Infanta Margarita’s Pearl & Diamond Tiara

Article dédié à Miguel Urdanoz

Qui sait que le roi Juan-Carlos d’Espagne a deux sœurs ? L’une, l’infante Pilar, duchesse de Badajoz, dont nous avons vu récemment le diadème en saphirs et diamants, et l’autre, Margarita, moins connue. L’infante Margarita souffre de cécité depuis sa naissance, peut-être est-ce pour cette raison qu’on la connaît moins et qu’elle est plus discrète ? Toujours est-il que la sœur du roi possède un diadème en propre.

L’infante Margarita en 1983 (sans les perles) et 1995 (avec les perles)

Il s’agit d’un diadème de petite taille, présentant des volutes de diamants formant un « 8 » à l’horizontale. Des perles peuvent être ajoutées sur le huit de diamants, le rehaussant ainsi. Le diadème a été a priori été réalisé à partir d’une paire de broches jumelles offertes à la comtesse de Barcelone lors de son mariage qui ont été réunies. Les perles ont sans doute été fixées plus tard : il me semble que Doña Margarita n’a porté la version surmontée de perles pour la première fois qu’en 1987.

Broches jumelles de la comtesse de Barcelone.JPG

Les paires de broches jumelles se trouvant dans la corbeille de noces de la comtesse de Barcelone

Très probablement, comme beaucoup de jeunes princesses, l’infante a dû recevoir le diadème  de ses parents, le comte et la comtesse de Barcelone, pour sa majorité. A ma connaissance, elle le porta pour la première fois en mai 1967, lors du bal précédant le mariage de sa sœur Pilar :

1967 05 Pre-wedding Luis & Pilar 350

Mai 1967 : l’infante Margarita accompagnée de son frère avant le mariage de Pilar (Copyright photo : Jufranli, de Dinastias.Forogratis)

Par la suite, Margarita arbore son diadème lors des visites d’Etat des voisins portugais ou des souverains d’autres pays, seules visites, me semble-t-il, auxquelles elle assiste. Si quelqu’un a d’autres photos de l’infante portant son diadème (voir la liste des apparitions identifiées ci-dessous), qu’il n’hésite pas à me les envoyer : les photos de l’infante sont rares.

1994 10 Japanese State Visit to Spain 11

Octobre 1994 : visite d’Etat des empereurs du Japon

Mon secret espoir est que les deux enfants de l’infante, Alfonso et María, se marient bientôt et que le diadème resurgisse à ces occasions. Cela permettrait sûrement d’avoir un plus gros plan, d’autant plus que le diadème n’a pas été vu depuis 1996 !!!

Tous mes remerciements à  Miguel Urdanoz pour ses précieuses informations

Réalisation du diadème : date inconnue

Joaillier : Joaillier inconnu

Statut actuel : En possession de l’infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani

L’ont porté : L’infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani

Apparitions identifiées du diadème

  1. Mai 1967 : Bal précédant le mariage de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre et de l’infante Pilar d’Espagne (Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani)
  2. 1983 : Occasion non identifiée, mais certainement pour la visite d’Etat suédoise, luxembourgeoise, népalaise ou danoise (Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani)
  3. Décembre 1987 : Visite d’Etat portugaise en Espagne (Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani)
  4. Septembre 1989 : (Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani)
  5. 19 septembre 1994 : Visite d’Etat belge en Espagne (Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani)
  6. Mai 1995 : Visite d’Etat norvégienne en Espagne (Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani)
  7. Mai 1996 : Visite d’Etat portugaise en Espagne (Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani)

 

Publicités

Infanta Pilar’s Diamond & Sapphire Tiara

Vous en avez assez de la Suède ? Moi aussi. Retournons donc un moment en Espagne où nous allons voir un diadème moins connu, qui a appartenu à la grand-mère de l’actuel souverain, la princesse MarÍa de las Mercedes de Bourbon-Deux-Siciles (1910-2000), épouse du comte de Barcelone (1913-1993).

