The Laula Ruby Tiara

Le diadème d’aujourd’hui est très peu connu, et pourtant il est très joli. Il s’agit d’un diadème qui se trouvait dans la famille des marquis de Laula et auparavant dans la branche espagnole des prétendants au trône de Naples, les Bourbon-Deux-Siciles. A ne pas confondre avec la branche italienne des prétendants au même trône, dont nous avions vu deux diadèmes, portés par la duchesse de Castro : le diadème aux libellules, et le diadème en perles et diamants des ducs d’Ancône. Mais revenons à nos moutons. Tout d’abord, voici une photo du diadème en question :

The Laula Ruby Tiara 1

Le diadème de rubis et diamants anciennement en possession des marquis de Laula

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un fin diadème-collier en diamants, une sorte de mini-kokoshnik d’inspiration Art Déco, enrichi de quatorze rubis taille coussin. Le diadème fait partie d’une parure comprenant un bracelet, une broche, des boucles d’oreilles et un sautoir, le tout réalisé en diamants et rubis par Chaumet en 1930. Mais le diadème a été réalisé par Chaumet vers 1915 : se trouvait-il déjà dans la famille des ducs de Calabre ou était-il dans les magasins Chaumet quand le reste de la parure a été commandé ? Question en suspens…

lauladoblepaginasx0

Le reste de la parure de rubis et diamants réalisée par Chaumet

On sait que les rubis de la parure viennent de l’empereur François-Joseph d’Autriche-Hongrie (1830-1916), qui les offrit à une de ses lointaines nièces, l’archiduchesse Marie-Christine (1858-1929), à l’occasion de son mariage avec le roi Alphonse XII d’Espagne (1857-1885). Une nouvelle fois, les rubis sont offerts en cadeau de mariage par Marie-Christine à sa fille Mercedes, princesse des Asturies (1880-1904), lorsqu’elle épouse le prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles (1870-1949) en 1901. Les rubis sont l’héritage de leur fils aîné, Alfonso, duc de Calabre (1901-1964). C’est ce dernier qui commanda la parure (sauf le diadème qui a été réalisé vers 1915) chez Chaumet en 1930. Par contre, une chose m’étonne un peu : la parure a été réalisée en 1930 mais Alfonso n’épousa qu’en 1936 la princesse Alice de Bourbon-Parme (née en 1916)…

1930 Corbeille de noces d'Alice

Voici le sautoir (démontable) exposé en 1930 parmi les autres bijoux d’Alice

A ma connaissance, la première fois qu’on voit le collier-diadème porté comme diadème, c’est en 1962, lors du bal précédant le mariage du prince Juan Carlos d’Espagne et de la princesse Sophia de Grèce et de Danemark :

Galerie Inès de Bourbon-Deux-Siciles

La princesse Inés de Bourbon-Deux-Siciles dans l’escalier d’Athènes (Copyright photos : ManueSevilla de Dinastias.Forogratis)

C’est la princesse Inés de Bourbon-Deux-Siciles (née en 1940), troisième et dernière enfant d’Alfonso et d’Alice qui arbore le diadème prêté par sa mère. Par la suite, c’est une autre fille d’Alice et d’Alfonso, Teresa (née en 1937), qui en hérite, peut-être au moment de son mariage, en 1961, avec Iñigo Moreno, marquis de Laserna (né en 1934). Dans ce cas, ce serait Teresa et non sa mère qui aurait prêté le diadème à Inés. Teresa s’est parée du diadème à différentes reprises :

1986 Noces d'argent des marquis de Laula 1.jpg

1986 : Noces d’argent des marquis de Laserna. Teresa est au centre de ses sept enfants, à côté de son époux, et porte le diadème dans sa version collier

Lors du mariage de l’infante Elena d’Espagne avec Jaime de Marichalar, le 18 mars 1995, Teresa arbore à nouveau le diadème en collier :

1995 03 18 Teresa au mariage d'Elena d'Espagne et de Jaime de Marichalar 2

18 mars 1995 : Doña Teresa lors du mariage d’Elena et Jaime

A peine deux mois plus tard l’une des filles des marquis de Laula, Beatriz (née en 1967), épouse Lucas de Urquijo (né en 1967), le 16 juin 1995. A cette occasion, elle porte le collier-diadème des Laula :

1995 06 16 Mariage Lucas de Urquijo & Dona Beatriz Moreno 1

16 juin 1995 : Beatriz Moreno y de Borbón le jour de son mariage avec Lucas de Urquijo

A l’instant où j’écris ces lignes, la dernière fois que la marquise de Laula a porté le diadème date du jour du mariage de l’actuel roi d’Espagne, Felipe VI et de Letizia Ortiz Rocosolano, le 21 mai 2004, allant à l’encontre du dress-code qui ne demandait pas de diadème pour les femmes, excepté pour la mariée (qui arborait le diadème prussien de la famille royale espagnole).

