Visite d’Etat : Argentine-Espagne (2017)

2017-02-22-argentinian-state-visit-to-spain-8

Juliana Awada, Mauricio Macri, le roi Felipe VI, la reine Letizia

Il y a une semaine, le 22 février, a eu lieu la visite d’Etat du président argentin Mauricio Macri et de son épouse Juliana Awada. Durant toute la visite, la reine et la première dame ont rivalisé d’élégance. Le soir, en particulier, lors du dîner de gala qui a eu lieu au Palais royal de Madrid

Sa Majesté la reine d’Espagne en compagnie de la première dame d’Argentine

Juliana Awada était vêtue d’une robe rose poudré brodée de fleurs et de cristaux, une vraie robe de contes de fées, parfaitement accessoirisée avec ses longues boucles d’oreilles de diamants, une minaudière étincelante et un ravissant chignon bas. Elle porte la décoration de l’ordre d’Isabelle la Catholique (grade de chevalier grand-croix).

2017-02-22-argentinian-state-visit-to-spain-3

La reine Letizia

Pourtant, toute l’élégance de la première dame n’était rien auprès de celle de Letizia. Tout d’abord, cette dernière arborait quelques-uns des joyas de pasar, c’est-à-dire des joyaux qui se transmettent de reine en reine depuis Victoria-Eugénie. La reine portait les boucles d’oreilles et les deux bracelets de diamants (visibles sur la photo de droite avec Juliana Awada). D’autre part, c’est la broche fleur-de-lys de son diadème Ansorena qui retient sa décoration. Mais surtout, elle était coiffée de La Buena, ce diadème des reines d’Espagne porté par la reine Sofia pour la dernière fois en juin 2014, pour la visite d’Etat mexicaine. Très probablement, la nouvelle reine a voulu attendre la fin de l’affaire Noos pour l’arborer, faisant preuve de tact alors que la famille royale était dans la tourmente.

Autres détails

Je craignais un peu la taille du diadème pour la tête fine de la reine. Mais La Buena a démontré une fois de plus sa parfaite mobilité. Alors que Victoria-Eugénie l’a d’abord porté en couronne, avant de le faire ouvrir, la comtesse de Barcelone et la reine Sofia l’avaient également arboré, mais sur des coiffures plus impressionnantes. Mais aucun problème, cela va très bien à Letizia.

2017-02-22-argentinian-state-visit-to-spain-5

D’autre part, le bon goût de la reine est à souligner : Letizia est parée d’un diadème imposant, et porte en outre l’ordre argentin du Général Libérateur San Martín (grade de grand-croix), extrêmement large (alors que dans plusieurs pays européens, il y a des décorations d’une largeur adaptée aux femmes, ce n’est pas le cas dans les pays sud-américains). Elle a donc misé sur une robe fourreau de velours noir, aux manches longues, extrêmement sobre, ce qui attire non seulement l’attention sur son visage et donc son diadème, mais encore sur la décoration. Well done ! Tout le monde est sous le charme, à commencer par son époux (qui regarde sa femme pendant le toast, et non la première dame…) et le président argentin…

2017-02-22-argentinian-state-visit-to-spain-1

Toast pendant le banquet

Il faut dire qu’après la déception de la visite d’Etat portugaise où Letizia n’a pas porté de diadème (à moins qu’il n’y ait un nouveau dress-code pour les banquets d’Etat, comme en France… ?), la reine se rattrape en beauté. Reste à savoir si nous reverrons La Buena au Japon début avril… Je vous donne tout de suite mon opinion : à mon avis, non, par égard pour l’impératrice Michiko qui ne porte plus de diadème, je pense que Letizia choisira un diadème moins important, comme l’avait fait la reine Mathilde. Sans doute reverrons-nous l’autre diadème Ansorena (je vote pour !) ou le diadème floral !

(Copyright photos : Hola & Daily Mail)

Visite d’Etat : Mexique-Espagne (2014)

Le 9 juin 2014 avait lieu la dernière visite d’Etat reçue par le Roi Juan Carlos et la Reine Sofia d’Espagne. Les souverains accueillaient encore une fois le président des Etats-Unis du Mexique Enrique Peña Nieto et son épouse Angélica Rivera. Cette visite était la sixième visite d’Etat du Mexique en Espagne sous le règne de Juan Carlos : les autres avaient successivement eu lieu en 1977, 1985, 1996, 2001, 2008. L’ancien souverain espagnol et son épouse se sont, eux, rendus au Mexique en 1978, 1990, 1993, 1997 et 2002.

