Dîner de gala : Centenaire de l’indépendance de la Finlande (2017)

2017 06 01 Centenary of the Finland's Independance 1.jpg

De gauche à droite : Martti Ahtisaari, la reine Sonja et le roi Harald de Norvège, la reine Margrethe II de Danemark, Sauli Niinistö et son épouse Jenni Haukio, le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia de Suède, Guðni Thorlacius Jóhannesson et son épouse Eliza Reid, Tarja Halonen et son mari Pentti Arajärvi

Cette photo est une photo historique, car elle rassemble les souverains de Danemark, Norvège et Suède, les présidents en exercice de Finlande et d’Islande, ainsi que deux anciens présidents finlandais, Martti Ahtisaari et Tarja Halonen. Elle a été prise à l’occasion des festivités du centenaire de l’indépendance de la Finlande, le 1er juin dernier. A cette occasion, le président Sauli Niinistö a invité les autres chefs d’Etat scandinaves et leurs conjoints à se joindre à lui et son épouse pour célébrer les 100 ans d’indépendance de son pays. Bonne nouvelle, ce genre de photos n’est pas courant, et vous pouvez voir… des diadèmes ! Continuer à lire … « Dîner de gala : Centenaire de l’indépendance de la Finlande (2017) »

Publicités

Dîner de gala : Réception diplomatique à Buckingham Palace (2016)

2016 12 08 Réception diplomatique 8.jpg

De gauche à droite : la duchesse de Cornouailles et le prince de Galles, la reine et le prince Philip, les ducs de Cambridge

Mini-révolution de palais à Buckingham ! Pour la première fois, une photo de la réception diplomatique annuelle (le 8 décembre cette année) a été autorisée par Her Maj’ ! Voyons un peu ce que nous réservait le cru de cette année.

Sa Majesté scintillait en blanc, parée du diadème en saphirs qu’elle arbore presque systématiquement ces deux dernières années (pour mémoire, nous avons vu le diadème, mais aussi le diadème auquel il était assorti dans sa première vie de collier), ainsi que du collier, des boucles d’oreilles et du bracelet de saphirs et diamants offerts par son père. Sa Très Gracieuse Majesté porte les ordres de famille (le sien, celui de son père George VI et de son grand-père George V), le cordon et l’étoile de l’Ordre de la Jarretière. Si vous n’êtes pas las de la voir dans cette tenue, CF banquet pour le président colombien.

Arrivée du prince de Galles et son épouse

La duchesse de Cornouailles était de crème vêtue, dans une robe et un manteau signés Bruce Oldfield. Elle porte le diadème Greville (signé Boucheron) de la reine-mère, un collier choker fermé par une broche en diamants, des boucles d’oreilles de diamants. Ses décorations sont l’ordre de famille et le cordon de dame grand-croix de l’Ordre royal de Victoria.

Les ducs de Cambridge à la réception

Kate portait la même robe rouge Jenny Packham que lors du banquet pour le président chinois, des boucles d’oreilles et un bracelet en diamants (fait à partir d’un diadème de la princesse André de Grèce) prêtés par la reine et la Cambridge Lovers Knot Tiara, si souvent arborée par sa défunte belle-mère. Souhait pour l’année prochaine : revoir le diadème de son mariage, qui serait l’un des trois diadèmes mis à sa disposition par la reine…

Ah oui, n’oublions pas ces messieurs : ils sont en habits à la française, portant tous les trois l’Ordre de la Jarretière en cordon et au-dessus du genou. Le duc d’Edimbourg et le prince de Galles arborent en outre l’Ordre du Mérite autour du cou et l’étoile de l’Ordre du Bain sur le côté gauche…

(Copyright photos : Buckingham Palace, Andrew Parsons/i-Images, Tim Rooke/REX/Shutterstock/Jamie Wiseman for The Daily Mail)

Stortingsmiddag épisode 2 (2016)

Ces derniers temps, la famille royale de Norvège est sur le devant de notre scène ! Nous avons vu tous les diadèmes de la reine Sonja, de sa fille et de sa belle-fille. Entre la visite d’Etat de Singapour, celle en Finlande des souverains et ce dîner de gala offert le 27 octobre aux parlementaires suédois, nous sommes gâtés !

