Empress Marie-Louise’s Sapphire Parure

Aujourd’hui sont mises aux enchères chez Christie’s plusieurs pièces d’une parure de saphirs et diamants. Cette parure fut longtemps renommée pour avoir appartenu à l’impératrice Marie-Louise : c’est sous cette désignation que nous la connaissons. En réalité, si certains saphirs de la parure ont peut-être été en possession de l’impératrice, il semble certain que le diadème, au moins sous sa forme actuelle, a été monté à la fin du XIXe siècle.

Empress ML's Sapphire Parure Tiara 2.png

Le diadème de saphirs et diamants dit de l’impératrice Marie-Louise

Le diadème est composé d’un bandeau de diamants avec des motifs ovales de saphirs entourés de diamants. Ce bandeau est surmonté de festons détachables, eux-mêmes surmontés à leur tour par des saphirs poires de toute beauté. Initialement, trois lys, qui servent désormais de broches, pouvaient rehausser le diadème.

empress-mls-sapphire-parure-brooch-1

Le lys florentin de la parure

Ce lys florentin est le plus beau des trois lys pouvant être ajoutés au diadème. Il est fait de diamants de différentes tailles (notamment ronds, en coussins, en forme de roses) et est rehaussé d’un saphir bleu octogonal aux bords arrondis.

empress-mls-sapphire-parure-lys-1

Les deux autres lys

Ce grand lys florentin était originellement entouré par les deux lys des Bourbons ci-dessus, qui sont un peu moins ornementés. Vincent Meylan émet l’hypothèse que le diadème fut réalisé pour un mariage entre la branche des Habsbourg-Toscane (d’où le lys florentin) et une branche des Bourbons de France, de Parme ou des Deux-Siciles : pourquoi pas, dit-il, celui  de l’archiduc Karl-Salvator de Habsbourg-Toscane et de la princesse Immaculata de Bourbon-Deux-Siciles, en 1861 (j’ai beaucoup cherché ces derniers temps pour identifier la femme qui porte le diadème sur la photo ci-dessous/de couverture parmi les descendants de Karl-Salvator et Immaculata. En vain.) dont certains descendants portèrent le titre de « duc de Lorraine ».

duchesse-de-hl-1

Cette femme, qui porte le diadème et le collier de la parure, est connue comme « la duchesse de Lorraine », peut-être une petite-nièce de l’empereur François-Joseph. Je ne l’ai pas identifiée pour le moment. Si quelqu’un en sait quelque chose… (Copyright : Site d’Ursula)

La parure n’est pas encore complète. Il nous reste à voir le collier qui en faisait partie :

empress-mls-sapphire-parure-necklace-1

Le merveilleux collier de saphirs et diamants

Ce magnifique collier de saphirs et diamants, à motifs de feuilles, de fleurs, et de nœuds, évoque les bijoux d’Ancien Régime. Il est détachable en six morceaux et peut être arboré de différentes longueurs. Il a été réalisé en saphirs ovales ou octogonaux et diamants de tailles coussins, rondes, roses… selon la technique du millegrain.

empress-mls-sapphire-parure-bracelet-1

Le bracelet

Avant-dernière pièce : le bracelet qui reprend les motifs de fleurs-de-lys montées en miroir et séparées par ces saphirs octogonaux qu’on retrouve sur presque chaque pièce de la parure. La dernière pièce, un devant-de-corsage, est visible sur le site d’Ursula ici.

La parure (sauf le devant-de-corsage vendu à Salzburg il y a plus longtemps) a été vendue pour la première fois en 1964 chez Stuker, à Berne, par un Habsbourg, et fut achetée par August von Finck  (1898-1980). En 2012, la parure (moins le devant-de-corsage) fut revue chez Sotheby’s et mentionnée comme étant la « propriété d’un aristocrate allemand ». Aujourd’hui ne sont en vente « que » le bracelet, le diadème et les deux plus petits lys.

Réalisation du diadème : Probablement dans la deuxième moitié du XIXe siècle

Joaillier : Probablement par un joaillier autrichien

Statut actuel : En vente

L’ont porté : La duchesse de Lorraine ( ?)

 

Queen Letizia of Spain’s Ansorena Fleur-de-Lys Tiara

Elle court, elle court la rumeur… Le diadème que nous allons voir maintenant a été créé il y a plus de dix ans par le joaillier espagnol Ansorena, devenu le joaillier favori de la Cour d’Espagne depuis la Reine Ena. En 2005 donc, Ansorena créa un magnifique diadème monté sur or blanc 18 carats. 450 diamants forment une rangée d’où partent des arabesques au milieu desquelles se tient un motif central en fleur-de-lys. Dix perles australiennes sélectionnées parmi trois mille perles surmontent le diadème. La fleur-de-lys est depuis quelques siècles le symbole des Bourbons dont fait partie la dynastie espagnole.

Diadème
Le diadème à la fleur-de-lys d’Ansorena

Le diadème existe depuis 2005 et l’on dit que c’est en 2009 que l’actuel roi Felipe VI d’Espagne l’aurait acheté 50 000 euros pour son épouse, alors Princesse des Asturies (d’où l’autre nom du diadème la Tiara Princesa), et le lui aurait offert pour leurs cinq ans de mariage. Mais là-dessus, beaucoup de bruits vont et viennent. On dit que le diadème aurait été offert par le joaillier Ansorena et non acheté par Felipe. Que la Reine Letizia l’aurait dans sa cassette depuis 2007 et non 2009… Bref, en réalité on ne sait pas grand-chose sur la manière dont ce diadème a été acquis.

On ne peut donc que constater que la Reine Letizia a seulement porté le motif central comme broche lorsqu’elle était Princesse des Asturies :

2009 04 27 French State Visit
27 avril 2009 : Visite d’Etat française

Mais aussi depuis qu’elle est Reine d’Espagne :

Enfin, elle a arboré une fois le diadème le 15 avril 2015, lors du dîner de gala des 75 ans de la Reine Margrethe de Danemark :

2015 04 15 75 ans Margrethe

Espérons que nous le reverrons bientôt, puisque c’est actuellement le seul diadème qui appartienne en propre à Letizia !!

Réalisation du diadème : 2005

Joaillier : Ansorena

Statut actuel : En possession de la Reine Letizia d’Espagne

L’ont porté : la Reine Letizia d’Espagne

Apparitions du diadème :

  1. 27 avril 2009: Visite d’Etat française en Espagne (broche)
  2. 29 octobre 2014: Visite d’Etat chilienne en Espagne (broche)
  3. 2 mars 2015: Visite d’Etat colombienne en Espagne (broche)
  4. 15 avril 2015 : 70 ans de la Reine Margrethe de Danemark (diadème)