The Laula Ruby Tiara

Le diadème d’aujourd’hui est très peu connu, et pourtant il est très joli. Il s’agit d’un diadème qui se trouvait dans la famille des marquis de Laula et auparavant dans la branche espagnole des prétendants au trône de Naples, les Bourbon-Deux-Siciles. A ne pas confondre avec la branche italienne des prétendants au même trône, dont nous avions vu deux diadèmes, portés par la duchesse de Castro : le diadème aux libellules, et le diadème en perles et diamants des ducs d’Ancône. Mais revenons à nos moutons. Tout d’abord, voici une photo du diadème en question :

The Laula Ruby Tiara 1

Le diadème de rubis et diamants anciennement en possession des marquis de Laula

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un fin diadème-collier en diamants, une sorte de mini-kokoshnik d’inspiration Art Déco, enrichi de quatorze rubis taille coussin. Le diadème fait partie d’une parure comprenant un bracelet, une broche, des boucles d’oreilles et un sautoir, le tout réalisé en diamants et rubis par Chaumet en 1930. Mais le diadème a été réalisé par Chaumet vers 1915 : se trouvait-il déjà dans la famille des ducs de Calabre ou était-il dans les magasins Chaumet quand le reste de la parure a été commandé ? Question en suspens…

lauladoblepaginasx0

Le reste de la parure de rubis et diamants réalisée par Chaumet

On sait que les rubis de la parure viennent de l’empereur François-Joseph d’Autriche-Hongrie (1830-1916), qui les offrit à une de ses lointaines nièces, l’archiduchesse Marie-Christine (1858-1929), à l’occasion de son mariage avec le roi Alphonse XII d’Espagne (1857-1885). Une nouvelle fois, les rubis sont offerts en cadeau de mariage par Marie-Christine à sa fille Mercedes, princesse des Asturies (1880-1904), lorsqu’elle épouse le prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles (1870-1949) en 1901. Les rubis sont l’héritage de leur fils aîné, Alfonso, duc de Calabre (1901-1964). C’est ce dernier qui commanda la parure (sauf le diadème qui a été réalisé vers 1915) chez Chaumet en 1930. Par contre, une chose m’étonne un peu : la parure a été réalisée en 1930 mais Alfonso n’épousa qu’en 1936 la princesse Alice de Bourbon-Parme (née en 1916)…

1930 Corbeille de noces d'Alice

Voici le sautoir (démontable) exposé en 1930 parmi les autres bijoux d’Alice

A ma connaissance, la première fois qu’on voit le collier-diadème porté comme diadème, c’est en 1962, lors du bal précédant le mariage du prince Juan Carlos d’Espagne et de la princesse Sophia de Grèce et de Danemark :

Galerie Inès de Bourbon-Deux-Siciles

La princesse Inés de Bourbon-Deux-Siciles dans l’escalier d’Athènes (Copyright photos : ManueSevilla de Dinastias.Forogratis)

C’est la princesse Inés de Bourbon-Deux-Siciles (née en 1940), troisième et dernière enfant d’Alfonso et d’Alice qui arbore le diadème prêté par sa mère. Par la suite, c’est une autre fille d’Alice et d’Alfonso, Teresa (née en 1937), qui en hérite, peut-être au moment de son mariage, en 1961, avec Iñigo Moreno, marquis de Laserna (né en 1934). Dans ce cas, ce serait Teresa et non sa mère qui aurait prêté le diadème à Inés. Teresa s’est parée du diadème à différentes reprises :

1986 Noces d'argent des marquis de Laula 1.jpg

1986 : Noces d’argent des marquis de Laserna. Teresa est au centre de ses sept enfants, à côté de son époux, et porte le diadème dans sa version collier

Lors du mariage de l’infante Elena d’Espagne avec Jaime de Marichalar, le 18 mars 1995, Teresa arbore à nouveau le diadème en collier :

1995 03 18 Teresa au mariage d'Elena d'Espagne et de Jaime de Marichalar 2

18 mars 1995 : Doña Teresa lors du mariage d’Elena et Jaime

A peine deux mois plus tard l’une des filles des marquis de Laula, Beatriz (née en 1967), épouse Lucas de Urquijo (né en 1967), le 16 juin 1995. A cette occasion, elle porte le collier-diadème des Laula :