Infanta Pilar's Sapphire Tiara 1

Le diadème de la comtesse de Barcelone

C’est un diadème en saphirs et diamants, composé de sept motifs en volutes de diamants qui rappelle assez le diadème Cartier en volutes de diamants. Au centre de chaque motif se trouve un saphir, saphir que l’on retrouve également entre chaque paire de volutes. Il semble que ce diadème ait une origine assez ancienne et provienne de la comtesse de Paris, Marie-Isabelle (1848-1919) : c’était peut-être alors un bracelet. Il est possible qu’à la mort de la comtesse de Paris, il soit passé à sa fille Louise (1882-1958) qui l’a à son tour offert à sa fille, la future comtesse de Barcelone, peut-être pour son mariage en 1935. Etait-il déjà monté en diadème à l’époque ? C’est possible, on connaît une photo de la comtesse de Barcelone arborant ce diadème, lors d’une occasion non identifiée :

Comtesse de Barcelone

La comtesse de Barcelone arborant le diadème de saphirs

C’est le diadème que l’infante Pilar arborait lors du bal donné peu avant son mariage. Il lui a été offert par ses parents lors de son dix-huitième anniversaire. Etait-ce ce diadème que l’infante portait lors du bal précédant le mariage de son frère Juan Carlos à Athènes en 1962 ? La photo que je possède ne permet pas de le déterminer (si vous avez des photos, je suis très intéressée) :

1962 Infante Pilar d'Espagne & Landgrave Philipp de Hesse 1

A Athènes en 1962 : l’infante Pilar est au premier plan à gauche. On ne voit pas distinctement ce qu’elle porte dans les cheveux (Copyright : Dinastias Forogratis)

En tout cas, c’est de ce diadème que Pilar se pare le 16 septembre 1964, de nouveau à Athènes, avant le mariage du roi Constantin de Grèce et de la princesse Anne-Marie de Grèce et de Danemark :

1964 09 16 Pre-wedding 17 Pilar

16 septembre 1964 : l’infante Pilar à Athènes (Copyright Greek Wedding)

Quelque temps plus tard, c’est cette fois pour le bal précédant son propre mariage que Pilar porte à nouveau le diadème :

1967 05 Pre-wedding Luis & Pilar 2

Mai 1967 : l’infante Pilar lors du bal précédant son mariage

Par la suite, après la restauration de la monarchie espagnole, l’infante Pilar porte généralement le diadème lors des dîners de gala auxquels elle assiste parfois durant les visites officielles. Il semblerait qu’elle n’ait été présente que pour les visites d’Etat de souverains étrangers et des présidents portugais, mais peut-être me trompé-je :

2006 09 Portuguese State Visit to Spain 7Septembre 2006 : apparition du diadème lors d’une visite d’Etat portugaise

En 1988, la visite d’Etat en Espagne de la reine Elizabeth II d’Angleterre est une occasion pour la monarchie espagnole de déployer tous ses fastes. L’infante Pilar porte le diadème Cartier à volutes de diamants évoqué plus haut et prête à sa sœur, l’infante Margarita le diadème prêté par sa sœur (prêt renouvelé pour la visite d’Etat belge de 1994) :

1988 10 English State Visit to Spain 3

Octobre 1988 : l’infante Margarita lors du banquet d’Etat

L’infante Pilar est mère de quatre fils issus de son mariage avec Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada (1934-1991). Leurs mariages sont de nouvelles occasions de voir le diadème. A deux reprises en effet, elle le prête à ses nouvelles belles-filles :

Bárbara Cano de la Plaza, épouse de Bruno Gómez-Acebo et Laura Ponte Martínez, ex-épouse de Beltrán Gómez-Acebo

Voici quelques années que l’on n’a pas vu ce diadème. A la veille des six mois de votre blog préféré, je souhaite qu’il réapparaisse un de ces jours !

Réalisation du diadème : Probablement au XIXe siècle

Joaillier : Peut-être par un joaillier français

Statut actuel : En possession de l’infante Pilar d’Espagne, duchesse de Badajoz

L’ont porté : La comtesse de Barcelone, l’infante Pilar d’Espagne, duchesse de Badajoz, l’infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani, Bárbara Cano de la Plaza, Laura Ponte Martínez

Apparitions identifiées du diadème

  1. Occasion non identifiée (comtesse de Barcelone)
  2. 16 septembre 1964 : Bal précédant le mariage du roi Constantin de Grèce et de la princesse Anne-Marie de Grèce et de Danemark (Infante Pilar d’Espagne, duchesse de Badajoz)
  3. Mai 1967 : Bal précédant le mariage de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre et de l’infante Pilar d’Espagne (Infante Pilar d’Espagne, duchesse de Badajoz)
  4. 24 mars 1983 : Visite d’Etat suédoise en Espagne (Infante Pilar d’Espagne, duchesse de Badajoz)
  5. Décembre 1987 : Visite d’Etat portugaise en Espagne (Infante Pilar d’Espagne, duchesse de Badajoz)
  6. Octobre 1988 : Visite d’Etat anglaise en Espagne (Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani)
  7. Septembre 1989 : Visite d’Etat marocaine en Espagne (Infante Pilar d’Espagne, duchesse de Badajoz)
  8. 19 septembre 1994 : Visite d’Etat belge en Espagne (Infante Margarita d’Espagne, duchesse de Soria et d’Hernani)
  9. Mai 1995 : Visite d’Etat norvégienne en Espagne (Infante Pilar d’Espagne, duchesse de Badajoz)
  10. 7 octobre 2002 : Mariage de Don Bruno Gómez-Acebo et de Bárbara Cano de la Plaza (Bárbara Cano de la Plaza)
  11. 18 septembre 2004 : Mariage de Don Beltrán Gómez-Acebo et de Laura Ponte Martínez (Laura Ponte Martínez)
  12. Septembre 2006 : Visite d’Etat portugaise en Espagne (Infante Pilar d’Espagne, duchesse de Badajoz)

