8 octobre 2016 : Mariage du prince héritier Léka d’Albanie et d’Elia Zaharia (2)

Après le mariage civil du prince héritier Léka et de la nouvelle princesse héritière Elia d’Albanie, un dîner de gala a eu lieu. Il réunissait un grand nombre de têtes couronnées et représentants des familles royales régnantes et non-régnantes. Plus d’altesses et de majestés qu’on aurait pu s’y attendre, car on ignorait les liens qui unissaient les familles royales et les descendants de l’éphémère roi Zog Ier d’Albanie.

Royals von Albanien Hochzeit

Les mariés pendant le dîner de gala

 Habits de soirée, robes longues, décorations, et… et… diadèmes étaient de rigueur. En réalité, la reine Sophia d’Espagne ainsi que plusieurs altesses ont choisi, hélas pour ce blog, de ne pas être coiffées de diadèmes…

Après le dîner, il y eut un bal :

Royals von Albanien Hochzeit

Les princes héritiers d’Albanie dansant lors du bal

Si la princesse Elia avait gardé le diadème qu’elle arborait déjà dans la journée, celui en saphirs et diamants de la reine Géraldine, faisons le tour des autres invités pour voir ce qu’ils portaient :

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

L’impératrice Farah d’Iran 

 L’ancienne Shahbanou d’Iran ne porte plus de diadème depuis la chute de la monarchie : ses parures sont pour la plupart exposées à la Banque centrale de Téhéran.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

La reine Sophia d’Espagne

 On n’a pas vu la reine Sophia d’Espagne porter de diadème depuis l’abdication au trône de son époux. Elle possède pourtant une cassette fort bien pourvue.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

La grande-duchesse Maria de Russie et son fils, le grand-duc Georgy

 La grande-duchesse Maria de Russie, l’une des prétendants au trône impérial de toutes les Russies, était présente, accompagnée, comme souvent, de son fils. Elle arborait – pour la première fois, semble-t-il – un diadème de perles, diamants et aigues-marines. Très bonne surprise !

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

La princesse héritière Margareta et le prince Radu de Roumanie

 Sans grande surprise étaient présents la princesse héritière de Roumanie et son époux, le prince Radu. La princesse Margareta arborait son diadème habituel, le seul qui semble encore en possession de la famille royale de Roumanie et que la princesse héritière porte systématiquement : le diadème à motifs grecs.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince héritier Alexandre et la princesse héritière Katherine de Serbie

 Autres représentants des anciennes monarchies balkaniques : le couple héritier de Serbie. La princesse Katherine porte son diadème à volutes de perles et diamants, qui a souvent tendance à disparaître dans sa coiffure un peu volumineuse.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le duc et la duchesse de Bragance

Héritiers de l’ancien royaume du Portugal, le duc et la duchesse de Bragance assistaient également au mariage albanais. Malheureusement, Doña Isabel avait choisi, elle aussi, de ne pas porter de diadème, ce qui nous a privés de la vue du petit bandeau-diadème en diamants, ou du diadème-choker, également en diamants, qu’elle arbore généralement.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince héritier Georg-Friedrich de Prusse

 Autre héritier d’un trône impérial, le prince Georg-Friedrich de Prusse, venu sans son épouse. Cette dernière est en effet enceinte de leur quatrième enfant, ce qui nous prive d’un coup d’œil sur le diadème floral d’Isenbourg ou le diadème à treillis de diamants de la famille impériale allemande.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince et la princesse Michael de Kent

 Le prince et la princesse Michael de Kent, cousins de la reine Elisabeth, étaient également présents. La princesse portait l’un des magnifiques diadèmes qu’elle a à sa disposition : le diadème à festons de perles et diamants. On ignore si son spectaculaire collier, déjà arboré à plusieurs reprises, est un bijou de haute fantaisie ou non.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

La princesse Lalla Meryem du Maroc

 Sœur du roi Mohammed VI du Maroc, la princesse Lalla Meryem du Maroc entourait les princes héritiers d’Albanie. Sans surprise, elle ne portait pas de diadème. Les princesses marocaines n’en arborent de toute manière qu’extrêmement rarement.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Les ducs de Castro

Hélas, ce n’est encore pas à cette occasion que nous reverrons le magnifique diadème en perles et diamants des ducs d’Ancône, ou celui orné de libellules, tous deux dans l’écrin de Camille de Bourbon-Deux-Siciles. La duchesse de Castro ne portait en effet pas de diadème au dîner de gala.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince Guillaume et la princesse Sibilla de Luxembourg

 Autre princesse n’arborant pas de diadème : Sibilla de Luxembourg. Si elle a porté, par le passé, le diadème de sa belle-mère Joséphine-Charlotte, ces dernières années, elle se contentait de son diadème Art Déco. Mais ce n’est pas cette fois que nous le reverrons.

