Visite d’Etat : Pays-Bas-Italie (2017)

Article dédié à Hombeline A… qui se reconnaîtra !

2017 06 20 Dutch State Visit to Italy 10.jpg

Laura Mattarella (fille du président, qui fait office de Première dame), le roi des Pays-Bas, Sergio Mattarella, président de la République italienne, la reine des Pays-Bas

Après la visite d’Etat britannique en France vue il y a deux jours, retour dans le présent pour la visite d’Etat du moment et… bonne surprise !!! Je vous annonce en effet DEUX diadèmes. Non pas un, mais deux. Quand je pensais à la visite d’Etat des souverains néerlandais, qui a commencé hier 20 juin, je savais qu’il y aurait un dîner black tie, comme pour la visite d’Etat norvégienne il y a peu, et je pensais bien que Máxima ne louperait pas une si belle occasion de porter un diadème. Pari gagnant. Continuer à lire … « Visite d’Etat : Pays-Bas-Italie (2017) »

Dîner de gala : Réception pour le CD diplomatique néerlandais (2017)

2017 05 23 Réception CD 4.jpg

Comme tous les ans, la famille royale néerlandaise a reçu il y a quelques semaines, le 23 mai, le Corps diplomatique néerlandais au Palais royal d’Amsterdam. C’est l’une de ces réceptions annuelles que toutes les monarchies européennes ont conservées sauf l’Espagne et la Belgique, réceptions pour lesquelles les diadèmes sont de sortie !

2017 05 23 Réception CD 3

Les souverains néerlandais Continuer à lire … « Dîner de gala : Réception pour le CD diplomatique néerlandais (2017) »

Visite d’Etat : Espagne-Japon (2017)

2017 04 05 Spanish State Visit to Japan 4

Le toast : la princesse héritière Masako, l’impératrice Michiko, le roi Felipe, l’empereur Akihito et la reine Letizia

Après les récentes visites d’Etat néerlandaise et belge au Japon, c’est au tour des souverains espagnols de commencer leurs visites de présentation (il est de tradition qu’un monarque nouvellement intronisé rende visite aux autres monarques. Le roi Felipe et la reine Letizia, en raison de la crise gouvernementale, n’avaient pu se rendre au Japon et au Royaume-Uni l’année dernière). Les souverains espagnols ont donc pu enfin se rendre à l’invitation de l’empereur Akihito et de l’impératrice Michiko après la visite reportée de l’année dernière. Ils sont sur tous les fronts en ce moment, car cette visite est placée juste après la visite d’Etat argentine, et juste avant la visite d’Etat que Felipe et Letizia effectueront en juin au Royaume-Uni…

La reine d’Espagne

Enfin, re-voici la somptueuse robe Felipe Varela, déjà portée lors d’une visite d’Etat péruvienne en Espagne en 2015. Cette robe de contes de fée, bleu nuit, rebrodée de fils et de cristaux bleu marine, bleu de prusse et bleu saphir est absolument merveilleuse. Comme en 2015, Letizia la porte avec le diadème floral espagnol que, décidément, sa belle-mère semble lui avoir prêté à long terme. Sont également un prêt de sa belle-mère les boucles d’oreilles en saphirs et diamants. En outre, la broche du diadème Princesse d’Ansorena retient le grand-cordon de l’ordre de la Couronne précieuse (le roi Felipe VI, lui, porte le collier de l’ordre du Chrysanthème), et les bracelets des joyas de pasar brillent à son poignet gauche.

2017 04 05 Spanish State Visit to Japan 10

L’impératrice Michiko ne porte plus de diadème

Pour des raisons de santé, l’impératrice Michiko ne porte plus de diadème depuis plusieurs années. Néanmoins, elle arborait tout de même des boucles d’oreilles et un bracelet en diamants ainsi qu’une rivière de diamants au cou… A la pointe de son encolure en V est accrochée la version miniature de l’ordre de Charles III, tandis que  l’empereur porte le collier de la Toison d’or.

2017 04 05 Spanish State Visit to Japan 3

La princesse héritière Masako, qui semble plus en forme ces derniers temps

On revoit davantage en ce moment la princesse héritière Masako, qui a souffert d’une très grave dépression pendant une quinzaine d’années. C’est un plaisir de la voir ici, portant la parure dite Sunburst avec l’ordre espagnol d’Isabelle la Catholique (son époux arborant l’ordre espagnol de Charles III).

2017 04 05 Spanish State Visit to Japan 5

Le prince héritier Naruhito, la princesse Kiko d’Akishino et la princesse Mako d’Akishino

La famille impériale japonaise, fort nombreuse, est exclusivement composée de femmes qui assistent à toutes les occasions officielles et aux banquets d’Etat avec diadèmes (jusqu’à leur mariage). Ce qui nous vaut, en plus de la princesse héritière et de l’impératrice, NEUF autres diadèmes !!! En voici deux au-dessus, portés par la princesse Kiko d’Akishino, épouse du second fils de l’empereur, le prince Fumihito, et l’une de ses filles, la princesse Mako. Kiko porte l’ordre d’Isabelle la Catholique et Mako l’ordre de la Couronne précieuse. Admirez au passage la décoration florale assortie aux cordons de l’ordre de la Couronne précieuse…

2017 04 05 Spanish State Visit to Japan 6

La princesse Kako à côté de son père, le prince Fumihito d’Akishino

Et voici un diadème de plus, porté par la seconde fille des princes d’Akishino, la princesse Kako. Cette dernière, comme sa sœur, porte l’ordre de la Couronne précieuse. Son père, lui, arbore le cordon de l’ordre d’Isabelle la Catholique. Remarquez que tous les diadèmes des princesses japonaises sont réfléchis en miroir par le collier qu’elle porte également, qui reproduit exactement le même motif que le diadème.

