Dîner de gala : Les 70 ans du roi Harald V de Norvège (2007) (II)

 

Après notre première série sur l’anniversaire du roi Harald V de Norvège, continuons d’examiner les diadèmes de sortie le 24 février 2007, en voyant à présent le reste de la famille très proche du roi Harald, c’est-à-dire sa fille et sa sœur, et les filles et belles-filles des souverains d’alors. Continuer à lire … « Dîner de gala : Les 70 ans du roi Harald V de Norvège (2007) (II) »

Dîner de gala : Les 70 ans du roi Harald V de Norvège (2007) (I)

2007 02 24 70 ans du roi Harald V de Norvège 19.jpg

De gauche à droite, en partant du premier rang : le couple héritier des Pays-Bas, le couple héritier de Danemark, le prince Henrik de Danemark, les grands-ducs de Luxembourg, le roi Harald V et la reine Sonja de Norvège, les souverains suédois, le prince Albert II de Monaco, le couple héritier de Norvège, la princesse héritière Victoria de Suède, le couple héritier de Belgique, le président d’Islande Ólafur Ragnar Grímsson, la président de Finlande Tarja Halonen.

2e rang : la comtesse Ruth de Rosenborg, la princesse Kristine Bernadotte, Madeleine Kogevinas, Johan Martin Ferner, la princesse Astrid de Norvège, Mrs. Ferner, l’amiral Timothy Lawrence, la princesse royale, le comte de Wessex, la princesse Märtha Louise de Norvège, Ari Behn, le roi Constantin II et la reine Anne-Marie de Grèce, la princesse Désirée de Suède, baronne Silfverschiöld, le baron Nikolaus Silfverschiöld, Dorrit Moussaieff (épouse du président Grímsson), Pentti Arajärvi (mari de Tarja Halonen).

3e rang : les ducs de Gloucester, le duc de Palma de Majorque et l’infante Cristina d’Espagne, la princesse Mabel et le prince Friso des Pays-Bas, le prince Constantijn et la princesse Laurentien des Pays-Bas, la princesse Madeleine de Suède, le prince Joachim de Danemark, la princesse Astrid et le prince Lorenz de Belgique, archiducs d’Autriche-Este, la princesse Christina de Suède, Mrs. Magnuson et Tord Magnuson, la princesse Alexia de Grèce, Mrs. Morales et Carlos Morales Quintana, la princesse Alexandra de SWB et le comte Jefferson von Pfeil und Klein-Ellguth.

4e rang : la comtesse Jutta et le comte Axel de Rosenborg, la comtesse Lynne et le comte Birger de Rosenborg,, la comtesse Desiree de Rosenborg et le comte Carl Johan de Rosenborg, Lady Elizabeth Shakerley et Sofie Ullens de Schooten.

Alors que s’approchent à grands pas les festivités des 80 ans du roi Harald V de Norvège, penchons-nous sur ses 70 ans, célébrés il y a 10 ans pendant plusieurs jours, au mois de février. Et notamment, ce qui évidemment nous intéresse particulièrement, il y eut un grand dîner de gala rassemblant une grande partie du Gotha européen. Voyons un peu les diadèmes présents ce jour-là, présents en masse, car nous pouvons compter, sur une photo montrant les invités, pas moins de trente dames. A noter l’absence très regrettable des souverains espagnols et belges de l’époque, de la reine de Danemark (représentée par son époux) ainsi que des princes des Asturies (Letizia venait de perdre une de ses sœurs). Vous avez ci-dessus la liste des invités figurant sur la photo. Continuer à lire … « Dîner de gala : Les 70 ans du roi Harald V de Norvège (2007) (I) »

Visite d’Etat : Belgique-Danemark (2017)

2017 03 28 Belgian State Visit to Denmark 8.jpg

La princesse héritière Mary, le prince héritier Frederik, la reine Margrethe II, la reine Mathilde, le prince Joachim et la princesse Marie

Alors que se déroule en ce moment une visite d’Etat espagnole au Japon et que nous attendons avec impatience le banquet d’Etat, penchons-nous sur la dernière visite d’Etat en date, celle du roi Philippe et de la reine Mathilde de Belgique à leurs (lointains) cousins danois. Il y a une semaine avait lieu au palais d’Amalienborg un dîner de gala, le premier de cette visite d’Etat, qui rassemblait la reine Margrethe II de Danemark, ses deux fils et leurs épouses, la princesse Elisabeth de Danemark, sa cousine, et le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique.