00313168_000012

La princesse Marie, le prince Gundakar et la princesse Maria-Immaculata de Liechtenstein

 Fille aînée du comte de Paris, la princesse Marie de Liechtenstein, née princesse d’Orléans, assistait au dîner de gala en compagnie de son époux, le prince Gundakar, et de leur fille aînée la princesse Maria-Immaculata. Si cette dernière ne portait pas de diadème, sa mère était en revanche coiffée d’un diadème orné de pierres vertes dont on ignore actuellement la provenance (très probablement côté Liechtenstein où les écrins sont mal connus, s’il ne s’agit pas d’un diadème prêté). On a parlé de citrines. Si quelqu’un d’entre vous, chers lecteurs, en sait plus, qu’il se dénonce !

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince Philipp et la princesse Isabelle de Liechtenstein

 Autres représentants de la famille princière de Liechtenstein : le prince Philipp et la princesse Isabelle. Cette dernière ne portait pas de diadème.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Les princesses Gloria et Elisabeth von Thurn und Taxis, le prince d’Arenberg

 Illustre famille princière allemande, célèbre pour sa fortune, la famille von Thurn und Taxis, connue entre autres pour avoir possédé le diadème de l’impératrice Eugénie actuellement au Louvre, était représentée par la princesse Gloria (dite la princesse TNT dans les années 90) et sa fille Elisabeth. Si Gloria avait choisi d’arborer un diadème en diamants plus modeste que ceux qu’on lui a vus par le passé, sa fille n’en portait pas.

2016-10-08-mariage-leka-elia-36

La princesse Léa de Belgique

 Veuve du prince Alexandre de Belgique (qui était le fils du roi Léopold III et de la princesse de Réthy), la princesse Léa de Belgique était présente au dîner de gala. Sans la moindre surprise – car elle n’en a jamais porté – elle n’était pas coiffée d’un diadème.

2016-10-08-mariage-leka-elia-37

L’archiduchesse Eilika et l’archiduc Georg de Habsbourg-Lorraine

 S’il reste quelques diadèmes dans certaines branches de la famille impériale des Habsbourg, l’archiduchesse Eilika ne les a sans doute pas à sa disposition, ou alors elle a préféré ne pas en porter lors du dîner de gala, auquel elle assistait aux côtés de son époux, l’archiduc Georg.

2016-10-08-mariage-leka-elia-38-f-mitterrand-pce-pcesse-michel-de-grece-stephane-bern

Frédéric Mitterrand, le prince Michel et la princesse Marina de Grèce, Stéphane Bern

 Escortés par Frédéric Mitterrand et Stéphane Bern, le prince et la princesse Michel de Grèce honoraient le dîner de gala de leur présence. Pas de diadème pour la princesse Marina, qui n’en a quasiment jamais porté.

Hochzeit Leka von Albanien Soiree

Le prince Alvaro et la princesse Antonella d’Orléans-Bourbon

Les diadèmes de cette branche cadette de la famille royale espagnole sont mal connus… En tout cas, la princesse Antonella n’en portait pas ce soir-là.

2016-10-08-mariage-leka-elia-41

Invités à identifier

Il nous reste un diadème à voir, porté par des inconnus pour moi. Quelqu’un saurait-il identifier ces invités ?

Si vous avez des photos d’autres diadèmes arborés lors du dîner de gala, n’hésitez pas à me les envoyer pour mettre à jour cet article !

2016-10-08-mariage-leka-elia-40-sipa

Tout l’amour du prince héritier transparaît dans ce tendre baisemain à son épouse.