2016 10 27 Stortingsmiddag 1.jpg

Arrivée du roi Harald, de la reine Sonja, de la princesse Astrid et des princes héritiers

La reine Sonja arborait la version complète du diadème en perles et diamants de la reine Maud. Un grand classique de sa part, tout comme la robe qu’elle portait, déjà vue et revue…

2016-10-27-stortingsmiddag-3

Les souverains pendant le dîner, visiblement hilares pendant le discours

Pas de surprise non plus du côté des tenues de la princesse Astrid et de sa nièce Mette-Marit. Astrid, vêtue d’une robe en soie d’un joli bleu argenté, arborait le diadème de turquoises et de diamants qui est l’une des pièces les plus importantes de sa collection de joyaux. La princesse héritière, elle, en robe Pucci bleu nuit recyclée, était coiffée de son diadème de mariage.

2016-10-27-stortingsmiddag-2

La princesse Astrid aux côtés des princes héritiers de Norvège

(Copyright photos : VGTV)

 

Visite d’Etat : Belgique-Japon (2016)

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-12

Banquet d’Etat : le discours du roi Philippe de Belgique

Dans la série des visites d’Etat de la semaine, je demande celle de la Belgique au Japon ! Les souverains belges sont actuellement au Japon pour une visite d’Etat de six jours. Le soir du second jour, c’est-à-dire hier, après avoir été accueillis dans la journée par les empereurs du Japon, le roi Philippe et la reine Mathilde ont assisté au banquet d’Etat donné en leur honneur.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-8

Arrivée des souverains belges au banquet

La reine Mathilde, très certainement par égard pour l’impératrice, n’avait pas coiffé l’une de ses grandes parures : le diadème des Neuf Provinces ou celui reçu pour son mariage. La question se pose toujours de savoir si elle a hérité du diadème offert par le gouvernement espagnol à la reine Fabiola. C’est donc le petit collier-diadème Wolfers qu’elle arborait, avec une paire de boucles d’oreilles sans doute en citrines et diamants. Les citrines rappelaient la couleur « feuilles mortes » de sa robe mordorée rebrodée de motifs floraux en fils d’or et sequins, signée Dries Van Noten.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-3

La reine Mathilde en robe longue, diadème et décoration

Le diadème de la reine Fabiola était sans doute là pour évoquer les liens très étroits d’amitié qui unissaient le roi Baudouin et la reine Fabiola à l’empereur Akihito et l’impératrice Michiko, liens rappelés par le roi Philippe dans son discours. L’impératrice, depuis quelques années déjà, ne coiffe plus de diadème, sur recommandation de ses médecins, pour éviter les migraines. Elle portait néanmoins une splendide rivière de diamants ainsi que des boucles d’oreilles, également en diamants.

2016 10 11 Belgian State Visit to Japan 9.jpg

Les souverains japonais

Ce qu’il y a de bien à la cour japonaise, c’est qu’il y a une pléiade de princesses qui, aux dîners d’Etat, sont présentes, vêtues de robes pastels et parées de diadèmes. Etait donc présente la princesse héritière Masako, très souriante, qu’on voit beaucoup plus ces derniers temps, et qui a pu compter sur l’amitié des reines belge et néerlandaise au cours de sa longue période de dépression.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-7

La princesse héritière Masako du Japon

Les diadèmes, au Japon, sont traditionnellement en perles et diamants et sont reflétés par des colliers-miroirs. Masako en possède deux : elle a choisi cette fois d’arborer celui dont le motif rappelle des rayons de soleil. Sa belle-sœur, la princesse Kiko d’Akishino, portait une parure du même genre, avec un diadème reflété par un collier :

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-11

Les princes héritiers du Japon aux côtés des princes d’Akishino (la princesse Kiko est à droite)