La reine Margrethe II

La reine Margrethe, vêtue d’une étroite robe bleu ciel rebrodée de dentelles bleu gris ou grises (ce qui nous change de ses habituelles robes si amples), portait la parure de perles poires qui fait partie des joyaux de la Couronne danoise : diadème, collier, broche et boucles d’oreilles en perles et diamants. Elle arborait l’ordre de Léopold.

Arrivée des souverains belges au banquet et baise-main du roi Philippe à la reine Margrethe

La reine de Belgique était éblouissante dans une robe orange Armani Privé, barrée de l’ordre danois de l’Eléphant (porté également par son époux). Elle était coiffée, comme on pouvait s’y attendre, du diadème des Neuf Provinces version complète. A son poignet brillait un bracelet de diamants, tandis que des boucles d’oreilles en diamants et perles poires étincelaient à ses oreilles. A mentionner également : le cordon de l’ordre de l’Eléphant était retenu par une nouvelle broche en diamants en forme de papillon.

2017 03 28 Belgian State Visit to Denmark 1

Le couple héritier du Danemark

Comme au dîner de gala du Nouvel Andîner de gala du Nouvel An, la princesse Mary était vêtue d’une robe dorée Jesper Hovring déjà vue plusieurs fois. Excellente surprise : elle portait la parure de rubis de la reine Désirée. C’est la première fois qu’elle l’arbore à un banquet d’Etat, cette parure étant généralement réservée aux très grandes occasions et en particulier aux dîners du Nouvel An. Elle porte l’ordre belge de la Couronne, contrairement à son mari qui arbore l’ordre de Léopold, et comme le cordon de l’ordre de la Couronne est de couleur rouge bordeaux, il se marie parfaitement avec la parure de rubis.

La princesse Marie et le prince Joachim de Danemark

En doré également, la princesse Marie de Danemark rayonnait. Plus exactement, elle portait une robe blanche aux arabesques dorées signée Rikke Gudnitz. Pas de surprise quant au diadème : il s’agit encore une fois du diadème porté le jour de son mariage, même si on aurait bien aimé revoir le diadème Flora Danica. Tandis que son mari porte l’ordre de la Couronne, Marie arbore l’ordre de Léopold II.

2017 03 28 Belgian State Visit to Denmark 16

La princesse Elisabeth de Danemark, cousine germaine de la reine Margrethe II

Enfin, la dernière mais non la moindre, était également présente la princesse Elisabeth de Danemark. D’aucuns ont dit qu’elle avait été conviée pour « remplacer » la princesse Benedikte, qui vient tout juste de perdre son mari. Personnellement, je ne le pense pas : la princesse Elisabeth est généralement présente aux banquets d’Etat lors des visites d’autres monarques. En robe bleu sombre, la princesse portait, sans surprise, le diadème de saphirs et diamants de la princesse Thyra, des boucles d’oreilles en diamants, et un collier de perles avec un pendentif. Je pense qu’elle arbore l’ordre de l’Eléphant.

Bonus : les souverains et les princes héritiers pendant l’hymne national et le toast

(Copyright photos : Billed Bladet & Daily Mail & Hola & Royalwatchers Blog)

 

 

 

 

29 novembre 2016 : Visite d’Etat Belgique-Pays-Bas (II)

Concert de retour : la princesse Laurentien et le prince Constantijn des Pays-Bas, les reines Mathilde et Maxima, les rois Willem-Alexander et Philippe, les princesses Beatrix et Margriet des Pays-Bas

29 novembre : soirée de gala offerte en retour par le roi Philippe et la reine Mathilde à la famille royale néerlandaise. Au programme : un concert au BOZAR (Musée des Beaux-Arts) à Amsterdam. Smokings et robes longues de rigueur. Malheureusement, pas de diadèmes dans les cheveux de ces dames. Dans les cheveux, donc, pas de diadèmes, mais au cou…

2016-11-29-belgian-state-visit-to-netherlands-1-return-concert

Mathilde arbore son diadème

Hé oui ! Mathilde nous a fait la bonne surprise de porter le diadème offert pour son mariage en collier. Très réussi, avec les boucles d’oreilles à pampilles en diamants et le bracelet en rubis et diamants de la reine Fabiola…

2016-11-29-belgian-state-visit-to-netherlands-5-return-concert

Les deux bracelets (tutti frutti et celui de la reine Fabiola) sont visibles sur cette photo

Cela dit, Maxima, sans porter de diadème, ne faisait pas pâle figure pour autant. Elle avait en effet sorti de ses écrins sa demi-parure tutti frutti composée d’un collier et d’un bracelet. Des boucles d’oreilles en émeraudes et diamants s’harmonisant merveilleusement avec sa longue robe verte venaient compléter sa tenue. Superbe !