2004 05 20 Marquise de Laula au mariage espagnol 1

21 mai 2004 : la marquise de Laula, seule autre femme que Letizia à porter un diadème

Mais Beatriz n’est pas la seule à porter le diadème-collier des Laula le jour de ses noces. Dix ans après elle, sa sœur Delia (née en 1972) épouse Álvaro Ledesma (né en 1962) le 3 juin 2005. Elle est, elle aussi, coiffée du diadème, mais d’une façon légèrement plus originale :

2005 06 03 Mariage Álvaro Ledesma & Dona Delia Moreno 1

 3 juin 1995 : Delia Moreno y de Borbón le jour de ses noces

Comme vous pouvez le voir, c’est le diadème qui, posé à l’arrière de la tête de la mariée, retient son voile. Le mariage de Delia marque, me semble-t-il, la dernière apparition du diadème à l’heure actuelle. Espérons que nous le reverrons un de ces jours : les marquis de Laula ont encore deux enfants non mariés…

Mise à jour : Mon vœu ne s’est pas réalisé, j’ai découvert que le diadème avait fini dans la collection Faerber avant d’être certainement revendu…

Réalisation : Vers 1915

Joaillier : Chaumet

Statut : Possesseur inconnu. Peut-être encore dans la collection Faerber.

L’ont porté : Princesse Inés de Bourbon-Deux-Siciles, Princesse Teresa de Bourbon-Deux-Siciles, marquise de Laula, Beatriz Moreno y de Borbón, Delia Moreno y de Borbón

Apparitions identifiées du diadème :

  1. Mai 1962 : Bal précédant le mariage du prince Juan Carlos des Asturies et de la princesse Sophia de Grèce et de Danemark (Princesse Inés de Bourbon-Deux-Siciles) => diadème
  2. 14 mai 1962 : Mariage du prince Juan Carlos des Asturies et de la princesse Sophia de Grèce et de Danemark (Princesse Inés de Bourbon-Deux-Siciles) => collier
  3. 1986 : Noces d’argent du marquis et de la marquise de Laula (Princesse Teresa de Bourbon-Deux-Siciles, marquise de Laula) => collier
  4. 18 mars 1995 : Mariage de Jaime de Marichalar et de l’infante Elena d’Espagne (Princesse Teresa de Bourbon-Deux-Siciles, marquise de Laula) => collier
  5. 16 juin 1995 : Mariage de Lucas de Urquijo et de Beatriz Moreno y de Borbón (Beatriz Moreno y de Borbón) => diadème
  6. 21 mai 2004 : Mariage du Prince Felipe des Asturies et de Letizia Ortiz Rocosolano (Princesse Teresa de Bourbon-Deux-Siciles, marquise de Laula) => diadème
  7. 3 juin 2005 : Mariage d’Álvaro Ledesma et de Delia Moreno y de Borbón (Delia Moreno y de Borbón) => diadème

Publicités

Queen Ena’s Cartier Garland Tiara

Parmi les diadèmes disparus de la Reine Ena en figure un qui est peu connu. Il s’agit d’un diadème que Victoria-Eugénie commanda chez Cartier en 1927.

Queen Ena's Cartier Tiara.jpg

Le diadème Cartier de la Reine Victoria-Eugénie

Comme vous pouvez le voir, la tiare a un motif très Art Déco : elle est formée de deux guirlandes de lauriers en feuilles de diamants, l’une horizontale, qui sert de base au diadème, l’autre qui vient s’enrouler autour de la première, en formant plusieurs arches. La Reine Victoria-Eugénie porta de temps en temps ce diadème, notamment pour des ouvertures des Cortes :

Ena lors d’une ouverture des Cortes

Mais Ena se para de sa tiare à d’autres reprises :

Evénement officiel : Ena est la 2e assise à partir de la gauche

Elle posa avec :

Queen Ena 2

Portrait d’Ena

La voici enfin, en costume de cour, parée du diadème et de la grande mantille traditionnelle:

Queen Ena 6 Infanta Beatriz

Ena et sa fille Beatriz en costume de cour. Ena arbore le diadème Cartier.

Depuis le départ en exil d’Alphonse XIII et Ena, au moment de la guerre civile espagnole, nul n’a plus entendu parler de cette tiare. Bonne nouvelle : elle ne semble pas être passée aux enchères, au moins de manière publique… Il est possible qu’elle ait été utilisée pour créer un autre diadème ou vendue de manière privée, mais on peut conserver l’espoir qu’elle réapparaîtra un jour, ornant la tête d’une descendante de la Reine Ena.