1995 06 16 Mariage Lucas de Urquijo & Dona Beatriz Moreno 1

16 juin 1995 : Beatriz Moreno y de Borbón le jour de son mariage avec Lucas de Urquijo

A l’instant où j’écris ces lignes, la dernière fois que la marquise de Laula a porté le diadème date du jour du mariage de l’actuel roi d’Espagne, Felipe VI et de Letizia Ortiz Rocosolano, le 21 mai 2004, allant à l’encontre du dress-code qui ne demandait pas de diadème pour les femmes, excepté pour la mariée (qui arborait le diadème prussien de la famille royale espagnole).

2004 05 20 Marquise de Laula au mariage espagnol 1

21 mai 2004 : la marquise de Laula, seule autre femme que Letizia à porter un diadème

Mais Beatriz n’est pas la seule à porter le diadème-collier des Laula le jour de ses noces. Dix ans après elle, sa sœur Delia (née en 1972) épouse Álvaro Ledesma (né en 1962) le 3 juin 2005. Elle est, elle aussi, coiffée du diadème, mais d’une façon légèrement plus originale :

2005 06 03 Mariage Álvaro Ledesma & Dona Delia Moreno 1

 3 juin 1995 : Delia Moreno y de Borbón le jour de ses noces

Comme vous pouvez le voir, c’est le diadème qui, posé à l’arrière de la tête de la mariée, retient son voile. Le mariage de Delia marque, me semble-t-il, la dernière apparition du diadème à l’heure actuelle. Espérons que nous le reverrons un de ces jours : les marquis de Laula ont encore deux enfants non mariés…

Mise à jour : Mon vœu ne s’est pas réalisé, j’ai découvert que le diadème avait fini dans la collection Faerber avant d’être certainement revendu…

Réalisation : Vers 1915

Joaillier : Chaumet

Statut : Possesseur inconnu. Peut-être encore dans la collection Faerber.

L’ont porté : Princesse Inés de Bourbon-Deux-Siciles, Princesse Teresa de Bourbon-Deux-Siciles, marquise de Laula, Beatriz Moreno y de Borbón, Delia Moreno y de Borbón

Apparitions identifiées du diadème :

  1. Mai 1962 : Bal précédant le mariage du prince Juan Carlos des Asturies et de la princesse Sophia de Grèce et de Danemark (Princesse Inés de Bourbon-Deux-Siciles) => diadème
  2. 14 mai 1962 : Mariage du prince Juan Carlos des Asturies et de la princesse Sophia de Grèce et de Danemark (Princesse Inés de Bourbon-Deux-Siciles) => collier
  3. 1986 : Noces d’argent du marquis et de la marquise de Laula (Princesse Teresa de Bourbon-Deux-Siciles, marquise de Laula) => collier
  4. 18 mars 1995 : Mariage de Jaime de Marichalar et de l’infante Elena d’Espagne (Princesse Teresa de Bourbon-Deux-Siciles, marquise de Laula) => collier
  5. 16 juin 1995 : Mariage de Lucas de Urquijo et de Beatriz Moreno y de Borbón (Beatriz Moreno y de Borbón) => diadème
  6. 21 mai 2004 : Mariage du Prince Felipe des Asturies et de Letizia Ortiz Rocosolano (Princesse Teresa de Bourbon-Deux-Siciles, marquise de Laula) => diadème
  7. 3 juin 2005 : Mariage d’Álvaro Ledesma et de Delia Moreno y de Borbón (Delia Moreno y de Borbón) => diadème

The Ancona Tiara

Le diadème que nous allons voir maintenant est le plus ancien parmi tous ceux que nous avons vus jusqu’à présent. Il est en possession, comme le diadème aux libellules, de la Duchesse de Castro. Il s’agit d’un diadème en perles et diamants. Cette tiare est composée d’un rang de perles rondes puis d’une base en or. Au-dessus, le corps de la tiare est fait d’une série de motifs en forme de trèfles en diamants dans lesquels sont enchâssés à chaque fois trois perles rondes et plusieurs diamants. Ces trèfles sont surmontées de perles en deux rangées : l’une, la plus basse, avec des perles rondes, l’autre, la plus élevée, de perles poires à l’aspect irrégulier, des perles baroques.

