The Turquoise Bandeau Tiara

Vous ne vous y attendiez certainement pas, vu les derniers articles sur la réception du Nouvel An ou la visite d’Etat islandaise, mais le diadème du jour est danois. Hé oui ! Il s’agit d’un diadème un peu mystérieux, faisant partie d’une parure dont les origines remonteraient à l’impératrice Catherine de Russie (1729-1796). Là, vous vous creusez la cervelle en vous demandant de quel diadème il peut bien être question. Bon, je vous aide :

the-turquoise-bandeau-tiara-1

Le bandeau de turquoises et diamants de la reine Margrethe II

Ce diadème, représentant des marguerites de turquoises et de diamants séparées par des cabochons de turquoise, est dit avoir appartenu à la princesse Margaret de Connaught, devenue princesse héritière de Suède par son mariage en 1905. Nous l’avons évoquée à de nombreuses reprises, comme pour le diadème du khédive d’Egypte la semaine dernière ou le diadème de rubis et diamants. On pense que ce diadème a été réalisé à la fin du XIXe siècle et était à l’origine un bracelet, plus tard converti en bandeau. Pas d’indication sur la ou les personnes qui ont offert le bijou à la princesse héritière Margareta de Suède. Juste une photo (dont j’ignore actuellement la provenance. Si quelqu’un a une idée…) :

turquoise-wedding-parure-given-to-cp-margareta-by-duke-dchess-of-connaught-1

La parure de turquoise et diamants

Mais à vrai dire, si l’on reconnaît bien la parure de turquoises et de diamants, j’ignore si cette photo a été prise à l’occasion du mariage de la princesse héritière Margareta ou celui de sa fille la princesse Ingrid, future reine de Danemark en 1935. Il semble que Margareta n’ait jamais porté le diadème, y compris sous sa forme de bracelet. Par contre, sa fille Ingrid en hérita et il semble que c’est le premier diadème qu’elle arbora, l’année de ses 18 ans, pour l’ouverture du parlement suédois :

1928 : Année des 18 ans d’Ingrid

Par la suite, on ne revoit pas le diadème avant 1926, date à laquelle la princesse Astrid de Suède, cousine de la princesse Ingrid, épouse religieusement le duc de Brabant, futur roi Léopold III de Belgique. A cette occasion, Ingrid prête le diadème à la sœur d’Astrid, Märtha, future princesse héritière de Norvège (qui a notamment porté le diadème d’émeraudes norvégiens) :

1926-11-mariage-dastrid-et-leopold-1

La princesse Märtha au mariage de sa sœur

Puis le diadème disparaît pendant une trentaine d’années. On ne le voit ni sur Ingrid, qui préfère sa parure de rubis, le diadème du khédive, le diadème d’émeraudes et diamants de la Couronne danoise ou le diadème de perles poires et diamants, ni sur quelqu’un d’autre. Il semblerait que la princesse Désirée de Suède l’ait arboré pour un événement à Stockholm dans les années 60 mais je n’ai pas d’infos et encore moins de photos (à vous de jouer, chers lecteurs !!). On le retrouve en 1964 pour la première fois sur la tête de la princesse héritière Margrethe, ce qui vu le motif du diadème et le prénom de la princesse se révèle tout à fait approprié.

1964-09-10-a-verifier-1

10 septembre 1964 : Margrethe porte le bandeau de turquoises

Petite parenthèse ici : je me demande à quelle occasion a été prise cette photo. La princesse Margaret du Royaume-Uni et son époux ont fait une visite officielle au Danemark en septembre 1964 et la photo est datée de cette époque-là dans les sources que j’ai pu trouver. Est-ce à l’occasion de cette visite que Margrethe porte le diadème, ou alors est-ce pour l’une des festivités liées au mariage de sa sœur Anne-Marie avec le roi Constantin de Grèce, qui ont eu lieu dans ce même mois de septembre ? Cela expliquerait que Margrethe porte un autre diadème que son habituel diadème en diamants de la reine Alexandrine, extrêmement fréquemment porté avant son mariage. Refermons la parenthèse.