Réalisation du diadème : 1927

Joaillier : Cartier

Situation actuelle : Inconnue

L’ont porté : La Reine Victoria-Eugénie d’Espagne

 

The Ruby Dragonfly Tiara

Cela faisait quelque temps que nous n’avions pas évoqué de diadème de style Art Déco. Reprenons donc les bonnes habitudes en voyant aujourd’hui un diadème très original qui est la propriété de la Princesse Camilla de Bourbon-Deux-Siciles, Duchesse de Castro. Cette dernière est l’épouse de l’un des deux chefs de la Maison de Bourbon-Deux-Siciles, le Prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles qu’elle a épouse le  31 octobre 1998.

Dans sa cassette, la Duchesse de Castro possède deux diadèmes, l’Ancona Tiara et la Dragonfly Tiara dont nous allons maintenant parler. L’origine exacte de ce diadème est inconnue. On ne sait rien de ses origines, sinon qu’il a été créé par Chaumet vers 1900, suivant la mode de l’Art Déco : on a donc un motif très naturaliste de libellules qui sont montées en tremblant et peuvent être démontées pour être portées en broches. Le diadème est fait en diamants et rubis #enfinunetiareavecdesrubis !!!

Diadème
Le diadème aux libellules
Détail
Détail d’une libellule qui peut être portée en broche

La Duchesse, née Camilla Crociani, vient d’une très riche famille italienne. Rien de sûr, mais on suppose que ce sont ses parents qui ont acheté le diadème en 1999 chez Sotheby’s. Toujours est-il que Camilla a porté deux fois le diadème, la première au dîner de gala qui eut lieu la veille du mariage du Prince Frederik de Danemark et de Mary Donaldson, le 13 mai 2004, la seconde au dîner qui se tint le soir du mariage du Prince Albert II de Monaco et de Charlene Wittstock, le 2 juillet 2011. Les ducs de Castro sont très proches de ces deux couples princiers : le Prince Albert était le témoin du Prince Charles de Bourbon-Deux-Siciles à son mariage, et le Prince Charles est le parrain de la Princesse Josephine de Danemark.

Réalisation du diadème : v. 1900

Joaillier : Chaumet

Statut actuel : En possession de la Duchesse de Castro

L’ont porté : La Duchesse de Castro

Apparitions du diadème :

  1. 13 mai 2004 : Dîner de Gala à la veille du mariage du Prince Héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson
  2. 2 juillet 2011 : Dîner de gala le soir du mariage du Prince Albert II de Monaco et de Charlene Wittstock

Queen Elisabeth of Belgium’s Art Deco Bandeau Tiara

a Reine Paola de Belgique a très peu de diadèmes à sa disposition actuellement, exactement deux, depuis qu’elle a transmis à sa belle-fille Mathilde le diadème des Neuf Provinces : il s’agit du Queen Paola Diamond Necklace Tiara et du diadème que nous allons voir maintenant. Cette tiare a une origine belge et a été acquise par le Roi Albert Ier et la Reine Elisabeth pour cette dernière. Elle est en diamants et est faite d’un motif Art Déco avec, au milieu, une rangée de petites feuilles en diamants formant une couronne.

Bandeau
Le bandeau en diamants de la Reine Elisabeth

On connaît peu de photos de la Reine Elisabeth portant le diadème, mais il y a au moins celle-ci :

Reine Elisabeth
La Reine Elisabeth avec son bandeau

Dans les années 1930, peut-être à l’occasion de la naissance du futur roi Léopold III, la Reine Elisabeth offre le diadème à sa belle-fille, la Reine Astrid :

Reine Astrid
La Reine Astrid avec le bandeau

Après la mort de celle-ci, son époux Léopold en hérite. Sa seconde épouse, la Princesse de Réthy, le portera au moins une fois, surmonté de gros diamants ronds, qui sont sans doute ceux du diadème des Neufs Provinces.

Princesse de Réthy diadème
La Princesse de Réthy avec les diamants en plus

Mais en 1959-1960, le roi Léopold III offre bandeau en diamants à la Princesse Paola, princesse de Liège, épouse de son fils, le Prince Albert de Liège. Paola le porte pour la première fois le 14 décembre 1960, lors des festivités du mariage du Roi Baudouin et de la Reine Fabiola.

