The Leuchtenberg Sapphire Tiara

De tous les diadèmes de la collection royale suédoise, il ne nous en reste plus qu’un à voir. Il s’agit d’un splendide diadème qui, encore une fois, nous renvoie à l’ère napoléonienne, tout comme pour le diadème aux camées, le diadème aux améthystes, ou le diadème en acier ciselé. Il s’agit d’un magnifique diadème en saphirs et diamants, sans doute réalisé par le joaillier parisien Nitot en 1805.

The Leuchtenberg Sapphire Tiara 1

Le diadème aux saphirs provenant des Leuchtenberg

Tout commence le 14 janvier 1806, à Munich, quand la princesse Augusta-Amélie de Bavière (1788-1851) épouse Eugène de Beauharnais (1781-1824), fils adoptif de Napoléon Ier et futur duc de Leuchtenberg (à partir de 1817). A cette occasion, l’empereur offre à sa belle-fille un magnifique diadème composé de motifs végétaux en diamants parmi lesquels on reconnaît notamment du chèvrefeuille. Les motifs en diamants sont surmontés de onze saphirs d’une eau magnifique. Le diadème est extrêmement flexible, comme en témoigne la photo ci-dessous :

The Leuchtenberg Sapphire Tiara 2

Le diadème à plat dans son écrin Continuer à lire … « The Leuchtenberg Sapphire Tiara »

Publicités