Enfin, les filles des princes d’Akishino assistaient également au banquet. Les princesses Mako et Kako étaient vêtues de bleu ciel et portaient aussi des diadèmes en diamants et perles avec des colliers-miroirs :

A gauche, les princesses Mako et Kako. A droite, la princesse Kako

(Copyright photos : GettyImages/ParisMatch/BelgaPicture/Cour royale de Belgique)

Dîner de gala : Réception pour le Corps diplomatique néerlandais (2016)

Le 19 mai dernier a eu lieu un dîner de gala offert par les souverains néerlandais au Corps diplomatique. La réception avait lieu au Palais royal d’Amsterdam.

De gauche à droite : les souverains, la Princesse Beatrix, la Princesse Margriet

 Y étaient présents le roi Wilhem-Alexander et la reine Máxima. Continuer à lire … « Dîner de gala : Réception pour le Corps diplomatique néerlandais (2016) »

The Cartier Pearl & Diamond Tiara

La reine Victoria-Eugénie d’Espagne (1887-1969) était une grande amatrice de joyaux, nous l’avons vu. Née princesse de Battenberg, elle épousa le roi Alphonse XIII d’Espagne (1886-1941) le 31 mai 1906. A cette occasion, elle reçut de nombreux bijoux dont voici les principaux :

Queen Ena's Wedding Gifts 1

Cadeaux de mariage de la reine Ena d’Espagne

Parmi tous ces bijoux, vous pouvez reconnaître le diadème Ansorena à fleur-de-lys des reines d’Espagne et la couronne en diamants, tous deux offerts par le roi Alphonse XIII à sa jeune épouse. Mais au milieu se trouve un diadème en diamants et perles à motifs de cœurs qui devrait vous interpeller. C’est une tiare créée par Ansorena et offerte par la reine Marie-Christine (1858-1929) à sa nouvelle bru.

Queen Ena's Heart Tiara 1

Le diadème Ansorena

On ne connaît aucune photo de la reine Ena portant le diadème sous cette forme. Sans doute ne l’aimait-elle pas. En 1920, elle le porta donc chez Cartier. Le célèbre joaillier en créa un nouveau diadème également en perles et diamants, avec des tourbillons de feuilles de diamants entourant huit grosses perles, surmonté d’une grosse perle entourée également de diamants. Ce diadème est le cousin du diadème du khédive d’Egypte.

Diadème avec perle du haut

Le nouveau diadème créé par Cartier pour Ena

Voici Ena portant cette version lors d’une série de photos en 1927 et sur un portrait peint par Calvache d’après la même série de photos :

A gauche : Ena en 1927. A droite : Ena peinte par Calvache d’après les photos de 1927

Nouveau rebondissement dans l’histoire de ce diadème : la reine Ena hérita de sa marraine, l’impératrice Eugénie, un magnifique sautoir d’émeraudes et diamants.

Ena, 1e version avec perles 4

Ena avec le sautoir de l’impératrice Eugénie et le diadème dans sa 1e version avec les perles

Afin d’accorder ce diadème avec les émeraudes de sa marraine, Ena fit à nouveau modifier le diadème par Cartier et remplacer les perles par des émeraudes, en supprimant la perle du haut :

Ena avec le diadème version émeraudes. A droite, elle pose pour le magazine Life en 1958

Finalement, la reine vendit les émeraudes en exil, entre 1958 et 1962. J’ai lu que c’était pour aider à payer les festivités du mariage du prince des Asturies, son petit-fils, avec la princesse Sophia de Grèce et de Danemark. Le diadème retourna donc à sa forme première, c’est-à-dire avec les perles mais toujours sans la perle du haut :

1962 05 Queens Ingrid & Ena at  Greek wedding

Mai 1962 : les reines Ena d’Espagne et Ingrid de Danemark au bal avant le mariage de Juan Carlos et Sophia