1966-02-02-belgian-state-visit-to-denmark-1-gala-dinner-at-christiansborg-palace

Février 1966 : Visite d’Etat belge au Danemark (Margrethe arrive juste derrière le roi Baudouin et la reine Fabiola)

Il me semble (mais il faut que je demande à mon ami Valentin de Royalement Blog de me le confirmer) que Margrethe porte le bandeau pour la visite d’Etat du roi Baudouin et de la reine Fabiola. Après cette occasion, le diadème est encore une fois porté, mais cette fois par Madeleine Tengbom, grand-mère du prince Richard de Sayn-Wittgenstein-Berleburg, qui épouse la princesse Benedikte de Danemark deux ans plus tard. Là, faites un acte de foi et croyez-moi sur parole, car la photo est floue et je n’en ai pas de meilleure.

1968-02-03-mariage-pce-richard-de-swb-pcesse-benedikte-de-danemark-2-madeleine-tengbom-a-verifier

3 février 1968 : Madeleine Tengbom au mariage de son petit-fils

Ensuite, le diadème disparaît à nouveau des radars pendant une trentaine d’années et on le revoit pour la première fois sur la tête de la princesse Nathalie de Sayn-Wittgenstein-Berleburg lors des festivités des noces d’argent de la reine Margrethe et du prince Henrik.

1992-06-10-danish-silver-wedding-2

10 juin 1992 : les deux filles de la princesse Benedikte. La princesse Nathalie est à gauche

Est-ce à ce moment que le diadème rentre dans les bonnes grâces de la reine ? Il paraît qu’elle le porte lors d’une visite d’Etat en Afrique du Sud en 1996. Je n’ai pas photo, si quelqu’un en sait quelque chose… Par contre, à partir de 2008, on revoit régulièrement le diadème porté par la reine lors de visites d’Etat « mineures », c’est-à-dire ne venant pas d’autres monarchies ou de pays ayant des liens privilégiés avec le Danemark.

Visites d’Etat en Tanzanie (2008), au Viêtnam (2009), de la Corée du Sud au Danemark (2011) et de la Chine au Danemark (2012)

Une nouvelle fois, ce diadème fut prêté en 2012, lors du Jubilé de rubis de Sa Majesté la reine de Danemark, à sa nièce, la princesse Théodora de Grèce :

queen-margrethe-iis-ruby-jubilee-1

2012 : la princesse Théodora durant le jubilé de rubis de la reine Margrethe

En tout cas, ce diadème fera une parfaite starter tiara pour les quatre petites-filles de la reine, tout comme le diadème des 18 ans de la princesse héritière de Suède, ou le bandeau-cyclope de la princesse Madeleine pour ne citer qu’eux.

Réalisation du diadème : probablement dans les 1890s

Joaillier : Joaillier inconnu

Statut actuel : En possession de la reine Margrethe II de Danemark

L’ont porté : La reine Ingrid de Danemark, la princesse héritière Märtha de Norvège, la reine Margrethe II de Danemark, la princesse Désirée de Suède (?) Madeleine Tengbom, la princesse Nathalie de Sayn-Wittgenstein-Berleburg, la princesse Théodora de Grèce

Apparitions identifiées du diadème :

  1. Novembre 1926 : Mariage du prince héritier Léopold de Belgique et de la princesse Astrid de Suède (Princesse Märtha de Suède)
  2. 1928 : Ouverture du Parlement suédois (Princesse Ingrid de Suède)
  3. 10 septembre 1964 : réception où est présente la princesse Margaret du Royaume-Uni, comtesse Snowdon (Princesse héritière Margrethe de Danemark)
  4. Février 1966 (à vérifier) : Visite d’Etat belge au Danemark (Princesse héritière Margrethe de Danemark)
  5. 3 février 1968 : Mariage du prince Richard de Sayn-Wittgenstein-Berleburg et de la princesse Benedikte de Danemark (Madeleine Tengbom, ex-duchesse d’Otrante, née comtesse Douglas et grand-mère du prince Richard)
  6. 10 juin 1992 : Noces d’argent de la reine Margrethe II et du prince Henrik de Danemark (Princesse Nathalie de Sayn-Wittgenstein-Berleburg)
  7. Novembre 2008 : Visite d’Etat danoise en Tanzanie (Reine Margrethe II de Danemark)
  8. 2 novembre 2009 : Visite d’Etat danoise au Vietnam (Reine Margrethe II de Danemark)
  9. 11 mai 2011 : Visite d’Etat sud-coréenne au Danemark (Reine Margrethe II de Danemark)
  10. 14 janvier 2012 : Jubilé de rubis de la reine Margrethe II de Danemark : représentation de gala (Princesse Théodora de Grèce)
  11. 15 juin 2012 : Visite d’Etat chinoise au Danemark (Reine Margrethe II de Danemark)
  12. 22 octobre 2015 : Visite d’Etat danoise en Indonésie (Reine Margrethe II de Danemark)