The Ansorena Fleur-de-Lys Tiara

Voyons à présent un autre diadème reçu par la reine Ena (1887-1969), lors de son mariage avec le roi Alphonse XIII (1886-1941) le 31 mai 1906. Il s’agit de la tiare située en haut à droite sur la liste ci-dessus des cadeaux de mariage d’Ena, et c’est le roi lui-même qui l’offrit à sa promise.

Queen Ena's Wedding Gifts 1

Principaux bijoux reçus par la reine Ena en cadeaux de mariage

Voici maintenant un plus gros plan de La Buena, tel est en effet le surnom de ce diadème qui occupe une place particulière dans la collection des reines d’Espagne. C’est une tiare toute en diamants de différentes tailles montés sur platine et représentant trois fleurs-de-lys (les lys sont le symbole des Bourbon, dynastie qui règne sur l’Espagne actuellement) entourées de tourbillons et de volutes de diamants

Tiara

La Buena

Ce diadème a donc été d’abord porté par la reine Ena le jour de son mariage :

1906 05 31 Mariage Ena & Alphonse XIII 1

31 mai 1906 : Mariage d’Ena et d’Alphonse XIII

Ainsi qu’à d’autres occasions :

1906 Queen Ena 2

Les souverains après leur mariage, en 1906

En 1910, Ena, qui n’hésite pas à faire modifier ces bijoux, comme nous l’avons vu pour son autre diadème offert par sa belle-mère, fait ouvrir le diadème, qui se portait jusqu’alors comme une couronne, afin de l’adapter à la mode de l’époque :

1928 Ena par De Lazlo.jpg

1928 : Ena peinte par De Lazlo

Même en exil, Ena garde son diadème et le porte lors de grandes occasions. Lors du couronnement de la reine Elizabeth, elle le prête à sa belle-fille, la comtesse de Barcelone :

1953 06 Couronnement de la Reine Elizabeth 1

Juin 1953 : la comtesse de Barcelone au couronnement d’Elizabeth II

La comtesse de Barcelone porte également le diadème la même année pour une séance de photos dont l’une figure en tête de cet article. En 1969, à la mort d’Ena, ce sont les comtes de Barcelone qui hérite du diadème, avec mission de le transmettre à la future reine d’Espagne, la princesse Sophia de Grèce et de Danemark, ainsi que d’autres bijoux dont la liste est donnée sur le testament d’Ena : ce sont les joyas de pasar destinés à être transmis de reine d’Espagne en reine d’Espagne. C’est ainsi qu’en 1983, la nouvelle reine d’Espagne, Sofia, arbore La Buena lors de la visite d’Etat suédoise en Espagne :

1983 03 23 Swedish State Visit to Spain 3

23 mars 1983 : Visite d’Etat suédoise en Espagne

A partir de 1983, la reine Sofia utilise régulièrement La Buena, seulement pour de grandes occasions comme les visites d’Etat de souverains ou à des souverains, ou de grands anniversaires royaux.

2006 06 King Bhumibol's Diamond Jubilee

Juin 2006 : Jubilé de diamant du roi Bhumibol de Thaïlande

De manière très symbolique, c’est le diadème qu’elle arbore en juin 2014, lors de la visite d’Etat du président mexicain, qui était la dernière visite où elle était présente en tant qu’épouse d’un souverain régnant :

2014 06 09 Mexican State Visit to Spain 1

9 juin 2014 : Visite d’Etat mexicaine en Espagne

Depuis le 21 juin 2014, le diadème est désormais dans la cassette de la reine Letizia, avec les autres joyas de pasar. Presque trois ans après l’intronisation de son mari, la nouvelle reine porte La Buena pour la première fois lors de la visite d’Etat argentine :

