Visite d’Etat : Luxembourg-Suède (2008) (2)

Après le premier volet de la visite d’Etat luxembourgeoise en Suède, voici le second, où nous allons voir la soirée de retour offerte par les souverains luxembourgeois. Pas beaucoup de diadèmes, et même un seul, ce 16 avril 2008. Nous allons voir pourquoi.

Ce soir-là, c’était au tour du grand-duc et de la grande-duchesse de Luxembourg de recevoir la famille royale suédoise. Si la robe longue était de rigueur, le dress-code n’impliquait ni uniformes ni décorations mais le black tie, c’est-à-dire le nœud papillon noir, donc le smoking pour les messieurs. Généralement, les dames ne se parent pas de diadèmes lors de soirées black tie et les réservent pour les réceptions white tie, c’est-à-dire avec nœud papillon blanc donc uniformes, décorations et habits. Mais on connaît quelques exceptions, notamment les 70 ans du roi de Suède l’année dernière. En tout cas, ce soir-là était une soirée black tie, et seule la grande-duchesse de Luxembourg arborait un diadème :

2008 04 16 Luxembourg State Visit to Sweden 5 Concert & Reception at Nordic Museum

Arrivée des souverains luxembourgeois Continuer à lire … « Visite d’Etat : Luxembourg-Suède (2008) (2) »

Visite d’Etat : Luxembourg-Suède (2008) (1)

En cette période de pénurie de visite d’Etat (la prochaine est celle des souverains suédois en Indonésie), il est temps pour nous de nous plonger un peu dans le passé, afin de voir une visite d’Etat entre deux monarchies. Ce n’est pas si courant, bien que récemment, nous ayons été assez gâtés par celle des souverains belges aux Pays-Bas, (ici et là) et au Danemark, ainsi que des souverains espagnols au Japon. Retour en deux parties, donc, sur la visite d’Etat luxembourgeoise en Suède en avril 2015.

Juste une petite photo des deux sœurs, Victoria et Madeleine, à l’arrivée à l’aéroport, parce que je raffole de la tenue de Victoria et de leur complicité

A l’invitation des souverains suédois, le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa de Luxembourg se sont donc rendus en Suède. Ils arrivèrent à Stockholm le 15 avril 2008 où ils furent accueillis par les souverains suédois et leurs deux filles (que vous pouvez voir ci-dessus. La tenue de Victoria est de Natan, et son chapeau serait de Fabienne Delvigne). Le soir, comme toujours, banquet d’Etat au Palais royal de Stockholm

La reine Silvia, la grande-duchesse Maria Teresa, le grand-duc Henri et le roi Carl XVI Gustaf

Ce fut une soirée fructueuse avec six diadèmes de sortie ! Continuer à lire … « Visite d’Etat : Luxembourg-Suède (2008) (1) »

Visite d’Etat : Canada-Suède (2017)

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-7

La reine Silvia, Sharon Johnston, son époux David et le roi Carl XVI Gustaf

Deux visites d’Etat avec tiara events cette semaine, nous sommes gâtés. Au début de la semaine, le gouverneur-général du Canada et son épouse se sont rendus en visite officielle au royaume de Suède pour la seconde visite d’Etat de l’année, après la visite d’Etat islandaise de janvier. Du 20 au 23 février, le gouverneur-général David Lloyd Johnston et son épouse Sharon ont répondu à l’invitation des souverains suédois. Pour mémoire, le roi et la reine ont déjà reçu une visite officielle du Canada en 1981 et s’y sont rendus en visite d’Etat en 1988 et 2006. Comme la coutume l’exige, un banquet d’Etat a eu lieu lundi soir. Etaient présentes le roi et la reine, le prince Carl-Philip et la princesse Sofia, la princesse Madeleine et Christopher O’Neill mais le prince Daniel et la princesse héritière étaient absents, étant en vacances.

La reine de Suède

La reine Silvia a fait forte impression, vêtue d’une longue robe bleu pâle rebrodée d’un bleu plus soutenu, déjà portée aux Nobel de 2012 avec les saphirs Leuchtenberg. Mais cette fois, la souveraine arborait les « dents de diamant », une rivière de diamants, une énorme broche et des boucles d’oreilles en diamants.

