The Norwegian Maltese Circlet

Les souverains norvégiens sont actuellement en visite d’Etat en Finlande et c’est l’occasion de voir un nouveau diadème de la collection royale norvégienne. Plus tôt cette semaine, nous avons évoqué la parure d’émeraudes norvégienne et l’article sur le diadème-éventail de la reine Maud a été complètement mis à jour. Notre diadème est un héritage de la reine Alexandra du Royaume-Uni (1844-1925).

The Norwegian Maltese Circlet 1.JPG

Le diadème de la reine Alexandra en possession des reines de Norvège

Ce diadème a été créé par Garrard en 1910 pour la reine Alexandra après la mort de son mari. C’est une version plus légère d’un diadème dit le diadème de George IV, le diadème de diamant anglais ou diadème d’Etat. On connaît des images de la reine arborant le diadème :

queen-alexandra-1

La reine Alexandra avec la version originale du diadème

Voici une image amusante des deux belles-sœurs, Maud, reine de Norvège, et Mary, reine du Royaume-Uni, au couronnement du roi George VI. Toutes deux portent un diadème quasiment jumeau de l’autre (il manque les fleurs-de-lys sur celui de Maud) :

1937-05-12-queen-mary-queen-maud-at-king-george-vis-coronation-3

La reine Maud, la reine Mary et la princesse héritière Elizabeth

Le diadème est composé d’un bandeau de diamants qui était surmonté, à l’origine, par quatre croix pattées dites aussi croix de Malte. Ces quatre croix alternaient avec quatre fleurs-de-lys. En outre, se trouvait serti sur le diadème le Cullinan VI (resté en possession de la famille royale britannique en 1925). C’est sans doute à la mort de la reine Alexandra que les fleurs-de-lys ont été ôtées. On ignore si elles existent encore et, dans ce cas, si elles sont en possession de la famille royale de Norvège. En tout cas, en 1925, le diadème d’Alexandra passa à sa fille Maud, reine de Norvège (1869-1938) depuis 1905. Celle-ci l’arbora régulièrement :

Deux photos de la même série : Maud porte le diadème de sa mère

C’est notamment le diadème que choisit la reine de Norvège pour assister au couronnement de son neveu, George VI, le 12 mai 1937 :

1937-05-12-cp-martha-queen-maud-at-king-george-vis-coronation-1

12 mai 1937 : Couronnement du roi George VI

Comme nous l’avons déjà vu dans des articles précédents, la princesse héritière Märtha ne porta jamais les bijoux de sa belle-mère qui lui avaient été légués. En effet, la reine Maud mourut subitement en Angleterre en 1938, alors que ses bijoux se trouvaient avec elle. Les parures restèrent stockées à Windsor durant la guerre, et ce n’est qu’en 1953, lors du couronnement de la reine Elizabeth II, que les princes héritiers de Norvège rentrèrent en possession de la cassette de leur mère et belle-mère. Mais la princesse héritière était déjà gravement malade et mourut l’année suivante, sans avoir jamais pu arborer l’un des diadèmes. Il fallut donc attendre 1985 pour que sa belle-fille Sonja portât le diadème aux croix de Malte, et seulement sous sa forme de bandeau :

1985-12-18-125-ans-kunstnerforbunder-2-with-robert-levin

18 décembre 1985 : Sonja, parée pour la première fois d’une partie du diadème de la reine Alexandra

On a pu se rendre compte que le diadème a été modifié : les croix pattées, quand elles sont présentes, ne sont plus qu’au nombre de trois et sont portées sur le devant du bandeau. La quatrième peut être portée comme broche, pour maintenir l’ordre que la reine arbore parfois. Depuis 1985, le diadème a été vu par intermittences, plus sous sa forme de bandeau qu’avec les croix pattées. Il n’a pas les faveurs de la reine qui lui préfère le diadème en perles et diamants de la reine Maud, la parure d’émeraudes ou le diadème de la reine Joséphine.