2016-11-29-belgian-state-visit-to-netherlands-6-return-concert

Maxima, avec la parure tutti frutti et les boucles d’oreilles en émeraudes et diamants

Etait également présente, comme au dîner de gala de la veille, la princesse Laurentien et son époux. Laurentien était en bleu roi et semblait porter des bijoux en diamants :

2016-11-29-belgian-state-visit-to-netherlands-4-return-concert

Le prince et la princesse Constantijn des Pays-Bas

L’ancienne reine Beatrix, de mauve vêtue, était également là. Elle portait une broche arborée pour la première fois en décembre 2013 et des boucles d’oreilles en perles et diamants, mais je n’ai pas de gros plan pour le moment, pas plus que de la princesse Margriet, elle aussi présente et habillée de noir, arborant ce qui semble de loin être des boucles d’oreilles et une broche en turquoises et diamants.

2016-11-29-belgian-state-visit-to-netherlands-9-return-concert

Les deux sœurs pendant le concert

Allez, une dernière photo pour la route, histoire de vous montrer que nos deux reines du Benelux s’entendent toujours aussi bien :

2016-11-29-belgian-state-visit-to-netherlands-7-return-concert

Papotage royal

(Copyright photos : Twitter de la Cour royale néerlandaise, PPE Agency et Getty Images)

28 novembre 2016 : Visite d’Etat belge aux Pays-Bas (I)

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-1

Nous parlions il y a peu du festival de diadèmes qu’il y eut à Buckingham Palace lors de la visite d’Etat du président colombien. Eh bien, honnêtement, la visite d’Etat belge aux Pays-Bas rejoint en faste celle du président colombien…

Le 28 novembre, les twin queens (Mathilde et Maxima sont parfois surnommées ainsi, d’une part à cause de la proximité d’âge de pays, d’autre part, à cause de leur amusante aptitude à s’habiller chez les mêmes couturiers, dans un style vestimentaire similaire) se sont donc retrouvées lors de cette visite d’Etat. La première journée s’est clôturée par le traditionnel dîner de gala au Palais royal d’Amsterdam.

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-2

De gauche à droite : (Au fond) le professeur Pieter van Vollenhoven et son épouse, la princesse Margriet des Pays-Bas, le prince Constantijn et la princesse Laurentien des Pays-Bas (Devant) la reine Mathilde de Belgique, le roi Philippe de Belgique, le roi Willem-Alexander et la reine Maxima des Pays-Bas, la princesse Beatrix des Pays-Bas

Bon, ce n’est pas tout, mais voyons maintenant les tenues de tout ce monde. Les messieurs étaient en habits de soirée. Tandis que les souverains belges arborent l’ordre du Lion néerlandais, les souverains néerlandais et la princesse Beatrix, en tant qu’ancienne souveraine des Pays-Bas, arborent l’ordre de Léopold, la plus haute décoration belge. Les princesses Margriet et Laurentien, le prince Constantijn et le professeur van Vollenhoven portent le cordon de grand-croix de l’ordre de la Couronne, autre distinction belge.

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-6

La reine Mathilde de Belgique

La reine Mathilde porte – pour la seconde fois seulement – le diadème des Neuf Provinces dans sa version complète, avec les arches pleines surmontant le bandeau. Vêtue d’une robe nude rebrodée de strass signée du couturier belge Pierre Gauthier, la reine est parée de boucles d’oreilles en perles et diamants, d’un bracelet en diamants et de la très belle broche à pampilles en diamants de la reine Fabiola retient l’ordre du Lion Néerlandais. Apparition réussie +++ !

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-5

La reine Maxima des Pays-Bas

La reine Maxima, elle, est de rouge vêtue, flamboyante comme à son habitude. Elle arbore la parure néerlandaise de diamants et rubis créée par Mellerio, dont elle semble raffoler. Bijoux (diadème, collier, bracelets et boucles d’oreilles), well done ! Bon, passons rapidement sur la robe Jan Taminiau, déjà portée à plusieurs reprises. Je ne m’y fais pas. Et ne parlons pas du boléro à frous-frous.

L’ancienne reine Beatrix

La princesse Beatrix, elle, est habillée d’argent. Et est parée de de diamants : bracelets en diamants, rivière de diamants, bandeau de diamants dans les cheveux. Encore des diamants aux oreilles. Trois étoiles en diamants pour retenir sa décoration… Beatrix resplendit.

