Queen Ena’s Emerald Bandeau

Nous avons vu les diadèmes les plus grands portés en son temps par la Reine Victoria-Eugénie, comme son diadème Chaumet ou son diadème d’aigues-marines. Voyons maintenant quelques pièces bien moins importantes de la collection d’Ena. Tout d’abord, un bandeau d’émeraudes et de diamants qui fit son apparition dans les années 1920. C’était les Années Folles et avec elles vinrent la mode de porter des bandeaux bas sur le front. Ena suivit la mode, comme en témoigne une photographie prise à cette époque.

Queen Ena's Emerald Bandeau 1

Ena arborant le bandeau d’émeraudes et de diamants (Source : http://carolathhabsburg.tumblr.com/)

Le bandeau se compose de deux rivières de diamants entre lesquelles alternent des émeraudes de taille rectangulaire et des nœuds de diamants. Il n’ait pas impossible – mais ce n’est qu’une simple supposition de ma part, que ce bandeau ait été réalisé pour aller avec le grand sautoir d’émeraudes et de diamants dont j’ai déjà parlé à propos du diadème Cartier en perles et diamants d’Ena. Mais je ne connais aucune photo de la Reine Victoria-Eugénie parée en même temps du bandeau et du sautoir.

L’autre apparition de ce bandeau eut lieu sur un portrait de la Reine peint en 1924 :

1924 Queen Ena by Bernhard Osterman

1924 : Victoria-Eugénie peinte par Bernhard Osterman

Je pense, mais cela n’engage que moi, que ce bandeau étant une pièce mineure de l’écrin d’Ena, il fut parmi les premiers bijoux vendus pendant l’exil des souverains d’Espagne. Ou alors, puisque nous connaissons la manie de la reine de transformer ses bijoux, il servit à recréer une autre parure.

Réalisation du diadème : Sans doute dans les années 1920

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : Inconnu

L’ont porté : La Reine Victoria-Eugénie d’Espagne

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 1920s : Photo officielle d’Ena
  2. 1924 : Portrait d’Ena peint par Bernhard Osterman

Publicités