Visite d’Etat : Argentine-Espagne (2017)

2017-02-22-argentinian-state-visit-to-spain-8

Juliana Awada, Mauricio Macri, le roi Felipe VI, la reine Letizia

Il y a une semaine, le 22 février, a eu lieu la visite d’Etat du président argentin Mauricio Macri et de son épouse Juliana Awada. Durant toute la visite, la reine et la première dame ont rivalisé d’élégance. Le soir, en particulier, lors du dîner de gala qui a eu lieu au Palais royal de Madrid

Sa Majesté la reine d’Espagne en compagnie de la première dame d’Argentine

Juliana Awada était vêtue d’une robe rose poudré brodée de fleurs et de cristaux, une vraie robe de contes de fées, parfaitement accessoirisée avec ses longues boucles d’oreilles de diamants, une minaudière étincelante et un ravissant chignon bas. Elle porte la décoration de l’ordre d’Isabelle la Catholique (grade de chevalier grand-croix).

2017-02-22-argentinian-state-visit-to-spain-3

La reine Letizia

Pourtant, toute l’élégance de la première dame n’était rien auprès de celle de Letizia. Tout d’abord, cette dernière arborait quelques-uns des joyas de pasar, c’est-à-dire des joyaux qui se transmettent de reine en reine depuis Victoria-Eugénie. La reine portait les boucles d’oreilles et les deux bracelets de diamants (visibles sur la photo de droite avec Juliana Awada). D’autre part, c’est la broche fleur-de-lys de son diadème Ansorena qui retient sa décoration. Mais surtout, elle était coiffée de La Buena, ce diadème des reines d’Espagne porté par la reine Sofia pour la dernière fois en juin 2014, pour la visite d’Etat mexicaine. Très probablement, la nouvelle reine a voulu attendre la fin de l’affaire Noos pour l’arborer, faisant preuve de tact alors que la famille royale était dans la tourmente.

Autres détails

Je craignais un peu la taille du diadème pour la tête fine de la reine. Mais La Buena a démontré une fois de plus sa parfaite mobilité. Alors que Victoria-Eugénie l’a d’abord porté en couronne, avant de le faire ouvrir, la comtesse de Barcelone et la reine Sofia l’avaient également arboré, mais sur des coiffures plus impressionnantes. Mais aucun problème, cela va très bien à Letizia.

2017-02-22-argentinian-state-visit-to-spain-5

D’autre part, le bon goût de la reine est à souligner : Letizia est parée d’un diadème imposant, et porte en outre l’ordre argentin du Général Libérateur San Martín (grade de grand-croix), extrêmement large (alors que dans plusieurs pays européens, il y a des décorations d’une largeur adaptée aux femmes, ce n’est pas le cas dans les pays sud-américains). Elle a donc misé sur une robe fourreau de velours noir, aux manches longues, extrêmement sobre, ce qui attire non seulement l’attention sur son visage et donc son diadème, mais encore sur la décoration. Well done ! Tout le monde est sous le charme, à commencer par son époux (qui regarde sa femme pendant le toast, et non la première dame…) et le président argentin…

2017-02-22-argentinian-state-visit-to-spain-1

Toast pendant le banquet

Il faut dire qu’après la déception de la visite d’Etat portugaise où Letizia n’a pas porté de diadème (à moins qu’il n’y ait un nouveau dress-code pour les banquets d’Etat, comme en France… ?), la reine se rattrape en beauté. Reste à savoir si nous reverrons La Buena au Japon début avril… Je vous donne tout de suite mon opinion : à mon avis, non, par égard pour l’impératrice Michiko qui ne porte plus de diadème, je pense que Letizia choisira un diadème moins important, comme l’avait fait la reine Mathilde. Sans doute reverrons-nous l’autre diadème Ansorena (je vote pour !) ou le diadème floral !

(Copyright photos : Hola & Daily Mail)

Visite d’Etat : Canada-Suède (2017)

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-7

La reine Silvia, Sharon Johnston, son époux David et le roi Carl XVI Gustaf

Deux visites d’Etat avec tiara events cette semaine, nous sommes gâtés. Au début de la semaine, le gouverneur-général du Canada et son épouse se sont rendus en visite officielle au royaume de Suède pour la seconde visite d’Etat de l’année, après la visite d’Etat islandaise de janvier. Du 20 au 23 février, le gouverneur-général David Lloyd Johnston et son épouse Sharon ont répondu à l’invitation des souverains suédois. Pour mémoire, le roi et la reine ont déjà reçu une visite officielle du Canada en 1981 et s’y sont rendus en visite d’Etat en 1988 et 2006. Comme la coutume l’exige, un banquet d’Etat a eu lieu lundi soir. Etaient présentes le roi et la reine, le prince Carl-Philip et la princesse Sofia, la princesse Madeleine et Christopher O’Neill mais le prince Daniel et la princesse héritière étaient absents, étant en vacances.