La princesse Sofia de Suède

L’excellente surprise de cette soirée vient de la princesse Sofia qui porte son 4e diadème différent depuis son mariage. En effet, je rappelle qu’aux prix Nobel de décembre 2016 (voir ici et ), elle a arboré le diadème des 4 boutons et le bandeau d’acier ciselé, en plus de son diadème de mariage arboré à plusieurs reprises. Ce soir, la princesse a sorti des écrins les améthystes de l’impératrice Joséphine, diadème que nous n’avions pas vu depuis bientôt quatre ans, depuis le mariage de la princesse Madeleine de Suède. Great job ! Avec des boucles d’oreilles de diamants, la princesse a attaché son ordre du Séraphin par une petite broche ronde composée de diamants et d’un cabochon de saphir rappelant le bleu nuit de sa robe. Mon avis : je suis ravie que Sofia ait ressorti le diadème mais je pense néanmoins que ce n’est pas elle qui met les améthystes le plus en valeur, car les pierres ressortent presque noires sur les cheveux très sombres de la princesse.

La princesse Madeleine de Suède

Aaaaah, la princesse Madeleine me prend par les sentiments !! Le kokoshnik d’aigues-marines est ressorti des coffres, pour s’allier avec la robe bleu pâle Temperley, l’ordre du Séraphin et les yeux bleus de la princesse. Les magnifiques boucles d’oreilles de Madeleine seraient un cadeau de mariage (la princesse les arborait lors du dîner de gala, la veille de son mariage). Elles seraient signées La Campanina, Capri et les aigues-marines seraient amovibles et pourraient se changer pour des perles.

MAIS ce n’est pas tout. Il nous reste encore trois diadèmes à voir. Hé oui, mesdames et messieurs !

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-9

Une dame d’honneur de la reine Silvia

Voici ci-dessus Harriet Bredelius, dame d’honneur de la reine Silvia et portant le très ancien uniforme des dames d’honneur de la Cour suédoise. Elle arbore un fin diadème de diamants.

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-11

Une autre dame d’honneur

Voici ici une autre dame d’honneur (à gauche de la photo) qui porte également un diadème de diamants. Je ne sais pas son nom et n’ai pas non plus réussi à trouver une photo de face…

Enfin, last but not least, l’une des invitées arborait également un diadème de diamants assez fin, mais elle aussi est non identifiée.

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-10

L’invitée au diadème

Conclusion : je dois dire que la semaine a très bien commencé. Six diadèmes de sortie… En bonus, voici une photo de la décoration de la salle du banquet :

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-12

La salle du banquet

 

11 décembre 2016 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel

2016-12-11-nobel-dinner-1

#lovedoubletiaraevents

Eh oui ! Second événement des Prix Nobel, le dîner du roi. Aaaah, encore quatre diadèmes (quelqu’un peut-il me dire si la comtesse Bettina Bernadotte était présente ?), dont deux bonnes surprises !

2016-12-11-nobel-dinner-2

La reine Silvia

Je dois dire que je préfère incontestablement la tenue de la reine lors du dîner que la veille. Elle portait le diadème aux neuf pointes et une rivière de diamants, qui rehaussaient sa robe rouge à l’encolure de dentelle.

2016-12-11-nobel-dinner-5

La princesse héritière et le prince Daniel

Sa fille aînée, la princesse héritière, n’a pas démérité. Portant une robe Jenny Packham dorée, elle arborait le diadème de sa tante Lilian, qui provient de la mère du roi Carl XVI Gustav, la princesse héritière Margareta de Suède, née princesse de Connaught. Vues également sur elle : des boucles d’oreilles en diamant et une broche en forme de rosette (les Bernadotte en possèdent plusieurs).

2016-12-11-nobel-dinner-3

La princesse Madeleine de Suède et son époux

La princesse Madeleine était de nouveau en rose, couleur gagnante en ce qui la concerne. Sa robe signée Valentino était accessoirisée par DEUX, oui deux diadèmes : le diadème Connaught en collier (décidément, c’est un coup de foudre !) et le diadème à aiguilles dit « moderne » de la famille royale de Suède. En plus de cela, on a pu voir les boucles d’oreilles Vasa et de nouveau une broche nœud !

