Dîner de gala : Les 70 ans du roi Harald V de Norvège (2007) (I)

2007 02 24 70 ans du roi Harald V de Norvège 19.jpg

De gauche à droite, en partant du premier rang : le couple héritier des Pays-Bas, le couple héritier de Danemark, le prince Henrik de Danemark, les grands-ducs de Luxembourg, le roi Harald V et la reine Sonja de Norvège, les souverains suédois, le prince Albert II de Monaco, le couple héritier de Norvège, la princesse héritière Victoria de Suède, le couple héritier de Belgique, le président d’Islande Ólafur Ragnar Grímsson, la président de Finlande Tarja Halonen.

2e rang : la comtesse Ruth de Rosenborg, la princesse Kristine Bernadotte, Madeleine Kogevinas, Johan Martin Ferner, la princesse Astrid de Norvège, Mrs. Ferner, l’amiral Timothy Lawrence, la princesse royale, le comte de Wessex, la princesse Märtha Louise de Norvège, Ari Behn, le roi Constantin II et la reine Anne-Marie de Grèce, la princesse Désirée de Suède, baronne Silfverschiöld, le baron Nikolaus Silfverschiöld, Dorrit Moussaieff (épouse du président Grímsson), Pentti Arajärvi (mari de Tarja Halonen).

3e rang : les ducs de Gloucester, le duc de Palma de Majorque et l’infante Cristina d’Espagne, la princesse Mabel et le prince Friso des Pays-Bas, le prince Constantijn et la princesse Laurentien des Pays-Bas, la princesse Madeleine de Suède, le prince Joachim de Danemark, la princesse Astrid et le prince Lorenz de Belgique, archiducs d’Autriche-Este, la princesse Christina de Suède, Mrs. Magnuson et Tord Magnuson, la princesse Alexia de Grèce, Mrs. Morales et Carlos Morales Quintana, la princesse Alexandra de SWB et le comte Jefferson von Pfeil und Klein-Ellguth.

4e rang : la comtesse Jutta et le comte Axel de Rosenborg, la comtesse Lynne et le comte Birger de Rosenborg,, la comtesse Desiree de Rosenborg et le comte Carl Johan de Rosenborg, Lady Elizabeth Shakerley et Sofie Ullens de Schooten.

Alors que s’approchent à grands pas les festivités des 80 ans du roi Harald V de Norvège, penchons-nous sur ses 70 ans, célébrés il y a 10 ans pendant plusieurs jours, au mois de février. Et notamment, ce qui évidemment nous intéresse particulièrement, il y eut un grand dîner de gala rassemblant une grande partie du Gotha européen. Voyons un peu les diadèmes présents ce jour-là, présents en masse, car nous pouvons compter, sur une photo montrant les invités, pas moins de trente dames. A noter l’absence très regrettable des souverains espagnols et belges de l’époque, de la reine de Danemark (représentée par son époux) ainsi que des princes des Asturies (Letizia venait de perdre une de ses sœurs). Vous avez ci-dessus la liste des invités figurant sur la photo. Continuer à lire … « Dîner de gala : Les 70 ans du roi Harald V de Norvège (2007) (I) »

Publicités

Visite d’Etat : Islande-Danemark (2017)

Statsbesøg fra Island: Islands præsident Guðni Thorlacius Jóhannesson og fru Eliza Jean Reid besøgte sad til bords på Amalienborg til gallataffel sammen med dronnning Margrethe og prins Henrik, Prins Henrik

Vue de la salle du banquet

Première visite d’Etat de l’année ! Alors que le Danemark était sur le devant de la scène il y a peu pour le traditionnel dîner du Nouvel An, le revoici à l’occasion de la visite d’Etat du président islandais et de son épouse, Guðni Thorlacius Jóhannesson et Eliza Jean Reid, accueillis par la reine Margrethe II du 24 au 26 janvier. Comme à l’accoutumée a eu lieu le banquet d’Etat le premier soir.