Pre-wedding celebrations King Baudouin, 14 décembre 1960, 1e fois
La Princesse de Liège le 14 décembre 1960

Depuis lors, le diadème est en possession de la Reine Paola, qui le porta à de nombreuses reprises, sous sa forme de diadème :

Paola
La Reine Paola

Mais aussi sous l’aspect d’un collier dit choker, tout comme l’avait déjà fait une fois la Princesse de Réthy :

Cependant, Paola prêta deux fois ce diadème : d’une part, à sa bru, l’actuelle Reine Mathilde, lors de son mariage en 1999 avec le duc de Brabant :

Queen Mathilde
1999: Mariage de Mathilde d’Udekem d’Acoz et du Prince Philippe de Belgique, Duc de Brabant

Puis à sa nouvelle petite-fille, Elisabetta Rosboch von Wolkenstein, archiduchesse d’Autriche-Este par son mariage en 2014 avec le Prince Amedeo de Belgique, petit-fils de la Reine Paola :

 

Elisabetta Rosboch von Wolkenstein
2014: Mariage d’Elisabetta Rosboch von Wolkenstein avec le Prince Amedeo de Belgique, archiduc d’Autriche-Este

 

 On peut espérer que la future reine de Belgique, la princesse Elisabeth, duchesse de Brabant, portera un jour le magnifique bijou de son aïeule…

Princesse Elisabeth de Belgique, duchesse de Brabant
La Duchesse de Brabant avec son père, le roi Philippe, décembre 2015

Réalisation du diadème : début XXe sièce

Joaillier : inconnu

Statut actuel :

2016 : En possession de la Reine Paola de Belgique

1959-1960 : Le Roi Léopold III l’offre à sa belle-fille, Paola

1935 : Le Roi Léopold III en hérite de sa femme, la Reine Astrid de Belgique

Ca. 1930 : La Reine Elisabeth de Belgique l’offre à sa belle-fille, la Princesse Astrid, duchesse de Brabant

Début XXè siècle : Le Roi Albert Ier et la Reine Elisabeth de Belgique en font l’acquisition

L’ont porté : la Reine Elisabeth de Belgique, la Reine Astrid de Belgique, la Princesse de Réthy, la Reine Paola de Belgique, la Reine Mathilde de Belgique, Archiduchesse Elisabetta d’Autriche-Este, Princesse Amedeo de Belgique

Queen Elisabeth of Belgium’s Cartier Diamond Tiara

 

La Reine Elisabeth de Belgique, née duchesse en Bavière, est l’une des reines belges les plus populaires. Elle est notamment connue pour son rôle pendant la Première Guerre Mondiale, mais aussi pour son amour des joyaux. Parmi ces derniers, figurait un diadème en diamants et platine, à motifs de rinceaux, réalisé par Cartier en 1910, avec un diamant central, taillé en forme de coussin, de 5.84 carats.

Le diadème
Le diadème de la Reine Elisabeth de Belgique

 La maison Cartier le vendit au roi Albert Ier et à la reine Elisabeth en 1912.

Diamond Scroll Tiara (1910) by Cartier for Queen Elisabeth 2
La Reine Elisabeth de profil avec le diadème

En 1965, la reine mourut et le diadème fut alors hérité par son fils, le roi Léopold III, qui avait épousé en premières noces la princesse Astrid de Suède, tragiquement décédé dans un accident de voiture. En secondes noces, le roi épousa Lilian Baels, titrée ensuite princesse de Réthy. Cette dernière porta au moins une fois le diadème, qu’elle reçut de son mari en héritage à sa mort en 1983.

Princesse de Réthy
La Princesse de Réthy avec le diadème de la Reine Elisabeth de Belgique

La Princesse de Réthy vendit le diadème en 1987 à la maison Cartier, ce qui donna lieu à un certain nombre de rumeurs, disant notamment qu’elle n’avait pas consulté le roi Baudouin et la reine Fabiola. C’était son droit, la tiare étant sa propriété, mais on peut néanmoins déplorer que personne dans la famille n’ait racheté le diadème, l’écrin des reines de Belgique étant assez pauvre en comparaison de leurs consœurs luxembourgeoise ou néerlandaise.

Depuis 1987, le diadème a figuré dans de nombreuses expositions, prêté par la Maison Cartier, notamment dans la rétrospective de la Maison qui eut lieu au Grand Palais en 2013-2014.

Queen_Elisabeth_of_Belgium_01

Réalisation du diadème : 1910

Joaillier : Cartier

Statut actuel :

2016 : En possession de la Maison Cartier

1987 : Rachat de la Maison Cartier à la Princesse de Réthy

1983 : La Princesse de Réthy l’hérite de son mari, le roi Léopold III de Belgique

1965 : Le roi Léopold III de Belgique l’hérite de sa mère, la reine Elisabeth de Belgique

1912 : Le Roi Albert et la Reine Elisabeth de Belgique en font l’acquisition à la Maison Cartier

L’ont porté : la Reine Elisabeth de Belgique, la Princesse de Réthy

elisabavaria1876-5
Portrait de la Reine Elisabeth avec le diadème