Visite d’Etat : Espagne-Portugal (2016)

2016 11 28 Spanish State Visit to Portugal 5.jpg

Flashback sur une des visites d’Etat effectuées par le roi Felipe VI et la reine Letizia d’Espagne le 28 novembre dernier, à l’invitation du président de la République portugaise Marcelo Rebelo de Sousa…

2016 11 28 Spanish State Visit to Portugal 6

Toast lors du banquet d’Etat : le roi Felipe VI avec Marcelo Rebelo de Sousa, la reine Letizia avec le Premier ministre António Costa

Le premier soir a eu lieu un banquet d’Etat, au Palais des ducs de Bragance à Guimãraes. La reine Letizia resplendissait dans une robe longue noire fourreau en dentelles Carolina Herrera, déjà portée en 2014 pour la visite de la présidente chilienne, et barrée du cordon grand-croix rouge de l’Ordre du Christ retenu par une broche jumelle en diamants. La reine porte également son bracelet en diamants Cartier, et les boucles d’oreilles, également en diamants, de son mariage.

Gros plan sur la tenue de la reine Letizia

Mais ce n’est pas Letizia qui nous intéresse aujourd’hui, car Sa Majesté ne porte pas de diadème.  Hélas ! Etait-ce par souci de réserve alors que l’affaire Noós n’était pas encore terminée, ou pour mieux nous préparer au grand retour de La Buena ? Le protocole a-t-il changé au Portugal, comme en France (je ne pense pas, étant donné que la reine est ici en robe longue et décorations), ou la reine a-t-elle décidé de ne plus arborer des diadèmes à l’étranger que dans les autres monarchies (pitié, noooon !!!) ? Nul ne le sait.

2016 11 28 Spanish State Visit to Portugal 3

Le duc et la duchesse de Bragance au centre des danseurs

Heureusement, pour rattraper cette lamentable absence, une bonne surprise en la personne de la duchesse de Bragance. Comme souvent lorsque des monarques viennent en visite au Portugal, le prétendant à la Couronne portugaise et son épouse, Dom Duarte et Doña Isabel, ducs de Bragance, étaient présents au banquet d’Etat. Et, ô merveille, la charmante Doña Isabel arborait un diadème :

2016 11 28 Spanish State Visit to Portugal 4

Gros plan sur la duchesse de Bragance

Ce diadème en diamants est en réalité un collier dont le motif central semble adaptable et qui peut donc être arboré en diadème. Bonne surprise pour nous consoler de la fâcheuse absence de diadème de la reine d’Espagne.

Et d’ailleurs, heureusement, avait lieu ce même 28 novembre le banquet d’Etat de la visite des souverains belges aux Pays-Bas. Dîner de retour ici, pour compléter votre lecture.

(Copyright photos : Hola, Semana & PPE Agency)

Visite d’Etat : Canada-Suède (2017)

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-7

La reine Silvia, Sharon Johnston, son époux David et le roi Carl XVI Gustaf

Deux visites d’Etat avec tiara events cette semaine, nous sommes gâtés. Au début de la semaine, le gouverneur-général du Canada et son épouse se sont rendus en visite officielle au royaume de Suède pour la seconde visite d’Etat de l’année, après la visite d’Etat islandaise de janvier. Du 20 au 23 février, le gouverneur-général David Lloyd Johnston et son épouse Sharon ont répondu à l’invitation des souverains suédois. Pour mémoire, le roi et la reine ont déjà reçu une visite officielle du Canada en 1981 et s’y sont rendus en visite d’Etat en 1988 et 2006. Comme la coutume l’exige, un banquet d’Etat a eu lieu lundi soir. Etaient présentes le roi et la reine, le prince Carl-Philip et la princesse Sofia, la princesse Madeleine et Christopher O’Neill mais le prince Daniel et la princesse héritière étaient absents, étant en vacances.

La reine de Suède

La reine Silvia a fait forte impression, vêtue d’une longue robe bleu pâle rebrodée d’un bleu plus soutenu, déjà portée aux Nobel de 2012 avec les saphirs Leuchtenberg. Mais cette fois, la souveraine arborait les « dents de diamant », une rivière de diamants, une énorme broche et des boucles d’oreilles en diamants.