C’est l’infante María Cristina, comtesse Marone-Cinzano (1911-1996), fille d’Ena qui hérita du diadème à sa mort, en 1969. Elle l’avait déjà porté en mai 1967, lors du bal avant le mariage de sa nièce l’infante Pilar d’Espagne :

1967 05 Pre-wedding Pilar 1 Maria Cristina of Spain & Ena

Mai 1967 : l’Infante María Cristina et la Reine Ena au bal avant le mariage de Pilar

D’après mes archives, le diadème disparut ensuite de la circulation pendant une vingtaine d’années. Sur de nombreux sites et blogs, on trouve que le diadème fut hérité par le roi Juan Carlos à la mort de sa tante en 1996 ou peut-être racheté à l’infante ou ses descendants. C’est très certainement cette dernière possibilité qui est exacte, puisque c’est en 1987 que le diadème réapparut sur la tête de la reine Sofia lors d’une visite d’Etat en Thaïlande.

1987 11 19 Spanish State Visit to Thailand 1

19 novembre 1987 : visite d’Etat espagnole en Thaïlande

A partir de 1987, la reine Sofia porte régulièrement le diadème, lors de visites d’Etat, d’anniversaires royaux, comme les noces d’argent des souverains norvégiens en 1993. La voici en 2004 :

2004 05 13 Mariage Fred et Mary 1

14 mai 2004 : Dîner de gala précédant le mariage du prince héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson

Le 19 juin 2010, c’est à un autre mariage que l’infante Cristina d’Espagne, fille de la Reine Sofia, arbore le diadème de son aïeule. C’est la dernière fois pour l’instant qu’on a vu le diadème.

2010 06 19 Mariage Vic & Dan 1

19 juin 2010 : Mariage de Daniel Westling et de la princesse héritière Victoria de Suède

Réalisation du diadème : 1920, à partir d’un diadème créé par Ansorena en 1906

Joaillier : Cartier, à partir d’un diadème créé par Ansorena

Statut actuel : En possession de la reine Sofia d’Espagne

L’ont porté : La reine Victoria-Eugénie d’Espagne, l’infante María Cristina, comtesse Marone-Cinzano, la reine Sofia d’Espagne, l’infante Cristina d’Espagne

Apparitions identifiées du diadème :

Reine Victoria Eugénie d’Espagne

  1. 1927 : Portrait officiel de la reine (perles)
  2. 1958 : Portraits pour Life (émeraudes)
  3. Mai 1962 : Bal précédant le mariage du prince des Asturies et de la princesse Sophia de Grèce et de Danemark

lnfante María Cristina d’Espagne, comtesse Marone-Cinzano

  1. Mai 1967 : Bal donné avant le mariage de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre et de l’infante Pilar d’Espagne

Reine Sofia d’Espagne

  1. 19 novembre 1987 : Visite d’Etat espagnole en Thaïlande
  2. Décembre 1987 : Visite d’Etat portugaise en Espagne
  3. Septembre 1989 : Visite d’Etat marocaine en Espagne
  4. Octobre 1990 : Visite d’Etat russe en Espagne
  5. Mai 1991 : Visite d’Etat tunisienne en Espagne
  6. 29 août 1993 : Noces d’argent des souverains norvégiens
  7. Octobre 1994 : Visite d’Etat japonaise en Espagne
  8. 13 mai 2004 : Dîner de gala précédant le mariage du prince héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson
  9. 18 octobre 2004 : Visite d’Etat lettonne en Espagne
  10. 31 janvier 2005 : Visite d’Etat hongroise en Espagne
  11. 14 novembre 2005 : Visite d’Etat chinoise en Espagne
  12. 8 février 2006 : Visite d’Etat russe en Espagne
  13. Septembre 2006 : Visite d’Etat portugaise en Espagne
  14. 16 avril 2007 : Visite d’Etat espagnole au Luxembourg
  15. 26 novembre 2007 : Visite d’Etat roumaine en Espagne

Infante Cristina d’Espagne

  1. 19 juin 2010 : Mariage de Daniel Westling et de la princesse héritière Victoria de Suède