Visite d’Etat : Luxembourg-Suède (2008) (2)

Après le premier volet de la visite d’Etat luxembourgeoise en Suède, voici le second, où nous allons voir la soirée de retour offerte par les souverains luxembourgeois. Pas beaucoup de diadèmes, et même un seul, ce 16 avril 2008. Nous allons voir pourquoi.

Ce soir-là, c’était au tour du grand-duc et de la grande-duchesse de Luxembourg de recevoir la famille royale suédoise. Si la robe longue était de rigueur, le dress-code n’impliquait ni uniformes ni décorations mais le black tie, c’est-à-dire le nœud papillon noir, donc le smoking pour les messieurs. Généralement, les dames ne se parent pas de diadèmes lors de soirées black tie et les réservent pour les réceptions white tie, c’est-à-dire avec nœud papillon blanc donc uniformes, décorations et habits. Mais on connaît quelques exceptions, notamment les 70 ans du roi de Suède l’année dernière. En tout cas, ce soir-là était une soirée black tie, et seule la grande-duchesse de Luxembourg arborait un diadème :

2008 04 16 Luxembourg State Visit to Sweden 5 Concert & Reception at Nordic Museum

Arrivée des souverains luxembourgeois Continuer à lire … « Visite d’Etat : Luxembourg-Suède (2008) (2) »

Dîner de gala : Réception diplomatique à Buckingham Palace (2016)

2016 12 08 Réception diplomatique 8.jpg

De gauche à droite : la duchesse de Cornouailles et le prince de Galles, la reine et le prince Philip, les ducs de Cambridge

Mini-révolution de palais à Buckingham ! Pour la première fois, une photo de la réception diplomatique annuelle (le 8 décembre cette année) a été autorisée par Her Maj’ ! Voyons un peu ce que nous réservait le cru de cette année.

Sa Majesté scintillait en blanc, parée du diadème en saphirs qu’elle arbore presque systématiquement ces deux dernières années (pour mémoire, nous avons vu le diadème, mais aussi le diadème auquel il était assorti dans sa première vie de collier), ainsi que du collier, des boucles d’oreilles et du bracelet de saphirs et diamants offerts par son père. Sa Très Gracieuse Majesté porte les ordres de famille (le sien, celui de son père George VI et de son grand-père George V), le cordon et l’étoile de l’Ordre de la Jarretière. Si vous n’êtes pas las de la voir dans cette tenue, CF banquet pour le président colombien.

Arrivée du prince de Galles et son épouse

La duchesse de Cornouailles était de crème vêtue, dans une robe et un manteau signés Bruce Oldfield. Elle porte le diadème Greville (signé Boucheron) de la reine-mère, un collier choker fermé par une broche en diamants, des boucles d’oreilles de diamants. Ses décorations sont l’ordre de famille et le cordon de dame grand-croix de l’Ordre royal de Victoria.

Les ducs de Cambridge à la réception

Kate portait la même robe rouge Jenny Packham que lors du banquet pour le président chinois, des boucles d’oreilles et un bracelet en diamants (fait à partir d’un diadème de la princesse André de Grèce) prêtés par la reine et la Cambridge Lovers Knot Tiara, si souvent arborée par sa défunte belle-mère. Souhait pour l’année prochaine : revoir le diadème de son mariage, qui serait l’un des trois diadèmes mis à sa disposition par la reine…

Ah oui, n’oublions pas ces messieurs : ils sont en habits à la française, portant tous les trois l’Ordre de la Jarretière en cordon et au-dessus du genou. Le duc d’Edimbourg et le prince de Galles arborent en outre l’Ordre du Mérite autour du cou et l’étoile de l’Ordre du Bain sur le côté gauche…

(Copyright photos : Buckingham Palace, Andrew Parsons/i-Images, Tim Rooke/REX/Shutterstock/Jamie Wiseman for The Daily Mail)

Queen Géraldine of Albania’s Sapphire Tiara

Voyons à présent le diadème que portera sans doute Elia Zaharia, fiancée du prince héritier Léka d’Albanie, pour leur mariage aujourd’hui. La jeune femme a indiqué qu’elle porterait des bijoux provenant des reines Géraldine et Susan. Un seul diadème semble correspondre à cette description : le petit diadème en saphirs et diamants de la reine Géraldine d’Albanie (1915-2002).

queen-geraldine-of-albanias-sapphire-tiara-1

Le diadème de saphirs et diamants porté par les reines Géraldine et Susan d’Albanie

C’est un diadème représentant, comme le diadème en diamants de la reine Géraldine, le casque orné de la chèvre de Skanderberg, le héros national albanais (1405-1468), avec des motifs floraux et végétaux. On a vu Géraldine le porter une seule fois (à ma connaissance) : l’avait-elle déjà lors de sa courte année (1938-1939) de reine d’Albanie ? Ou bien cela a-t-il été acheté par la suite pour remplacer le diadème en diamants ? Ou alors, autre hypothèse : est-ce que le diadème aurait été réalisé pour la reine Susan, qui l’aurait prêté à sa belle-mère le jour de son mariage, choisissant de ne pas porter de diadème à cette occasion ?

1975-mariage-leka-ier-susan-1

De gauche à droite : la reine Susan, le roi Léka et la reine Géraldine en 1975

A ma connaissance, la reine Susan ne l’a porté, elle aussi, qu’une fois, sur un portrait réalisé à la fin des années 1970 ou au début des années 1980 :

cp-susan-of-albania-1

La reine Susan parée du diadème en saphirs et diamants

En tout cas, on peut noter que le roi Léka vendit dans les années 1980 une demi-parure de saphirs et diamants, comprenant un collier, un bracelet, une broche et une bague. On peut  donc légitimement se demander si ces bijoux ne formaient pas une parure complète avec le diadème.