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-8

La princesse Laurentien des Pays-Bas

Bonne surprise, cela faisait longtemps que nous n’avions pas vu la princesse Laurentien porter un diadème. La voici donc, parée de diamants elle aussi. Elle porte le diadème de la reine Emma, que nous avons vu Maxima porter en Nouvelle-Zélande il y a peu, des boucles d’oreilles en diamants et, comme sa belle-mère, une étoile en diamants en broche. A noter : le rouge à lèvres exactement de la même couleur que l’ordre de la Couronne 🙂

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-9

La princesse Margriet des Pays-Bas

La sœur de la princesse Beatrix était, quant à elle, vêtue d’ivoire. Nous l’avons vue la semaine dernière porter le diadème d’émeraudes et diamants. La voici cette fois, parée de l’un de ses grands classiques : le diadème à boutons de perles et diamants qu’elle a déjà porté lors de son mariage (les « boutons » peuvent être remplacés par des étoiles de diamants).

2016-11-28-belgian-state-visit-to-netherlands-4

Discours du roi des Pays-Bas

Donc, full glitter pour cette visite d’Etat. Il nous reste le concert de retour à voir, qui nous a apporté une bonne surprise… Je ne vous en dis pas plus, à vous d’aller voir.

(Copyright photos : Paris Match/PPE Agency)

 

 

Visite d’Etat : Belgique-Japon (2016)

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-12

Banquet d’Etat : le discours du roi Philippe de Belgique

Dans la série des visites d’Etat de la semaine, je demande celle de la Belgique au Japon ! Les souverains belges sont actuellement au Japon pour une visite d’Etat de six jours. Le soir du second jour, c’est-à-dire hier, après avoir été accueillis dans la journée par les empereurs du Japon, le roi Philippe et la reine Mathilde ont assisté au banquet d’Etat donné en leur honneur.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-8

Arrivée des souverains belges au banquet

La reine Mathilde, très certainement par égard pour l’impératrice, n’avait pas coiffé l’une de ses grandes parures : le diadème des Neuf Provinces ou celui reçu pour son mariage. La question se pose toujours de savoir si elle a hérité du diadème offert par le gouvernement espagnol à la reine Fabiola. C’est donc le petit collier-diadème Wolfers qu’elle arborait, avec une paire de boucles d’oreilles sans doute en citrines et diamants. Les citrines rappelaient la couleur « feuilles mortes » de sa robe mordorée rebrodée de motifs floraux en fils d’or et sequins, signée Dries Van Noten.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-3

La reine Mathilde en robe longue, diadème et décoration

Le diadème de la reine Fabiola était sans doute là pour évoquer les liens très étroits d’amitié qui unissaient le roi Baudouin et la reine Fabiola à l’empereur Akihito et l’impératrice Michiko, liens rappelés par le roi Philippe dans son discours. L’impératrice, depuis quelques années déjà, ne coiffe plus de diadème, sur recommandation de ses médecins, pour éviter les migraines. Elle portait néanmoins une splendide rivière de diamants ainsi que des boucles d’oreilles, également en diamants.

2016 10 11 Belgian State Visit to Japan 9.jpg

Les souverains japonais

Ce qu’il y a de bien à la cour japonaise, c’est qu’il y a une pléiade de princesses qui, aux dîners d’Etat, sont présentes, vêtues de robes pastels et parées de diadèmes. Etait donc présente la princesse héritière Masako, très souriante, qu’on voit beaucoup plus ces derniers temps, et qui a pu compter sur l’amitié des reines belge et néerlandaise au cours de sa longue période de dépression.

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-7

La princesse héritière Masako du Japon

Les diadèmes, au Japon, sont traditionnellement en perles et diamants et sont reflétés par des colliers-miroirs. Masako en possède deux : elle a choisi cette fois d’arborer celui dont le motif rappelle des rayons de soleil. Sa belle-sœur, la princesse Kiko d’Akishino, portait une parure du même genre, avec un diadème reflété par un collier :

2016-10-11-belgian-state-visit-to-japan-11

Les princes héritiers du Japon aux côtés des princes d’Akishino (la princesse Kiko est à droite)

Enfin, les filles des princes d’Akishino assistaient également au banquet. Les princesses Mako et Kako étaient vêtues de bleu ciel et portaient aussi des diadèmes en diamants et perles avec des colliers-miroirs :

A gauche, les princesses Mako et Kako. A droite, la princesse Kako

(Copyright photos : GettyImages/ParisMatch/BelgaPicture/Cour royale de Belgique)