 

Publicités

Queen Josephine of Sweden & Norway’s Diamond Tiara

Dernier diadème en possession de la famille royale de Norvège ! Bien entendu, nous en verrons d’autres, notamment ceux qui appartiennent aux princesses Ragnhild et Astrid. Mais après celui du jour, nous aurons fait le tour de ceux qui sont dans les écrins de la reine Sonja, de sa fille et de sa belle-fille.

Queen Josephina of Sweden & Norway's Diamond Tiara 1.JPG

Le diadème de la reine Joséphine de Suède et de Norvège

Pour remonter à l’origine de ce diadème, il faut retourner en arrière jusqu’à la deuxième reine de Suède et Norvège de la dynastie Bernadotte, Joséphine de Leuchtenberg (1807-1876). Cette dernière épouse le roi Oscar Ier de Suède et Norvège (1799-1859) en deux cérémonies, le 22 mai et le 19 juin 1823. Selon Trond Norén Isaksen, il est probable que Joséphine porte, pour la première fois, le 19 juin, un magnifique diadème en diamants à motifs végétaux (dont on ignore le joaillier, mais on pense qu’il a été réalisé pour elle) : fleurs, guirlandes de lauriers, palmettes…

1823-06-19-mariage-cp-oscar-de-suede-josephine-de-leuchtenberg-1-per-kraft

19 juin 1823 : Mariage (rite luthérien) d’Oscar Ier de Suède et Norvège et de Joséphine de Leuchtenberg, par Per Kraft

Quoi qu’il en soit, la reine Joséphine arbore le diadème dans un portrait connu, peint par Axel Nordgren:

Portraits de la reine Joséphine (à gauche par Axel Nordgren)

La question est de savoir si la reine Joséphine, morte en 1876, a prêté le diadème à sa belle-fille Louise, née princesse des Pays-Bas (1828-1871) et épouse de son fils Carl XV de Suède et IV de Norvège  (1826-1872). Ce n’est pas impossible que la reine Louise le porte en effet sur le portrait ci-dessous :

reine-louisa-de-suede-1

La reine Louise de Suède et Norvège porte-t-elle le diadème de sa belle-mère ?

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que Joséphine offre le diadème à sa petite-fille Louise de Suède (1851-1926) à l’occasion de son mariage, le 28 juillet 1869, avec le prince héritier Frederik de Danemark (1843-1912). Celle-ci le porte à plusieurs reprises :

La reine Louise de Danemark avec le diadème de sa grand-mère (à droite, à vérifier)

A la mort de la reine Louise, le diadème passe à son plus jeune fils, Gustav (1887-1944). Ce dernier ne se maria jamais et n’avait donc que faire du diadème pour son propre usage. Il le prêta donc à plusieurs princesses qui lui étaient apparentées, notamment sa sœur Thyra :

1938-80-ans-gustav-v-de-suede-1-thyra

1938 : 80 ans du roi Gustave V de Suède

A la mort du prince Gustav, ce dernier légua le diadème à sa nièce Märtha, princesse héritière de Norvège (1901-1954). Celle-ci l’avait déjà arboré lors du mariage de la princesse Feodora de Danemark, le 9 septembre 1937 et elle le porta au moins encore une fois :

cp-martha-of-norway-3

La princesse héritière Märtha de Norvège

Après la mort de Märtha, en 1954, comme sa belle-mère, la reine Maud (1869-1938) était déjà morte, ce fut la princesse Astrid, sœur de l’actuel roi Harald V, qui joua le rôle de première dame du royaume. On la vit ainsi porter à plusieurs reprises le diadème norvégien d’émeraudes et le diadème de la reine Joséphine.