Les souverains espagnols et le couple héritier attendant le couple présidentiel mexicain

Ce soir-là, Juan Carlos et Sofia en compagnie des Princes des Asturies recevaient le président et son épouse au Palais-Royal de Madrid. La Reine Sofia portait à cette occasion le diadème Ansorena des Reines d’Espagne, et cela sans doute pour la dernière fois de sa vie, puisqu’elle l’a transmis à sa belle-fille Letizia après l’abdication de son époux.

2014 06 09 Mexican State Visit to Spain 1

La Reine Sofia parée du diadème Ansorena

La Princesse des Asturies arborait l’un de ses diadèmes favoris : le diadème floral qu’elle a porté à d’innombrables occasions :

2014 06 09 Mexican State Visit 1

La Princesse Letizia lors du diner de gala

On peut noter que Letizia portait la même robe Felipe Varela et le même diadème que lors du dîner de gala qui avait pris place la veille de l’intronisation du Roi Wilhem-Alexander des Pays-Bas en 2013.

(Copyright photos : GettyImages.es)

Queen Ena’s Aquamarine Tiara

En 2012, le Roi Juan Carlos et la Reine Sofia fêtaient leurs cinquante ans de mariage. A ce moment, de nombreux bruits ont couru concernant le rachat par le roi d’un diadème pour son épouse, comme il l’avait déjà fait pour le diadème Cartier de la Reine Marie-Christine et peut-être celui en perles et diamants. Il s’agissait d’un diadème de la Reine Victoria-Eugénie, grand-mère du souverain. Parlons donc de ce diadème que vous pouvez voir ci-dessous dans sa version actuelle.

The Aquamarine Circle Tiara

Le diadème d’aigues-marines venant de la Reine Ena

On dit qu’Ena avait repéré le diadème et se le fit offrit par son époux Alphonse XIII pour un anniversaire dans les années 1910. A cette époque, le diadème ne ressemblait pas du tout à la version ci-dessus, jugez-en vous-mêmes.

Aquamarine Tiara but with Pearls

Première version du diadème d’Ena

Le diadème était alors cousin du diadème Connaught possédé actuellement par la famille royale de Suède. Réalisé par le joaillier Ansorena, il figurait des boucles de diamants au centre desquelles étaient suspendues des perles. Mais Ena – surprise ! – fit modifier le diadème. Elle avait en effet vu les aigues-marines de sa cousine la tsarine Alexandra de Russie et en était tombée amoureuse. Ena fit donc remplacer les perles par d’énormes aigues-marines taillées en poires, et fit réaliser un sautoir en aigues-marines, une, bague, un bracelet, un très beau devant-de-corsage et des boucles d’oreilles assorties.

Parure d'aiguemarines

La parure complète avec le diadème dans sa version actuelle

Années 20 : Ena porte le diadème d’aigues-marines dans sa 2e version

Le 14 janvier 1935, Ena offre le diadème à sa fille, l’Infante María Beatriz (1909-2002), qui épouse Don Alessandro Torlonia, 5e prince de Civitella-Cesi (1911-1986). Cette dernière fait alors modifier le diadème par Bulgari, les aigues-marines étant trop lourdes pour le diadème. Bulgari en fait alors un diadème cousin de celui de la Reine Elizabeth, une tiare composée de cercles de diamants au milieu desquels sont suspendues les aigues-marines, qu’on peut enlever si on le désire. L’Infante porte cette 3e version du diadème à plusieurs reprises, entre autres, en mai 1962, lors des festivités du mariage de son neveu, le Prince des Asturies :

1962 05 Lord Mountbatten with infants MCristina & Beatriz

Mai 1962 : Lord Mountbatten entouré des Infantes María Beatriz (G) et María Cristina (D)

Cinq ans plus tard, l’Infante porte à nouveau le diadème, lors du bal précédant le mariage de l’Infante Pilar, cette fois avec les aigues-marines et le sautoir :

1967 05 Pre-wedding Pilar 2 Infantas Beatriz and Christinas

                                       Mai 1967 : les Infantes María Beatriz (G) et María Cristina (D)

Entre-temps, Beatriz prêta le diadème à sa fille Olimpia (née en 1943) le jour du mariage de cette dernière :