2017 04 05 Spanish State Visit to Japan 8

Arrivée d’autres princesses japonaises (on en voit deux à gauche)

Etaient également présentes la princesse Nobuko Tomohito de Mikasa (épouse d’un cousin germain décédé de l’empereur) et ses deux filles, les princesses Akiko et Yoko de Mikasa qui devraient se trouver du côté gauche, après la princesse Kako et le prince Fumihito. Ce sont donc deux d’entre elles que l’on voit arriver sur la photo ci-dessus, à gauche.

2017 04 05 Spanish State Visit to Japan 2

Vue du banquet

Enfin, si vous regardez bien sur la photo ci-dessus, à droite des princesses Kiko et Mako (elles-mêmes à droite de la reine Letizia et du prince héritier), vous apercevrez de loin trois autres dames coiffées de diadèmes. Il s’agit de la princesse Hisako Norihito de Takamado (également épouse d’un cousin germain décédé de l’empereur) et de deux de ses filles, les princesses Tsuguko et Ayako de Takamado (il y a une troisième fille, Noriko, qui a quitté la famille impériale lors de son mariage).

Alors, qui dit mieux qu’onze diadèmes en une seule visite d’Etat ??

(Copyright photos : Hola & Paris Match, Vanitatis & Compte Twitter de la Casa Real)

 

 

Dîner de gala : Réception du Nouvel An au château d’Amalienborg (2017)

2017 01 01 Danish NY Banquet 10 New My Royals.jpg

Arrivée de la reine de Danemark et du prince Henrik

 Premier dîner de gala de l’année ! Ce qu’il y a de bien, avec les Danois, c’est qu’ils nous éblouissent systématiquement les trois ou quatre premiers jours de l’année. En effet, il est de tradition au Danemark d’offrir plusieurs réceptions de Nouvel An. Et pour la première, qui a lieu tous les premiers de l’an, robes longues et diadèmes sont de mise…

Margrethe II et Henrik

Pas beaucoup de surprises côté diadèmes. La reine Margrethe a revêtu une tenue qui correspond bien à son style bien particulier : robe longue de soie sauvage ou de satin à ample traîne, avec étole de fourrure. Elle porte le diadème de perles poire et de diamants appartenant à la Couronne danoise, ainsi que les boucles d’oreilles en rubis, perles et diamants, le collier de perles auquel elle a accroché un devant-de-corsage, le tout appartenant à la demi-parure de perles, rubis et diamants des joyaux de la Couronne. Notez que Margrethe peut être assez facétieuse et inventive avec ses bijoux, la preuve en est pour ce devant-de-corsage porté en pendentif. En même temps que les étoiles de plusieurs ordres danois, elle porte le collier de l’Ordre de l’Eléphant. C’est une des seules occasions de l’année où l’on peut voir le collier ainsi porté. Habituellement, l’Ordre de l’Eléphant est un ruban arboré en bandoulière. Le prince Henrik, en habit, arbore également les étoiles de plusieurs ordres danois, ses décorations et le collier de l’Ordre de l’Eléphant.

Le couple héritier arrive pour le dîner de gala

Pas de surprise non plus quant à la tenue de la princesse héritière Mary. Cette dernière était vêtue d’une longue robe dorée, déjà portée pour une photo officielle il y a peu. Sur la robe, elle porte une cape bordeaux, également signée Jesper Hovring, qui rehausse magnifiquement sa parure de rubis héritée de la reine Ingrid de Danemark. En effet, comme presque toujours à cette occasion, Mary est coiffée du diadème de feuillages de rubis et diamants, ainsi que le bracelet, le devant-de-corsage et les boucles d’oreilles girandoles de la parure. Il ne manque que le collier et les épingles à cheveux… Tout comme son mari, le prince héritier Frederik, en grand uniforme, elle arbore le collier et l’étoile de l’Ordre de l’Eléphant.

Arrivée du prince et de la princesse Joachim de Danemark

La robe métallique de la princesse Marie de Danemark faisait écho à la tenue de sa belle-sœur. Marie, vêtue d’une robe droite YDE à courte traîne, était parée du diadème floral de la princesse Dagmar, qui lui a été prêté à vie au moment de son mariage et qu’elle arbore systématiquement, à chaque tiara event auquel elle assiste. Souhaitons qu’elle puisse un jour davantage puiser dans les écrins danois. Joachim, également en uniforme, et son épouse, portaient eux aussi le collier et l’étoile de l’Ordre de l’Eléphant…

(Copyright photos : Hellen Elektra de New My Royals, Tim Rooke/REX/Shutterstock, Julian Parker pour GettyImages)