1960-02-11-danish-state-visit-to-norway-2

11 février 1960 : la princesse Astrid au bras du roi Frederik IX  de Danemark

Il me paraît intéressant de noter au sujet de la princesse Astrid qu’elle porta les deux grands diadèmes norvégiens, à savoir celle-ci et celle d’émeraudes quand elle fut première dame, certes, mais uniquement jusqu’à son mariage au début de l’année 1961 avec un roturier – et divorcé, Johan Ferner. Corrigez-moi si je me trompe, mais je ne connais pas d’autre occasion après son mariage où elle ait arboré un de ces deux diadèmes. Ensuite, il fallut donc attendre la fin des années 60 et le début des années 70 pour voir une nouvelle princesse le porter, Sonja Haraldsen, princesse héritière de Norvège.

 Embed from Getty Images

15 juin 1974 : le couple héritier de Norvège au mariage de la princesse Christina de Suède

Depuis son mariage, la reine Sonja le porte très souvent :

La reine Sonja au fil des ans

Réalisation du diadème : Date inconnue. Probablement au XIXe siècle

Joaillier : Joaillier inconnu

Statut actuel : En possession des souverains norvégiens

L’ont porté : La reine Joséphine de Suède et de Norvège, la reine Louise de Suède et de Norvège ( ?), la reine Louise de Danemark, la princesse Thyra de Danemark, la princesse héritière Märtha de Norvège, la princesse Astrid de Norvège, la reine Sonja de Norvège

Apparitions identifiées du diadème:

Princesse Thyra de Danemark

  1. Mai 1935 : Bal précédant le mariage du prince héritier Frederik de Danemark et de la princesse Ingrid de Suède
  2. 1937 : Jubilé du roi Christian X de Danemark
  3. 1938 : 80 ans du roi Gustave V de Suède

Princesse héritière Märtha de Norvège 

  1. 9 septembre 1937 : Mariage du prince Christian de Schaumbourg-Lippe et de la princesse Feodora de Danemark

Princesse Astrid de Norvège

  1. Juin 1955 : Visite d’Etat britannique en Norvège : représentation de gala
  2. 21 février 1958 : 21 ans du prince héritier Harald de Norvège
  3. 12 septembre 1958 : Visite d’Etat norvégienne au Danemark : représentation de gala (à vérifier)
  4. 11 février 1960 : Visite d’Etat danoise en Norvège

Reine Sonja de Norvège

  1. Octobre 1969 : Série de photos officielles du couple héritier de Norvège
  2. Mai 1970 : Série de photos officielles de la princesse héritière Sonja de Norvège
  3. 3 mai 1973 : Visite d’Etat islandaise en Norvège : banquet d’Etat offert par le roi Olav V de Norvège
  4. 15 juin 1974 : Mariage de Tord Magnuson et de la princesse Christina de Suède
  5. Octobre 1974 : Visite d’Etat suédoise en Norvège
  6. 20 avril 1978 : Visite d’Etat autrichienne en Norvège : dîner de retour offert par le président de la République autrichienne
  7. 13 novembre 1980 : Visite d’Etat roumaine en Norvège
  8. 14 mai 1984 : Visite d’Etat française en Norvège : banquet d’Etat offert par le roi Olav V de Norvège
  9. 11 mai 1986 : Dîner de gala en l’honneur de la confirmation de la princesse Märtha-Louise de Norvège
  10. 24 septembre 1986 : Visite d’Etat ouest-allemande en Norvège
  11. 20 février 1987 : Festivités des 50 ans du prince héritier Harald de Norvège
  12. 2 juillet 1988 : 85 ans du roi Olav V de Norvège
  13. 20 juillet 1991 : 18 ans du prince héritier Haakon de Norvège
  14. 29 octobre 1991 : Visite d’Etat norvégienne au Danemark : représentation de gala
  15. 14 mai 1992 : Visite d’Etat norvégienne en Suède
  16. 7 septembre 1992 : Visite d’Etat norvégienne en Islande
  17. 28 août 1993 : Noces d’argent des souverains norvégiens
  18. 7 juillet 1994 : Visite d’Etat norvégienne au Royaume-Uni : représentation de gala
  19. 14 mars 1995 : Visite d’Etat polonaise en Norvège
  20. 30 mai 1995 : Visite d’Etat autrichienne en Norvège
  21. 27 juin 1996 : Visite d’Etat chinoise en Norvège
  22. 14 janvier 1997 : Jubilé d’Argent de la reine Margrethe II de Danemark
  23. 11 février 1997 : Visite d’Etat islandaise en Norvège
  24. 21 octobre 1999 : Stortingsmiddag
  25. 1er mars 2000 : Visite d’Etat norvégienne en France
  26. 16 avril 2000 : Dîner de gala pour les 60 ans de la reine Margrethe II de Danemark
  27. 1er février 2001 : Stortingsmiddag
  28. 26 mars 2001 : Visite d’Etat norvégienne au Japon
  29. 24 mai 2002 : Mariage d’Ari Behn et de la princesse Märtha-Louise de Norvège
  30. 22 octobre 2002 : Stortingsmiddag
  31. 21 septembre 2004 : Visite d’Etat italienne en Norvège
  32. 10 juin 2005 : Visite d’Etat suédoise en Norvège
  33. 26 octobre 2005 : Visite d’Etat norvégienne au Royaume-Uni
  34. 3 novembre 2005 : Stortingsmiddag
  35. 19 octobre 2006 : Stortingsmiddag
  36. 27 mars 2007 : Série de photos officielles des souverains norvégiens
  37. 5 juin 2007 : Visite d’Etat norvégienne en Finlande
  38. 27 mai 2008 : Visite d’Etat norvégienne au Portugal
  39. 28 avril 2009 : Visite d’Etat canadienne en Norvège
  40. 22 octobre 2009 : Stortingsmiddag
  41. 1er juin 2010 : Visite d’Etat hollandaise en Norvège
  42. 14 octobre 2010 : Visite d’Etat suisse en Norvège
  43. 21 octobre 2010 : Stortingsmiddag
  44. 10 octobre 2012 : Visite d’Etat finlandaise en Norvège