 Diadèmes arborés :

  1.  Princesse héritière Elia d’Albanie : Queen Géraldine’s Sapphire & Diamond Tiara
  2. Princesse héritière Margareta de Roumanie : The Romanian Greek Key Tiara
  3. Princesse héritière Katherine de Serbie : Crown Princess Katherine of Serbia’s Pearl & Diamond Scroll Tiara
  4. Grande-duchesse héritière Maria de Russie: A Pearl, Diamond & Aquamarine Kokoshnik
  5. Princesse Michael de Kent: The Kent Festoon Tiara
  6. Princesse Marie de Liechtenstein : A Diamond & Citrine Tiara (?)
  7. Princesse Gloria von Thurn und Taxis : A Small Diamond Tiara
  8. Invitée inconnue: an unknown tiara
Publicités

Queen Ena’s Aquamarine Tiara

En 2012, le Roi Juan Carlos et la Reine Sofia fêtaient leurs cinquante ans de mariage. A ce moment, de nombreux bruits ont couru concernant le rachat par le roi d’un diadème pour son épouse, comme il l’avait déjà fait pour le diadème Cartier de la Reine Marie-Christine et peut-être celui en perles et diamants. Il s’agissait d’un diadème de la Reine Victoria-Eugénie, grand-mère du souverain. Parlons donc de ce diadème que vous pouvez voir ci-dessous dans sa version actuelle.

The Aquamarine Circle Tiara

Le diadème d’aigues-marines venant de la Reine Ena

On dit qu’Ena avait repéré le diadème et se le fit offrit par son époux Alphonse XIII pour un anniversaire dans les années 1910. A cette époque, le diadème ne ressemblait pas du tout à la version ci-dessus, jugez-en vous-mêmes.

Aquamarine Tiara but with Pearls

Première version du diadème d’Ena

Le diadème était alors cousin du diadème Connaught possédé actuellement par la famille royale de Suède. Réalisé par le joaillier Ansorena, il figurait des boucles de diamants au centre desquelles étaient suspendues des perles. Mais Ena – surprise ! – fit modifier le diadème. Elle avait en effet vu les aigues-marines de sa cousine la tsarine Alexandra de Russie et en était tombée amoureuse. Ena fit donc remplacer les perles par d’énormes aigues-marines taillées en poires, et fit réaliser un sautoir en aigues-marines, une, bague, un bracelet, un très beau devant-de-corsage et des boucles d’oreilles assorties.

Parure d'aiguemarines

La parure complète avec le diadème dans sa version actuelle

Années 20 : Ena porte le diadème d’aigues-marines dans sa 2e version

Le 14 janvier 1935, Ena offre le diadème à sa fille, l’Infante María Beatriz (1909-2002), qui épouse Don Alessandro Torlonia, 5e prince de Civitella-Cesi (1911-1986). Cette dernière fait alors modifier le diadème par Bulgari, les aigues-marines étant trop lourdes pour le diadème. Bulgari en fait alors un diadème cousin de celui de la Reine Elizabeth, une tiare composée de cercles de diamants au milieu desquels sont suspendues les aigues-marines, qu’on peut enlever si on le désire. L’Infante porte cette 3e version du diadème à plusieurs reprises, entre autres, en mai 1962, lors des festivités du mariage de son neveu, le Prince des Asturies :

1962 05 Lord Mountbatten with infants MCristina & Beatriz

Mai 1962 : Lord Mountbatten entouré des Infantes María Beatriz (G) et María Cristina (D)

Cinq ans plus tard, l’Infante porte à nouveau le diadème, lors du bal précédant le mariage de l’Infante Pilar, cette fois avec les aigues-marines et le sautoir :

1967 05 Pre-wedding Pilar 2 Infantas Beatriz and Christinas

                                       Mai 1967 : les Infantes María Beatriz (G) et María Cristina (D)

Entre-temps, Beatriz prêta le diadème à sa fille Olimpia (née en 1943) le jour du mariage de cette dernière :

1965 06 26 Paul-Annik Weiller & Donna Olimpia Torlonia

26 juin 1965 : Mariage de Paul-Annik Weiller et de Donna Olimpia Torlonia

Beatriz mourut en 2002. A sa mort, la parure d’aigues-marines passa à ses deux filles. Olimpia  arbora ainsi à deux reprises le diadème :

A gauche, lors du mariage du Prince Frederik de Danemark, en 2004 ; à droite, lors d’un gala en 2015