La reine de Suède

La reine Silvia a fait forte impression, vêtue d’une longue robe bleu pâle rebrodée d’un bleu plus soutenu, déjà portée aux Nobel de 2012 avec les saphirs Leuchtenberg. Mais cette fois, la souveraine arborait les « dents de diamant », une rivière de diamants, une énorme broche et des boucles d’oreilles en diamants.

La princesse Sofia de Suède

L’excellente surprise de cette soirée vient de la princesse Sofia qui porte son 4e diadème différent depuis son mariage. En effet, je rappelle qu’aux prix Nobel de décembre 2016 (voir ici et ), elle a arboré le diadème des 4 boutons et le bandeau d’acier ciselé, en plus de son diadème de mariage arboré à plusieurs reprises. Ce soir, la princesse a sorti des écrins les améthystes de l’impératrice Joséphine, diadème que nous n’avions pas vu depuis bientôt quatre ans, depuis le mariage de la princesse Madeleine de Suède. Great job ! Avec des boucles d’oreilles de diamants, la princesse a attaché son ordre du Séraphin par une petite broche ronde composée de diamants et d’un cabochon de saphir rappelant le bleu nuit de sa robe. Mon avis : je suis ravie que Sofia ait ressorti le diadème mais je pense néanmoins que ce n’est pas elle qui met les améthystes le plus en valeur, car les pierres ressortent presque noires sur les cheveux très sombres de la princesse.

La princesse Madeleine de Suède

Aaaaah, la princesse Madeleine me prend par les sentiments !! Le kokoshnik d’aigues-marines est ressorti des coffres, pour s’allier avec la robe bleu pâle Temperley, l’ordre du Séraphin et les yeux bleus de la princesse. Les magnifiques boucles d’oreilles de Madeleine seraient un cadeau de mariage (la princesse les arborait lors du dîner de gala, la veille de son mariage). Elles seraient signées La Campanina, Capri et les aigues-marines seraient amovibles et pourraient se changer pour des perles.

MAIS ce n’est pas tout. Il nous reste encore trois diadèmes à voir. Hé oui, mesdames et messieurs !

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-9

Une dame d’honneur de la reine Silvia

Voici ci-dessus Harriet Bredelius, dame d’honneur de la reine Silvia et portant le très ancien uniforme des dames d’honneur de la Cour suédoise. Elle arbore un fin diadème de diamants.

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-11

Une autre dame d’honneur

Voici ici une autre dame d’honneur (à gauche de la photo) qui porte également un diadème de diamants. Je ne sais pas son nom et n’ai pas non plus réussi à trouver une photo de face…

Enfin, last but not least, l’une des invitées arborait également un diadème de diamants assez fin, mais elle aussi est non identifiée.

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-10

L’invitée au diadème

Conclusion : je dois dire que la semaine a très bien commencé. Six diadèmes de sortie… En bonus, voici une photo de la décoration de la salle du banquet :

2017-02-20-canadian-state-visit-to-sweden-12

La salle du banquet

 

Visite d’Etat : Islande-Danemark (2017)

Statsbesøg fra Island: Islands præsident Guðni Thorlacius Jóhannesson og fru Eliza Jean Reid besøgte sad til bords på Amalienborg til gallataffel sammen med dronnning Margrethe og prins Henrik, Prins Henrik

Vue de la salle du banquet

Première visite d’Etat de l’année ! Alors que le Danemark était sur le devant de la scène il y a peu pour le traditionnel dîner du Nouvel An, le revoici à l’occasion de la visite d’Etat du président islandais et de son épouse, Guðni Thorlacius Jóhannesson et Eliza Jean Reid, accueillis par la reine Margrethe II du 24 au 26 janvier. Comme à l’accoutumée a eu lieu le banquet d’Etat le premier soir.