La princesse Sofia de Suède

L’excellente surprise de cette soirée vient de la princesse Sofia qui porte son 4e diadème différent depuis son mariage. En effet, je rappelle qu’aux prix Nobel de décembre 2016 (voir ici et ), elle a arboré le diadème des 4 boutons et le bandeau d’acier ciselé, en plus de son diadème de mariage arboré à plusieurs reprises. Ce soir, la princesse a sorti des écrins les améthystes de l’impératrice Joséphine, diadème que nous n’avions pas vu depuis bientôt quatre ans, depuis le mariage de la princesse Madeleine de Suède. Great job ! Avec des boucles d’oreilles de diamants, la princesse a attaché son ordre du Séraphin par une petite broche ronde composée de diamants et d’un cabochon de saphir rappelant le bleu nuit de sa robe. Mon avis : je suis ravie que Sofia ait ressorti le diadème mais je pense néanmoins que ce n’est pas elle qui met les améthystes le plus en valeur, car les pierres ressortent presque noires sur les cheveux très sombres de la princesse.

La princesse Madeleine de Suède

Aaaaah, la princesse Madeleine me prend par les sentiments !! Le kokoshnik d’aigues-marines est ressorti des coffres, pour s’allier avec la robe bleu pâle Temperley, l’ordre du Séraphin et les yeux bleus de la princesse. Les magnifiques boucles d’oreilles de Madeleine seraient un cadeau de mariage (la princesse les arborait lors du dîner de gala, la veille de son mariage). Elles seraient signées La Campanina, Capri et les aigues-marines seraient amovibles et pourraient se changer pour des perles.

MAIS ce n’est pas tout. Il nous reste encore trois diadèmes à voir. Hé oui, mesdames et messieurs !

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-9

Une dame d’honneur de la reine Silvia

Voici ci-dessus Harriet Bredelius, dame d’honneur de la reine Silvia et portant le très ancien uniforme des dames d’honneur de la Cour suédoise. Elle arbore un fin diadème de diamants.

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-11

Une autre dame d’honneur

Voici ici une autre dame d’honneur (à gauche de la photo) qui porte également un diadème de diamants. Je ne sais pas son nom et n’ai pas non plus réussi à trouver une photo de face…

Enfin, last but not least, l’une des invitées arborait également un diadème de diamants assez fin, mais elle aussi est non identifiée.

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-10

L’invitée au diadème

Conclusion : je dois dire que la semaine a très bien commencé. Six diadèmes de sortie… En bonus, voici une photo de la décoration de la salle du banquet :

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-12

La salle du banquet

 

Visite d’Etat : Islande-Danemark (2017)

Statsbesøg fra Island: Islands præsident Guðni Thorlacius Jóhannesson og fru Eliza Jean Reid besøgte sad til bords på Amalienborg til gallataffel sammen med dronnning Margrethe og prins Henrik, Prins Henrik

Vue de la salle du banquet

Première visite d’Etat de l’année ! Alors que le Danemark était sur le devant de la scène il y a peu pour le traditionnel dîner du Nouvel An, le revoici à l’occasion de la visite d’Etat du président islandais et de son épouse, Guðni Thorlacius Jóhannesson et Eliza Jean Reid, accueillis par la reine Margrethe II du 24 au 26 janvier. Comme à l’accoutumée a eu lieu le banquet d’Etat le premier soir.

Danish Queen Margrethe delivers a speech at the Gala Dinner at Amalienbog Castle

La reine de Danemark entourée du président irlandais et de son épouse

Bonne surprise de ce début d’année : Margrethe II avait choisi le diadème d’or offert pour ses 40 ans de règne. Ce n’est que la seconde fois qu’elle le porte et je pense qu’il est mieux mis en valeur que la première fois, avec cette robe en dentelle verte, même si je continue de penser que les cheveux bruns de Mary ou Marie le feraient davantage ressortir.

Gros plan sur les bijoux de la reine

Petit bémol cependant, la rivière de diamants : je trouve que le contraste de couleurs avec le diadème n’est pas très heureux. Remarquez au passage que la reine arbore également les boucles d’oreilles assorties au diadème, ainsi qu’une broche et une impressionnante bague avec une émeraude.

Arrivée du couple héritier

Je m’y attendais un peu, son nouveau diadème devient un favori : la princesse héritière de Danemark a choisi de porter le diadème edwardien qu’elle a acheté aux enchères il y a peu d’années. Great job, il va parfaitement avec le top de dentelle noire et la jupe longue à volants en satin. Il semble que la princesse porte également de nouvelles boucles d’oreilles, qui paraissent être en diamants.

Danish Crown Princess Mary attends the Gala Dinner at Amalienbog Castle

Mary pendant le banquet

Prière cependant de ne pas négliger le diadème de mariage, qu’on n’a pas vu depuis quelque temps ! A bon entendeur…

2017-01-24-icelandic-state-visit-to-denmark-2

Arrivée du prince Joachim et de la princesse Marie

Pas de surprise concernant la princesse Marie, parée de l’éternel diadème floral de la princesse Dagmar. Alors que je rêve de revoir le diadème Flora Danica… Mais, indéniablement, c’est une bonne apparition.

2017-01-24-icelandic-state-visit-to-denmark-6

Arrivée de la princesse Benedikte

On rajoute à la liste des royals présents la princesse Benedikte de SWB (entendez « Sayn-Wittgenstein-Berleburg »), ce qui nous vaut le plaisir d’avoir une apparition d’une des princesses les plus distinguées du Gotha (je trouve, en tout cas) et d’un diadème de provenance suédoise !

Au passage, les messieurs sont en habit et décorations, et tout le monde porte l’ordre du Faucon, ordre islandais, certes, mais instauré par le roi Christian X en 1921, roi de Danemark et… d’Islande (de 1918 à 1944). Amusant, non ?

(Copyrights photos : Scanpix & Cour royale de Danemark)

28 novembre 2016 : Visite d’Etat belge aux Pays-Bas (I)

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-1

Nous parlions il y a peu du festival de diadèmes qu’il y eut à Buckingham Palace lors de la visite d’Etat du président colombien. Eh bien, honnêtement, la visite d’Etat belge aux Pays-Bas rejoint en faste celle du président colombien…

Le 28 novembre, les twin queens (Mathilde et Maxima sont parfois surnommées ainsi, d’une part à cause de la proximité d’âge de pays, d’autre part, à cause de leur amusante aptitude à s’habiller chez les mêmes couturiers, dans un style vestimentaire similaire) se sont donc retrouvées lors de cette visite d’Etat. La première journée s’est clôturée par le traditionnel dîner de gala au Palais royal d’Amsterdam.

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-2

De gauche à droite : (Au fond) le professeur Pieter van Vollenhoven et son épouse, la princesse Margriet des Pays-Bas, le prince Constantijn et la princesse Laurentien des Pays-Bas (Devant) la reine Mathilde de Belgique, le roi Philippe de Belgique, le roi Willem-Alexander et la reine Maxima des Pays-Bas, la princesse Beatrix des Pays-Bas

Bon, ce n’est pas tout, mais voyons maintenant les tenues de tout ce monde. Les messieurs étaient en habits de soirée. Tandis que les souverains belges arborent l’ordre du Lion néerlandais, les souverains néerlandais et la princesse Beatrix, en tant qu’ancienne souveraine des Pays-Bas, arborent l’ordre de Léopold, la plus haute décoration belge. Les princesses Margriet et Laurentien, le prince Constantijn et le professeur van Vollenhoven portent le cordon de grand-croix de l’ordre de la Couronne, autre distinction belge.

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-6

La reine Mathilde de Belgique

La reine Mathilde porte – pour la seconde fois seulement – le diadème des Neuf Provinces dans sa version complète, avec les arches pleines surmontant le bandeau. Vêtue d’une robe nude rebrodée de strass signée du couturier belge Pierre Gauthier, la reine est parée de boucles d’oreilles en perles et diamants, d’un bracelet en diamants et de la très belle broche à pampilles en diamants de la reine Fabiola retient l’ordre du Lion Néerlandais. Apparition réussie +++ !

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-5

La reine Maxima des Pays-Bas

La reine Maxima, elle, est de rouge vêtue, flamboyante comme à son habitude. Elle arbore la parure néerlandaise de diamants et rubis créée par Mellerio, dont elle semble raffoler. Bijoux (diadème, collier, bracelets et boucles d’oreilles), well done ! Bon, passons rapidement sur la robe Jan Taminiau, déjà portée à plusieurs reprises. Je ne m’y fais pas. Et ne parlons pas du boléro à frous-frous.

L’ancienne reine Beatrix

La princesse Beatrix, elle, est habillée d’argent. Et est parée de de diamants : bracelets en diamants, rivière de diamants, bandeau de diamants dans les cheveux. Encore des diamants aux oreilles. Trois étoiles en diamants pour retenir sa décoration… Beatrix resplendit.

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-8

La princesse Laurentien des Pays-Bas

Bonne surprise, cela faisait longtemps que nous n’avions pas vu la princesse Laurentien porter un diadème. La voici donc, parée de diamants elle aussi. Elle porte le diadème de la reine Emma, que nous avons vu Maxima porter en Nouvelle-Zélande il y a peu, des boucles d’oreilles en diamants et, comme sa belle-mère, une étoile en diamants en broche. A noter : le rouge à lèvres exactement de la même couleur que l’ordre de la Couronne 🙂

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-9

La princesse Margriet des Pays-Bas

La sœur de la princesse Beatrix était, quant à elle, vêtue d’ivoire. Nous l’avons vue la semaine dernière porter le diadème d’émeraudes et diamants. La voici cette fois, parée de l’un de ses grands classiques : le diadème à boutons de perles et diamants qu’elle a déjà porté lors de son mariage (les « boutons » peuvent être remplacés par des étoiles de diamants).

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-4

Discours du roi des Pays-Bas

Donc, full glitter pour cette visite d’Etat. Il nous reste le concert de retour à voir, qui nous a apporté une bonne surprise… Je ne vous en dis pas plus, à vous d’aller voir.

(Copyright photos : Paris Match/PPE Agency)

 

 

Visite d’Etat : Pays-Bas-Nouvelle-Zélande (2016)

2016-11-07-netherlands-state-visit-to-nz-7

Les souverains néerlandais lors du banquet d’Etat

On continue à rattraper, on continue à rattraper ! La reine Maxima nous a offert cette année déjà trois apparitions avec des diadèmes : le dîner du corps diplomatique en mai, la visite d’Etat en Nouvelle-Zélande que nous allons couvrir à présent, et la visite d’Etat des souverains belges qui se déroule actuellement. Mais pour cette visite en Nouvelle-Zélande, il y a eu une bonne surprise : ce fut la seconde fois que la reine d’origine argentine arbora le diadème en diamants de la reine Emma, le diadème favori de sa belle-mère, l’ex-reine Beatrix. Elle ne l’avait jusqu’alors porté qu’en tant que princesse héritière.

2016-11-07-netherlands-state-visit-to-nz-1

Bon, il faut bien dire que le banquet d’Etat à la maison du gouvernement, offert par Dame Patricia Reddy, gouverneur général de Nouvelle-Zélande et son époux, Sir David Gascoigne, est une excellente apparition de la reine Maxima. Je raffole de la robe de la reine (robe de Claes Iversen déjà portée au Danemark l’année dernière), je suis faaan de son diadème, de sa broche en diamants, de son sourire chaleureux ! Bref, viva Maxima !!

La reine des Pays-Bas, souriante et lumineuse

A noter que Maxima porte une mini-version de l’ordre du Lion néerlandais. Bon, je vous remets des photos de Maxima, je trouve que cette apparition est extrêmement réussie !

(Copyright photos : PPE Agency)

 

Visite d’Etat : Suède-Allemagne (2016) (1)

Le président allemand Joachim Gauck, le couple royal de Suède, Daniel Schadt, compagne du président allemand

La semaine dernière a eu lieu une visite d’Etat suédoise en Allemagne : grand moment ! D’une part, parce que la reine Silvia est allemande. D’autre part, parce que la Suède est l’une des rares monarchies à faire encore des dîners de retour en smokings, robes longues et DIADEMES ! Vous commencez à comprendre : la reine Silvia s’est en effet parée de DEUX diadèmes la semaine dernière.

