Visite d’Etat : Portugal-Luxembourg (2017)

2017 05 23 Portuguese State Visit to Luxembourg 1

Le grand-duc héritier Guillaume, la grande-duchesse Maria Teresa, le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa, le grand-duc Henri, la grande-duchesse héritière Stéphanie

Après une longue période sans visite d’Etat – mais avec l’anniversaire des souverains norvégiens (1, 2 et 3 parties sur le sujet) – voici revenu une nouvelle saison de visites ! Pour commencer, retour sur le dîner de gala qu’il y a eu hier soir au palais grand-ducal en l’honneur de la visite d’Etat du président portugais au Luxembourg.

2017 05 23 Portuguese State Visit to Luxembourg 5

Le traditionnel toast

Valentin Dupont pourrait vous en parler beaucoup mieux que moi, mais les relations entre le Luxembourg et le Portugal sont loin d’être épisodiques. Encore grands-ducs héritiers, Henri et Maria Teresa s’étaient en effet rendus au Portugal au début des années 2000. En 2004, ils accueillirent le président Jorge Sampaio en visite d’Etat. En 2010, ce fut au tour des grands-ducs de retourner au Portugal où ils furent reçus par le président Aníbal Cavaco Silva. Donc, relations fréquentes !

2017 05 23 Portuguese State Visit to Luxembourg 3

La grande-duchesse Maria Teresa pendant le discours de son époux

Pour ce dîner de gala, Maria Teresa portait une robe métallique avec un court boléro dans le même tissu. Comme il y a quinze jours, elle avait choisi le diadème de la Société Générale et des boucles d’oreilles en perles et diamants, mais également une rivière de diamants. Sa robe est barrée du cordon de l’ordre de l’infant Dom Henri. Son mari, lui, arbore le collier et le cordon grand-croix de l’ordre de la Liberté, tandis que le président portugais a reçu l’ordre du Lion d’or de la maison de Nassau.

La grande-duchesse héritière Stéphanie pendant le dîner

La grande-duchesse héritière, très élégante en robe longue noire, porte l’ordre portugais du Mérite (merci à Luís Quartin). Son mari, lui, a la poitrine barrée du cordon de l’ordre militaire d’Aviz. En terme de bijoux, on a revu la broche florale arborée il y a quinze jours. Stéphanie arbore également son diadème papillons, qui lui appartient en propre, et des boucles d’oreilles en diamants. Je dois dire qu’après l’apparition des aigues-marines, j’aurais bien aimé lui voir arborer le bandeau. Peut-être pour la fête nationale, dans un mois ?

(Copyright photos : Charles Caratini/Cour grand-ducale/Wort.lu/RTL.lu)

 

 

Publicités

Dîner de gala : Réception diplomatique à Buckingham Palace (2016)

2016 12 08 Réception diplomatique 8.jpg

De gauche à droite : la duchesse de Cornouailles et le prince de Galles, la reine et le prince Philip, les ducs de Cambridge

Mini-révolution de palais à Buckingham ! Pour la première fois, une photo de la réception diplomatique annuelle (le 8 décembre cette année) a été autorisée par Her Maj’ ! Voyons un peu ce que nous réservait le cru de cette année.

Sa Majesté scintillait en blanc, parée du diadème en saphirs qu’elle arbore presque systématiquement ces deux dernières années (pour mémoire, nous avons vu le diadème, mais aussi le diadème auquel il était assorti dans sa première vie de collier), ainsi que du collier, des boucles d’oreilles et du bracelet de saphirs et diamants offerts par son père. Sa Très Gracieuse Majesté porte les ordres de famille (le sien, celui de son père George VI et de son grand-père George V), le cordon et l’étoile de l’Ordre de la Jarretière. Si vous n’êtes pas las de la voir dans cette tenue, CF banquet pour le président colombien.

Arrivée du prince de Galles et son épouse

La duchesse de Cornouailles était de crème vêtue, dans une robe et un manteau signés Bruce Oldfield. Elle porte le diadème Greville (signé Boucheron) de la reine-mère, un collier choker fermé par une broche en diamants, des boucles d’oreilles de diamants. Ses décorations sont l’ordre de famille et le cordon de dame grand-croix de l’Ordre royal de Victoria.

Les ducs de Cambridge à la réception

Kate portait la même robe rouge Jenny Packham que lors du banquet pour le président chinois, des boucles d’oreilles et un bracelet en diamants (fait à partir d’un diadème de la princesse André de Grèce) prêtés par la reine et la Cambridge Lovers Knot Tiara, si souvent arborée par sa défunte belle-mère. Souhait pour l’année prochaine : revoir le diadème de son mariage, qui serait l’un des trois diadèmes mis à sa disposition par la reine…

Ah oui, n’oublions pas ces messieurs : ils sont en habits à la française, portant tous les trois l’Ordre de la Jarretière en cordon et au-dessus du genou. Le duc d’Edimbourg et le prince de Galles arborent en outre l’Ordre du Mérite autour du cou et l’étoile de l’Ordre du Bain sur le côté gauche…

(Copyright photos : Buckingham Palace, Andrew Parsons/i-Images, Tim Rooke/REX/Shutterstock/Jamie Wiseman for The Daily Mail)