Danish Queen Margrethe delivers a speech at the Gala Dinner at Amalienbog Castle

La reine de Danemark entourée du président irlandais et de son épouse

Bonne surprise de ce début d’année : Margrethe II avait choisi le diadème d’or offert pour ses 40 ans de règne. Ce n’est que la seconde fois qu’elle le porte et je pense qu’il est mieux mis en valeur que la première fois, avec cette robe en dentelle verte, même si je continue de penser que les cheveux bruns de Mary ou Marie le feraient davantage ressortir.

Gros plan sur les bijoux de la reine

Petit bémol cependant, la rivière de diamants : je trouve que le contraste de couleurs avec le diadème n’est pas très heureux. Remarquez au passage que la reine arbore également les boucles d’oreilles assorties au diadème, ainsi qu’une broche et une impressionnante bague avec une émeraude.

Arrivée du couple héritier

Je m’y attendais un peu, son nouveau diadème devient un favori : la princesse héritière de Danemark a choisi de porter le diadème edwardien qu’elle a acheté aux enchères il y a peu d’années. Great job, il va parfaitement avec le top de dentelle noire et la jupe longue à volants en satin. Il semble que la princesse porte également de nouvelles boucles d’oreilles, qui paraissent être en diamants.

Danish Crown Princess Mary attends the Gala Dinner at Amalienbog Castle

Mary pendant le banquet

Prière cependant de ne pas négliger le diadème de mariage, qu’on n’a pas vu depuis quelque temps ! A bon entendeur…

2017-01-24-icelandic-state-visit-to-denmark-2

Arrivée du prince Joachim et de la princesse Marie

Pas de surprise concernant la princesse Marie, parée de l’éternel diadème floral de la princesse Dagmar. Alors que je rêve de revoir le diadème Flora Danica… Mais, indéniablement, c’est une bonne apparition.

2017-01-24-icelandic-state-visit-to-denmark-6

Arrivée de la princesse Benedikte

On rajoute à la liste des royals présents la princesse Benedikte de SWB (entendez « Sayn-Wittgenstein-Berleburg »), ce qui nous vaut le plaisir d’avoir une apparition d’une des princesses les plus distinguées du Gotha (je trouve, en tout cas) et d’un diadème de provenance suédoise !

Au passage, les messieurs sont en habit et décorations, et tout le monde porte l’ordre du Faucon, ordre islandais, certes, mais instauré par le roi Christian X en 1921, roi de Danemark et… d’Islande (de 1918 à 1944). Amusant, non ?

(Copyrights photos : Scanpix & Cour royale de Danemark)

Dîner de gala : Réception du Nouvel An au château d’Amalienborg (2017)

2017 01 01 Danish NY Banquet 10 New My Royals.jpg

Arrivée de la reine de Danemark et du prince Henrik

 Premier dîner de gala de l’année ! Ce qu’il y a de bien, avec les Danois, c’est qu’ils nous éblouissent systématiquement les trois ou quatre premiers jours de l’année. En effet, il est de tradition au Danemark d’offrir plusieurs réceptions de Nouvel An. Et pour la première, qui a lieu tous les premiers de l’an, robes longues et diadèmes sont de mise…

Margrethe II et Henrik

Pas beaucoup de surprises côté diadèmes. La reine Margrethe a revêtu une tenue qui correspond bien à son style bien particulier : robe longue de soie sauvage ou de satin à ample traîne, avec étole de fourrure. Elle porte le diadème de perles poire et de diamants appartenant à la Couronne danoise, ainsi que les boucles d’oreilles en rubis, perles et diamants, le collier de perles auquel elle a accroché un devant-de-corsage, le tout appartenant à la demi-parure de perles, rubis et diamants des joyaux de la Couronne. Notez que Margrethe peut être assez facétieuse et inventive avec ses bijoux, la preuve en est pour ce devant-de-corsage porté en pendentif. En même temps que les étoiles de plusieurs ordres danois, elle porte le collier de l’Ordre de l’Eléphant. C’est une des seules occasions de l’année où l’on peut voir le collier ainsi porté. Habituellement, l’Ordre de l’Eléphant est un ruban arboré en bandoulière. Le prince Henrik, en habit, arbore également les étoiles de plusieurs ordres danois, ses décorations et le collier de l’Ordre de l’Eléphant.