Accueil des souverains suédois par le président allemand

Après un accueil par une soirée pluvieuse au château de Bellevue, à Berlin, a eu lieu le traditionnel dîner de gala. Si les hommes ne portaient pas de décorations, les femmes étaient en robes longues.

2016 10 05 Swedish State Visit to Germany 5.jpg

Daniela Schadt et la reine Silvia de dos

La compagne du président allemand était vêtue d’une somptueuse robe bleu nuit, au corsage rebrodé de dentelle. La reine Silvia, elle, avait opté pour une jupe de satin fuchsia avec un corsage du même ton à décolleté bateau, bordé de petites fleurs.

Les souverains suédois

En outre, la reine avait sorti de son écrin de somptueux bijoux : le diadème Connaught de la grand-mère de son époux, une rivière de diamants et des boucles d’oreilles en diamants et perles poires.

Gros plan sur le diadème, le collier et les boucles d’oreilles

(Copyright Photos : Matthias Nareyek pour GettyImages/Paris-Match/StellaPictures)

 

 

Visite d’Etat : Belgique-Japon (2016)

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-12

Banquet d’Etat : le discours du roi Philippe de Belgique

Dans la série des visites d’Etat de la semaine, je demande celle de la Belgique au Japon ! Les souverains belges sont actuellement au Japon pour une visite d’Etat de six jours. Le soir du second jour, c’est-à-dire hier, après avoir été accueillis dans la journée par les empereurs du Japon, le roi Philippe et la reine Mathilde ont assisté au banquet d’Etat donné en leur honneur.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-8

Arrivée des souverains belges au banquet

La reine Mathilde, très certainement par égard pour l’impératrice, n’avait pas coiffé l’une de ses grandes parures : le diadème des Neuf Provinces ou celui reçu pour son mariage. La question se pose toujours de savoir si elle a hérité du diadème offert par le gouvernement espagnol à la reine Fabiola. C’est donc le petit collier-diadème Wolfers qu’elle arborait, avec une paire de boucles d’oreilles sans doute en citrines et diamants. Les citrines rappelaient la couleur « feuilles mortes » de sa robe mordorée rebrodée de motifs floraux en fils d’or et sequins, signée Dries Van Noten.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-3

La reine Mathilde en robe longue, diadème et décoration

Le diadème de la reine Fabiola était sans doute là pour évoquer les liens très étroits d’amitié qui unissaient le roi Baudouin et la reine Fabiola à l’empereur Akihito et l’impératrice Michiko, liens rappelés par le roi Philippe dans son discours. L’impératrice, depuis quelques années déjà, ne coiffe plus de diadème, sur recommandation de ses médecins, pour éviter les migraines. Elle portait néanmoins une splendide rivière de diamants ainsi que des boucles d’oreilles, également en diamants.

2016 10 11 Belgian State Visit to Japan 9.jpg

Les souverains japonais

Ce qu’il y a de bien à la cour japonaise, c’est qu’il y a une pléiade de princesses qui, aux dîners d’Etat, sont présentes, vêtues de robes pastels et parées de diadèmes. Etait donc présente la princesse héritière Masako, très souriante, qu’on voit beaucoup plus ces derniers temps, et qui a pu compter sur l’amitié des reines belge et néerlandaise au cours de sa longue période de dépression.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-7

La princesse héritière Masako du Japon

Les diadèmes, au Japon, sont traditionnellement en perles et diamants et sont reflétés par des colliers-miroirs. Masako en possède deux : elle a choisi cette fois d’arborer celui dont le motif rappelle des rayons de soleil. Sa belle-sœur, la princesse Kiko d’Akishino, portait une parure du même genre, avec un diadème reflété par un collier :

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-11

Les princes héritiers du Japon aux côtés des princes d’Akishino (la princesse Kiko est à droite)

Enfin, les filles des princes d’Akishino assistaient également au banquet. Les princesses Mako et Kako étaient vêtues de bleu ciel et portaient aussi des diadèmes en diamants et perles avec des colliers-miroirs :

A gauche, les princesses Mako et Kako. A droite, la princesse Kako

(Copyright photos : GettyImages/ParisMatch/BelgaPicture/Cour royale de Belgique)