1965 06 26 Paul-Annik Weiller & Donna Olimpia Torlonia

26 juin 1965 : Mariage de Paul-Annik Weiller et de Donna Olimpia Torlonia

Beatriz mourut en 2002. A sa mort, la parure d’aigues-marines passa à ses deux filles. Olimpia  arbora ainsi à deux reprises le diadème :

A gauche, lors du mariage du Prince Frederik de Danemark, en 2004 ; à droite, lors d’un gala en 2015

La sœur d’Olimpia, Donna Sandra Torlonia (1936-2014), Comtesse Lecquio di Assaba, a arboré le sautoir le 20 mai 2004, à la veille du mariage de son neveu, le Prince des Asturies :

2004 05 20 Donna Sandra at Spanish pre-wedding

20 mai 2004 : Donna Sandra porte le sautoir de sa grand-mère Ena

En 2012 couraient donc les rumeurs dont nous avons parlé plus haut. Les prix les plus extravagants étaient donnés pour l’achat du diadème (on a parlé de 7 millions d’euros). Mais il semble que Donna Olimpia souhaitait garder le diadème : en octobre, sa fille Sibilla, épouse du Prince Guillaume de Luxembourg, est apparu avec la tiare au dîner de gala offert la veille du mariage de son neveu, le Grand-Duc Héritier Guillaume de Luxembourg.

2012 10 20 Pre-wedding Guillaume & Steph 1

20 octobre 2012 : la Princesse Sibilla parée du diadème

Le diadème n’a pas été vu depuis 2012. Entre-temps, Donna Sandra Torlonia est décédée. Le diadème est-il passé définitivement à sa sœur Olimpia ? Ou les enfants de Donna Sandra continuent-ils à en avoir la jouissance en même temps que leurs cousins ?

Réalisation du diadème : 1910s

Joaillier : Ansorena, modifié dans les années 50 par Bulgari

Situation actuelle : Sans doute en possession de Donna Olimpia Weiller et de la famille Lecquio di Assaba

L’ont porté : La Reine Victoria-Eugénie d’Espagne, l’Infante María Beatriz d’Espagne, Princesse di Civitella-Cesi, Donna Olimpia Torlonia, Sibilla Weiller, Princesse Guillaume de Luxembourg

Apparitions identifiées du diadème :

  1. 1909-1911 : Portrait de la Reine Ena peint par Luis Menéndez Pidal
  2. 1910 : Photo officielle de la Reine Ena
  3. 1910s : Portrait de la Reine Ena peint par Garcia Castillo
  4. 1910s : Portrait de la Reine Ena peint par Nicolas Aquino y Losada
  5. 1920s : Photo officielle de la Reine Ena
  6. 1920s : Photo officielle de la Reine Ena
  7. 1920s : Photo officielle de la Reine Ena
  8. 1930s : Photo officielle de la Reine Ena avec ses filles
  9. Mai 1962 : Bal précédant le mariage du Prince des Asturies et de la Princesse Sophia de Grèce et de Danemark (l’Infante María Beatriz)
  10. 26 juin 1965 : Mariage de Paul-Annik Weiller et de Donna Olimpia Torlonia (Donna Olimpia)
  11. Mai 1967 : Bal donné avant le mariage de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre et de l’Infante Pilar d’Espagne (l’Infante María Beatriz)
  12. 14 mai 2004 : Mariage du Prince Héritier Frederik de Danemark et de Mary Donaldson (Donna Olimpia)
  13. Gala de charité à Washington (Donna Olimpia)
  14. 20 octobre 2012 : Dîner de gala à la veille du mariage du Grand-Duc Héritier Guillaume de Luxembourg et de la Comtesse Stéphanie de Lannoy

The Ansorena Fleur-de-Lys Tiara

Voyons à présent un autre diadème reçu par la reine Ena (1887-1969), lors de son mariage avec le roi Alphonse XIII (1886-1941) le 31 mai 1906. Il s’agit de la tiare située en haut à droite sur la liste ci-dessus des cadeaux de mariage d’Ena, et c’est le roi lui-même qui l’offrit à sa promise.

