandeau d’émeraudes et de diamants (Source : http://carolathhabsburg.tumblr.com/)

Le bandeau se compose de deux rivières de diamants entre lesquelles alternent des émeraudes de taille rectangulaire et des nœuds de diamants. Il n’ait pas impossible – mais ce n’est qu’une simple supposition de ma part, que ce bandeau ait été réalisé pour aller avec le grand sautoir d’émeraudes et de diamants dont j’ai déjà parlé à propos du diadème Cartier en perles et diamants d’Ena. Mais je ne connais aucune photo de la Reine Victoria-Eugénie parée en même temps du bandeau et du sautoir.

L’autre apparition de ce bandeau eut lieu sur un portrait de la Reine peint en 1924 :

1924 Queen Ena by Bernhard Osterman

1924 : Victoria-Eugénie peinte par Bernhard Osterman

Je pense, mais cela n’engage que moi, que ce bandeau étant une pièce mineure de l’écrin d’Ena, il fut parmi les premiers bijoux vendus pendant l’exil des souverains d’Espagne. Ou alors, puisque nous connaissons la manie de la reine de transformer ses bijoux, il servit à recréer une autre parure.

Réalisation du diadème : Sans doute dans les années 1920

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : Inconnu

L’ont porté : La Reine Victoria-Eugénie d’Espagne

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 1920s : Photo officielle d’Ena
  2. 1924 : Portrait d’Ena peint par Bernhard Osterman

Publicités

Auteur : Bounty

Bonjour à tous et merci de consulter mon blog ! Née en 1995, je suis étudiante en Histoire. Rien ne me prédestinait à créer un jour un blog consacré aux bijoux royaux, sinon les Point de Vue que mes deux grands-mères achetaient toutes les semaines et qu'elles conservaient soigneusement à mon intention et à celle de mes cousines. De là est né mon intérêt pour le Gotha européen et plus particulièrement pour les splendides joyaux arborés en des occasions bien trop rares à mon goût (et au vôtre aussi, j'espère !). Mon but est de partager mon intérêt pour les bijoux royaux à travers des articles les plus complets possibles, des photos d'archives rarement vues sur Internet... Il n'existe que peu de blogs en français dédiés aux bijoux royaux, excepté le très intéressant blog Bijoussimo d'Huguette, et c'est ce qui m'a donné la motivation de créer ce site. Je réclame votre indulgence, car je mène des études en parallèle et ne suis pas ailleurs pas du tout douée en informatique, donc je découvre les arcanes de la création d'un blog au fur et à mesure que j'édite mes articles. J'espère cependant que vous prendrez plaisir à découvrir mon blog et (oui, je ne peux être complètement désintéressée...) que vous me fournirez des informations intéressantes susceptibles de compléter mes articles ! Bounty

1 réflexion sur « Queen Ena’s Emerald Bandeau »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s