Le diadème en 2011 sous sa forme complète actuelle. A gauche, la reine porte la 4e croix pattée en broche ; à droite, très belle vue du diadème de dos.

Enfin, il est à noter que le diadème a toujours été porté par les souveraines norvégiennes. Mais en 1992 et 1993, Sonja a prêté le bijou à sa fille Märtha-Louise pour deux visites d’Etat. Ces deux occasions font partie des quatre fois où la princesse a arboré un diadème autre que celui offert par son grand-père (les autres événements étant son mariage, pour lequel elle était coiffée de la version basse du diadème en perles et diamants de la reine Maud, et le mariage de la princesse héritière Victoria, où elle portait le diadème en améthystes prêté par sa belle-sœur).

La princesse Märtha-Louise lors des visites d’Etat danoise (1992, à gauche) et suédoise (1993, à droite)

Réalisation du diadème : 1910

Joaillier : Garrard

Statut actuel : En possession du roi Harald V et de la reine Sonja de Norvège

L’ont porté : La reine Maud de Norvège, la reine Sonja de Norvège, la princesse Märtha-Louise de Norvège

Apparitions du diadème :

Reine Maud de Norvège :

  1. 12 mai 1937 : Couronnement du roi George VI du Royaume-Uni

Reine Sonja de Norvège :

  1. 18 décembre 1985 : Kunstnerforbunder (bandeau)
  2. 14 février 1997 : Visite d’Etat islandaise en Norvège : dîner de retour offert par le couple présidentiel islandais au Grand Hôtel (diadème complet)
  3. 25 mai 1998 : Visite d’Etat norvégienne en Russie (bandeau)
  4. 23 mars 1999 : Visite d’Etat hongroise en Norvège (diadème complet)
  5. 10 avril 2002 : Visite d’Etat estonienne en Norvège (diadème complet)
  6. 6 mai 2002 : Visite d’Etat norvégienne au Canada (bandeau)
  7. 15 octobre 2002 : Gala de charité de l’Association américano-scandinave (bandeau)
  8. 24 novembre 2009 : Visite d’Etat norvégienne en Afrique du Sud (bandeau)
  9. 9 mai 2011 : Visite d’Etat norvégienne en Slovénie (diadème complet)

Princesse Märtha-Louise de Norvège :

  1. Octobre 1992 : Visite d’Etat danoise en Norvège (bandeau)
  2. Juin 1993 : Visite d’Etat suédoise en Norvège (bandeau)
Publicités

Auteur : Bounty

Bonjour à tous et merci de consulter mon blog ! Née en 1995, je suis étudiante en Histoire. Rien ne me prédestinait à créer un jour un blog consacré aux bijoux royaux, sinon les Point de Vue que mes deux grands-mères achetaient toutes les semaines et qu'elles conservaient soigneusement à mon intention et à celle de mes cousines. De là est né mon intérêt pour le Gotha européen et plus particulièrement pour les splendides joyaux arborés en des occasions bien trop rares à mon goût (et au vôtre aussi, j'espère !). Mon but est de partager mon intérêt pour les bijoux royaux à travers des articles les plus complets possibles, des photos d'archives rarement vues sur Internet... Il n'existe que peu de blogs en français dédiés aux bijoux royaux, excepté le très intéressant blog Bijoussimo d'Huguette, et c'est ce qui m'a donné la motivation de créer ce site. Je réclame votre indulgence, car je mène des études en parallèle et ne suis pas ailleurs pas du tout douée en informatique, donc je découvre les arcanes de la création d'un blog au fur et à mesure que j'édite mes articles. J'espère cependant que vous prendrez plaisir à découvrir mon blog et (oui, je ne peux être complètement désintéressée...) que vous me fournirez des informations intéressantes susceptibles de compléter mes articles ! Bounty

3 réflexions sur « The Norwegian Maltese Circlet »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s