Queen Ena's Wedding Gifts 1

Principaux bijoux reçus par la reine Ena en cadeaux de mariage

Voici maintenant un plus gros plan de La Buena, tel est en effet le surnom de ce diadème qui occupe une place particulière dans la collection des reines d’Espagne. C’est une tiare toute en diamants de différentes tailles montés sur platine et représentant trois fleurs-de-lys (les lys sont le symbole des Bourbon, dynastie qui règne sur l’Espagne actuellement) entourées de tourbillons et de volutes de diamants

Tiara

La Buena

Ce diadème a donc été d’abord porté par la reine Ena le jour de son mariage :

1906 05 31 Mariage Ena & Alphonse XIII 1

31 mai 1906 : Mariage d’Ena et d’Alphonse XIII

Ainsi qu’à d’autres occasions :

1906 Queen Ena 2

Les souverains après leur mariage, en 1906

En 1910, Ena, qui n’hésite pas à faire modifier ces bijoux, comme nous l’avons vu pour son autre diadème offert par sa belle-mère, fait ouvrir le diadème, qui se portait jusqu’alors comme une couronne, afin de l’adapter à la mode de l’époque :

1928 Ena par De Lazlo.jpg

1928 : Ena peinte par De Lazlo

Même en exil, Ena garde son diadème et le porte lors de grandes occasions. Lors du couronnement de la reine Elizabeth, elle le prête à sa belle-fille, la comtesse de Barcelone :

1953 06 Couronnement de la Reine Elizabeth 1

Juin 1953 : la comtesse de Barcelone au couronnement d’Elizabeth II

La comtesse de Barcelone porte également le diadème la même année pour une séance de photos dont l’une figure en tête de cet article. En 1969, à la mort d’Ena, ce sont les comtes de Barcelone qui hérite du diadème, avec mission de le transmettre à la future reine d’Espagne, la princesse Sophia de Grèce et de Danemark, ainsi que d’autres bijoux dont la liste est donnée sur le testament d’Ena : ce sont les joyas de pasar destinés à être transmis de reine d’Espagne en reine d’Espagne. C’est ainsi qu’en 1983, la nouvelle reine d’Espagne, Sofia, arbore La Buena lors de la visite d’Etat suédoise en Espagne :

1983 03 23 Swedish State Visit to Spain 3

23 mars 1983 : Visite d’Etat suédoise en Espagne

A partir de 1983, la reine Sofia utilise régulièrement La Buena, seulement pour de grandes occasions comme les visites d’Etat de souverains ou à des souverains, ou de grands anniversaires royaux.

2006 06 King Bhumibol's Diamond Jubilee

Juin 2006 : Jubilé de diamant du roi Bhumibol de Thaïlande

De manière très symbolique, c’est le diadème qu’elle arbore en juin 2014, lors de la visite d’Etat du président mexicain, qui était la dernière visite où elle était présente en tant qu’épouse d’un souverain régnant :

2014 06 09 Mexican State Visit to Spain 1

9 juin 2014 : Visite d’Etat mexicaine en Espagne

Depuis le 21 juin 2014, le diadème est désormais dans la cassette de la reine Letizia, avec les autres joyas de pasar. Presque trois ans après l’intronisation de son mari, la nouvelle reine porte La Buena pour la première fois lors de la visite d’Etat argentine :

2017 02 22 Argentinian State Visit to Spain 3.jpg

La reine Letizia d’Espagne arbore pour la première fois La Buena

 Et au passage, j’en profite pour vous rappeler que la reine Letizia possède le second diadème à fleur-de-lys, également réalisé par Ansorena, de l’écrin des reines d’Espagne…

Réalisation du diadème : 1906

Joaillier : Ansorena

Situation actuelle : En possession de la reine Letizia d’Espagne

L’ont porté : La reine Victoria-Eugénie d’Espagne, la princesse María de las Mercedes de Bourbon-Deux-Siciles, comtesse de Barcelone, la reine Sofia d’Espagne, la reine Letizia d’Espagne

Apparitions identifiées du diadème :

Reine Victoria-Eugénie d’Espagne

  1. 31 mai 1906 : Mariage du roi Alphonse XIII d’Espagne et de la princesse Victoria-Eugénie de Battenberg
  2. 1906 : Série de photos officielles d’Ena
  3. 1910 : Série de photos officielles d’Ena
  4. 1912-1913 : Photo officielle d’Ena
  5. 1914 : Portrait de la Reine par Isidro Fernández Fuentes Gamonal
  6. 1922 : Photo officielle d’Ena
  7. 1928 : Portrait de la reine par De Lazlo
  8. 1958 : Photos de la reine pour Life
  9. Mai 1962 : Bal précédant le mariage du prince des Asturies et de la princesse Sophia de Grèce et de Danemark
  10. Mai 1967 : Bal donné avant le mariage de Don Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada, vicomte de la Torre et de l’infante Pilar d’Espagne

