Visite d’Etat : Belgique-Danemark (2017)

2017 03 28 Belgian State Visit to Denmark 8.jpg

La princesse héritière Mary, le prince héritier Frederik, la reine Margrethe II, la reine Mathilde, le prince Joachim et la princesse Marie

Alors que se déroule en ce moment une visite d’Etat espagnole au Japon et que nous attendons avec impatience le banquet d’Etat, penchons-nous sur la dernière visite d’Etat en date, celle du roi Philippe et de la reine Mathilde de Belgique à leurs (lointains) cousins danois. Il y a une semaine avait lieu au palais d’Amalienborg un dîner de gala, le premier de cette visite d’Etat, qui rassemblait la reine Margrethe II de Danemark, ses deux fils et leurs épouses, la princesse Elisabeth de Danemark, sa cousine, et le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique.

La reine Margrethe II

La reine Margrethe, vêtue d’une étroite robe bleu ciel rebrodée de dentelles bleu gris ou grises (ce qui nous change de ses habituelles robes si amples), portait la parure de perles poires qui fait partie des joyaux de la Couronne danoise : diadème, collier, broche et boucles d’oreilles en perles et diamants. Elle arborait l’ordre de Léopold.

Arrivée des souverains belges au banquet et baise-main du roi Philippe à la reine Margrethe

La reine de Belgique était éblouissante dans une robe orange Armani Privé, barrée de l’ordre danois de l’Eléphant (porté également par son époux). Elle était coiffée, comme on pouvait s’y attendre, du diadème des Neuf Provinces version complète. A son poignet brillait un bracelet de diamants, tandis que des boucles d’oreilles en diamants et perles poires étincelaient à ses oreilles. A mentionner également : le cordon de l’ordre de l’Eléphant était retenu par une nouvelle broche en diamants en forme de papillon.

2017 03 28 Belgian State Visit to Denmark 1

Le couple héritier du Danemark

Comme au dîner de gala du Nouvel Andîner de gala du Nouvel An, la princesse Mary était vêtue d’une robe dorée Jesper Hovring déjà vue plusieurs fois. Excellente surprise : elle portait la parure de rubis de la reine Désirée. C’est la première fois qu’elle l’arbore à un banquet d’Etat, cette parure étant généralement réservée aux très grandes occasions et en particulier aux dîners du Nouvel An. Elle porte l’ordre belge de la Couronne, contrairement à son mari qui arbore l’ordre de Léopold, et comme le cordon de l’ordre de la Couronne est de couleur rouge bordeaux, il se marie parfaitement avec la parure de rubis.

La princesse Marie et le prince Joachim de Danemark

En doré également, la princesse Marie de Danemark rayonnait. Plus exactement, elle portait une robe blanche aux arabesques dorées signée Rikke Gudnitz. Pas de surprise quant au diadème : il s’agit encore une fois du diadème porté le jour de son mariage, même si on aurait bien aimé revoir le diadème Flora Danica. Tandis que son mari porte l’ordre de la Couronne, Marie arbore l’ordre de Léopold II.

2017 03 28 Belgian State Visit to Denmark 16

La princesse Elisabeth de Danemark, cousine germaine de la reine Margrethe II

Enfin, la dernière mais non la moindre, était également présente la princesse Elisabeth de Danemark. D’aucuns ont dit qu’elle avait été conviée pour « remplacer » la princesse Benedikte, qui vient tout juste de perdre son mari. Personnellement, je ne le pense pas : la princesse Elisabeth est généralement présente aux banquets d’Etat lors des visites d’autres monarques. En robe bleu sombre, la princesse portait, sans surprise, le diadème de saphirs et diamants de la princesse Thyra, des boucles d’oreilles en diamants, et un collier de perles avec un pendentif. Je pense qu’elle arbore l’ordre de l’Eléphant.

Bonus : les souverains et les princes héritiers pendant l’hymne national et le toast

(Copyright photos : Billed Bladet & Daily Mail & Hola & Royalwatchers Blog)

 

 

 

 

Publicités

10 décembre 2016 : Cérémonie des Prix Nobel

Il est grand temps de revenir sur la remise des Prix Nobel qui a eu lieu samedi soir à Stockholm. Cinq diadèmes, mesdames et messieurs, pas moins de cinq diadèmes… Vive la famille royale de Suède qui fait partie des monarchies qui sortent le plus leurs diadèmes de leurs écrins.

2016-12-10-nobel-prize-ceremony-13

Passons donc en revue les tenues de ces dames. Tout d’abord, la reine Silvia portait une robe disco, bleu ciel rebrodée de paillettes argentées. Sans surprise, elle l’arborait avec le diadème de saphirs des Leuchtenberg. Pas que le diadème, le collier, la broche, les boucles d’oreilles aussi. Ces saphirs d’un bleu si clair m’éblouiront toujours.

Sa Majesté la reine de Suède

La princesse héritière Victoria a fait INCONTESTABLEMENT sa plus belle apparition de l’année. Ah, Victoria, ton goût pour les majestueuses robes du soir fait mon bonheur… Et franchement, ressortir le diadème d’acier ciselé, un de ses classiques, mais qui lui va si bien, avec la parure presque complète des camées (collier, broche, boucles d’oreilles, bracelet)… Grandiose !

Regardez la future reine de Suède…

A côté, je dois dire que la princesse Madeleine, très jolie aussi, paraît un peu plus fade. Même si sa robe lui correspond bien, et qu’on est toujours ravi de revoir le diadème Connaught, habillant le chignon romantique de la princesse, et rehaussé d’une broche nœud et de boucles d’oreilles en perles et diamants.

La princesse Madeleine de Suède

Grande première cette année pour la princesse Sofia. Cette dernière n’arbore pas son diadème personnel mais a ressorti un diadème qu’on a peu vu pour l’instant : le bandeau d’acier ciselé. Great job, je suis contente du retour de ce diadème qui a du potentiel et qui est bien mis en valeur par la plus récente des princesses suédoises. Bon, par contre, on ne va pas s’étendre sur la robe dont les manches me font frémir, même si j’aime l’idée du col Si elles avaient été longues ou trois-quarts, je ne dis pas. Mais là… Un bon point pour la broche en diamants dont je ne connais pas encore l’origine et les BO en diamants et émeraudes.

La princesse Sofia de Suède

Enfin, la dernière mais non la moindre : une nièce éloignée des souverains était présente, qu’on voit un peu plus sur la scène ces derniers temps… J’ai nommé la comtesse Bettina Bernadotte, vêtue de rouge et parée d’un diadème en diamants et pierres précieuses et semi-précieuses de couleur.

2016-12-10-nobel-prize-ceremony-1

La comtesse Bettina Bernadotte

A noter l’absence regrettable de la princesse Christina de Suède, sœur du roi, hélas atteinte d’une leucémie chronique. Si elle avait été là, je mets ma main au feu qu’elle aurait porté le diadème des six boutons 🙂

Allez, une dernière image de la robe de Victoria, elle vaut vraiment le coup d’œil !

2016-12-10-nobel-prize-ceremony-12

A très vite pour le dîner du roi !

(Copyright photos : Svenskdam, Expressen, GettyImages, Stella Pictures/ABACA)