Mise à jour : Comme prévu, la nouvelle princesse héritière d’Albanie a bien porté le diadème de saphirs et diamants le jour de son mariage, le 8 octobre 2016 :

8 octobre 2016 : Mariage des princes héritiers d’Albanie

Réalisation du diadème : XXe siècle

Joaillier : Inconnu

Statut actuel : Sans doute en possession du prince héritier Léka d’Albanie

L’ont porté : La reine Géraldine d’Albanie, la reine Susan d’Albanie

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 10 avril 1975 : Mariage du roi Léka d’Albanie et de Susan Cullen-Ward (Reine Géraldine d’Albanie)
  2. 1975s-1980s : Photo officielle de la reine Susan d’Albanie (Reine Susan d’Albanie)
  3. 8 octobre 2016 : Mariage du prince héritier Léka d’Albanie et d’Elia Zaharia (Elia Zaharia)
  4. 28 novembre 2016 : Photos du couple héritier prises à l’occasion de la fête nationale albanaise

The Leuchtenberg Sapphire Tiara

De tous les diadèmes de la collection royale suédoise, il ne nous en reste plus qu’un à voir. Il s’agit d’un splendide diadème qui, encore une fois, nous renvoie à l’ère napoléonienne, tout comme pour le diadème aux camées, le diadème aux améthystes, ou le diadème en acier ciselé. Il s’agit d’un magnifique diadème en saphirs et diamants, sans doute réalisé par le joaillier parisien Nitot en 1805.

The Leuchtenberg Sapphire Tiara 1

Le diadème aux saphirs provenant des Leuchtenberg

Tout commence le 14 janvier 1806, à Munich, quand la princesse Augusta-Amélie de Bavière (1788-1851) épouse Eugène de Beauharnais (1781-1824), fils adoptif de Napoléon Ier et futur duc de Leuchtenberg (à partir de 1817). A cette occasion, l’empereur offre à sa belle-fille un magnifique diadème composé de motifs végétaux en diamants parmi lesquels on reconnaît notamment du chèvrefeuille. Les motifs en diamants sont surmontés de onze saphirs d’une eau magnifique. Le diadème est extrêmement flexible, comme en témoigne la photo ci-dessous :

The Leuchtenberg Sapphire Tiara 2

Le diadème à plat dans son écrin Continuer à lire … « The Leuchtenberg Sapphire Tiara »

The Ocean Tiara

Et un petit tour sur le Rocher : direction la mer et le soleil… Voyons aujourd’hui le cadeau de mariage offert par le Prince Albert II de Monaco à sa fiancée Charlène Wittstock, à l’occasion de leurs noces. Il s’agit d’une somptueuse tiare en diamants et saphirs, réalisé par Van Cleef & Arpels (fournisseur officiel de la principauté depuis 1956) et imitant le mouvement des flots, un touchant hommage à l’ancienne carrière de la princesse.

Diadème
Le diadème de l’océan

Le diadème est donc composé donc composé d’une base en or blanc et diamants et de cercles composés pour partie de diamants et pour partie de saphirs. Il y a 883 diamants de taillés en brillants qui pèsent plus de 44 carats, et 359 saphirs de trois nuances de bleu différentes dont le poids atteint 18 carats. Il y a également 11 diamants taillés en forme de poire imitant des gouttes d’eau dont le plus grand se trouve dans le plus grand cercle du diadème et pèse 4.01 carats.

Fabrication
Réalisation du diadème

Ce diadème n’a guère été vu depuis le mariage de la Princesse Charlène. Il a l’avantage d’être convertible, comme celui de la Reine Mathilde par exemple, et d’autres que nous avons vus. La première fois que la Princesse de Monaco l’a porté publiquement, c’est sous forme de collier, au bal de la Croix-Rouge 2011 :

Monaco august 2011 Monaco august 2011
Princess Charlene of Monaco
5 août 2011: Bal de la Croix-Rouge monégasque

La tiare n’a actuellement été vue portée que deux fois, l’une pour un portrait réalisé par Karl Lagerfeld mais peu diffusé :

2011-08-04--VanCleefArpelsBoutiqueOpening--VanCleefArpels
4 août 2011: Ouverture de la Boutique Van Cleef & Arpels à Monaco. Au fond, le portrait réalisé par Karl Lagerfeld.

Et lors d’une interview exclusive accordée par la Princesse au magazine espagnol Hola et sortie le 23 avril 2014. Une série de photos a été prise dont deux avec le diadème de l’océan (et l’image qui est à la une du présent article  :

Dans le Hola du 23 avril 2014

L’un de mes souhaits pour cette année est de voir la Princesse Charlène porter des diadèmes, le diadème des Bains de Mer de la Princesse Grace ou celui en diamants ainsi que ses tiares personnelles, c’est-à-dire celle-ci et la Diamond Foam Tiara…

Enfin, il existe une paire de boucles d’oreilles assorties, que la Princesse possède et qu’elle a portées à plusieurs reprises :

charlene--a
29 mars 2014: Bal de la Rose

Réalisation du diadème : 2011

Joaillier : Van Cleef & Arpels

Statut actuel : En possession de la Princesse Charlène de Monaco

L’ont porté : la Princesse Charlène de Monaco

Apparitions du diadème :

  1. 2011 : Portrait réalisé par Karl Lagerfeld
  2. 5 août 2011 : Bal de la Croix-Rouge de Monaco (en collier)
  3. Avril 2014 : interview exclusive pour Hola