2017 02 22 Argentinian State Visit to Spain 3.jpg

La reine Letizia d’Espagne arbore pour la première fois La Buena

 Et au passage, j’en profite pour vous rappeler que la reine Letizia possède le second diadème à fleur-de-lys, également réalisé par Ansorena, de l’écrin des reines d’Espagne…

Réalisation du diadème : 1906

Joaillier : Ansorena

Situation actuelle : En possession de la reine Letizia d’Espagne

L’ont porté : La reine Victoria-Eugénie d’Espagne, la princesse María de las Mercedes de Bourbon-Deux-Siciles, comtesse de Barcelone, la reine Sofia d’Espagne, la reine Letizia d’Espagne

Apparitions identifiées du diadème :

Reine Victoria-Eugénie d’Espagne

  1. 31 mai 1906 : Mariage du roi Alphonse XIII d’Espagne et de la princesse Victoria-Eugénie de Battenberg
  2. 1906 : Série de photos officielles d’Ena
  3. 1910 : Série de photos officielles d’Ena
  4. 1912-1913 : Photo officielle d’Ena
  5. 1914 : Portrait de la Reine par Isidro Fernández Fuentes Gamonal
  6. 1922 : Photo officielle d’Ena
  7. 1928 : Portrait de la reine par De Lazlo
  8. 1958 : Photos de la reine pour Life
  9. Mai 1962 : Bal précédant le mariage du prince des Asturies et de la princesse Sophia de Grèce et de Danemark
  10. Mai 1967 : Bal donné avant le mariage de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre et de l’infante Pilar d’Espagne

Comtesse de Barcelone

  1. Juin 1953 : Couronnement de la reine Elizabeth II
  2. 1953 : Série de photos officielles de la comtesse de Barcelone

Reine Sofia d’Espagne

  1. 23 mars 1983 : Visite d’Etat suédoise en Espagne
  2. Octobre 1983 : Visite d’Etat danoise en Espagne
  3. Mars 1984 : Visite d’Etat norvégienne en Espagne
  4. Octobre 1984 : Visite d’Etat grecque en Espagne
  5. Mars 1985 : Visite d’Etat jordanienne en Espagne
  6. Décembre 1985 : Visite d’Etat néerlandaise en Espagne
  7. 23 avril 1986 : Visite d’Etat espagnole au Royaume-Uni
  8. 24 avril 1986 : Visite d’Etat espagnole au Royaume-Uni,
  9. 17 octobre 1988 : Visite d’Etat anglaise en Espagne
  10. 7 juin 1989 : Visite d’Etat de l’Oman en Espagne
  11. 25 avril 1995 : Visite d’Etat norvégienne en Espagne
  12. Juin 2006 : Jubilé de diamant du roi Bhumibol de Thaïlande
  13. 10 novembre 2008 : Visite d’Etat espagnole au Japon
  14. 9 juin 2014 : Visite d’Etat mexicaine en Espagne

Reine Letizia d’Espagne

  1. 23 février 2017 : Visite d’Etat argentine en Espagne

The Cartier Loop Tiara

Aussi connue comme la Russian Tiara, ce diadème a été réalisé par le joaillier Cartier pour le mariage de l’Archiduchesse Maria Christina d’Autriche-Hongrie (1858-1929) en 1879 avec le Roi Alphonse XII d’Espagne (1857-1885), exactement comme le diadème floral espagnol. Sa hauteur évoque celle des kokoshniks russes (d’où son second nom). Il est fait de volutes de diamants surmontées de perles, le tout serti dans du platine. On possède des images de la Reine-régente d’Espagne l’arborant :

Portrait de la Reine Marie-Christine d’Espagne

Reine Marie-Christine d'Espagne 1

La Reine entrant dans le Palais des Cortes

A la mort de la reine, en 1929, c’est son fils Alphonse XIII (1886-1941) qui hérite du diadème. On ne connaît pas de photo de son épouse, la Reine Victoria-Eugénie, dite Ena (1887-1969), portant le diadème. En 1935, il l’offre à sa nouvelle belle-fille, la Princesse María Mercedes de Bourbon-Deux-Siciles (1910-2000), épouse de son fils Don Juan, comte de Barcelone (1913-1993).

Comtesse de Barcelone 1

La jeune Comtesse de Barcelone portant le diadème

María Mercedes, qui aurait dû être reine d’Espagne, porte le diadème aussi régulièrement que le permet l’exil de la famille royale espagnole.

