10 décembre 2016 : Cérémonie des Prix Nobel

Il est grand temps de revenir sur la remise des Prix Nobel qui a eu lieu samedi soir à Stockholm. Cinq diadèmes, mesdames et messieurs, pas moins de cinq diadèmes… Vive la famille royale de Suède qui fait partie des monarchies qui sortent le plus leurs diadèmes de leurs écrins.

2016-12-10-nobel-prize-ceremony-13

Passons donc en revue les tenues de ces dames. Tout d’abord, la reine Silvia portait une robe disco, bleu ciel rebrodée de paillettes argentées. Sans surprise, elle l’arborait avec le diadème de saphirs des Leuchtenberg. Pas que le diadème, le collier, la broche, les boucles d’oreilles aussi. Ces saphirs d’un bleu si clair m’éblouiront toujours.

Sa Majesté la reine de Suède

La princesse héritière Victoria a fait INCONTESTABLEMENT sa plus belle apparition de l’année. Ah, Victoria, ton goût pour les majestueuses robes du soir fait mon bonheur… Et franchement, ressortir le diadème d’acier ciselé, un de ses classiques, mais qui lui va si bien, avec la parure presque complète des camées (collier, broche, boucles d’oreilles, bracelet)… Grandiose !

Regardez la future reine de Suède…

A côté, je dois dire que la princesse Madeleine, très jolie aussi, paraît un peu plus fade. Même si sa robe lui correspond bien, et qu’on est toujours ravi de revoir le diadème Connaught, habillant le chignon romantique de la princesse, et rehaussé d’une broche nœud et de boucles d’oreilles en perles et diamants.

La princesse Madeleine de Suède

Grande première cette année pour la princesse Sofia. Cette dernière n’arbore pas son diadème personnel mais a ressorti un diadème qu’on a peu vu pour l’instant : le bandeau d’acier ciselé. Great job, je suis contente du retour de ce diadème qui a du potentiel et qui est bien mis en valeur par la plus récente des princesses suédoises. Bon, par contre, on ne va pas s’étendre sur la robe dont les manches me font frémir, même si j’aime l’idée du col Si elles avaient été longues ou trois-quarts, je ne dis pas. Mais là… Un bon point pour la broche en diamants dont je ne connais pas encore l’origine et les BO en diamants et émeraudes.

La princesse Sofia de Suède

Enfin, la dernière mais non la moindre : une nièce éloignée des souverains était présente, qu’on voit un peu plus sur la scène ces derniers temps… J’ai nommé la comtesse Bettina Bernadotte, vêtue de rouge et parée d’un diadème en diamants et pierres précieuses et semi-précieuses de couleur.

2016-12-10-nobel-prize-ceremony-1

La comtesse Bettina Bernadotte

A noter l’absence regrettable de la princesse Christina de Suède, sœur du roi, hélas atteinte d’une leucémie chronique. Si elle avait été là, je mets ma main au feu qu’elle aurait porté le diadème des six boutons 🙂

Allez, une dernière image de la robe de Victoria, elle vaut vraiment le coup d’œil !

2016-12-10-nobel-prize-ceremony-12

A très vite pour le dîner du roi !

(Copyright photos : Svenskdam, Expressen, GettyImages, Stella Pictures/ABACA)

 

 

Publicités

Stortingsmiddag épisode 2 (2016)

Ces derniers temps, la famille royale de Norvège est sur le devant de notre scène ! Nous avons vu tous les diadèmes de la reine Sonja, de sa fille et de sa belle-fille. Entre la visite d’Etat de Singapour, celle en Finlande des souverains et ce dîner de gala offert le 27 octobre aux parlementaires suédois, nous sommes gâtés !

2016 10 27 Stortingsmiddag 1.jpg

Arrivée du roi Harald, de la reine Sonja, de la princesse Astrid et des princes héritiers

La reine Sonja arborait la version complète du diadème en perles et diamants de la reine Maud. Un grand classique de sa part, tout comme la robe qu’elle portait, déjà vue et revue…

2016-10-27-stortingsmiddag-3

Les souverains pendant le dîner, visiblement hilares pendant le discours

Pas de surprise non plus du côté des tenues de la princesse Astrid et de sa nièce Mette-Marit. Astrid, vêtue d’une robe en soie d’un joli bleu argenté, arborait le diadème de turquoises et de diamants qui est l’une des pièces les plus importantes de sa collection de joyaux. La princesse héritière, elle, en robe Pucci bleu nuit recyclée, était coiffée de son diadème de mariage.

2016-10-27-stortingsmiddag-2

La princesse Astrid aux côtés des princes héritiers de Norvège

(Copyright photos : VGTV)

 

Visite d’Etat : Suède-Allemagne (2016) (2)

2016 10 06 Swedish State Visit to Germany 1.jpg

La reine Silvia, Daniela Schadt, Joachim Gauck, le roi Carl XVI Gustaf

Quinze ans ! Cela faisait quinze ans que la reine Silvia n’avait pas arboré le diadème à aiguilles de Victoria de Bade. L’avant-dernière fois remonte à 25 ans… Autrement dit, excellente surprise de la part de la reine Silvia. Le 6 octobre dernier avait lieu, au Schloss Charlottenburg, le dîner de retour offert par les souverains suédois au président allemand. La veille avait eu lieu le banquet d’Etat. Cette fois, tandis que Daniela Schadt, la compagne du président allemand, était en rose poudré, étole assortie et pochette argentée, la reine Silvia était vêtue d’une longue robe fluide violette. Elle avait accessoirisé sa tenue avec une étole de la même teinte, des escarpins et une pochette argentés.

2016-10-06-swedish-state-visit-to-germany-2

La souveraine et Daniela Schadt

Comme nous le disions plus haut, la reine Silvia avait donc coiffé le diadème à aiguilles provenant de la reine Victoria. Choix inattendu et judicieux !

Embed from Getty Images

Gros plan sur les bijoux de la reine Silvia

Autre surprise du jour : la broche-soleil de la reine Victoria, qui, semble-t-il, n’a jamais été portée par la reine Silvia. C’est une bonne nouvelle, car cela signifie que la broche est toujours en possession des souverains !

Sur ces photos, la reine Victoria de Suède, née princesse de Bade, porte la broche en forme de soleil

Embed from Getty Images

Copyright photos : Clemens Bilan pour GettyImages