Diadème

Le diadème des ducs d’Ancône

Les origines de ce diadème sont lointaines. Il a été réalisé vers 1817 pour le mariage de la Princesse Maria Anna de Saxe (1799-1832) avec le Grand-Duc Leopoldo II de Toscane (1797-1870).  Sur la photo ci-dessous, on distingue la tiare portée juste au-dessus du front, très aisément reconnaissable :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Marie-Anne de Saxe, Grande-Duchesse de Toscane

La Grande-Duchesse meurt jeune, le Grand-Duc se remarie en 1833 avec la Princesse Maria Antonia de Bourbon-Deux-Siciles (1814-1898). Parmi leurs enfants, leur aînée se prénomme Maria Isabella de Habsbourg-Toscane (1834-1901) qui épouse Francesco, Comte de Trapani (1827-1892). Elle hérite du diadème après la mort de ses parents. Le diadème passe ensuite à sa fille aînée Maria Antonietta (1851-1938) qui épouse son cousin Alfonso, Comte de Caserta (1841-1934). Le diadème passe à leur aînée, le Duc de Calabre (1869-1960) qui épouse la Princesse Maria de Bavière. Parmi leurs six enfants, l’une fait une union prestigieuse : Lucia  (1908-2001) qui épouse Eugenio, Duc d’Ancône puis 5e Duc de Savoie-Gênes (1906-1996) en 1990, ses parents lui offrent donc le diadème. On ne connaît pas de photo de Lucia avec le diadème. Par contre, Lucia l’a prêté à sa belle-sœur la Princesse Lydia d’Arenberg (1905-1977),  Duchesse de Pistoia par son mariage avec le frère aîné d’Eugenio (qui fut le 4e duc de Savoie-Gênes en 1963).

Princesse Lydia d’Arenberg, Duchesse de Pistoia

Vous suivez ?  Moi, j’ai du mal. Bon, je nous fais un petit récap de la liste des possesseurs :

  1. Maria-Anna de Saxe, Grande-Duchesse de Toscane ;
  2. Grand-Duc Leopoldo II de Toscane (son époux) ;
  3. Maria Isabella de Habsbourg-Toscane (fille de Leopoldo II et de Maria-Antonia de Bourbon-Deux-Siciles, sa seconde épouse) ;
  4. Maria Antonietta de Bourbon-Deux-Siciles (fille de la précédente et de Francesco, Comte de Trapani) ;
  5. Ferdinando Pio de Bourbon-Deux-Siciles, Duc de Calabre (fils de la précédente et d’Alfonso, Comte de Caserta) et son épouse, la Princesse Maria de Bavière ;
  6. Princesse Lucia de Bourbon-Deux-Siciles (fille des précédents) qui épouse Eugenio de Savoie-Gênes, duc d’Ancône puis dernier duc de Savoie-Gênes.

Du coup, je pense que vous avez compris pourquoi le diadème s’appelle l’Ancona Tiara, du nom de ses avant-derniers possesseurs. En effet, dans les années 1990, le diadème fut vendu soit par Lucia et son mari, soit par leur fille unique. Toujours est-il que ce sont les parents de Camilla Crociani (qui vient d’une famille très riche) qui le rachètent vers 1999 pour leur fille, devenue duchesse de Calabre par son mariage avec le Prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles, alors Duc de Calabre, depuis Duc de Castro. Autrement dit, le diadème est revenu dans la famille !! Camilla l’a portée le 14 mai 2004 lors du mariage du Prince Frederik de Danemark et de Mary Donaldson.

2004 05 14 Mariage Frederik & Mary

14 mai 2004: Camilla, encore duchesse de Calabre

Mon espoir actuel est que la duchesse de Castro assiste plus souvent à des tiara events pour porter à nouveau cette splendide et antique tiare… Croisons les doigts !

Réalisation du diadème : v. 1817

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : En possession de la Duchesse de Castro

L’ont porté : La Grande-Duchesse Maria Anna de Toscane, la Duchesse Lucia de Pistoia, la Duchesse de Castro

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 14 mai 2004 : Mariage du Prince Héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson