Visite d’Etat : Belgique-Danemark (2017)

2017 03 28 Belgian State Visit to Denmark 8.jpg

La princesse héritière Mary, le prince héritier Frederik, la reine Margrethe II, la reine Mathilde, le prince Joachim et la princesse Marie

Alors que se déroule en ce moment une visite d’Etat espagnole au Japon et que nous attendons avec impatience le banquet d’Etat, penchons-nous sur la dernière visite d’Etat en date, celle du roi Philippe et de la reine Mathilde de Belgique à leurs (lointains) cousins danois. Il y a une semaine avait lieu au palais d’Amalienborg un dîner de gala, le premier de cette visite d’Etat, qui rassemblait la reine Margrethe II de Danemark, ses deux fils et leurs épouses, la princesse Elisabeth de Danemark, sa cousine, et le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique.

La reine Margrethe II

La reine Margrethe, vêtue d’une étroite robe bleu ciel rebrodée de dentelles bleu gris ou grises (ce qui nous change de ses habituelles robes si amples), portait la parure de perles poires qui fait partie des joyaux de la Couronne danoise : diadème, collier, broche et boucles d’oreilles en perles et diamants. Elle arborait l’ordre de Léopold.

Arrivée des souverains belges au banquet et baise-main du roi Philippe à la reine Margrethe

La reine de Belgique était éblouissante dans une robe orange Armani Privé, barrée de l’ordre danois de l’Eléphant (porté également par son époux). Elle était coiffée, comme on pouvait s’y attendre, du diadème des Neuf Provinces version complète. A son poignet brillait un bracelet de diamants, tandis que des boucles d’oreilles en diamants et perles poires étincelaient à ses oreilles. A mentionner également : le cordon de l’ordre de l’Eléphant était retenu par une nouvelle broche en diamants en forme de papillon.

2017 03 28 Belgian State Visit to Denmark 1

Le couple héritier du Danemark

Comme au dîner de gala du Nouvel Andîner de gala du Nouvel An, la princesse Mary était vêtue d’une robe dorée Jesper Hovring déjà vue plusieurs fois. Excellente surprise : elle portait la parure de rubis de la reine Désirée. C’est la première fois qu’elle l’arbore à un banquet d’Etat, cette parure étant généralement réservée aux très grandes occasions et en particulier aux dîners du Nouvel An. Elle porte l’ordre belge de la Couronne, contrairement à son mari qui arbore l’ordre de Léopold, et comme le cordon de l’ordre de la Couronne est de couleur rouge bordeaux, il se marie parfaitement avec la parure de rubis.

La princesse Marie et le prince Joachim de Danemark

En doré également, la princesse Marie de Danemark rayonnait. Plus exactement, elle portait une robe blanche aux arabesques dorées signée Rikke Gudnitz. Pas de surprise quant au diadème : il s’agit encore une fois du diadème porté le jour de son mariage, même si on aurait bien aimé revoir le diadème Flora Danica. Tandis que son mari porte l’ordre de la Couronne, Marie arbore l’ordre de Léopold II.

2017 03 28 Belgian State Visit to Denmark 16

La princesse Elisabeth de Danemark, cousine germaine de la reine Margrethe II

Enfin, la dernière mais non la moindre, était également présente la princesse Elisabeth de Danemark. D’aucuns ont dit qu’elle avait été conviée pour « remplacer » la princesse Benedikte, qui vient tout juste de perdre son mari. Personnellement, je ne le pense pas : la princesse Elisabeth est généralement présente aux banquets d’Etat lors des visites d’autres monarques. En robe bleu sombre, la princesse portait, sans surprise, le diadème de saphirs et diamants de la princesse Thyra, des boucles d’oreilles en diamants, et un collier de perles avec un pendentif. Je pense qu’elle arbore l’ordre de l’Eléphant.