2016-12-11-nobel-dinner-4

Le prince Carl-Philip et la princesse Sofia de Suède

Egalement de rose vêtue, de manière plus classique que la veille, était présente la princesse Sofia. Troisième diadème vu sur elle : le diadème des quatre boutons ! Avec de petites boucles d’oreilles en diamant et la même broche que lors de la cérémonie de remise des Prix Nobel.

Que de bonnes nouvelles cette année : dix diadèmes (dont un apparu deux fois, ok, n’ergotez pas). Deux nouveaux diadèmes pour la princesse Sofia, le retour du diadème Connaught pour la princesse Madeleine, celui (pour la 3e fois, je crois) de la princesse Lilian pour la princesse héritière… Grand cru !

(Copyright photos: Svenskdam Expressen)

10 décembre 2016 : Cérémonie des Prix Nobel

Il est grand temps de revenir sur la remise des Prix Nobel qui a eu lieu samedi soir à Stockholm. Cinq diadèmes, mesdames et messieurs, pas moins de cinq diadèmes… Vive la famille royale de Suède qui fait partie des monarchies qui sortent le plus leurs diadèmes de leurs écrins.

2016-12-10-nobel-prize-ceremony-13

Passons donc en revue les tenues de ces dames. Tout d’abord, la reine Silvia portait une robe disco, bleu ciel rebrodée de paillettes argentées. Sans surprise, elle l’arborait avec le diadème de saphirs des Leuchtenberg. Pas que le diadème, le collier, la broche, les boucles d’oreilles aussi. Ces saphirs d’un bleu si clair m’éblouiront toujours.

Sa Majesté la reine de Suède

La princesse héritière Victoria a fait INCONTESTABLEMENT sa plus belle apparition de l’année. Ah, Victoria, ton goût pour les majestueuses robes du soir fait mon bonheur… Et franchement, ressortir le diadème d’acier ciselé, un de ses classiques, mais qui lui va si bien, avec la parure presque complète des camées (collier, broche, boucles d’oreilles, bracelet)… Grandiose !

Regardez la future reine de Suède…

A côté, je dois dire que la princesse Madeleine, très jolie aussi, paraît un peu plus fade. Même si sa robe lui correspond bien, et qu’on est toujours ravi de revoir le diadème Connaught, habillant le chignon romantique de la princesse, et rehaussé d’une broche nœud et de boucles d’oreilles en perles et diamants.

La princesse Madeleine de Suède

Grande première cette année pour la princesse Sofia. Cette dernière n’arbore pas son diadème personnel mais a ressorti un diadème qu’on a peu vu pour l’instant : le bandeau d’acier ciselé. Great job, je suis contente du retour de ce diadème qui a du potentiel et qui est bien mis en valeur par la plus récente des princesses suédoises. Bon, par contre, on ne va pas s’étendre sur la robe dont les manches me font frémir, même si j’aime l’idée du col Si elles avaient été longues ou trois-quarts, je ne dis pas. Mais là… Un bon point pour la broche en diamants dont je ne connais pas encore l’origine et les BO en diamants et émeraudes.

La princesse Sofia de Suède

Enfin, la dernière mais non la moindre : une nièce éloignée des souverains était présente, qu’on voit un peu plus sur la scène ces derniers temps… J’ai nommé la comtesse Bettina Bernadotte, vêtue de rouge et parée d’un diadème en diamants et pierres précieuses et semi-précieuses de couleur.

2016-12-10-nobel-prize-ceremony-1

La comtesse Bettina Bernadotte

A noter l’absence regrettable de la princesse Christina de Suède, sœur du roi, hélas atteinte d’une leucémie chronique. Si elle avait été là, je mets ma main au feu qu’elle aurait porté le diadème des six boutons 🙂

Allez, une dernière image de la robe de Victoria, elle vaut vraiment le coup d’œil !

2016-12-10-nobel-prize-ceremony-12

A très vite pour le dîner du roi !

(Copyright photos : Svenskdam, Expressen, GettyImages, Stella Pictures/ABACA)

 

 

The Swedish Aquamarine Kokoshnik

Il fallait bien un diadème avec des aigues-marines pour fêter le centième article du blog et le quatre-vingt-dixième diadème portraituré ! Voici donc un autre diadème suédois (ne râlez pas, je vous ai laissé tranquilles avec la Suède le temps de cinq articles 😉 ) qui est l’un de mes diadèmes préférés !

