The Seven Emerald Tiara

Quand le Shah d’Iran et Farah Diba se marièrent, en 1959, plusieurs nouvelles parures firent leur apparition dans les écrins perses. Nous avons évoqué hier le diadème de l’Œil-de-lumière, voyons à présent celui des sept émeraudes, qui a des airs de ressemblance avec la Noor-al-Ain Tiara

The Seven Emerald Tiara

Le diadème des sept émeraudes

Rien d’étonnant si notre diadème d’hier et celui d’aujourd’hui présentent des traits communs : ils ont été faits par le même joaillier, Harry Winston, en 1958. Et tous deux ont la particularité d’avoir été réalisés avec des diamants blancs, roses et jaunes. Le diadème des sept émeraudes est serti en platine. La base en forme de cœur est faite de diamants taille baguette et est surmontée par deux rangs de diamants multicolores. Au-dessus, sept monumentaux cabochons d’émeraudes (successivement de 10, 18, 44, 65, 48, 24 et 10 carats : merci à Ursula pour l’information) entourés de diamants surmontent l’ensemble.

1961 Official Picture 1

1961 : les souverains perses posent pour Paris Match avant leur voyage en France

Il me semble que la première fois que Farah porta ce diadème, ce fut en mai 1961, lors de la visite d’Etat effectuée avec son époux en Norvège :

1961 05 Iranian State Visit to Norway 3 State Banquet

Mai 1961 : Farah au bras du Roi Olav V de Norvège

L’année suivante, ce fut aux Etats-Unis que Farah s’en para :

1962 04 11 Iranian State Visit to USA 1 State Banquet

11 avril 1962 : Duel d’élégance avec Jackie Kennedy lors du Banquet d’Etat

Par la suite, Farah porta beaucoup son diadème, en particulier lors de toutes les grandes visites officielles reçues ou faites par son mari et elle :

De gauche à droite : en Argentine (1965), portrait officiel (1965), en Allemagne de l’Ouest (1967), en Thaïlande (1968)

Le diadème des sept émeraudes fut également arboré lors des fêtes de Persépolis, pendant l’hommage à Cyrus le Grand. La Shahbanou marchait aux côtés de son mari et de son fils aîné, tous deux en grand uniforme, pour passer les troupes en revue :

12 octobre 1971 : Revue des troupes pendant l’hommage à Cyrus le Grand

Ce fut à ma connaissance la dernière apparition du diadème avant la chute de la monarchie (1979). Depuis, comme les autres bijoux de Farah, le diadème des sept émeraudes est exposé à la Banque Centrale de Téhéran

Réalisation du diadème : 1958

Joaillier : Harry Winston

Statut actuel : En possession de l’Etat d’Iran

L’ont porté : L’Impératrice Farah d’Iran

Apparitions identifiées du diadème :

  1. Mai 1961 : Visite d’Etat iranienne en Norvège : Banquet d’Etat
  2. Septembre-octobre 1961 : photos prises pour Paris Match
  3. 11 avril 1962 : Visite d’Etat iranienne aux Etats-Unis : Banquet d’Etat
  4. 21 octobre 1963 : Visite d’Etat française en Iran
  5. Octobre 1963 : Visite d’Etat néerlandaise en Iran
  6. Novembre 1964 : Visite d’Etat belge en Iran : Banquet d’Etat
  7. Janvier 1965 : Visite d’Etat norvégienne en Iran
  8. 11 mai 1965 : Visite d’Etat iranienne en Argentine : soirée de gala au Teatro Colón
  9. 1965 : Photo officielle de Farah
  10. 27 mai 1965 : Visite d’Etat iranienne en Allemagne : Banquet d’Etat au Schloss Augustusburg, à Brühl
  11. Février 1968 : Visite d’Etat iranienne en Thaïlande : Banquet d’Etat
  12. Mars 1968 : Festivités de Norouz
  13. Juin 1968 : Visite d’Etat iranienne en Ethiopie : Banquet d’Etat
  14. 12 octobre 1971 : Fêtes de Persépolis : Hommage à Cyrus le Grand

 

Publicités

Auteur : Bounty

Bonjour à tous et merci de consulter mon blog ! Née en 1995, je suis étudiante en Histoire. Rien ne me prédestinait à créer un jour un blog consacré aux bijoux royaux, sinon les Point de Vue que mes deux grands-mères achetaient toutes les semaines et qu'elles conservaient soigneusement à mon intention et à celle de mes cousines. De là est né mon intérêt pour le Gotha européen et plus particulièrement pour les splendides joyaux arborés en des occasions bien trop rares à mon goût (et au vôtre aussi, j'espère !). Mon but est de partager mon intérêt pour les bijoux royaux à travers des articles les plus complets possibles, des photos d'archives rarement vues sur Internet... Il n'existe que peu de blogs en français dédiés aux bijoux royaux, excepté le très intéressant blog Bijoussimo d'Huguette, et c'est ce qui m'a donné la motivation de créer ce site. Je réclame votre indulgence, car je mène des études en parallèle et ne suis pas ailleurs pas du tout douée en informatique, donc je découvre les arcanes de la création d'un blog au fur et à mesure que j'édite mes articles. J'espère cependant que vous prendrez plaisir à découvrir mon blog et (oui, je ne peux être complètement désintéressée...) que vous me fournirez des informations intéressantes susceptibles de compléter mes articles ! Bounty

1 réflexion sur « The Seven Emerald Tiara »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s