The Norwegian Maltese Circlet

Les souverains norvégiens sont actuellement en visite d’Etat en Finlande et c’est l’occasion de voir un nouveau diadème de la collection royale norvégienne. Plus tôt cette semaine, nous avons évoqué la parure d’émeraudes norvégienne et l’article sur le diadème-éventail de la reine Maud a été complètement mis à jour. Notre diadème est un héritage de la reine Alexandra du Royaume-Uni (1844-1925).

The Norwegian Maltese Circlet 1.JPG

Le diadème de la reine Alexandra en possession des reines de Norvège

Ce diadème a été créé par Garrard en 1910 pour la reine Alexandra après la mort de son mari. C’est une version plus légère d’un diadème dit le diadème de George IV, le diadème de diamant anglais ou diadème d’Etat. On connaît des images de la reine arborant le diadème :

queen-alexandra-1

La reine Alexandra avec la version originale du diadème

Voici une image amusante des deux belles-sœurs, Maud, reine de Norvège, et Mary, reine du Royaume-Uni, au couronnement du roi George VI. Toutes deux portent un diadème quasiment jumeau de l’autre (il manque les fleurs-de-lys sur celui de Maud) :

1937-05-12-queen-mary-queen-maud-at-king-george-vis-coronation-3

La reine Maud, la reine Mary et la princesse héritière Elizabeth

Le diadème est composé d’un bandeau de diamants qui était surmonté, à l’origine, par quatre croix pattées dites aussi croix de Malte. Ces quatre croix alternaient avec quatre fleurs-de-lys. En outre, se trouvait serti sur le diadème le Cullinan VI (resté en possession de la famille royale britannique en 1925). C’est sans doute à la mort de la reine Alexandra que les fleurs-de-lys ont été ôtées. On ignore si elles existent encore et, dans ce cas, si elles sont en possession de la famille royale de Norvège. En tout cas, en 1925, le diadème d’Alexandra passa à sa fille Maud, reine de Norvège (1869-1938) depuis 1905. Celle-ci l’arbora régulièrement :

Deux photos de la même série : Maud porte le diadème de sa mère

C’est notamment le diadème que choisit la reine de Norvège pour assister au couronnement de son neveu, George VI, le 12 mai 1937 :