The Swedish Aquamarine Kokoshnik Tiara.JPG

Le kokoshnik aux aigues-marines

Ce diadème, rappelant des diadèmes de style russe, est composé d’un fin treillage de diamants qui m’évoque le kokoshnik de la famille de Prusse. A la différence du kokoshnik prussien, toutefois, se trouvent sur le diadème cinq énooooormes aigues-marines de tailles graduées. Ce bijou a, dit-on, été réalisé pour la princesse Margaret de Connaught (1882-1920). C’est ce que raconte la légende, mais on ne possède pas le moindre document permettant d’étayer ces dires et de connaître la date de la réalisation et le joaillier. Lors du mariage de la princesse héritière Victoria, la Cour suédoise désigne ce diadème comme « celui de la princesse Sibylla ». Cette dernière l’a effectivement porté à de nombreuses reprises : c’est son mari qui le lui a offert avant leur mariage, car Sibylla l’arbore lors du grand bal d’avant-mariage.

1932 Gala evening before GA & Sibylla's Wedding

Sibylla et son fiancé sont au centre. A droite, on reconnaît la reine Louise de Suède, parée des « dents de diamants ».

Sibylla s’est coiffée du kokoshnik lors de cérémonies de remise des Nobel, de visites d’Etat, d’ouvertures du Parlement :

La princesse Sibylla parée du kokoshnik aux aigues-marines

Lors de leurs mariages, toutes les Haga princesses, les quatre filles de Sibylla, se virent offrir un diadème. Margaretha reçut celui de sa mère.

1974 Ingrid & Margaretha mariage Christina & Tord Magnuson 2

1974 : Voici Margaretha, à droite, le jour du mariage de sa sœur Christina

Malheureusement, contrairement à la princesse Christina, ou même à la princesse Desiree, Margaretha, habitant en Angleterre, n’eut pas beaucoup d’occasions d’arborer son diadème après son mariage. Mais en 1998, elle le prêta à sa fille Sibylla, le jour de son mariage avec le baron Cornelius von Dincklage. Cela faisait des années qu’on ne l’avait pas vu (à moins que… Quelqu’un a-t-il une photo de la princesse Margaretha le jour des 50 ans de son frère, le 30 avril 1996 ?).

1998 Mariage du baron Cornelius von Dincklage et Sibylla Ambler 1

19 juin 1998 : Sibylla Ambler le jour de son mariage avec le baron Cornelius von Dincklage

Après le mariage de Sibylla Ambler, le diadème disparut pendant plus de douze ans pour effectuer son grand retour lors du mariage de la princesse Victoria de Suède, à la surprise des observateurs royaux, qui pensaient que, depuis tout ce temps, il était bien possible que le diadème ait été vendu.

2010 06 19 Mariage Vic & Dan 3

19 juin 2010 : Margaretha et son diadème

Mais la famille royale suédoise se plaît à brouiller les pistes : deux années de suite, la princesse Christina, dont le diadème a été volé, se para du diadème de sa sœur :

La princesse Christina en mars 2014 et février 2015, lors de dîners pour des personnalités suédoises

Les observateurs royaux se mirent donc à spéculer sur une possible vente du diadème, et l’acquéreur ne serait autre que le roi, très attaché aux bijoux familiaux. Margaretha porta à nouveau le diadème lors du mariage de son neveu Carl-Philip, en juin 2015 mais, à la fin de l’année, grande surprise ! C’était le diadème qu’avait choisi la princesse Madeleine pour la remise des Prix Nobel :

2015 12 10 Nobel Prize Ceremony 6.jpg

10 décembre 2015 : la princesse Madeleine avec le diadème de son arrière-grand-mère

En 2016, Madeleine l’arbora à nouveau pour un portrait officiel et pour un goûter en partenariat avec Min Stora Dag, association qui permet aux enfants malades de réaliser un de leurs rêves (en l’occurrence, goûter avec une vraie princesse) : cette seconde apparition du diadème de 2016 est pour moi la plus jolie de toutes (voir photo « à la une »). Le fait que la princesse Madeleine se pare du diadème permet d’accréditer la thèse de sa vente au roi, qui l’a donc peut-être placé dans la Fondation Bernadotte.