Comtesse de Barcelone

  1. Juin 1953 : Couronnement de la reine Elizabeth II
  2. 1953 : Série de photos officielles de la comtesse de Barcelone

Reine Sofia d’Espagne

  1. 23 mars 1983 : Visite d’Etat suédoise en Espagne
  2. Octobre 1983 : Visite d’Etat danoise en Espagne
  3. Mars 1984 : Visite d’Etat norvégienne en Espagne
  4. Octobre 1984 : Visite d’Etat grecque en Espagne
  5. Mars 1985 : Visite d’Etat jordanienne en Espagne
  6. Décembre 1985 : Visite d’Etat néerlandaise en Espagne
  7. 23 avril 1986 : Visite d’Etat espagnole au Royaume-Uni
  8. 24 avril 1986 : Visite d’Etat espagnole au Royaume-Uni,
  9. 17 octobre 1988 : Visite d’Etat anglaise en Espagne
  10. 7 juin 1989 : Visite d’Etat de l’Oman en Espagne
  11. 25 avril 1995 : Visite d’Etat norvégienne en Espagne
  12. Juin 2006 : Jubilé de diamant du roi Bhumibol de Thaïlande
  13. 10 novembre 2008 : Visite d’Etat espagnole au Japon
  14. 9 juin 2014 : Visite d’Etat mexicaine en Espagne

Reine Letizia d’Espagne

  1. 23 février 2017 : Visite d’Etat argentine en Espagne

Queen Letizia of Spain’s Ansorena Fleur-de-Lys Tiara

Elle court, elle court la rumeur… Le diadème que nous allons voir maintenant a été créé il y a plus de dix ans par le joaillier espagnol Ansorena, devenu le joaillier favori de la Cour d’Espagne depuis la Reine Ena. En 2005 donc, Ansorena créa un magnifique diadème monté sur or blanc 18 carats. 450 diamants forment une rangée d’où partent des arabesques au milieu desquelles se tient un motif central en fleur-de-lys. Dix perles australiennes sélectionnées parmi trois mille perles surmontent le diadème. La fleur-de-lys est depuis quelques siècles le symbole des Bourbons dont fait partie la dynastie espagnole.

Diadème
Le diadème à la fleur-de-lys d’Ansorena

Le diadème existe depuis 2005 et l’on dit que c’est en 2009 que l’actuel roi Felipe VI d’Espagne l’aurait acheté 50 000 euros pour son épouse, alors Princesse des Asturies (d’où l’autre nom du diadème la Tiara Princesa), et le lui aurait offert pour leurs cinq ans de mariage. Mais là-dessus, beaucoup de bruits vont et viennent. On dit que le diadème aurait été offert par le joaillier Ansorena et non acheté par Felipe. Que la Reine Letizia l’aurait dans sa cassette depuis 2007 et non 2009… Bref, en réalité on ne sait pas grand-chose sur la manière dont ce diadème a été acquis.

On ne peut donc que constater que la Reine Letizia a seulement porté le motif central comme broche lorsqu’elle était Princesse des Asturies :

2009 04 27 French State Visit
27 avril 2009 : Visite d’Etat française

Mais aussi depuis qu’elle est Reine d’Espagne :

Enfin, elle a arboré une fois le diadème le 15 avril 2015, lors du dîner de gala des 75 ans de la Reine Margrethe de Danemark :

2015 04 15 75 ans Margrethe

Espérons que nous le reverrons bientôt, puisque c’est actuellement le seul diadème qui appartienne en propre à Letizia !!

Réalisation du diadème : 2005

Joaillier : Ansorena

Statut actuel : En possession de la Reine Letizia d’Espagne

L’ont porté : la Reine Letizia d’Espagne

Apparitions du diadème :

  1. 27 avril 2009: Visite d’Etat française en Espagne (broche)
  2. 29 octobre 2014: Visite d’Etat chilienne en Espagne (broche)
  3. 2 mars 2015: Visite d’Etat colombienne en Espagne (broche)
  4. 15 avril 2015 : 70 ans de la Reine Margrethe de Danemark (diadème)