Danish Queen Margrethe delivers a speech at the Gala Dinner at Amalienbog Castle

La reine de Danemark entourée du président irlandais et de son épouse

Bonne surprise de ce début d’année : Margrethe II avait choisi le diadème d’or offert pour ses 40 ans de règne. Ce n’est que la seconde fois qu’elle le porte et je pense qu’il est mieux mis en valeur que la première fois, avec cette robe en dentelle verte, même si je continue de penser que les cheveux bruns de Mary ou Marie le feraient davantage ressortir.

Gros plan sur les bijoux de la reine

Petit bémol cependant, la rivière de diamants : je trouve que le contraste de couleurs avec le diadème n’est pas très heureux. Remarquez au passage que la reine arbore également les boucles d’oreilles assorties au diadème, ainsi qu’une broche et une impressionnante bague avec une émeraude.

Arrivée du couple héritier

Je m’y attendais un peu, son nouveau diadème devient un favori : la princesse héritière de Danemark a choisi de porter le diadème edwardien qu’elle a acheté aux enchères il y a peu d’années. Great job, il va parfaitement avec le top de dentelle noire et la jupe longue à volants en satin. Il semble que la princesse porte également de nouvelles boucles d’oreilles, qui paraissent être en diamants.

Danish Crown Princess Mary attends the Gala Dinner at Amalienbog Castle

Mary pendant le banquet

Prière cependant de ne pas négliger le diadème de mariage, qu’on n’a pas vu depuis quelque temps ! A bon entendeur…

2017-01-24-icelandic-state-visit-to-denmark-2

Arrivée du prince Joachim et de la princesse Marie

Pas de surprise concernant la princesse Marie, parée de l’éternel diadème floral de la princesse Dagmar. Alors que je rêve de revoir le diadème Flora Danica… Mais, indéniablement, c’est une bonne apparition.

2017-01-24-icelandic-state-visit-to-denmark-6

Arrivée de la princesse Benedikte

On rajoute à la liste des royals présents la princesse Benedikte de SWB (entendez « Sayn-Wittgenstein-Berleburg »), ce qui nous vaut le plaisir d’avoir une apparition d’une des princesses les plus distinguées du Gotha (je trouve, en tout cas) et d’un diadème de provenance suédoise !

Au passage, les messieurs sont en habit et décorations, et tout le monde porte l’ordre du Faucon, ordre islandais, certes, mais instauré par le roi Christian X en 1921, roi de Danemark et… d’Islande (de 1918 à 1944). Amusant, non ?

(Copyrights photos : Scanpix & Cour royale de Danemark)

Dîner de gala : Réception diplomatique à Buckingham Palace (2016)

2016 12 08 Réception diplomatique 8.jpg

De gauche à droite : la duchesse de Cornouailles et le prince de Galles, la reine et le prince Philip, les ducs de Cambridge

Mini-révolution de palais à Buckingham ! Pour la première fois, une photo de la réception diplomatique annuelle (le 8 décembre cette année) a été autorisée par Her Maj’ ! Voyons un peu ce que nous réservait le cru de cette année.

Sa Majesté scintillait en blanc, parée du diadème en saphirs qu’elle arbore presque systématiquement ces deux dernières années (pour mémoire, nous avons vu le diadème, mais aussi le diadème auquel il était assorti dans sa première vie de collier), ainsi que du collier, des boucles d’oreilles et du bracelet de saphirs et diamants offerts par son père. Sa Très Gracieuse Majesté porte les ordres de famille (le sien, celui de son père George VI et de son grand-père George V), le cordon et l’étoile de l’Ordre de la Jarretière. Si vous n’êtes pas las de la voir dans cette tenue, CF banquet pour le président colombien.

Arrivée du prince de Galles et son épouse

La duchesse de Cornouailles était de crème vêtue, dans une robe et un manteau signés Bruce Oldfield. Elle porte le diadème Greville (signé Boucheron) de la reine-mère, un collier choker fermé par une broche en diamants, des boucles d’oreilles de diamants. Ses décorations sont l’ordre de famille et le cordon de dame grand-croix de l’Ordre royal de Victoria.