Le couple héritier arrive pour le dîner de gala

Pas de surprise non plus quant à la tenue de la princesse héritière Mary. Cette dernière était vêtue d’une longue robe dorée, déjà portée pour une photo officielle il y a peu. Sur la robe, elle porte une cape bordeaux, également signée Jesper Hovring, qui rehausse magnifiquement sa parure de rubis héritée de la reine Ingrid de Danemark. En effet, comme presque toujours à cette occasion, Mary est coiffée du diadème de feuillages de rubis et diamants, ainsi que le bracelet, le devant-de-corsage et les boucles d’oreilles girandoles de la parure. Il ne manque que le collier et les épingles à cheveux… Tout comme son mari, le prince héritier Frederik, en grand uniforme, elle arbore le collier et l’étoile de l’Ordre de l’Eléphant.

Arrivée du prince et de la princesse Joachim de Danemark

La robe métallique de la princesse Marie de Danemark faisait écho à la tenue de sa belle-sœur. Marie, vêtue d’une robe droite YDE à courte traîne, était parée du diadème floral de la princesse Dagmar, qui lui a été prêté à vie au moment de son mariage et qu’elle arbore systématiquement, à chaque tiara event auquel elle assiste. Souhaitons qu’elle puisse un jour davantage puiser dans les écrins danois. Joachim, également en uniforme, et son épouse, portaient eux aussi le collier et l’étoile de l’Ordre de l’Eléphant…

(Copyright photos : Hellen Elektra de New My Royals, Tim Rooke/REX/Shutterstock, Julian Parker pour GettyImages)

Princess Marie of Denmark’s Flora Danica Tiara

“Il était une fois un lys. C’était une magnifique fleur qui grandissait sur les flancs des montagnes françaises. Il se balançait doucement dans la brise d’été et laissait la rosée danser sur ses tendres pétales. Un jour, un jeune prince danois passa près la charmante fleur, la cueillit et l’emmena avec lui dans son royaume. Une aventure était née. »

The Flora Danica 2.jpg

Le diadème Flora Danica

C’est ainsi que le joaillier danois Flora Danica commence la description du second diadème porté par la princesse Marie de Danemark, seconde épouse du prince Joachim. Cette dernière a reçu de ses beaux-parents lors de son mariage le diadème floral de la princesse Dagmar, qui lui est prêté de manière permanente. C’est en 2011 qu’un second diadème vint enrichir son écrin. Il s’agit d’un diadème à monture d’argent. 25 cabochons d’améthystes (les pierres préférées de la princesse Marie) forment la base, base surmontée par trois lys d’argent (choisis parce que la princesse était française), fleurs aux étamines de même métal terminées par de petits diamants. Les trois lys représentent la princesse, son époux et leur fils Henrik. Leur fille Athéna n’était pas encore née.

The Flora Danica

Gros plan sur le diadème aux lys

Le diadème a donc été créé en 2011 par Anja Blinkenberg pour la maison de joaillerie danoise Flora Danica, en collaboration avec la princesse Marie de Danemark.

Danmarks princes marie at cashs warawd ceremony she presents Bella Nordic Jewellery award at Bella center and also show exhintion at Bella Center

28 août 2011 : présentation du diadème à la princesse

Mais tout comme le diadème Ansorena de la reine Letizia d’Espagne, le diadème Flora Danica a dormi longtemps dans son écrin avant de paraître en public pour la première fois. La première « sortie » du diadème eut lieu en mars 2014, lors d’un bal à la Cour danoise :

2014 03 Court Ball 2

Mars 2014 : la princesse Marie porte le diadème pour la première fois

Le statut du diadème aux lys d’argent est le même que celui du diadème de minuit qui est à la disposition de la princesse héritière Mary de Danemark, belle-sœur de Marie (oui, on s’y perd) : il appartient à Flora Danica, mais la princesse en en a l’usage exclusif.

Réalisation du diadème : 2011

Joaillier : Anje Blinkenberg pour Flora Danica

Statut actuel : En possession de Flora Danica

Apparitions du diadème :

  1. Mars 2014: Bal à la Cour danoise (Princesse Marie de Danemark)