1937-05-12-cp-martha-queen-maud-at-king-george-vis-coronation-1

12 mai 1937 : Couronnement du roi George VI

Comme nous l’avons déjà vu dans des articles précédents, la princesse héritière Märtha ne porta jamais les bijoux de sa belle-mère qui lui avaient été légués. En effet, la reine Maud mourut subitement en Angleterre en 1938, alors que ses bijoux se trouvaient avec elle. Les parures restèrent stockées à Windsor durant la guerre, et ce n’est qu’en 1953, lors du couronnement de la reine Elizabeth II, que les princes héritiers de Norvège rentrèrent en possession de la cassette de leur mère et belle-mère. Mais la princesse héritière était déjà gravement malade et mourut l’année suivante, sans avoir jamais pu arborer l’un des diadèmes. Il fallut donc attendre 1985 pour que sa belle-fille Sonja portât le diadème aux croix de Malte, et seulement sous sa forme de bandeau :

1985-12-18-125-ans-kunstnerforbunder-2-with-robert-levin

18 décembre 1985 : Sonja, parée pour la première fois d’une partie du diadème de la reine Alexandra

On a pu se rendre compte que le diadème a été modifié : les croix pattées, quand elles sont présentes, ne sont plus qu’au nombre de trois et sont portées sur le devant du bandeau. La quatrième peut être portée comme broche, pour maintenir l’ordre que la reine arbore parfois. Depuis 1985, le diadème a été vu par intermittences, plus sous sa forme de bandeau qu’avec les croix pattées. Il n’a pas les faveurs de la reine qui lui préfère le diadème en perles et diamants de la reine Maud, la parure d’émeraudes ou le diadème de la reine Joséphine.

Le diadème en 2011 sous sa forme complète actuelle. A gauche, la reine porte la 4e croix pattée en broche ; à droite, très belle vue du diadème de dos.

Enfin, il est à noter que le diadème a toujours été porté par les souveraines norvégiennes. Mais en 1992 et 1993, Sonja a prêté le bijou à sa fille Märtha-Louise pour deux visites d’Etat. Ces deux occasions font partie des quatre fois où la princesse a arboré un diadème autre que celui offert par son grand-père (les autres événements étant son mariage, pour lequel elle était coiffée de la version basse du diadème en perles et diamants de la reine Maud, et le mariage de la princesse héritière Victoria, où elle portait le diadème en améthystes prêté par sa belle-sœur).

La princesse Märtha-Louise lors des visites d’Etat danoise (1992, à gauche) et suédoise (1993, à droite)

Réalisation du diadème : 1910

Joaillier : Garrard

Statut actuel : En possession du roi Harald V et de la reine Sonja de Norvège

L’ont porté : La reine Maud de Norvège, la reine Sonja de Norvège, la princesse Märtha-Louise de Norvège

Apparitions du diadème :

Reine Maud de Norvège :

  1. 12 mai 1937 : Couronnement du roi George VI du Royaume-Uni

Reine Sonja de Norvège :

  1. 18 décembre 1985 : Kunstnerforbunder (bandeau)
  2. 14 février 1997 : Visite d’Etat islandaise en Norvège : dîner de retour offert par le couple présidentiel islandais au Grand Hôtel (diadème complet)
  3. 25 mai 1998 : Visite d’Etat norvégienne en Russie (bandeau)
  4. 23 mars 1999 : Visite d’Etat hongroise en Norvège (diadème complet)
  5. 10 avril 2002 : Visite d’Etat estonienne en Norvège (diadème complet)
  6. 6 mai 2002 : Visite d’Etat norvégienne au Canada (bandeau)
  7. 15 octobre 2002 : Gala de charité de l’Association américano-scandinave (bandeau)
  8. 24 novembre 2009 : Visite d’Etat norvégienne en Afrique du Sud (bandeau)
  9. 9 mai 2011 : Visite d’Etat norvégienne en Slovénie (diadème complet)

Princesse Märtha-Louise de Norvège :

  1. Octobre 1992 : Visite d’Etat danoise en Norvège (bandeau)
  2. Juin 1993 : Visite d’Etat suédoise en Norvège (bandeau)

The Norwegian Emerald Tiara

Le diadème du jour est l’un des big guns de la famille royale de Norvège. Je dirai même THE Big Gun, même s’il n’est dans les écrins norvégiens que depuis la fin de la première moitié du XXe siècle…

The Norwegian Emerald Tiara 1

Le diadème d’émeraudes et diamants dit de l’impératrice Joséphine

La légende veut que ce diadème ait appartenu à l’impératrice Joséphine (1763-1814). Continuer à lire … « The Norwegian Emerald Tiara »