Les ducs de Cambridge à la réception

Kate portait la même robe rouge Jenny Packham que lors du banquet pour le président chinois, des boucles d’oreilles et un bracelet en diamants (fait à partir d’un diadème de la princesse André de Grèce) prêtés par la reine et la Cambridge Lovers Knot Tiara, si souvent arborée par sa défunte belle-mère. Souhait pour l’année prochaine : revoir le diadème de son mariage, qui serait l’un des trois diadèmes mis à sa disposition par la reine…

Ah oui, n’oublions pas ces messieurs : ils sont en habits à la française, portant tous les trois l’Ordre de la Jarretière en cordon et au-dessus du genou. Le duc d’Edimbourg et le prince de Galles arborent en outre l’Ordre du Mérite autour du cou et l’étoile de l’Ordre du Bain sur le côté gauche…

(Copyright photos : Buckingham Palace, Andrew Parsons/i-Images, Tim Rooke/REX/Shutterstock/Jamie Wiseman for The Daily Mail)

11 décembre 2016 : Dîner de gala en l’honneur des lauréats des Prix Nobel

2016-12-11-nobel-dinner-1

#lovedoubletiaraevents

Eh oui ! Second événement des Prix Nobel, le dîner du roi. Aaaah, encore quatre diadèmes (quelqu’un peut-il me dire si la comtesse Bettina Bernadotte était présente ?), dont deux bonnes surprises !

2016-12-11-nobel-dinner-2

La reine Silvia

Je dois dire que je préfère incontestablement la tenue de la reine lors du dîner que la veille. Elle portait le diadème aux neuf pointes et une rivière de diamants, qui rehaussaient sa robe rouge à l’encolure de dentelle.

2016-12-11-nobel-dinner-5

La princesse héritière et le prince Daniel

Sa fille aînée, la princesse héritière, n’a pas démérité. Portant une robe Jenny Packham dorée, elle arborait le diadème de sa tante Lilian, qui provient de la mère du roi Carl XVI Gustav, la princesse héritière Margareta de Suède, née princesse de Connaught. Vues également sur elle : des boucles d’oreilles en diamant et une broche en forme de rosette (les Bernadotte en possèdent plusieurs).

2016-12-11-nobel-dinner-3

La princesse Madeleine de Suède et son époux

La princesse Madeleine était de nouveau en rose, couleur gagnante en ce qui la concerne. Sa robe signée Valentino était accessoirisée par DEUX, oui deux diadèmes : le diadème Connaught en collier (décidément, c’est un coup de foudre !) et le diadème à aiguilles dit « moderne » de la famille royale de Suède. En plus de cela, on a pu voir les boucles d’oreilles Vasa et de nouveau une broche nœud !

2016-12-11-nobel-dinner-4

Le prince Carl-Philip et la princesse Sofia de Suède

Egalement de rose vêtue, de manière plus classique que la veille, était présente la princesse Sofia. Troisième diadème vu sur elle : le diadème des quatre boutons ! Avec de petites boucles d’oreilles en diamant et la même broche que lors de la cérémonie de remise des Prix Nobel.

Que de bonnes nouvelles cette année : dix diadèmes (dont un apparu deux fois, ok, n’ergotez pas). Deux nouveaux diadèmes pour la princesse Sofia, le retour du diadème Connaught pour la princesse Madeleine, celui (pour la 3e fois, je crois) de la princesse Lilian pour la princesse héritière… Grand cru !

(Copyright photos: Svenskdam Expressen)

Dîner de gala : Réception pour le Corps diplomatique néerlandais (2016)

Le 19 mai dernier a eu lieu un dîner de gala offert par les souverains néerlandais au Corps diplomatique. La réception avait lieu au Palais Royal d’Amsterdam.

De gauche à droite : les souverains, la Princesse Beatrix, la Princesse Margriet

 Y étaient présents le Roi Wilhem-Alexander et la Reine Máxima. Cette dernière portait une robe de soirée bordeaux, dans sa garde-robe au moins depuis 2009 et le diadème de rubis Mellerio :

La Reine Máxima, resplendissante avec le diadème de rubis Mellerio

La Princesse Beatrix, ex-souveraine des Pays-Bas, y assistait aussi, coiffée du diadème de diamants de la Reine Emma qui a été de tous temps l’un de ses diadèmes favoris :

2016 05 19 Reception CD 6

La Princesse Beatrix parée du diadème de diamants de la Reine Emma

Enfin, la Princesse Margriet, sœur de la Princesse Beatrix, arborait le diadème de boutons de perles et diamants de la famille royale néerlandaise, l’un de ses favoris :

2016 05 19 Reception CD 8

La Princesse Margriet portant le diadème de boutons de perles et diamants

(Copyright photos : Patrick van Emst/News Pictures, via ParisMatch.com)