H.K.H. Prinsessan Madeleine / HRH Princess Madeleine Sweden

2016 : Portrait officiel de la princesse Madeleine

Réalisation du diadème : Date inconnue. A priori dans la première moitié du XXe siècle

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : En possession de la princesse Margaretha, Mrs. Ambler ou dans la Fondation Bernadotte

L’ont porté : La princesse Sibylla de Suède, la princesse Margaretha de Suède, Mrs. Ambler, la baronne Sibylla von Dincklage, la princesse Christina de Suède, Mrs. Magnuson, la princesse Madeleine de Suède

Apparitions identifiées du diadème :

Princesse Sibylla de Suède

  1. 1932 : Soirée de gala avant le mariage du prince Gustave-Adolphe de Suède et de la princesse Sibylla de Saxe-Cobourg-Gotha
  2. 14 janvier 1930s : Ouverture du Parlement
  3. 10 décembre 1952 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  4. 10 décembre 1953 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  5. Avril 1954 : Visite d’Etat islandaise en Suède
  6. 10 décembre 1955 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  7. Mai 1957 : Visite d’Etat néerlandaise en Suède
  8. 10 décembre 1959 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  9. 1960 : Visite d’Etat iranienne en Suède
  10. 13 février 1960 : Bal de l’Ordre de l’Amarante
  11. 10 décembre 1961 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  12. 1968 : Mariage de ? et ?

Princesse Margaretha de Suède, Mrs. Ambler

  1. 10 décembre 1962 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  2. 10 juin 1967 : Mariage du comte Henri de Montpezat et de la princesse héritière Margrethe de Danemark
  3. 3 février 1968 : Mariage du prince Richard de Sayn-Wittgenstein-Berleburg et de la princesse Benedikte de Danemark
  4. 19 juin 2010 : Mariage de Daniel Westling et de la princesse héritière Victoria de Suède
  5. 13 juin 2015 : Mariage du prince Carl-Philip de Suède et de Sofia Hellqvist
  6. 30 avril 2016 : 70 ans du roi Carl XVI Gustaf de Suède

Sibylla Ambler, baronne von Dincklage

 19 juin 1998 : Mariage du baron Cornelius von Dincklage et de Sibylla Ambler

Princesse Christina de Suède, Mrs. Magnuson

  1. 19 mars 2014 : Dîner de gala pour des personnalités suédoises
  2. 11 février 2015 : Dîner de gala pour des personnalités suédoises

Princesse Madeleine de Suède

  1. 10 décembre 2015 : Cérémonie de remise des Prix Nobel
  2. 2016 : Portrait officiel de la princesse Madeleine de Suède
  3. 22 février 2016 : Goûter offert par la princesse à des enfants malades en partenariat avec Min Stora Dag
  4. 20 février 2017 : Visite d’Etat canadienne en Suède

 

Visite d’Etat : Suède-Vatican (1991)

1991 05 Swedish State Visit to the Vatican 1

Le Saint-Père encadré par le roi et la reine de Suède. Devant, les princesses Victoria et Madeleine, le prince Carl-Philip.

Ah, pourquoi est-il passé, le temps des longues robes noires ou blanches (selon la religion de la souveraine), des diadèmes et des mantilles, au Vatican ? C’était certes très austère, mais ô combien royal ! Retour en images sur une visite de la famille royale suédoise au pape Jean-Paul II en 1991. Le 4 mai, le roi et la reine de Suède, accompagné de leurs trois enfants ont rencontré le chef de l’Eglise catholique.

Le Saint-Père et les souverains suédois

La reine était vêtue d’une longue robe noire (elle ne possède pas le privilège du blanc, étant reine, certes, mais luthérienne) et portait le diadème à aiguilles de la reine Victoria de Bade. Il y eut le traditionnel échange de cadeaux :

1991 05 Swedish State Visit to the Vatican 3

Et voici enfin les Bernadotte quittant la résidence papale :

1991 05 Swedish State Visit to the Vatican 2

(Copyright photos : The Royal Forums & Royal Jewels of the World Message Board)