Bonus : les souverains et les princes héritiers pendant l’hymne national et le toast

(Copyright photos : Billed Bladet & Daily Mail & Hola & Royalwatchers Blog)

 

 

 

 

The Nine Provinces Tiara

Le diadème connu sous le nom de Nine Provinces Tiara est un cadeau du peuple belge, offert grâce à une souscription nationale, à la princesse Astrid de Suède en 1926, lors de son mariage avec le prince héritier Léopold de Belgique, duc de Brabant. Créé par le joaillier belge Van Bever, le diadème était à l’origine  un bandeau souple en diamants avec des clefs grecques comme motifs, surmonté de onze diamants, d’une taille d’environ cent carats, représentant les neuf provinces belges et le Congo unis autour de la famille royale.

Voici le diadème d’origine :

Original version

Le diadème d’origine

La nouvelle duchesse de Brabant devint reine de Belgique en 1934 quand son mari accéda au trône. Le diadème ne lui plaisait pas tellement sous cette forme. Voulant modifier le bijou, sans toutefois heurter les donateurs, un compromis fut trouvé avec le joaillier qui surmonta le diadème de motifs rhomboïdaux. Le diadème des Neuf Provinces est donc entièrement modulable. Il peut se porter à la fois comme bandeau sans ou avec les onze diamants sur les tiges, en collier dit choker, en deux bracelets, avec les motifs rhomboïdaux… Les onze diamants peuvent également se porter séparément sur un autre collier, comme le fit en son temps la princesse de Réthy, seconde épouse du roi Léopold III.

La reine Astrid porte le diadème dans sa version d’origine et en bandeau, à la mode des années 30.

Souvent évoqué comme le « diadème des reines », il s’est effectivement transmis depuis la reine Astrid, jusqu’à la reine Mathilde, et toutes les reines l’ont porté depuis la reine Astrid. Mais la seconde épouse de Léopold III, la princesse Lilian de Réthy, née Lilian Baels (qui ne fut pas reine, puisque son mariage avec le roi fut morganatique et que Léopold III la titra princesse de Réthy) fut autorisée à le porter. Sans doute par délicatesse, elle ne le fit jamais sous sa forme complète : il semble qu’elle l’arbora sous la forme des bracelets, en simple bandeau, ou suspendit les diamants à un collier chevron en or, réalisé par Van Cleef & Arpels.

La princesse de Réthy porte les diamants sur son collier VCA (à gauche) et sur le bandeau offert ensuite à la reine Paola (à droite)

Le roi Léopold III, qui avait abdiqué en 1951, l’offrit à doña Fabiola de Mora y Aragón lors de son mariage en 1960 avec son fils le roi Baudouin.

Fabiola avec le diadème complet le jour de son mariage et la version bandeau peu après

La reine Fabiola le transmit à son tour à la reine Paola, quand le roi Albert II monta sur le trône en 1993.

Paola porte le diadème complet (à gauche) et le bandeau en guise de collier (à droite)

Enfin, Paola, après l’abdication de son mari en 2013, le passa à la reine Mathilde qui l’arbora notamment sous sa forme de bandeau sur son premier portrait officiel en tant que reine de Belgique.

Version complète pour la reine Mathilde en janvier 2015 et version bandeau six mois plus tard, en juin

Réalisation du diadème : 1926

Joaillier : Van Bever

Statut actuel : Propriété des reines de Belgique

L’ont porté : la reine Astrid de Belgique, la princesse Liliane de Réthy, la reine Fabiola de Belgique, la reine Paola de Belgique, la reine Mathilde de Belgique

Fabiola, diadème complet 2

La reine Fabiola avec le diadème complet

Occasions identifiées :

Reine Mathilde de Belgique

  1. Juillet 2013 : Premier portrait officiel de la reine Mathilde de Belgique (bandeau)
  2. 30 mars 2014 : Visite d’Etat chinoise en Belgique (bandeau)
  3. 15 janvier 2015 : 75 ans de la reine Margrethe II de Danemark (diadème complet)
  4. 13 juin 2015 : Mariage du prince Carl-Philip de Suède et de Sofia Hellqvist (bandeau)
  5. 18 mai 2016 : Visite d’Etat jordanienne en Belgique (bandeau)
  6. 28 novembre 2016 : Visite d’Etat belge aux Pays-Bas (diadème complet)
  7. 28 mars 2017 : Visite d’Etat belge au Danemark (diadème complet)