74e0238ca6c2a9276ad00faa070f3135

Portrait officiel des Comtes de Barcelone

La voici lors du bal donné pour les 18 ans de l’Infante Pilar, en 1954, à Estoril :

1954 Estoril, entrée ds le mde Pilar 6

1954 : la Comtesse de Barcelone et l’Infante Pilar lors du bal à Estoril

Une des occasions les plus connues est le bal en l’honneur du mariage de sa fille Pilar (née en 1936), en mai 1967 :

1967 05 Pre-wedding Pilar 3 (Ctesse de Barcelone & Pce Rainier)

Mai 1967 : la Comtesse de Barcelone discutant avec le Prince Rainier de Monaco

Mais le lendemain, c’est au tour de sa fille de le porter comme diadème de mariage :

1967 05 05 Mariage de Pilar & Luis 2

5 mai 1967 : Mariage de l’Infante Pilar d’Espagne, nouvelle duchesse de Badajoz  et de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre

L’Infante Pilar le porte à nouveau lors de la visite d’Etat de la Reine Elizabeth II et du Duc d’Edimbourg :

1988 10 English State Visit to Spain 7

Octobre 1988 : l’Infante Pilar (2e à partir de la gauche), à côté de son époux et de l’Infante Margarita

La Comtesse de Barcelone prêta aussi son diadème à sa belle-fille Sofia lors des fêtes de Persépolis en 1971 :

Various Foreign Royals - 1971

Octobre 1971 : Les Reines Fabiola et Sofia à Persépolis

La Comtesse de Barcelone continue à prêter son diadème aux femmes de sa famille. En 1990, c’est au tour de sa petite-fille Simoneta (née en 1968), fille des ducs de Badajoz, de s’en parer le jour de son mariage :

1990 09 12 Mariage Simoneta &  José Miguel Fernández y Sastrón

12 septembre 1990 : Mariage de Simoneta et de José Miguel Fernández y Sastrón

En 2000, la Comtesse de Barcelone meurt. Il y a une petite controverse à ce sujet mais il semble que c’est le Roi Juan Carlos qui hérite du diadème Cartier et non, comme certains l’ont dit, l’Infante Pilar à qui le Roi l’aurait racheté par la suite pour son épouse. En tout cas, trente-cinq ans après Persépolis, Sofia arbore le diadème lors d’une visite d’Etat en Norvège en 2006 :

2006 06 06 Spanish State Visit to Norway 1

6 juin 2006 : les Reines Sofia et Sonja lors d’un banquet d’Etat en Norvège

Ensuite, Sofia ne l’arbore qu’à deux autres reprises, en 2007 :

2007 : Visites d’Etat de l’Arabie Saoudite (19 juin) et des Philippines (3 décembre)

Depuis 2007, le diadème n’a pas été vu. Peut-être la Reine Letizia le portera-t-elle lors des prochaines festivités en Norvège !

Réalisation du diadème : v. 1879

Joaillier : Cartier

Statut actuel : En possession de la Reine Sofia d’Espagne

L’ont porté : La Reine Marie-Christine d’Espagne, la Princesse MarÍa Mercedes de Bourbon-Deux-Siciles, Comtesse de Barcelone, la Reine Sofia d’Espagne, l’Infante Pilar d’Espagne, duchesse de Badajoz, Doña Simoneta Gómez-Acebo y de Borbón

Apparitions identifiées du diadème :

Reine Marie-Christine d’Espagne :

  1. Peinture de la reine
  2. Photographie de la Reine âgée entrant au Palais de los Cortes

Comtesse de Barcelone :

  1. Peinture de la Comtesse
  2. Fin des 1930s : Portrait officiel de la Comtesse
  3. 1950s : Portrait de la Comtesse
  4. 1950s : Portrait officiel des Comtes de Barcelone
  5. 1954 : Bal donné à Estoril en l’honneur de l’entrée dans le monde de l’Infante Pilar
  6. Mai 1962 : Bal donné avant le mariage du Prince des Asturies et de la Princesse Sophia de Grèce et de Danemark
  7. Mai 1967 : Bal donné avant le mariage de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre et de l’Infante Pilar d’Espagne

Infante Pilar d’Espagne, Duchesse de Badajoz :

  1. 5 mai 1967 : Mariage de l’Infante Pilar et de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre
  2. Octobre 1988 : Visite d’Etat anglaise en Espagne

Reine Sofia d’Espagne :

  1. Octobre 1971 : Fêtes de Persépolis
  2. 6 juin 2006 : Visite d’Etat espagnole en Norvège
  3. 19 juin 2007 : Visite d’Etat saoudienne en Espagne
  4. 2 décembre 2007 : Visite d’Etat des Philippines en Espagne

 Doña Simoneta Gómez-Acebo y de Borbón : 

  1. 12 septembre 1990 : Mariage de Doña Simoneta Gómez-Acebo y de Borbónet de José Miguel Fernández y Sastrón