The Cut-Steel Bandeau

Et voici maintenant un mystérieux diadème, presque inconnu dans le monde des bijoux royaux. Il a fait trois apparitions en l’espace de six mois… Alors, vous trouvez ? Bon, je vous aide, il s’agit du bandeau en acier ciselé possédé par la famille royale de Suède.

Un petit visuel :

Diadème

Le bandeau d’aciser ciselé

Les origines de ce diadème sont inconnues. Différentes suppositions ont été faites sur sa provenance. La plus probable selon moi est celle de Roger Lundgren, qui avait écrit un article dans le magazine Kungliga sur les bijoux d’acier ciselé possédé par les Bernadotte. Pour Roger Lundgren, ces bijoux datent de l’époque napoléonienne et ont été réalisés dans les années 1820 pour Hortense de Beauharnais, belle-fille de Napoléon et Reine de Hollande. Cette dernière les aurait ensuite transmis à sa nièce Joséphine de Leuchtenberg, devenue reine de Suède. On a dit que Joséphine, alors princesse héritière, portait le bandeau sur ce portrait datant de 1835, mais cela me paraît impossible. Je vous laisse en juger :

1835 Princesse Héritière Joséphine de Suède

Princesse héritière Joséphine de Suède, vers 1805

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que le bandeau fit sa première réapparition « depuis plus de cent ans » (selon une source proche de la famille royale) le 19 octobre 2012, pour le mariage du grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg et de la comtesse Stéphanie de Lannoy. La princesse héritière Victoria le portait avec un peigne assorti (visible sur la photo de droite).

19 octobre 2012 : dîner de gala précédant le mariage des grands-ducs héritiers de Luxembourg

La princesse arbora le diadème à deux autres reprises : deux mois après le mariage luxembourgeois lors d’un dîner offert aux lauréats des Prix Nobel :

2012 12 10 Nobel Dinner 1

11 décembre 2012 : dîner de gala offert par les souverains suédois aux lauréats des Prix Nobel

Puis, en mars 2013, lors de la visite d’Etat turque :

2013 03 Turkish State Visit 1

3e apparition du diadème pour la princesse héritière

Enfin, dernières rumeurs qui courent sur cette tiare : d’aucuns ont identifié le bandeau en acier ciselé comme le « diadème en acier, or blanc et diamants de la princesse héritière Margaretha de Suède » mentionné par la princesse Lilian de Suède dans son testament, diadème qu’elle a légué à Victoria. Actuellement, personne ne voit de quel diadème il peut s’agir, sinon du bandeau en acier ciselé. Personnellement, je ne pense pas que ce soit le diadème mentionné par la rincesse Lilian : il me paraîtrait étonnant que celle-ci ne l’ait jamais porté, au moins une fois pour l’essayer…

Seconde princesse à l’essayer : la princesse Sofia de Suède. Pour son second diadème porté, Sofia a bien choisi : nous sommes ravis de revoir ce bandeau qui lui va à merveille et correspond bien à la princesse. D’autant plus que ça fait trois ans qu’il avait disparu de la circulation !

2016-12-10-nobel-prize-ceremony-4

10 décembre 2016 : 4e apparition du diadème sur la tête de la princesse Sofia

Joaillier : Joaillier inconnu

Statut actuel : Sans doute la Fondation Bernadotte mais peut-être en possession de la princesse héritière Victoria de Suède

L’ont porté : La princesse héritière Victoria de Suède, la princesse Sofia de Suède

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 19 octobre 2012 : Dîner de gala à la veille du mariage du grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg et de la comtesse Stéphanie de Lannoy
  2. 11 décembre 2012 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel
  3. Mars 2013 : Visite d’Etat turque en Suède
  4. 10 décembre 2016 : Cérémonie de remise des Prix Nobel

Advertisements

Auteur : Bounty

Bonjour à tous et merci de consulter mon blog ! Née en 1995, je suis étudiante en Histoire. Rien ne me prédestinait à créer un jour un blog consacré aux bijoux royaux, sinon les Point de Vue que mes deux grands-mères achetaient toutes les semaines et qu'elles conservaient soigneusement à mon intention et à celle de mes cousines. De là est né mon intérêt pour le Gotha européen et plus particulièrement pour les splendides joyaux arborés en des occasions bien trop rares à mon goût (et au vôtre aussi, j'espère !). Mon but est de partager mon intérêt pour les bijoux royaux à travers des articles les plus complets possibles, des photos d'archives rarement vues sur Internet... Il n'existe que peu de blogs en français dédiés aux bijoux royaux, excepté le très intéressant blog Bijoussimo d'Huguette, et c'est ce qui m'a donné la motivation de créer ce site. Je réclame votre indulgence, car je mène des études en parallèle et ne suis pas ailleurs pas du tout douée en informatique, donc je découvre les arcanes de la création d'un blog au fur et à mesure que j'édite mes articles. J'espère cependant que vous prendrez plaisir à découvrir mon blog et (oui, je ne peux être complètement désintéressée...) que vous me fournirez des informations intéressantes susceptibles de compléter mes articles ! Bounty

10 réflexions sur « The Cut-Steel Bandeau »

  1. Ce diadème fait partie pour son Front d un diadème avec des fleurs en acier amovible
    Il a été retrouver par la reine de Suède dans une réserve du palais royal

    J'aime

    1. Est-ce ce diadème que vous évoquez : / https://fr.pinterest.com/pin/158540849355799203/

      A ma connaissance, il s’agit de deux diadèmes différents. Celui dont je vous ai mis une image en lien est effectivement connu pour avoir été retrouvé par la Reine Silvia et date du début du XIXè siècle. Il semble que le bandeau en acier dont je parle dans mon article date de la même époque mais on ne sait pas encore grand-chose sur sa provenance.

      J'aime

      1. Je ne sais il se ressemble beaucoup mais il me semble que c est bien la partie basse
        J ai souvenir aussi d’un autre diadème collier en rubis arboré par la reine Silvia
        Mais Je ne l ai vu qu’ une fois

        J'aime

      2. Non, je vous confirme qu’il s’agit de deux diadèmes différents. J’essayerai de faire bientôt un article sur l’autre diadème en acier.

        Pour le diadème-collier en rubis, je pense qu’il s’agit de celui-là:


        J'aime

  2. Je ne connais pas du tout quel peut être l origine de ce diadème mais par contre un centre important de création d objets voire de meubles métalliques au XVIIIe et XIXE siècles était situé à Tula ou Toula en Russie. ce diadème me fait fortement penser aux créations des artisans de cette ville

    J'aime

    1. Merci de ces informations ! Mais je ne pense pas que le diadème ait été fabriqué en Russie. S’il vient de la Reine Hortense, on peut penser qu’il a été fabriqué en France. Cependant, peut-être a-t-il été réalisé d’après ces modèles d’objets métalliques dont vous parlez.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s