La sœur d’Olimpia, Donna Sandra Torlonia (1936-2014), Comtesse Lecquio di Assaba, a arboré le sautoir le 20 mai 2004, à la veille du mariage de son neveu, le Prince des Asturies :

2004 05 20 Donna Sandra at Spanish pre-wedding

20 mai 2004 : Donna Sandra porte le sautoir de sa grand-mère Ena

En 2012 couraient donc les rumeurs dont nous avons parlé plus haut. Les prix les plus extravagants étaient donnés pour l’achat du diadème (on a parlé de 7 millions d’euros). Mais il semble que Donna Olimpia souhaitait garder le diadème : en octobre, sa fille Sibilla, épouse du Prince Guillaume de Luxembourg, est apparu avec la tiare au dîner de gala offert la veille du mariage de son neveu, le Grand-Duc Héritier Guillaume de Luxembourg.

2012 10 20 Pre-wedding Guillaume & Steph 1

20 octobre 2012 : la Princesse Sibilla parée du diadème

Le diadème n’a pas été vu depuis 2012. Entre-temps, Donna Sandra Torlonia est décédée. Le diadème est-il passé définitivement à sa sœur Olimpia ? Ou les enfants de Donna Sandra continuent-ils à en avoir la jouissance en même temps que leurs cousins ?

Réalisation du diadème : 1910s

Joaillier : Ansorena, modifié dans les années 50 par Bulgari

Situation actuelle : Sans doute en possession de Donna Olimpia Weiller et de la famille Lecquio di Assaba

L’ont porté : La Reine Victoria-Eugénie d’Espagne, l’Infante María Beatriz d’Espagne, Princesse di Civitella-Cesi, Donna Olimpia Torlonia, Sibilla Weiller, Princesse Guillaume de Luxembourg

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 1909-1911 : Portrait de la Reine Ena peint par Luis Menéndez Pidal
  2. 1910 : Photo officielle de la Reine Ena
  3. 1910s : Portrait de la Reine Ena peint par Garcia Castillo
  4. 1910s : Portrait de la Reine Ena peint par Nicolas Aquino y Losada
  5. 1920s : Photo officielle de la Reine Ena
  6. 1920s : Photo officielle de la Reine Ena
  7. 1920s : Photo officielle de la Reine Ena
  8. 1930s : Photo officielle de la Reine Ena avec ses filles
  9. Mai 1962 : Bal précédant le mariage du Prince des Asturies et de la Princesse Sophia de Grèce et de Danemark (l’Infante María Beatriz)
  10. 26 juin 1965 : Mariage de Paul-Annik Weiller et de Donna Olimpia Torlonia (Donna Olimpia)
  11. Mai 1967 : Bal donné avant le mariage de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre et de l’Infante Pilar d’Espagne (l’Infante María Beatriz)
  12. 14 mai 2004 : Mariage du Prince Héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson (Donna Olimpia)
  13. Gala de charité à Washington (Donna Olimpia)
  14. 20 octobre 2012 : Dîner de gala à la veille du mariage du Grand-Duc Héritier Guillaume de Luxembourg et de la Comtesse Stéphanie de Lannoy

GD Joséphine-Charlotte’s Belgian Scroll Tiara

Voici maintenant un des plus importants diadèmes de la collection grand-ducale après l’Empire Tiara. Il s’agit d’un cadeau de mariage reçu par la princesse Joséphine-Charlotte de Belgique, fille du roi Léopold III et de la reine Astrid des Belges, lors de ses noces en 1953. Cette tiare lui a été offerte par la Société Générale et représente des motifs d’arches, avec des croissants, des palmettes et des arabesques stylisés. Elle comporte 854 diamants qui pèsent 46. 42 carats en tout, sont montés sur platine avec une armature en palladium,  et viennent tous du Congo, alors colonie belge. Le motif central est détachable et peut se porter en broche, et l’énorme diamant qui y trône, pesant 8.10 carats, est également amovible et peut être arboré sur une bague. Le diadème faillit être vendu en 2007 et Sotheby’s l’estima à une valeur située entre 80.000 et 140.000 euros. Pourquoi le diadème lui fut-il offert par la Société Générale ? Parce que cette entreprise multinationale a des liens très étroits avec la monarchie belge.

Diadème

Le diadème de la Société Générale Continuer à lire … « GD Joséphine-Charlotte’s Belgian Scroll Tiara »